La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Relations entre barrages et eaux souterraines en Tunisie : Cas du barrage el Haouareb Tunisie centrale Safouan Ben AMMAR Centre National des Sciences et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Relations entre barrages et eaux souterraines en Tunisie : Cas du barrage el Haouareb Tunisie centrale Safouan Ben AMMAR Centre National des Sciences et."— Transcription de la présentation:

1 Relations entre barrages et eaux souterraines en Tunisie : Cas du barrage el Haouareb Tunisie centrale Safouan Ben AMMAR Centre National des Sciences et Technologies Nucléaires, 2020, Sidi Thabet - Tunisie Atelier scientifique MED FRIEND Rabat, 11 décembre 2009

2 T = 15 °C P = 510 mm T = 20 °C P = 300 mm Situation géographique de la zone détude

3 Corrélation amont-aval le long du Merguellil dans la plaine de Kairouan

4 Piézométrie de la plaine de Kairouan et de Ain El Beidha - Alimentation par les oueds - Déversement de Ain El Beidha vers la plaine de Kairouan = 5 Mm 3.a -1

5 Répartition des âges 14 C des eaux dans la plaine de Kairouan - Eau récente (âge inf ans B.P.) : zone proche du lit du Merguellil - Aux environs de Kairouan; âge sup. à 20 ka

6 + - Développement des cultures irriguées - Augmentation de la demande (irrigation + AEP) - Construction de barrage Surexploitation Baisse piézométrique (1 m.a -1 )

7 Variation de la cote du plan deau dans la retenue dEl Haouareb Retenue à sec - Cote normale : 217 m ; volume : 95 Mm 3 - Cote la plus haute de 211 m (34 Mm 3 ) atteinte en février 2006

8 Retenue à sec (Avril 2008) La cote la plus haute en février 2006 : 211 m V = 34 Mm 3

9 Vue de lévacuateur des crues Source au niveau de lévacuateur des crues (février 2006)

10 Test de recharge de la nappe phréatique de la plaine de Kairouan à partir de lâchers deau dans le lit doued Merguellil

11 Points deau échantillonnés à Ain El Beidha N. Oligocène : 9 forages N. Miocène : 7 forages N. Phréatique : 17 puits Source Ain El Malha

12 Points deau échantillonnés dans la plaine de Kairouan 46 forages 20 puits de surface Retenue barrage Émergences

13 - Moyennes plaine de Kairouan ( 18 O/ 2 H) = -5,13/ -32,6 (Pluies : -4,23/-24,1) - Intersection DML-DEES ( 18 O/ 2 H) : -5,20/-31,60 Recharge par les eaux danciennes crues du Merguellil Effet de laltitude et de la grande pluviosité dans le bassin amont du Merguellil - Émergences = Mélange entre les eaux de AB et Barrage el Haouareb - Recharge "contamination" à partir deau évaporée du barrage : FK8 et F1

14 Enrichissement par mélange avec leau du barrage Influence du barrage Teneurs en 18 O des eaux de la plaine de Kairouan et celles de Ain El Beidha ( ) vs de distance au barrage

15 Relation entre 18 O et 3 H dans les eaux de la nappe de la plaine de Kairouan G1 : eau tritiée prélevée au voisinage du lit du Merguellil recharge récente post- nucléaire et anté-barrage G2 : eau tritiée et évaporée eau actuelle du barrage G3 : eau non tritiée prélevée loin du lit du Merguellil eau ancienne rechargeant la nappe en période antérieure aux essais thermonucléaires

16 Conclusions Approche isotopique : étroite relation nappe-oued : en période anté-barrage, les crues historiques du Merguellil constituaient la principale source dalimentation de la nappe Recharge actuelle par les eaux du barrage : émergences et flux souterrain Après la construction du barrage et en labsence de conditions climatiques favorables pour pratiquer de vraies lâchers à partir du barrage, la recharge actuelle par les fuites deau dans retenue pourrait combler en partie le déficit hydrique causé par la fermeture du barrage et atténuer la surexploitation de la nappe

17 Merci de votre attention Barrage El Haouareb février 2006


Télécharger ppt "Relations entre barrages et eaux souterraines en Tunisie : Cas du barrage el Haouareb Tunisie centrale Safouan Ben AMMAR Centre National des Sciences et."

Présentations similaires


Annonces Google