La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES AIRES PROTEGEES MARINES (AMPs) DE MADAGASCAR Commission Environnement – Pêche (2008) Présenté par Holy RASOLOFOJAONA - SAGE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES AIRES PROTEGEES MARINES (AMPs) DE MADAGASCAR Commission Environnement – Pêche (2008) Présenté par Holy RASOLOFOJAONA - SAGE."— Transcription de la présentation:

1 LES AIRES PROTEGEES MARINES (AMPs) DE MADAGASCAR Commission Environnement – Pêche (2008) Présenté par Holy RASOLOFOJAONA - SAGE

2 Les fondements dune AMP Objectifs Les AMPs sont essentiellement conçues pour conserver la Biodiversité des océans et pour aider à reconstruire et à maintenir la productivité et donc lutilisation durable des ressources naturelles => Equilibre entre la conservation des ressources et les activités autorisées - AP a but gestion des pecheries - AP a but de conservation Principes Approche scientifique et participation de la communauté Des objectifs clairs et partagés par les autorités et la communauté Un cadre légal clairement défini Un plan/schéma d'aménagement

3 AMPs et Parcs marins : lexistant –Parcs marins : Mananara nord, Masoala avec ses 3 parcelles marines (Tampolo, Masoala et Tanjona) –3 AMPs ayant statut légal (Sahamalaza : définitif; Complexe Andreba, Nosy Hara : provisoires) –5 NAMPs en cours de création (Nosy Tanikely, Ambodivahibe, Baie dAmbaro, Baie dAntongil et Nosy Ve- Toliara) cf Processus de priorisation de 10 sites

4 Contribution à la mise en œuvre de la vision de Durban: les processus menés - Processus didentification - Processus de priorisation

5 Démarches méthodologiques didentification et de priorisation des sites Etapes dIdentification des sites de conservation marins et côtiers et en zones humides par habitat: Collecte des données et Inventaires des écosystèmes marins et côtiers/habitats Superposition des différentes couches de cartes disponibles pour ressortir la carte des habitats naturels Superposition avec la carte des pêcheries Superposition avec les cartes des sites priorisées jusquà ce jour (Plan GRAP, APMC, RBM, RAMSAR) Liste provisoire des zones potentielles Liste provisoire des 29 zones potentielles

6 Critères didentification des sites aquatiques Importance biologique: habitats clés, espèces rares ou menacées, diversité spécifique, fonctions écologiques et inter-relations Opportunités: Productivité primaire, secondaire, utilisation dalternatives durables, intérêt économique Menaces: Surpêche, pollution, dégradation des habitats

7 Habitats ou systèmes écologiques Récifs coralliens Récifs coralliens Herbiers de phanérogames marines Herbiers de phanérogames marines Mangroves Mangroves Estuaires Estuaires Côtes et plages Côtes et plages Ilôts Ilôts Lacs et plans deau Lacs et plans deau

8 Etapes de priorisation des écosystèmes marins et côtiers et en zones humides : Affinage des critères de priorisation Etablissement dune liste des zones potentielles prioritaires répondant aux critères pré-établis Elaboration dune carte des zones potentielles de conservation en milieu marin et côtier et en zones humides. Liste des 10 zones prioritaires Nosy Radama- Sahamalaza, Grand Récif de Toliara, Nosy Hara, Nosy Be, Archipel des Mitsio, Andavadoaka – Baie des Assassins, Baie dAmbaro, Baie dAntongil, Morondava, Lokaro, Sainte-Luce)

