La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS RESEAUX & COMMUNICATIONS Edition C, Décembre 96 LA "COURSE" VERS LES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS RESEAUX & COMMUNICATIONS Edition C, Décembre 96 LA "COURSE" VERS LES."— Transcription de la présentation:

1

2 Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS RESEAUX & COMMUNICATIONS Edition C, Décembre 96 LA "COURSE" VERS LES HAUTS-DEBITS Version7 09/20000

3 Henri TOBIET / N° 2 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS "VERS LES HAUTS-DEBITS" p LA "COURSE" VERS LES HAUTS-DEBITS p UN PREALABLE: è la fibre optique et les réseaux metropolitains p DES MOYENS: è Les nouveaux réseaux d'accès ou "BOUCLES LOCALES" è LES "AUTOROUTES DE L'INFORMATION" p DES EXEMPLES: INTERNET et INTRANET p LES INFRASTRUCTURES "LARGE-BANDE", l'ATM p LES EVOLUTIONS

4 Henri TOBIET / N° 3 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS AUGMENTATION DES VITESSES DES MACHINES p PC (PROCESSEURS 486/Pentium): >100KBIT/S p SERVEURS (INTERNET, CD-ROM...) p POSTE DE TRAVAIL ACTUEL: 1 à 5 MBIT/S p POSTE DE TRAVAIL MULTIMEDIA AN 2000: 10 MBIT/S p EVOLUTIONS: è PROCESSEURS PARALLELES è PROCESSEURS VECTORIELS è COMMUTATION OPTIQUE p... p... Performances x 2 tous les 18 mois...

5 Henri TOBIET / N° 4 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS AUGMENTATION DES DEBITS DES APPLICATIONS p LA TELEPHONIE: 64 KBIT/S p LE SON HI-FI: 3 à 6 x 64KBIT/S p LA VISIO-CONFERENCE: 128K à 2MBIT/S p LA VIDEO LARGE-BANDE: < 34 MBIT/S p L'INTERCONNEXION DE LANS: 10 à 100 MBIT/S p LA TV HAUTE-DEFINITION: MBIT/S p LA REALITE VIRTUELLE: plusieurs x 100 MBIT/S p augmentation des débits compensée par les techniques de compression du son et de l'image....

6 Henri TOBIET / N° 5 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS QUELS DEBITS POUR QUELLES APPLICATIONS ? 1K 10K 100K 1M 10M 1G 1T VOIX NUMERISEESON HI-FITV / TV-HD VISION HUMAINE TELEMETRIE

7 Henri TOBIET / N° 6 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS CONVERGENCE DES APPLICATIONS VERS LE MULTIMEDIA TELECOMMSINFORMATIQUE AUDIOVISUEL MULTIMEDIA Services de télécommunications Télévision interactive Télécomputing: fusion des terminaux télé-micro ?

8 Henri TOBIET / N° 7 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS CONVERGENCE DES APPLICATIONS sur PC / protocoles TCP/IP TELECOMMS - INTERNET / INTRANET utilise TCP/IP - la téléphonie sur IP est pour demain INFORMATIQUE - les applications IP sur PC/LAN existent de longue date AUDIOVISUEL - La visioconférence sur IP se banalise MULTIMEDIA

9 Henri TOBIET / N° 8 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS CONTRAINTES DES APPLICATIONS p LA VOIX: è contraintes liées au délai de transmission è contraintes liées à des aspects de synchronisation (échantillonnage de la parole) p LA VIDEO: è mêmes contraintes que la voix è + contraintes liées aux pertes d'information p LES DONNEES: è contraintes liées aux pertes d'information è contraintes liées à la sécurité des informations

10 Henri TOBIET / N° 9 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS UN EXEMPLE: Transfert d'images et contraintes reseaux

11 Henri TOBIET / N° 10 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS UN EXEMPLE: Taille de fichiers et taux de compression

12 Henri TOBIET / N° 11 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS p BANDE PASSANTES LARGES (20M À 10GHZ) p INSENSIBLE AUX PERTURBATIONS ELECTRIQUES p ENCOMBREMENT REDUIT (/6) p TAUX D'ERREURS REDUITS p HAUTE SECURITE (LOCALISATION RUPTURES) p REPETEURS TOUS LES 30KM p CONNECTIQUE ENCORE COUTEUSE UN SUPPORT POUR LES HAUTS-DEBITS: LA FIBRE OPTIQUE

