La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX RESEAUX & COMMUNICATIONS LES RESEAUX LOCAUX LANs Version 7: 09/2000.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX RESEAUX & COMMUNICATIONS LES RESEAUX LOCAUX LANs Version 7: 09/2000."— Transcription de la présentation:

1

2 Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX RESEAUX & COMMUNICATIONS LES RESEAUX LOCAUX LANs Version 7: 09/2000

3 Henri TOBIET / N° 2 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LES RESEAUX LOCAUX p INTRODUCTION è GENERALITES: SUPPORTS ET TOPOLOGIES è PROTOCOLES D'ACCES p LES RESEAUX ETHERNET p LES RESEAUX TOKEN-RING p LES RESEAUX FDDI p LES RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS p ARCHITECTURES DE PROTOCOLES è TCP/IP ET INTERNET p LES RESEAUX LOCAUX MULTI-SERVICES è PABX MULTI-SERVICES

4 Henri TOBIET / N° 3 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX CLASSIFICATION DES RESEAUX p REPARTITION GEOGRAPHIQUE RESEAUX ETENDUS TERRESTRES (WAN) RESEAUX MOBILES DISTANCE RESEAUX METROPOLITAINS (MAN) RESEAUX LOCAUX(LAN)

5 Henri TOBIET / N° 4 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LE SUPPORT p LE CABLE COAXIAL: è en déclin: volume important et difficile à installer è ex: câble 50 Ohms ETHERNET, ou 75 Ohms CATV p LA FIBRE OPTIQUE: è particulièrement performante è surtout liaisons entre locaux techniques p LA PAIRE TORSADEE: è de plus en plus utilisée pour des débits au-delà de 10Mb/s è utilisation des infrastructures téléphoniques en place è STP = paires torsadées blindées, UTP = non blindées

6 Henri TOBIET / N° 5 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LA TOPOLOGIE p EN ETOILE: è adapté entre-autres au câblage des autocommutateurs (PABX) p EN BUS: è surtout popularisé par ETHERNET è mal adapté pour la fibre optique è problèmes de propagation a partir de 10Mb/s p EN ANNEAU: è utilisée par le TOKEN RING d'IBM è nécessite un coupleur sur chaque accès p EN ARBRE ACTIF: è architecture avec des noeuds (HUBS) et des branches è mélange de réseaux du type BUS et ETOILE (STARLAN)

7 Henri TOBIET / N° 6 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LE PROTOCOLE D'ACCES p CE PROTOCOLE REGLE LA POLICE DE RACCORDEMENT D'UN TERMINAL AU RESEAU (TECHNIQUE MULTI-POINT) p LE "POLLING" è intérogation succéssive des terminaux pouvant emettre è technique "rudimentaire" utilisée dans les réseaux locaux industriels "bas de gamme". p L'ACCES ALEATOIRE ou par COMPETITION è le premier terminal qui apelle accède au réseau, sans se soucier des autres, en cas de collision on recommence... è ex: protocole CSMA dans ETHERNET p L'ACCES PAR JETON ou par CONSULTATION è un jeton, indiquant si le réseau est occupé, passe de terminal à terminal è ex: TOKEN RING

8 Henri TOBIET / N° 7 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES COUCHES DE PROTOCOLES COUCHE PHYSIQUE COUCHE LIAISON 1 2 LES NIVEAUX OSI NE SONT PAS VRAIMENT RESPECTES, A CAUSE DES SPECIFICITES DES RESEAUX LOCAUX: - pas de routage (les réseaux locaux ne sont pas maillés) - nécessité de communications multi-points - nécessité de protocoles d'accès COUCHE MAC: MEDIUM ACCESS CONTROL COUCHE PHYSIQUE MAU: MEDIUM ACCESS UNIT COUCHE LLC: LOGICAL LINK CONTROL (gestion des communications multipoint) ethernet jeton sur bus jeton sur boucle DQDB slotted ring COUCHES APPLICATIVES

9 Henri TOBIET / N° 8 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX ETHERNET

10 Henri TOBIET / N° 9 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX ETHERNET p RESEAUX LOCAUX EN BUS p PROTOCOLES D'ACCES ALEATOIRE CSMA.CD p DEBITS TYPIQUEMENT: 1, 10, 100MB/S p TYPES X BASE Y : X= débit en Mb/s, Y= distance en x100m, ou type de support; è 10base5 (Ethernet Jaune, 500m par segment) è 10base2 (Ethernet fin) è 10baseT (Ethernet sur paire torsadée) è 10baseF (Ethernet sur fibre optique) è 100baseT (Fast-Ethernet sur paires torsadées) è 10baseM (Ethernet Multimédia) è 10baseX (Ethernet hertzien) p EVOLUTION: ETHERNET COMMUTE