9 Critères de priorisation CRITERES GENERAUX DES AP 1- Compléter la représentativité du réseau national des APs Lécosystème nest pas représenté dans le réseau national dAP ? (>10% = 0 ; 0% = 4) La zone contribue aux objectifs de la conservation biologique (processus écologiques) ? La zone comporte tous les habitats interdépendants ? 2- Protéger les espèces en dehors du réseau national des APs La zone possède des espèces localement endémiques ? (non = 0 ; >2 = 4) La zone a une importance biologique : Haute diversité spécifique (au delà de 25%) connue ? La zone contient des espèces menacées (UICN) mais exploitées ? (non = 0 ; >2 = 4) 3- Conserver les populations viables des espèces clés de voûte (keystone species) (dépendantes de lécosystème) La zone héberge des espèces grégaires et clés de voûte à distribution restreinte? (non = 0 ; >2 = 4) Lhabitat des espèces clés de voûte est en voie de destruction? 4- Conserver les écosystèmes et les habitats importants La zone contient des habitats /écosystèmes uniques et des concentrations de biodiversité plus élevées que dautres ? La zone contient un ou des habitats menacés, de valeur pour le maintien et la restauration des fonctions écologiques et génétiques ? La zone est un habitat obligatoire pour les espèces migratrices (oiseaux, baleines, tortues)? La zone est un habitat obligatoire pour les espèces à haute valeur économiques (accomplissement dun stade du cycle biologique)?

10 Critères de priorisation (suite) 5- Contribuer au maintien de la connectivité La connectivité est menacée de fragmentation dans la zone ? Des phénomènes dérosion et/ou de pollution existent dans la région ? La zone nest pas à proximité dune aire protégée existante ? ( 300km =4) 6- Assurer les services écologiques importants La zone permet un important piégeage de carbone ? La zone contribue à la protection contre lérosion ? La zone contribue au maintien des services écologiques ? 7- Appuyer à la valorisation durable économique et culturelle des écosystèmes naturels Des éléments physiques et biologiques de la zone peuvent être valorisés pour contribuer à la réduction de la pauvreté au niveau local ? La zone héberge des habitats ou des espèces à haute valeur sociale et culturelle ? La zone héberge des habitats ou des espèces à haute valeur économique ? La zone dispose de potentiel touristique important (ecotouristique ou ethnotouristique) ? (Notation de 0 à 4 : Inexistant = 0 ; Faible = 1 ; Moyen = 2 ; Fort = 3 ; Très fort = 4)

11 Critères de priorisation (suite 2) CRITERES SUPPLEMENTAIRES AMP 8- Aptitude de la zone pour sa conversion en SdC La zone est soumise à une forte pression ? La zone intéresse déjà un ou des intervenants pour la mise en place de SdC ? Aptitude de la zone à remplir les fonctions logistiques (recherche, surveillance, éducation en matière de conservation et de développement durable, disponibilité des données) ? La mise en place de SdC ne comporte pas de conflit dintérêts avec la population et/ou avec les opérateurs ? La zone possède déjà un statut de conservation et/ou de développement durable ?

12 SITUATION 29 zones potentielles identifiées en 2005 : ha 10 zones prioritaires définies en 2006 : ha: 3 sites à statut légal en 2007 : ha Décret de création définitive pour Sahamalaza Arrêté de protection temporaire pour Nosy Hara et le complexe Andreba 5 autres sites en cours de création (prévus 2008)

13 Perspectives pour les AMPs - Atteinte des objectifs Vision Durban (1 millions dha de superficie à protéger)- affinage carte dAMPs intégrant les enjeux actuels (SAPM, décentralisation Mine- Pétrole…) -Principes, mécanismes et procédures de création AMPs : Grandes lignes dorientation, stratégies de création -Ancrage institutionnel (autorité de tutelle, texte juridique ) -Mise en place outils indispensables à la création et la gestion efficace des AMPs : catégories et gouvernance, manuel de procédure, charte ou code des AMPs, réseau dAMPs… - Coordination et synergie des différents acteurs intervenant dans le domaine marin.

14 Carte établie en 2005 par la CEP

15 Carte établie en 2007 avec lensemble des AP de Madagascar

16 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "LES AIRES PROTEGEES MARINES (AMPs) DE MADAGASCAR Commission Environnement – Pêche (2008) Présenté par Holy RASOLOFOJAONA - SAGE."

Présentations similaires


Annonces Google