13 Henri TOBIET / N° 12 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS TECHNIQUE SDH: LE RESEAU OPTIQUE PUBLIC p DEPLOIEMENT PAR FRANCE TELECOM DE LA SDH (SYNCHRONOUS DIGITAL HIERARCHY) p ARTERES HAUT-DEBIT DE FRANCE-TELECOM PARIS NANCY STRASBOURG THANN GUEBWILLER COLMAR MULHOUSE ALTKIRCH ST LOUIS NX2.5GBIT NX622MBIT NX155MBIT RIBEAUVILLE

14 Henri TOBIET / N° 13 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS TECHNIQUE HFC: LES RESEAUX OPTIQUES CABLES p RESEAUX DE DISTRIBUTION DE LA TELEVISION p FRANCE TELECOM (PLAN CABLE) p OPERATEURS PRIVES (EST VIDEOCOMMUNICATIONS, REGIE MUNICIPALE COLMAR, EDF, SNCF, Sociétés d'Autoroutes...) p Adaptable à l'informatique: Modems-câbles FIBRE CUIVRE FTTH FTTC FTTH = Fiber to the Home FTTC = Fiber to the Curve

15 Henri TOBIET / N° 14 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS EVOLUTION DES RESEAUX CABLES p CHOIX DE TOPOLOGIE DU RESEAU: è distribution en étoile, disponibilité d'une voie de retour p CHOIX DU RESEAU D'ACCES: è CATV = CAble TeleVision (câble coaxial) è Fibre optique CHOIX DU MODEM-CABLE/ SET-TOP-BOX è débits/ voies de retour /coût /facilité de mise en oeuvre... p => APPLICATIONS NOUVELLES SUR LE CABLE: è accès à INTERNET, accès à des serveurs locaux è Video- conférence, téléphonie en local p C'est un enjeu majeur pour les câblo-opérateurs

16 Henri TOBIET / N° 15 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES RESEAUX D'ACCES: la Boucle Locale p Définitions de la Boucle Locale: è C'est l'ensemble des liens filaires ou radioélectriques existant entre le poste de l'abonné et le commutateur d'abonnés ou il est rattaché. è C'est la zône géographique dans laquelle les abonnés peuvent être interconnectés au seul niveau des commutateurs d'abonnés, sans utiliser le réseau national. è notion de "CITE INTERACTIVE" p Que veut dire "local"?: è le quartier, la ville, la métropole, la structure intercommunale, éventuellement la région... p Les enjeux économiques: è volonté de baisse de prix sur la téléphonie è mise en concurrence des opérateurs è plus de débits, pour plus de communications ( Internet) è nouveaux services

17 Henri TOBIET / N° 16 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES RESEAUX D'ACCES: les techniques de boucle locale p Le réseau téléphonique classique: POTS è accès numérique par modems è besoins actuels, dont Internet à bas débits (55Kb/s) p Le RNIS - NUMERIS è sous-dimensionné par rapport à des besoins nouveaux(video) p Les réseaux hybrides fibre optique/ câble coaxial vers le résidentiel (FTTH = Fiber to the Home) è déployés en étoile depuis la Tête de Réseau (technique HFC) è déployés en boucle (technique SDH) è accès par modems-câbles et/ou STB (Set-Top-Boxes) p Les lignes numériques d'abonnés dans la boucle locale è techniques xDSL (Digital Subscriber Line) è accès par modem ADSL. p Les réseaux cellulaires(GSM/DECT), radioélectriques, satellites, ballon stratosphérique!

18 Henri TOBIET / N° 17 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES RESEAUX D'ACCES: quels services sur la boucle locale ? p Les services de base: è la téléphonie (mois cher) + la téléphonie mobile è les liaisons spécialisées (interconnexion de réseaux informatiques) p Les services aux particuliers: è Internet et tout type de services en ligne è services multimédia: Video à la Demande, Pay per View p Les services aux entreprises: è transmission de données et réseaux privés virtuels (Intranets) è accès à des catalogues et annuaires répartis è accès à des réseaux d'informations privatifs è échange de données informatisées (EDI) è autres: reroutage, services CENTREX, etc..

