La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Petit tour dhorizon philo. 3. Questions / Discussion : 3 questions; 20 mn environ chacune 4. En guise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Petit tour dhorizon philo. 3. Questions / Discussion : 3 questions; 20 mn environ chacune 4. En guise."— Transcription de la présentation:

1 1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Petit tour dhorizon philo. 3. Questions / Discussion : 3 questions; 20 mn environ chacune 4. En guise de conclusion Choix des sujets du 1 er trimestre 2010 Réunion préparée avec Marypierre Baylé Janine et Michel Rumeau.

2 Étymologie et définitions Étymologie : Étymologie : Jalousie substantif de jaloux vient du latin zelosus (plein damour et de prévenance). Zelus en latin et zêlos en grec, cest lardeur. Le sens actuel de jalousie, dorigine italienne gelosia / gelosos (jaloux), daterait de la fin du XVI siècle. Définitions : Définitions : Le Robert : Sentiment hostile quon éprouve en voyant un autre jouir dun avantage quon ne possède pas ou quon désirerait posséder seul. Sentiment douloureux que font naître les exigences dun amour inquiet, le désir de possession exclusive de la personne aimée, de la crainte de son infidélité. Dictionnaire de philosophie Godin : Au sens premier (tombé en désuétude), vif attachement. Tristesse provoquée par la crainte de perdre la personne aimée au profit dun autre. Au sens courant, dépit envieux ressenti à la vue ou à la pensée des avantages dont autrui bénéficie(rait).

3 Tour dhorizon 1.La jalousie de lordre de lenvie : Pour Aristote, lenvie est la peine causée par la prospérité dautrui. Lenvie a pour objet un bien qui nest convoité que parce quautrui le possède (cest ce qui le différentie du désir au sens de Platon / désir = manque), alors quon en est soi-même dépourvu. Pour Aristote, lenvie est la peine causée par la prospérité dautrui. Lenvie a pour objet un bien qui nest convoité que parce quautrui le possède (cest ce qui le différentie du désir au sens de Platon / désir = manque), alors quon en est soi-même dépourvu. Pour Descartes, comme pour Spinoza, ce sentiment peut consister à envier non les biens, mais autrui, ce qui peut déboucher sur la haine : Pour Descartes, comme pour Spinoza, ce sentiment peut consister à envier non les biens, mais autrui, ce qui peut déboucher sur la haine : Descartes dit : « Il n a aucun vice qui ne nuise tant à la félicité des hommes »Descartes dit : « Il n a aucun vice qui ne nuise tant à la félicité des hommes » Spinoza, considère lenvie comme « la haine même » qui dispose les hommes à « sépanouir du mal dautrui, et à se contrister de son bien »Spinoza, considère lenvie comme « la haine même » qui dispose les hommes à « sépanouir du mal dautrui, et à se contrister de son bien » 2.La jalousie dordre amoureux : La jalousie amoureuse est un dysfonctionnement affectif du sujet en lien avec : La jalousie amoureuse est un dysfonctionnement affectif du sujet en lien avec : Lestime de soi : le sujet craint de ne pas être suffisamment « aimable ». Lautre est un miroir (damour propre ?). Dans ce cas le jaloux tourne plutôt sa souffrance contre lui-même. Lestime de soi : le sujet craint de ne pas être suffisamment « aimable ». Lautre est un miroir (damour propre ?). Dans ce cas le jaloux tourne plutôt sa souffrance contre lui-même. Lappropriation de lautre : lautre nest pas distinct de soi. Il ny a pas de différenciation entre les besoins de lautre et les siens. Lautre est objet. Dans ce cas le jaloux tourne plutôt sa souffrance contre lautre (colère). Lappropriation de lautre : lautre nest pas distinct de soi. Il ny a pas de différenciation entre les besoins de lautre et les siens. Lautre est objet. Dans ce cas le jaloux tourne plutôt sa souffrance contre lautre (colère). Il ny a pas de jalousie sans suspicion. Le jaloux ne fait pas confiance. 3.La jalousie dordre culturel : Certains estiment que l'apprentissage de la jalousie s'inscrit dans l'initiation de l'enfant à ses responsabilités d'adulte, à la nécessité de se battre pour se tailler un territoire (matériel ou spirituel) et le gérer, à l'encontre de ceux qui voudraient l'en déloger. Certains estiment que l'apprentissage de la jalousie s'inscrit dans l'initiation de l'enfant à ses responsabilités d'adulte, à la nécessité de se battre pour se tailler un territoire (matériel ou spirituel) et le gérer, à l'encontre de ceux qui voudraient l'en déloger. Doù la dimension culturelle de la jalousie que lon peut percevoir dans différents types (laïc ou religieux) de sociétés ou de cultures. Doù la dimension culturelle de la jalousie que lon peut percevoir dans différents types (laïc ou religieux) de sociétés ou de cultures. Cest précisément sur ces trois thèmes que nous vous proposons de débattre maintenant à partir des questions suivantes.

