La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Que reste-t-il des indications des anti GP IIb / IIIa en Cardiologie ? Dr M. Renard Service de Cardiologie – Hôpital académique Erasme, Bruxelles, Belgique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Que reste-t-il des indications des anti GP IIb / IIIa en Cardiologie ? Dr M. Renard Service de Cardiologie – Hôpital académique Erasme, Bruxelles, Belgique."— Transcription de la présentation:

1 Que reste-t-il des indications des anti GP IIb / IIIa en Cardiologie ? Dr M. Renard Service de Cardiologie – Hôpital académique Erasme, Bruxelles, Belgique Beyrouth, le 25 mai 2012

2 2 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? 1.Les GPI : une avancée majeure en Cardiologie 2.Revue historique des études majeures des GPI 3.Pourquoi les GPI ont-ils été « détrônés » ? 4.Utilisation des GPI en 2012 : les derniers guidelines 5.Les GPI conservent-ils une place dans le futur proche ? 6.Recommandations pour le bon usage des GPI

3 3 Schneider DJ, Br J Clin Pharmacol 2011, 72, SCA : rôle central des plaquettes

4 4 Starnes HB et al, Drugs 2011, 71, Activation et agrégation plaquettaire

5 5 Basra SS et al, J Am Coll Cardiol 2011, 58, Site daction des GPI

6 6 The EPIC Investigators, N Engl J Med 1994, 330, EPIC 1994

7 7 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? 1.Les GPI : une avancée majeure en Cardiologie 2.Revue historique des études majeures des GPI 3.Pourquoi les GPI ont-ils été « détrônés » ? 4.Utilisation des GPI en 2012 : les derniers guidelines 5.Les GPI conservent-ils une place dans le futur proche ? 6.Recommandations pour le bon usage des GPI

8 8 Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3: PCI avant clopidrogel

9 9 Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3: ACS PCI avant clopidogrel

10 10 Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3: STEMI-pPCI

11 11 Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3: Stenting + clopidogrel

12 12 Starnes HB et al, Drugs 2011, 71, Bénéfice GPI et PCI dans les SCA

13 13 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? 1.Les GPI : une avancée majeure en Cardiologie 2.Revue historique des études majeures des GPI 3.Pourquoi les GPI ont-ils été « détrônés » ? 4.Utilisation des GPI en 2012 : les derniers guidelines 5.Les GPI conservent-ils une place dans le futur proche ? 6.Recommandations pour le bon usage des GPI

14 14 Les « nouvelles » molécules Clopidogrel: ISAR-REACT I/II - BRAVE3 Bivalirudine: ACUITY - HORIZONS-AMI Prasugrel (Triton), Ticagrelor (Plato) ? Importance des complications hémorragiques sur la morbi-mortalité

15 15 Schühlen H et al, Am Heart J 2006, 151, ISAR-REACT1

16 16 Kastrati A et al, JAMA 2006, 295, ISAR-REACT2

17 17 Viswanathan G et al, J Interven Cardiol 2009, 22, ISAR-REACT et utilisation des GPI

18 18 Stone GW et al, Lancet 2011, 377, HORIZONS - AMI

19 19 Mehran R et al, J Am Coll Cardiol 2010, 55, Saignements – Mortalité/1 an

20 20 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? 1.Les GPI : une avancée majeure en Cardiologie 2.Revue historique des études majeures des GPI 3.Pourquoi les GPI ont-ils été « détrônés » ? 4.Utilisation des GPI en 2012 : les derniers guidelines 5.Les GPI conservent-ils une place dans le futur proche ? 6.Recommandations pour le bon usage des GPI

21 21 GPI : derniers guidelines PCIST AbciximabIIa/AIIa/A EptifibatideIIa/BIIB/C TirofibanIIb/BIIb/B « upstream »III/BfPCI

22 22 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? Guidelines pour les ST I/CTriple thérapie anti-agrégante en tenant compte du risque isch. et hémor. I/BDouble thérapie antiagrégante (DTA) + GPI si PCI à haut risque (trop T+, thrombus visible) et faible risque hémorragique IIa/CEptifibatide ou tirofiban ajouté à laspirine avant la PCI si haut risque sans pré-charge de P2Y12I IIb/CEptifibatide ou tirofiban avant une PCI précoce ajouté à une DTA si ischémie évolutive à faible risque hémorragique III/AGPI en routine avant la PCI ou pour les patients qui nont pas de PCI

23 23 Haut risque hémorragique avec GPI Age > 75 A Femmes IR chr. stade 3 Anémie à ladmission Histoire de saignements Choc cardiogénique IC stade IV Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3:

24 24 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? 1.Les GPI : une avancée majeure en Cardiologie 2.Revue historique des études majeures des GPI 3.Pourquoi les GPI ont-ils été « détrônés » ? 4.Utilisation des GPI en 2012 : les derniers guidelines 5.Les GPI conservent-ils une place dans le futur proche ? 6.Recommandations pour le bon usage des GPI

25 25 Winchester DE et al, J Am Coll Cardiol 2011, 57, GPI et infarctus non fatal

26 26 Winchester DE et al, J Am Coll Cardiol 2011, 57, Relation GPI et infarctus non fatal

27 27 Winchester DE et al, J Am Coll Cardiol 2011, 57, GPI et risque de saignements majeurs

28 28 Winchester DE et al, J Am Coll Cardiol 2011, 57, GPI et mortalité

29 29 Friedland S et al, Am J Cardiol 2011, 108, Méta-analyse: IC/IV - Mortalité

30 30 Friedland S et al, Am J Cardiol 2011, 108, Méta-analyse: IC/IV - Saignements

31 31 Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? 1.Les GPI : une avancée majeure en Cardiologie 2.Revue historique des études majeures des GPI 3.Pourquoi les GPI ont-ils été « détrônés » ? 4.Utilisation des GPI en 2012 : les derniers guidelines 5.Les GPI conservent-ils une place dans le futur proche ? 6.Recommandations pour le bon usage des GPI

32 32 Comment réduire le risque hémorragique des GPI ? 1. Mode dadministration Bolus seul ? Perfusions courtes 2h Perfusion « upstream » si Hauts risques Pas de charge P2Y12I Bolus héparine : 50 U/kg Eptifibatide : Cl > 50 ml/min Tirofiban : Cl > 30 ml/min Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3:

33 33 Comment réduire le risque hémorragique des GPI ? 2. Sélection des patients Exclure : Patients > 75 A Haut risque hémorragique Inclure : ST et PCI si pas de bivalirudine / pas de charge P2Y12I 2h Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3:

34 34 Comment réduire le risque hémorragique des GPI ? 3. Voie daccès Approche trans-radiale Sheath de petite taille Retrait précoce du sheath Pas de sheath veineux Angio-seal Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3:

35 35 Hanna EB et al, J Am Coll Cardiol Intv 2010, 3: Stratégie dutilisation des GPI

36 36 Les nombreuses études concernant les GPI ont clairement démontré une réduction du risque dinfarctus non-fatal au prix dune augmentation des hémorragies « mineures » En 2012, leur bénéfice reste clairement établi, en particulier pour réduire les risques des PCI dans les ST, lorsque la « charge thrombotique » est importante et la charge en P2Y12I inadéquate Que reste-t-il des indications des GPI en Cardiologie ? Conclusions


Télécharger ppt "Que reste-t-il des indications des anti GP IIb / IIIa en Cardiologie ? Dr M. Renard Service de Cardiologie – Hôpital académique Erasme, Bruxelles, Belgique."

Présentations similaires


Annonces Google