19 Henri TOBIET / N° 18 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES RESEAUX D'ACCES: quelques exemples de boucles locales en FRANCE p ANNECY: boucle locale sur le câble (Lyonnaise Câble) è services: téléphonie ( 15% des foyers en 97, 20% d'économies) è service Internet: CyberCâble p NICE: réseau DECT Mobile (Cégétel) è 2000 abonnés p LA DEFENSE: boucle optique SDH è opérateur: Fibres Optiques Defense (filiale de Gegetel) è secteur tertiaire: 45 banques et établissements financiers p TELCITE è opérateur: La RATP qui veut valoriser ses infrastructures de communication (>280km de fibre) auprès d'autres opérateurs p MEDIACASTRES: è boucle privative pour relier les mairies, l'hôpital, etc.. è boucle fédérative pour relier les écoles, les PME, etc..

20 Henri TOBIET / N° 19 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS ACCES PAR MODEMS-CABLES et SET-TOP-BOXES (STB) p Modem-Câble: permet de raccorder tout type de terminal sur le réseau câblé (hybride fibre/coaxial) p STB: permet de raccorder un terminal video (téléviseur) sur un réseau informatique p nécessitent une voie de retour (canal descendant).... CABLE modem- câble STB Télé: 6 Mb/s Modem: jusqu'à 2Mb/s

21 Henri TOBIET / N° 20 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS ACCES ADSL sur le réseau téléphonique p ADSL permet de transformer le réseau public en un système puissant capable de transporter le multimédia Réseau public large-bande Modem ADSL Modem ADSL Filtre voix/données Ligne éxistante (2,7 à 5,5km) 1,5 - 6,1 Mb/s Kb/s Réseau public téléphonique Téléviseur via STB PC Téléphone STB

22 Henri TOBIET / N° 21 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES AUTOROUTES DE L'INFORMATION p MISE EN COMMUN DES INFRASTRUCTURES A HAUTS-DEBITS p TRANSMISSION SIMULTANEE: VOIX, DONNEES, IMAGES VIDEO: MULTIMEDIA p BANALISATION DES APPLICATIONS INTERACTIVES p ACCES A L'INTERNET p SERVICES INTRANET

23 Henri TOBIET / N° 22 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS L'EXEMPLE DE L'INTERNET p PRINCIPE DE BASE: INTERCONNECTIVITE UNIVERSELLE DE TOUS TYPES DE SOUS-RESEAUX: è protocoles communs à toutes les applications è adressage de bout-en-bout, adresse IP è contrôle du protocole de bout-en-bout dans les terminaux: "ne jamais mettre dans le réseau des fonctions que peuvent réaliser les terminaux". è adaptation des terminaux aux délais et débits disponibles sur les réseaux: "le réseau fait ce qu'il peut". p connectivité avant tout: performance, Qualité de Service et sécurité sont assurés par les terminaux p offrir des accès aux réseaux partout, faciles, pas chers p technologie multi-plateforme et utilidation ergonomique

24 Henri TOBIET / N° 23 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LA TOPOLOGIE D' INTERNET RESEAU C RESEAU A (réseau téléphonique commuté) RESEAU B RESEAU D MODEM TCP IP MODEM 28,8Kb/s adresse: adresse: Routeurs

25 Henri TOBIET / N° 24 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES SERVICES DE L'INTERNET p TRANSPORT D'INFORMATIONS MULTIMEDIA: è audio, video, textes p SERVICES DE MESSAGERIES: è , COMPUSERVE p SERVICES MULTIMEDIA è serveurs WWW: WORLD WIDE WEB, GOPHER, FTP è accès à des bases d'images animées p LES GROUPES DE NEWS è conférences libres sur des thèmes préétablis p VISIOCONFERENCE SUR INTERNET p SERVICES MULTI-ACCES è applications M-BONE

26 Henri TOBIET / N° 25 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS L'ENVOLEE DE L'INTERNET p AUJOURD'HUI: è réseaux interconnectés à travers le monde. è 10 millions d'ordinateurs connectés è 50 millions d'utilisateurs è 2 millions de serveurs p DEMAIN: è 200 millions de PC dans le monde è 10 milliards d'utilisateurs potentiels è 1000 milliards de noeuds de connexion p INTERNET: LE RESEAU DU 21ème SIECLE ? è CONNECTER TOUS LES ORDINATEURS À TOUS LES UTILISATEURS POTENTIELS è résoudre les problèmes de qualité de service, sécurité p LE PARI: LA VOIX SUR INTERNET