4 QUESTIONS 1.Jalousie et envie : similitudes et différences ? 2.La jalousie est-elle naturelle ou culturelle ? 3.Tout amour est-il jaloux ?

5 1.Jalousie et envie : similitudes et différences? Animation Marypierre Désir ? Manque ? Espérance ? Possession ? Peur de perdre ou de manquer ?

6 1. Jalousie et envie : similitudes et différences ? 1.Similitudes ? Le désir semble être la trame des similitudes. Mais de quels désirs sagit-il ? Du désir manque On ne désire que ce qui manque; cest la conception de Platon. On désire manger parce quon à faim (souffrance de manque de nourriture). Le désir est le signe de notre souffrance ou de notre impuissance. Ou du désir puissance de jouir ou dagir Désirer est notre puissance dexister; cest ce que pensent Aristote et Spinoza Le désir est la force en nous qui nous meut et nous émeut. On désire manger parce quon a de lappétit. Le manque nest que léchec ou la frustration du désir. Le désir est notre unique force motrice. Le plaisir est son acte. Lenvieux ne souffre-t-il pas du manque davoir ? Le jaloux ne craint-t-il pas dêtre privé de ce quil croit être à lui ? Le désir manque et le besoin de possession qui va avec ne sont-il pas lessence même de la jalousie et de lenvie et ainsi à la base de leurs similitudes ? 2.Différences ? Envie : Lenvieux voudrait posséder ce quil na pas. Quest ce que je serais heureux si.... « Lenvie est un rapport imaginaire au réel » dit ACS Jalousie : Le jaloux veut posséder seul ce quil croit être à lui. Quest-ce que je suis malheureux de... « La jalousie est plutôt un rapport réel à limaginaire » dit ACS Espérance davoir et peur de manquer, envie et jalousie, ne vont-elles pas ensemble, sans tout à fait se confondre ? Vouloir posséder ce quon na pas : lenvie est de lordre de lespérance. Craindre de perdre ce quon croit être à soi : la jalousie est de lordre de la peur.

7 2.La jalousie est-elle naturelle ou culturelle ? Animation Michel Lappropriation, lego, la peur, sont ils dordre naturel ou culturel ? Quest-ce qui peut résister à la nature?

8 2. La jalousie est-elle naturelle ou culturelle ? 1.Naturelle ? Est naturel tout ce qui nest pas culturel (transmis par léducation au sens large). Sil ny a pas de gènes de la jalousie, pas plus que de légoïsme ou de lego, cela prouve-t-il que la jalousie nait rien de naturel ? Le besoin dappropriation, la peur de perdre ce quon possède seraient-ils culturels ? Les animaux ne sont-ils pas eux aussi enclin à lenvie et à la jalousie ? Comment résister à la jalousie si elle est naturelle, si ce nest par léthique ou la morale ? 2.Culturelle ? Même si certaines formes de sociétés ou de cultures tendent à exacerber la jalousie : Individualisme Economie de marché Intégrismes Sexismes…, Léducation en général et la morale en particulier ne condamnent-elles pas la jalousie ? Enracinée dans lego et dans la peur, la jalousie nest-elle pas dordre naturel ? Même si la culture peut linfluencer, il paraît difficile de penser que la jalousie soit dorigine culturelle.

9 3. Tout amour est-il jaloux ? Ny a-t-il pas différentes composantes à lamour ? Aimer est-ce sapproprier ? Lamour peut-il être heureux ?

