La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Passer à la première page ACCESSIBILITE WEB Jonathan Montois Cyrille Kriegel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Passer à la première page ACCESSIBILITE WEB Jonathan Montois Cyrille Kriegel."— Transcription de la présentation:

1 Passer à la première page ACCESSIBILITE WEB Jonathan Montois Cyrille Kriegel

2 Passer à la première page Sommaire : n Définition d accessibilité Web n Pour quelles raisons ? u les handicaps u la variété de terminaux n Les solutions n Quelles techniques ? n Conclusion

3 Passer à la première page L accessibilité Web n Définition : Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales.

4 Passer à la première page Les raisons : les handicaps n Les personnes handicapées présentent différents types d'incapacité : Incapcité visuelle Incapacité auditive Incapacité motrice Incapacité cognitive

5 Passer à la première page Les raisons : les handicaps n Face à ces handicaps, l utilisation d appareils et logiciels : Equipements remplacant clavier ou souris Clavier ou souris adaptée Logiciels de commande vocale et grossissement, lecteurs d écrans Adapter le site à ces technologies

6 Passer à la première page Les raisons : Les terminaux n Multitude de terminaux (Téléphone, WEB, PDA, ordinateurs embarqués dans un véhicule…) n C'est l'ensemble des terminaux et leurs évolutions qui doivent être pris en compte dans la politique de développement Internet. Il faut pour ceci avoir une véritable stratégie "multi support". n le site devra rester cohérent, ne pas se déstructurer, et être lisible quelque soient les conditions de visualisation.

7 Passer à la première page Le W3C World Wide Web Consortium : n Fondé en octobre 1994 n Chargé de définir les normes (appelées recommandations) du World Wide Web telles que HTML, XHTML, XML, CSS, PNG, SVG. n Géré conjointement par le MIT aux États- Unis, l'ERCIM en Europe (auparavant l'INRIA) et l'université Keio au Japon.

8 Passer à la première page Le WAI Web Accessibility Initiative : n Créé en 1996 par le consortium World Wide Web (W3C) n Regroupe plus de 500 membres: sociétés, organisations issues de l'industrie, organismes pour personnes handicapées, organisme de recherche et gouvernementaux. n Actions : Les technologies du Web, le développement de recommandations, le développement d'outils, l'information et la formation, la recherche et le développement.

9 Passer à la première page Les solutions n Solutions proposées pour tous les handicaps, et pour résoudre les problèmes d accessibilité des terminaux F 2 thèmes majeurs : Assurer une transformation élégante Rendre le contenu compréhensible et navigable

10 Passer à la première page Les principales solutions n Fournir des alternatives équivalentes au contenu visuel et auditif. (nommer les images dans alt=, sous-titrages...) n Ne pas sen remettre exclusivement aux couleurs. (daltoniens, périphériques non- multicolores ou non-visuels) n Utiliser le balisage et les feuilles de style, et cela de façon appropriée. (balises appropriées, contrôler présentation avec CSS -> facilite lecture automatique, permet modification simplifiée suivant critères de l utilisateur…) n Assurer un accès direct aux interfaces utilisateur intégrées. (accessible et compatible avec les différentes technologies d assistance aux utilisateurs) n Conception respectant lindépendance par rapport au périphérique. (interaction possible avec n importe qu elle interface : clavier, souris, voix…) n Fourniture de mécanismes de navigation clairs. (difficulté de navigation pour non-voyants -> informations d orientation, carte du site…) Débit des terminaux : taille de page raisonnable. (< à 70 ko)

11 Passer à la première page Quelles techniques pour laccessibilité WEB? Recommandations : n Séparation Forme et contenu n Utilisation de nouveaux langages n XHTML, XML, XSL ainsi que tous les dérivés qui utilisent le XML et permettent une adaptation du contenu en fonction du terminal.

12 Passer à la première page Fonctionnement de ces langages n LE XHTML : Reformulation de HTML (plus strict) pour compatibilité avec XML Extension du HTML HTML avec CSS séparée

13 Passer à la première page Fonctionnement de ces langages n Le XML. Norme universelle de codage de l information développé par le W3C. Permet d identifier clairement chaque information par sa nature. Portabilité accrue par la norme qui utilise un format de texte brut Méta-langage

14 Passer à la première page Fonctionnement de ces langages n Le XSL et XSLT. Normes qui permettent la transformation d un document XML en un fichier quelconque.

15 Passer à la première page Conclusion n Nouveaux langages pour tous les terminaux n XML a une place prépondérante n accessibilité Web cruciale à l avenir


Télécharger ppt "Passer à la première page ACCESSIBILITE WEB Jonathan Montois Cyrille Kriegel."

Présentations similaires


Annonces Google