27 Henri TOBIET / N° 26 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LE COUT DE L'INTERNET (fin 97) p COUT MATERIEL: è un ordinateur (confortable) et un modem (si possible rapide) è coût du modem à 28,8kb/s: < 800 FR p COUT DE L'ABONNEMENT A UN FOURNISSEUR D'ACCES A L'INTERNET: è fournisseurs régionaux comme: FR-NET, NUCLEUS, RMC-NET è abonnement < 150FR par mois ( < 80FR à PARIS....) è offre FRANCE TELECOM: WANADOO è cablo-opérateurs: supplément à l'abonnement au câble p COUT DE LA COMMUNICATION: è c'et le coût d'une communication locale vers le fournisseur è 10 à 15F/heure max.

28 Henri TOBIET / N° 27 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES NOUVEAUX ACCES A L'INTERNET: les NC ou Network Computers p Caractéristiques demandées à un NC: è garantir une neutralité architecturale è avoir un coût global inférieur à un PC d'entrée de gamme è être plus simple à administrer et à utiliser qu'un PC è offrir des moyens de sécurisation des informations è protéger/limiter au minimum les périphériques à l'intérieur du NC p Les concepts NC: è Terminal JAVA: basé sur le langage JAVA (JAVA Station de SUN) è Le NC estampillé NCI (ORACLE et SUN) è Les terminaux X améliorés (IBM, HDS, Tektronix, Wyse, NCD) è Les SET-TOP-BOXES sont les NC destinés aux particuliers: – Netlink de SEGA – Web TV de Philips et Sony – Surf TV de COM1 (2500F TTC) – Netbox de Netgem (1990F TTC) de Bandai

29 Henri TOBIET / N° 28 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES NOUVEAUX ACCES A L'INTERNET: Autres moyens d'accès p Les accès à partir du câble (modems-câbles) ou en boucle locale (modems DSL) p Les Net PC (entre le NC et le PC è prôné par Microsoft et Intel p Le MINITEL Internet de FRANCE TELECOM è Modem à bauds, Navigateur Web è Compatible TELETEL è disponible en 1998 ? p Le téléphone Web téléphone à écran connectable à Internet) è ScreenPhone de ALCATEL è pages Web, mail (écrit et vocal), forums de discussion è modem à bauds è 2500F à partir de avril 98 ?

30 Henri TOBIET / N° 29 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES NOUVEAUX ACCES A L'INTERNET Progressions depuis p PC: connecté à Internet: 40000, +30% par an p NC: terminaux allégés: 600, +90% p Net PC: PC allégé: 200, +140% p STB: Téléviseur Internet: 400, +140% p Téléphones à écran: 400, +100% p Assistants personnels: 600, +90% p Consoles de jeux: 800, +90% p Autres.....: 20, +200%

31 Henri TOBIET / N° 30 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS DEFINITION DE L'INTRANET p INTRANET = INTERNET d'ENTREPRISE p C'est l'ensemble des mécanismes INTERNET (technologie WEB, protocoles TCP/IP) appliqués au réseau interne de l'entreprise ou à un réseau de ressources informatiques réparties. p L'INTRANET met en oeuvre des matériels et logiciels identiques à ceux de l'INTERNET (serveurs et postes de travail) p L'accès aux réseaux externes du type INTERNET est autorisé, moyennant la sécurisation des accès (Firewall) p Eléments de base de l'INTRANET: è le serveur WEB è le logiciel de navigation ou browser è les pages d'information en "Hypertexte" (HTML)

32 Henri TOBIET / N° 31 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS STRUCTURE D'UN RESEAU INTRANET SERVEUR WEB INTERNE FIREWALL Utilisateur interne Utilisateur distant INTRANET INTERNET serveur de documents

33 Henri TOBIET / N° 32 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES SERVICES DE L'INTRANET p Services frontaux pour les usagers: è le courrier électronique ( ) è le Web (au minimum le protocole HTTP) è les groupes de discussion (news) è le transfert de fichiers (FTP) è les annuaires (LDAP et autres) è l'accès distant (PPP ou autres) p Services dorsaux pour l'administration: è la base de données è le firewall ou le proxy: contrôle les échangs entre Inernet et Intranet, ou entre différents sites d'un Intranet è le serveur de noms (DNS) è le service de sauvegarde