10 3. Tout amour est-il jaloux ? Si comme le dit ACS « Lamitié est un amour heureux ou le devenir heureux de lamour », nest-ce pas précisément parce que cette façon daimer sécarte de la jalousie ? 1.Quest-ce que lamour ? Les philosophes grecs utilisaient 3 noms distincts lorsquils parlaient de lamour : Eros, cest lamour : qui manque ou qui prend : « Je taime, tu me manques, je te veux. » qui ne sait que jouir ou souffrir, que posséder ou perdre. de concupiscence ou captatif des scolastiques. selon Platon pour qui le désir est manque. Philia, cest lamour : qui se réjouit et partage dans la réciprocité : « Je taime, tu es la cause de ma joie, et cela me réjouit que tu le sois. » qui ne veut que du bien à celui qui nous en fait. de complaisance des scolastiques. selon Aristote ou Spinoza pour qui le désir est lexpression de notre puissance plutôt que de notre impuissance ou notre manque. Agapè cest lamour : qui accueille et donne : « Qui que tu sois, je taime comme moi-même. Qui que tu sois, ami ou ennemi, que tu maimes ou pas, je taime » qui accepte et protège, qui donne et sabandonne et qui na besoin de rien en échange, même pas dêtre aimé. de bienveillance ou oblatif des scolastiques. selon Jésus ou Bouddha, Simone Weil ou Jankélévitch pour qui lamour est inconditionnel. « Eros, Philia, Agapè ne sont pas 3 essences de lamour qui sexcluraient lune lautre. Ce sont plutôt 3 pôles dans un même champ qui est le champ daimer. » dit ACS 2.Eros : lamour jaloux ? Qui ne reconnaîtrait en Eros, lamour du manque et de la possession passionnée, tout à lopposé dAgapè, le pôle jaloux de lamour? Entre Eros jaloux et Agapè généreux Philia ne serait-il pas le compromis heureux de lamour ?

11 Elle habite le cœur des envieux Elle incite au mal et les rend furieux Elle ronge certains de lintérieur Elle leur fait croire quils sont supérieurs Elle nadmet pas le bonheur des autres Elle est cruelle dans le cœur des nôtres Elle a détruit beaucoup de ménages Elle est mauvaise et pleine de rage LA JALOUSIE (poème de AÏSSA OUACHEK proposé par Janine) Elle fait naître beaucoup de soupçons Elle népargne ni les filles ni les garçons Elle empoisonne la vie des couples Elle est forte quand le conjoint nest pas souple Elle pousse certains jusquau crime Elle leur fait croire quils sont victimes Elle suscite la haine et la vengeance Elle ne connaît ni pitié ni tolérance Si la jalousie et lenvie génèrent tant de souffrances, nest-ce pas parce que la peur et lespérance ne sont pas compatibles avec le bonheur ici et maintenant ?

12 Choix des sujets du 1 er trimestre 2010 Agressivité (15) Amitié (45) Amour (21) Authenticité (26) Bonheur (12) Chaos (10) Civilisation(s) (32) Conscience (6) Courage (27) Création (7) Culpabilité (40) Destin (2) Dialogue (17) Egalité (36) Energie (3) Espérance (48) Féminin-Masculin (14) Fête (22) Fidélité (44) Générosité (39) Hasard (28) Humour (13) Intelligence (41) Imagination (19) Jalousie (46) Jeu (24) Liberté 9 Lucidité 25 Matérialisme-Idéalisme (37) Moi (16) Morale (23) Mort (20) Objectivité (34) Pardon (11) Passion (8) Peur (18) Plaisir (35) Pouvoir (31) Révolte (42) Sagesse (1) Sentiment (38) Solidarité (43) Souffrance (47) Temps (4) Tolérance (30) Valeur(s) (33) Vérité (5) Vieillesse (29) DésirJusticeJugementOrgueilSciencesHistoirePhilosophieComplexité Sujets traités () n° dordre

13 Maison des Savoirs dAgde de 18h30 à 20h : mardi 10 novembre : "Souffrance" mardi 10 novembre : "Souffrance" mardi 8 décembre : "Espérance" mardi 8 décembre : "Espérance" Médiathèque André Malraux de Béziers mardi 17 novembre à 19h : « En quoi lavenir de la planète engage-t-il notre responsabilité ? » « En quoi lavenir de la planète engage-t-il notre responsabilité ? » Prochaines réunions Toutes les informations et documents sont disponibles sur :


Télécharger ppt "1. Étymologie / Définitions 2. Notions / Concepts : Petit tour dhorizon philo. 3. Questions / Discussion : 3 questions; 20 mn environ chacune 4. En guise."

Présentations similaires


Annonces Google