La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Voyage détude Partage des résultats du projet « Assainissement Productif Aguié » Maradi/Aguié du 25 au 29 Janvier 2010 Zabéirou Yacouba, Directeur CREPA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Voyage détude Partage des résultats du projet « Assainissement Productif Aguié » Maradi/Aguié du 25 au 29 Janvier 2010 Zabéirou Yacouba, Directeur CREPA."— Transcription de la présentation:

1 Voyage détude Partage des résultats du projet « Assainissement Productif Aguié » Maradi/Aguié du 25 au 29 Janvier 2010 Zabéirou Yacouba, Directeur CREPA Niger Comment induire un changement pour faciliter lutilisation de lAssainissement Productif (AP) dans le contexte institutionnel du Niger ?

2 Plantons le décor Très faible taux daccès aux services dassainissement de base (moins de 20%) Selon le PNAEPA, il faut construire 40 latrines par jour dans les 6 prochaines années au niveau de Maradi 95% des ruraux et 26% des urbains défèquent à lair libre, Les maladies respiratoires et les diarrhées font legions, Mortalité infantile liée à la diarrhée élevée, avec cas de décès par an, le Niger occupe le 11 ième rang mondial Situation nutritionnelle inquiétante

3 Plantons le décor Croissance démographique, lune des plus élevée du monde (3,3%) qui annihile la croissance économique, Extension des zones agricoles par le défrichage et les plantations sur les terres marginales qui augmentent lérosion des sols, Réduction ou lélimination de jachères, Faible fertilité des sols, Faible utilisation dengrais (cherté et faible revenu des populations?

4 Alternative? Nous pensons que lassainissement productif peut concourir à la recherche de la sécurité alimentaire et en même temps améliorer la situation sanitaire des populations. Exemple: Projet Pilote AP Aguié

5 Il faut noter tout de même que lapproche se heurte à des obstacles sur le plan institutionnel au Niger Afin de faciliter une promotion et une utilisation à grande échelle des systèmes dAP, une revue de la compatibilité de lapproche avec les instruments politiques existants a été conduite pour identifier les obstacles majeurs. Cette revue a pris en compte les règlementations pertinentes existantes, les stratégies et programmes nationaux, et un bref regard sur les institutions nationales et locales qui doivent être consultées et/ou impliquées dans le processus lextension du projet.

6 Obstacles relevés faible couverture dassainissement au Niger due en partie au manque de politique dassainissement clair et cohérent et du faible développement de priorité accordé à lassainissement. Les politiques qui visent à produire une série de procédures, de règles et de mécanismes dattribution et par conséquent fournir une base pour les programmes et services manquent et il ny a aucun mécanisme clair par lequel les priorités sont définies et les ressources sont allouées pour leur mise en œuvre

7 La volonté politique pour appuyer lassainissement est quasi inexistante lAP représente une nouvelle approche dassainissement au Niger et que la politique existante et les règlementations sont fixées sur les infrastructures dassainissement, et non sur les systèmes, et ne fournissent pas de disposition détaillée sur la façon dont (par exemple) les vidanges ou les eaux usées doivent être gérées. Il est donc sans surprise que des mesures appropriées pour gérer les déchets traités et les urines ne sont pas disponibles dans la législation existante, la politique ou les stratégies. Il ny a pas de références directes pour lutilisation en agriculture des urines traitées ou des fèces décomposés ou pour les types de toilettes proposées par le projet

8 Suite à lentretien avec les services agricoles, il est ressortit que lutilisation des excréments humains traités nest pas prévue sur la liste dengrais agricoles autorisés et les dosages recommandés

9 Comment surmonter les obstacles? Létude a émis des recommandations sur les trois points suivants : Appuyer les acteurs Intégrer lAP dans les stratégies et programmes nationaux en cours Promouvoir lAP flexible.

10 1. Appuyer les acteurs Selon la loi, les autorités décentralisés ont la responsabilité de planifier et de prévoir un accès amélioré dassainissement, ainsi que la gestion des ressources avec l'appui fourni par les services techniques déconcentrés de lEtat. Ainsi, les acteurs identifiés à être appuyés pour faciliter la connaissance sont: Au niveau local: les ménages dagriculteurs et les Associations paysannes, les organisations féminines, les organisations féminines, les associations inter villages, les ONGs et les projets

11 Au niveau régional Les services techniques déconcentrés de lEtat, la CREA et les projets Au niveau national la CNEA, le Secrétariat Exécutif de la SDR, les Institutions de recherche

12 Intégrer lAP dans les stratégies et programmes nationaux en cours Les stratégies et programmes nationaux existants particulièrement dans la SDR mais aussi dans le PN-AEPA forment une base favorable à une large prise en compte de lapproche. Les éléments de lapproche peuvent être utilisés pour fournir un cadre dappui aux organismes étatiques responsables de la mise en œuvre des programmes.

13 Promouvoir lAP flexible Une dissémination à léchelle de lAP ne doit pas être perçue comme la dissémination des types de toilettes. La manière dont les systèmes fonctionnent est laspect important de lAP Il peut y avoir une combinaison CLTS/AP avec lintroduction des toilettes simples dans les méthodes de CLTS pour permettre la collecte et le traitement de lurine qui peut être une mesure simple et efficace pour accroître la durabilité de lapproche CLTS sans compromettre son objectif (zéro défécation à lair libre). Je vous remercie de votre attention


Télécharger ppt "Voyage détude Partage des résultats du projet « Assainissement Productif Aguié » Maradi/Aguié du 25 au 29 Janvier 2010 Zabéirou Yacouba, Directeur CREPA."

Présentations similaires


Annonces Google