34 Henri TOBIET / N° 33 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES POSTES CLIENTS DE L'INTRANET p Le client traditionnel: le micro-ordinateur è logiciels de navigation: Netscape Communicator 4.05 ou Microsoft Internet Explorer 4.01 (gratuits) è logiciels de messagerie: Outlook, Eudora,Netscape Messenger è lecteur de groupes de news (Outlook Express) è client FTP (FTP Explorer) p Le client très léger: NetPC ou Network Computer (NC) è "Toute l'administration sur le serveur, aucune sur le client" è fonction client: navigateur Web + protocole TCP/IP è le NC ne dispose d'aucune capacité mémoire è le NetPC peut télécharger les applications è NC: IBM, FUNAI, WYSE: environ 5000F è NetPC: HP, IBM, DELL: environ 8000F

35 Henri TOBIET / N° 34 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS CONSEILS POUR LA MISE EN PLACE D'UN INTRANET p Procéder par maquettage p Ne pas sous-estimer le déploiement p Ne pas sous-estimer l'administration et le support p Dupliquer les machines importantes p Isoler la base de données des autres machines p Mettre en place des outils de statistiques

36 Henri TOBIET / N° 35 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS Outils de création de sites INTERNET/INTRANET p FrontPage 98 de Microsoft è 14OO F p HotMetal Pro 4 de SoftQuad è 1000 F p Dreamweaver 1.2 de Macromédia è 3000 F p HomeSite 3 de Allaire è 500 F p HotDog Pro 5 de Sausage è 1200 F

37 Henri TOBIET / N° 36 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS PROGRESSION DE L'INTRANET p AUJOURD'HUI: è serveurs INTRANET vendus dans le monde è serveurs INTERNET installés p EN L'AN 2000: è 4 MILLIONS de serveurs INTRANET vendus è serveurs INTERNET installés p Lengouement pour l'INTRANET est dû aux faits suivants: è le mythe de la gratuité des produits è une réponse aux besoins de l'entreprise è les progrès technologiques faits sur l'INTERNET: téléphonie, visio-conférence, terminaux virtuels JAVA,..

38 Henri TOBIET / N° 37 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS EVOLUTION DES RESEAUX LOCAUX p LANS CLASSIQUES/réseaux sans connexion: (1 à 10 Mbit/s ) è BUS: ETHERNET è BOUCLE: TOKEN RING p LANS HAUTS DEBITS: (10 à 100 Mbit/s ) è ETHERNET RAPIDE (Fast Ethernet) è ETHERNET COMMUTE è TOKEN RING COMMUTE è FDDI (double anneau) è DQDB (double boucle) p PROTOCOLES INTERNET, INTRANET p => => RESEAUX ATM è meilleur compromis entre réseaux sans connexion et réseaux commutés BUS BOUCLE

39 Henri TOBIET / N° 38 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS EVOLUTION DES RESEAUX PUBLICS p RESEAUX A COMMUTATION DE CIRCUITS è LE RESEAU TELEPHONIQUE è LE RESEAU TELEX è LE RNIS (NUMERIS) p RESEAUX A COMMUTATION DE PAQUETS è LE RESEAU TRANSPAC è LES RESEAUX A PAQUETS RAPIDES è LE RELAYAGE DE TRAME p LIAISONS SPECIALISEES è TRANSFIX, TRANSCOM, TRANSREL p => => RESEAUX ATM è meilleur compromis entre commutation de circuits et commutation de paquets. VOIX DONNEES VIDEO ?

40 Henri TOBIET / N° 39 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES MANS: RESEAUX METROPOLITAINS p HAUTS DEBITS: > 100 MBIT/S p DISTANCES ELEVEES: de l'ordre de 50 KM p ACCES SECURISES p UTILISATION DE L'EXISTANT ( câblage, réseaux d'accès, terminaux) p CONNECTIVITE INTRANET/INTERNET

41 Henri TOBIET / N° 40 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS FEDERATION DES RESEAUX: VERS UNE TECHNOLOGIE COMMUNE p RESEAUX LOCAUX (LANS) p RESEAUX PUBLICS (WANS) p RESEAUX METROPOLITAINS (MANS) p => => ATM

