La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La communication européenne. 1. Le périmètre de la communication européenne n Pas seulement la communication des institutions communautaires –la Commission.

Copies: 1
La communication européenne. 1. Le périmètre de la communication européenne n Pas seulement la communication des institutions communautaires –la Commission.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La communication européenne. 1. Le périmètre de la communication européenne n Pas seulement la communication des institutions communautaires –la Commission."— Transcription de la présentation:

1 La communication européenne

2 1. Le périmètre de la communication européenne n Pas seulement la communication des institutions communautaires –la Commission de l UE –le Parlement européen –le Conseil de l Union européenne –la Cour de justice n La Communication sur l Europe, au niveau des Etats (rapport Herbillon)

3 2. Des difficultés structurelles n La difficile visibilité des actions de l UE dans le quotidien n Un éclatement des émetteurs, du fait de la complexité institutionnelle, confortée par l absence de culture civique européenne n Une absence de dialogue avec les citoyens, malgré la multiplicité des informations diffusées n La lente émergence d un espace public européen (Eric Dacheux) n La difficile implication des Etats dans la communication sur l Europe n Les problèmes linguistiques et la diversité culturelle

4 3. La « fracture européenne » (rapport Herbillon, juin 2005) n L échec des politiques de communication s explique par : –des moyens budgétaires modestes –des campagnes tardives et un impact limité –un contexte peu propice à la pédagogie n Ses médiateurs naturels sont défaillants : –pour les élus, « L Europe ne fait pas l élection » –pour les médias, « L Europe ne fait pas vendre » –pour les enseignants, « L école n a pas à faire la propagande de l Europe » n De ce déficit d information découle un déficit d image auprès des citoyens : « l Europe, c est loin, c est compliqué, c est une contrainte et c est une menace »

5 La communication publique en Europe n Ailleurs, en Europe : peu de bonnes pratiques, pas d exception française n Des initiatives multiples, sans véritable stratégie : –une dispersion des relais d information sur l Europe : qui fait quoi ? –un déficit de coordination, et des campagnes d information d envergure d efficacité limitée, « dos au mur » au moment des échéances électorales n Le rapport Herbillon fait 40 propositions pour relever le défi d une information pour tous

6 4. Une panoplie d outils n Les symboles : le drapeau, l hymne à la joie, la journée de l Europe (9 mai)… n Des campagnes de communication (l euro) et des thèmes prioritaires (Années européennes) n Des publications, émanant de l Office des publications officielles (plus de 1500 brochures par an) n Des événements : à travers le soutien de nombreux colloques, conférences, salons… n Des centres d appels, dont Europe direct consacré aux programmes européens (depuis 1998) n L audiovisuel : Europe by Satellite (productions brutes et montées) et soutien d Euronews n Des réseaux : trois centres d information (Paris, Lisbonne, Rome), 27 représentations, et 65 Infos Point Europe et des relais associatifs d information n Le portail Internet Europa (depuis 1995), piloté par un comité interinstitutionnel n Des outils d évaluation, à travers les Eurobaromètres n Des conférence de presse journalières

7 Focus sur le grands événements européens n La journée de l Europe du 9 mai n Les semaines européennes : sécurité et santé au travail, jeunesse... n Les saisons culturelles : 2ème semestre 2008 n Les années européennes n Les Présidences du Conseil

8 5. Les médias et l Europe : point sur les différentes théories n La théorie des systèmes sociaux : une information transparente et cohérente est indispensable pour garantir le soutien populaire nécessaire, grâce au « sous-système médias » n La théorie de la hiérarchie des priorités (ou agenda setting) : les médias ont un pouvoir d influence sur les citoyens, car ils déterminent ce sur quoi les récepteurs réfléchissent n La théorie du sélectionneur (ou du gatekeeper) : partant du constat qu il n est pas possible de relater tout, les journalistes sont obligés de sélectionner les sujets selon une logique fonctionnelle et centrée sur les médias n La théorie de la valeur des nouvelles : les caractéristiques - simplicité, identification, sensationnalisme - d une nouvelle déterminent sa valeur journalistique, et son intérêt d être publié

9 6. Une évolution de la politique de communication de l Union n Jusqu aux années 70, la communication est un objectif secondaire (mise en place des Eurobaromètres en 1974) n Deux ruptures : les promesses de l Acte unique (1986) et le référendum de Maastricht (1993) qui déçoivent n La communication sur l euro n Livre blanc sur une politique de communication européenne, présenté par la Commission (février 06) n Objectifs : informer, séduire et débattre

10 7. Le nouveau plan d action de la Commission (nov 2005) n Trois principes stratégiques : écouter, communiquer dans un langage clair, utiliser le niveau local n Sept principes d actions –1. Les commissaires seront les principaux communicateurs –2. Les unités de communication de tous les services de la Commission doivent coopérer –3. Le nouvelle DG Communication est chargée des plans de communication –4. Un service du porte-parole est mis en place au sein de la DG –5. Les bureaux (représentations) deviennent les yeux, les oreilles, et la bouche de la Commission –6. Le renforcement de l impact de ses outils de communication –7. Le recrutement d experts en communication

11 8. Les premières réalisations n Au niveau organisationnel –Mise en place de la DG Comm (2005) n Au niveau stratégique –Livre blanc (2006) n Au niveau médiatique –Création de EuTube (juin 2007) n Au niveau humain –Ouverture d un concours d administrateurs (mars 2007)

12 La nouvelle DG Com n Que faire pour influencer l agenda médiatique –Définir une organisation claire de la communication –Se servir des connaissances sur le fonctionnement des médias afin d influencer leur agenda –S appuyer sur les leaders d opinion du paysage médiatique n La nouvelle organisation de la communication –Au cœur du dispositif : le service du porte- parole –La direction A - Stratégie –La direction B - Représentation et réseaux –La direction C - Outils de communication : audiovisuels, publications

13 9. Le metier de communicateur européen n Une reconnaissance le la fonction avec l ouverture du concours 2007 d administrateurs (125) et d assistants (110) dans le domaine de l information, de la communication et des médias n Nature des fonctions : com interne et externe, com stratégique et com de crise, relations avec la presse, organisation d événements, conception de sites web n Lieux d affectation : –au sein de la Commission européenne : services du siège ou dans les représentations de la Commission dans les Etats membres –au sein du Parlement européen, dans les bureaux d information du PE dans les Etats membres –A la Cour de justice

14 10. Perspectives de la communication européenne n Des recommandations plus opérationnelles, pour rapprocher le citoyen de l Union : un plan A, pour lever les appréhensions, susciter l appropriation, assurer l adhésion n Adoption par la Commission d une nouvelle stratégie concernant l Internet et l audiovisuel n Un nouveau partenariat (octobre 2007) –entre institutions européennes : proposition d accord interinstitutionnel de communication entre la Commission, le PE et le Conseil création d un groupe interinstitutionnel de l information débat annuel sur la communication et fixation d orientations –partenariat de gestion avec les Etats membres


Télécharger ppt "La communication européenne. 1. Le périmètre de la communication européenne n Pas seulement la communication des institutions communautaires –la Commission."

Présentations similaires


Annonces Google