11 Henri TOBIET / N° 10 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX TOKEN-RING

12 Henri TOBIET / N° 11 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX TOKEN-RING p RESEAUX LOCAUX EN ANNEAU p PROTOCOLE D'ACCES PAR JETON p DEBITS A 4 OU 16MB/S p CONFIGURATIONS DE CONTROLE ET D'ADMINISTRATION DE RESEAU: è sécurité par double anneau optique è supervision par LAN STATION MANAGER (station dédiée) p EVOLUTION: TOKEN-RING COMMUTE p INTERCONNEXION TOKEN-RING - ETHERNET

13 Henri TOBIET / N° 12 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX FDDI

14 Henri TOBIET / N° 13 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX FDDI p FDDI = FIBER DISTRIBUTED INTERFACE p DOUBLE ANNEAU SECURISE, ACCES PAR JETON p DEBITS JUSQU'A 100MB/S p DISTANCES JUSQU'A 200 KM, OU BOUCLE D'UN DIAMETRE DE PLUS DE 30 KM p DISTANCES ENTRE DEUX NOEUDS DE 2 KM MAX. p EVOLUTIONS: è FDDI-2: FDDI COMMUTE POUR TRAFICS VOIX ET VIDEO è FDDI FOLLOW ON LAN POUR APPLICATIONS MULTIMEDIA è TPDDI: FDDI SUR PAIRE TORSADEE p CETTE TECHNIQUE EST DIRECTEMENT MENACEE PAR L'ARRIVEE DE L'ATM DANS LE RESEAU LOCAL

15 Henri TOBIET / N° 14 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX LOCAUX INDUSTRIELS p CONTRAINTES PARTICULIERES: è sécurité importante, tolérence aux pannes è réactivité en temps-réel et notions de priorités p SOLUTIONS LANS PROPOSEES: è ETHERNET industriel, 10baseF par exemple. è BUS A JETON p RESEAUX DE TERRAIN: è interconnexion de capteurs, contraintes temps-réel à la microseconde è Architecture FIP: FACTORY IMPLEMENTATION PROTOCOL è Protocoles simplifiés MAP: MANUFACTURING AUTOMATION PROTOCOL

16 Henri TOBIET / N° 15 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: ARCHITECTURES DE PROTOCOLES "COUCHES HAUTES" p ARCHITECTURES PROPRIETAIRES: è SNA DE IBM è DNA DE DIGITAL è DSA DE BULL p NORMES DE FAIT, SYSTEMES OUVERTS: è PROTOCOLE LU-6.2 OU X.225 è PROTOCOLE NETBIOS è PROTOCOLE TCP/IP p APPLICATIFS POUR POSTES DE TRAVAIL: è NETWARE DE NOVELL è LAN MANAGER ET WINDOWS NT DE MICROSOFT è VINES DE BANYAN è LAN SERVER DE IBM

17 Henri TOBIET / N° 16 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: TCP/IP ET INTERNET COUCHE MAC: MEDIUM ACCESS CONTROL COUCHE PHYSIQUE MAU: MEDIUM ACCESS UNIT COUCHE LLC: LOGICAL LINK CONTROL (gestion des communications multipoint) ethernet jeton sur bus jeton sur boucle DQDB slotted ring TCP = TRANSMISSION CONTROL PROTOCOL IP = INTERNET PROTOCOL PROTOCOLE DE NIVEAU 4: SERVICE DE TRANSPORT CIRCUIT VIRTUEL CONNECTE AVEC CONTROLE DE FLUX PROTOCOLE DE NIVEAU 3: ADRESSAGE ET ROUTAGE IP

18 Henri TOBIET / N° 17 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: LES RESEAUX MULTI-SERVICES VOIX/DONNEES p PABX = PRIVATE AUTOMATIC BRANCH EXCHANGE ou AUTOCOMMUTATEUR PRIVE è distribution en étoile è postes numériques (voix/données), protocoles propriétaires è 10 à postes (ex: OPUS4000) è ALCATEL/THOMSON/MATRA/SAT... è évolutions RNIS PABX LIGNES RESEAU: liaisons analogiques, MICs, ou RNIS (T2) circuits ou paquets LIGNES POSTES (AVEC OU SANS SDA)

19 Henri TOBIET / N° 18 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX LANS: STRATEGIE D'EVOLUTION MAN = RESEAUX METROPOLITAINS RNIS accès de base = RESEAUX NUMERIQUES A INTEGRATION DE SERVICES PABX 4ème génération = RESEAUX MULTI-SERVICES D'ENTREPRISES VIDEO (réseaux cablés) DONNEES (X25 ou LANs) VOIX (réseau téléphonique) MULTIMEDIA

20 Henri TOBIET / N° 19 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX NMG Telecoms Henri TOBIET Tel. : +33 (0) Fax : +33 (0) E.mail : MERCI POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Henri TOBIET / N° 1 / DATE: 22/01/2014 /RESOLAN7.PPT V2000 RESEAUX LOCAUX RESEAUX & COMMUNICATIONS LES RESEAUX LOCAUX LANs Version 7: 09/2000."

Présentations similaires


Annonces Google