42 Henri TOBIET / N° 41 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES RESEAUX A LARGE-BANDE: DEFINITIONS p TRANSMISSION DE L'IMAGE ANIMEE, AVEC LES DONNEES ET LA VOIX (Multimédia) p SUPPORT DE TRANSMISSION RAPIDE: FIBRE OPTIQUE, INFRASTRUCTURES SDH, RESEAUX CABLES p MODE DE COMMUTATION RAPIDE: L'ATM p BANDES-PASSANTES A LA DEMANDE, DEBITS VARIABLES p APPLICATIONS MULTI-MEDIA p GARANTIES DE QUALITE DE SERVICE ( CONTRAT) p GARANTIES DE SECURITE

43 Henri TOBIET / N° 42 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LA TECHNOLOGIE ATM p ATM EST LA PREMIERE TECHNOLOGIE ADAPTEE: è aux données, mais aussi à la voix et à l'image, è aux LANs et aux WANs, è aux réseaux privés et aux réseaux publics. p SOLUTIONS COMPLETES ET EVOLUTIVES POUR DES APPLICATIONS MULTIMEDIA: è hauts débits, flexibilité de l'offre, è débits à la dmande è adaptation à tous types de trafics (couche AAL) è qualité de service garantie pour tout type de trafic. p STANDARDISATION PAR L'ATM FORUM è représente l'ensemble de l'industrie mondiale des télécoms (plus de 900 membres) è plus de 50 standards approuvés

44 Henri TOBIET / N° 43 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LA TECHNIQUE DE COMMUTATION ATM p ATM = ASYNCHRONOUS TRANSFER MODE INFRASTRUCTURE DE TRANSPORT DECOUPAGE EN "CELLULES" VOIX TEXTE IMAGE COMMUTATION

45 Henri TOBIET / N° 44 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS LES AVANTAGES DE L'ATM p TRANSMISSION DE HAUTS-DEBITS p TRANSMISSION SIMULTANEE DE DEBITS VARIABLES: VOIX- DONNEES-IMAGES p BANDE PASSANTE "A LA DEMANDE": UTILISATION EFFICACE DES DEBITS VARIABLES p IDEAL COMME RESEAU FEDERATEUR LAN/MAN/WAN DEBIT CRETE DEBIT MOYEN

46 Henri TOBIET / N° 45 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS EVOLUTION: VERS UN RESEAU D'INTERCONNEXION ATM p RESEAU D'INTERCONNEXION (BACKBONE) ATM p INTERFONCTIONNEMENT AVEC DES ENTITES TERMINALES EXISTANTES è Utilisation des terminaux existants (Ethernet, FDDI,...) è APPROCHE: ITU-T, EUROPE, OPERATEURS WAN ATM TOKEN RING ETHERNET PABX FDDI

47 Henri TOBIET / N° 46 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS EVOLUTION: PENETRATION DE L'ATM DANS LES RESEAUX PRIVES p TERMINAUX ATM p CREATION DE VLANS (Réseaux virtuels ATM) p INTERFONCTIONNEMENT A TRAVERS DES RESEAUX WAN EXISTANTS è APPROCHE: ATM-FORUM, USA, CONSTRUCTEURS LAN ATM RESEAU FEDERATEUR EXISTANT

48 Henri TOBIET / N° 47 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS PERSPECTIVES: QUELQUES DATES p 1999: VRAI DEMARRAGE DE L'ATM EN EUROPE ? è applications en cours dans les réseaux métropolitains (Autoroutes de l'Information) è solutions dans le réseau privé (concurrence avec des solutions Ethernet) è expérimentations dans les réseaux publics p 2000: DEPLOIEMENT OPTIQUE DANS LE RESEAU PUBLIC: 80% SDH EN FRANCE p 2005: CABLAGE OPTIQUE CHEZ L'ABONNE ou BOUCLE LOCALE SDL ? p 2005: 50% DES ACCES DISPONIBLES EN LARGE-BANDE EN EUROPE p 2010: BANALISATION DE L'ATM (réseaux public/privé)

49 Henri TOBIET / N° 48 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS NMG Telecoms Henri TOBIET Tel. : +33 (0) Fax : +33 (0) E.mail : MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 15/11/2013 /RESOVLB7.PPT V2000 VERS LES HAUTS-DEBITS RESEAUX & COMMUNICATIONS Edition C, Décembre 96 LA "COURSE" VERS LES."

Présentations similaires


Annonces Google