La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Ray, Proie de la spéculation immobilière Conférence de presse du 30 septembre 2013 à 14h30 Dossier de presse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Ray, Proie de la spéculation immobilière Conférence de presse du 30 septembre 2013 à 14h30 Dossier de presse."— Transcription de la présentation:

1 Le Ray, Proie de la spéculation immobilière Conférence de presse du 30 septembre 2013 à 14h30 Dossier de presse

2 1. L'histoire officielle : la concertation préalable de avril 2012 : Conférence de presse du Maire et annonce de la concertation préalable Juillet - novembre 2012 : Concertation préalable avec la ville de Nice, le CG 06, les comités et conseils de quartiers et les club sportifs… 26 juillet 2012 : Réunion plénière avec groupes de travail Un diagnostic de 37 feuillets est remis aux participants. Ce diagnostic couvre un périmètre englobant le Stade + le CAL Gorbella + lécole Gorbella + la crèche de lEau vive C'est un simple diagnostic faisant un état des lieux mais sans aucun projet 2

3 2. L'histoire officielle : la concertation préalable de 2012 Septembre 2012 : Réunions des groupes de travail 21 novembre 2012 : Restitution de la concertation Le document de restitution annonce un pré-programme qui sera élaboré par un professionnel de la programmation urbaine.... 3

4 3. L'histoire officielle : Les annonces de 2013 Septembre 2013 : Annonce d'une étude de programmation urbaine (octobre - décembre 2013) puis d'une consultation publique 4

5 4. L'histoire cachée : Il y a déjà eu des études de programmation urbaine 9 septembre 2010 : Un marché d'études, dont l'objet est sans équivoque, a été lancé Avis du Moniteur n° 5580 du 05/11/2010 p73 La Ville de Nice passe un marché d'études auprès d'un groupement dirigé par SETEC et comprenant le cabinet d'architecture Richez et associés Objet du marché : programmation urbaine, pré-programmation et programmation d'équipements publics et assistance générale en montage opérationnel et en conduite de projet pour la requalification du site du Stade du Ray à Nice (06) Montant du marché : ,16 EUR TTC comprenant la tranche ferme ( ,16 EUR TTC) et quatre tranches conditionnelles 5

6 5. L'histoire cachée : Fin 2011 restitution de l'étude Fin 2011 : Restitution de l'étude Or, cette étude est cachée aux élus et aux Niçois. En cherchant sur Internet, on en trouve une trace sur le site web du Cabinet Richez et Associés La page web présente le scénario 3 : la libération des hauteurs. Elle se décompose en 3 parties Description du marché : Parc urbain à dominante sportive + Equipements publics + Commerces + Stationnement + Logements mixtes Schéma du scénario 3 : « libération des hauteurs » avec immeubles de 12 étages Parc urbain = 3 ha sur 6 ha (soit 50%) Notice explicative 6

7 6. Une des propositions du cabinet Setec : la libération des hauteurs Bd Gorbella Avenue du Ray Av Ernest Lairolle Les tennis du TCM sont remplacés par un ensemble de 10 immeubles La Crèche de l'Eau Vive est remplacée par une barre de 6 étages Réalisation de 3 grandes barres de 12 étages Démolition reconstruction du groupe scolaire, remplacée par une barre de 6 étages Le Parc urbain représente à peine 50 % : 3 ha sur les 7 ha Réalisation d'un mail planté. Voitures ou non ? 7

8 7. L'autofinancement des équipements publics Quand Christian Estrosi parle d'une opération autofinancée, il ment. Il connaît les résultats de l'étude SETEC. Or, la notice explicative de la page web en dessous du schéma du scénario 3 est explicite « Une totale libération des hauteurs, tout à fait justifiable dans le site ne permet pas d'envisager une opération autofinancée » L'enjeu de l'étude est clairement de trouver des scénarios assurant l'autofinancement du projet de reconversion du Ray. Concrètement, les équipements publics devront être financés par la vente de droits à bâtir. Doù la libération des hauteurs, qui permet d'augmenter la valeur des droits à bâtir: un immeuble de 12 étages, c'est bien entendu 2 fois plus de droits à bâtir à vendre qu'un immeuble de 6 étages. 8

9 8. L'autofinancement Or, en août 2013, Christian Estrosi a réaffirmé, à plusieurs reprises, cette exigence d'autofinancement. La reconversion du Ray est clairement envisagée en dehors d'une logique de projet public, reposant sur des investissements publics Soit, le Maire de Nice renoncera à la réalisation des équipements publics pour ne pas densifier Soit, le Maire de Nice, pour financer davantage d'équipements publics, devra densifier, y compris avec des immeubles de 12 étages, et encore le SETEC, bureau d'études dont la compétence est unanimement reconnue, doute que cela suffise pour autofinancer les équipements publics Dans tous les cas de figure, les résidents et riverains du site du Ray sont pris en otage par l'impuissance financière de la Ville, résultant d'un endettement irresponsable 9

10 9. Attention danger : Derrière les paroles, les actes Le périmètre d'étude s'étend sans cesse 1 - Le périmètre du PLU de Lors de l'étude de programmation de 2011, le périmètre défini dans le PLU est étendu Périmètre de l'étude : PLU (Le Ray) + École Gorbella + Crèche Eaux Vive + Centre Administratif et Bibliothèque + Immeuble + Marché PLU : Le périmètre d'étude est défini dans le PLU en vertu de l'article L123-2a du Code de lurbanisme qui permet de définir un projet global dans les 5 ans Le périmètre, en liseré rouge, correspond aux limites du stade y compris le marché forain 10

11 Lors la concertation préalable 2012, le périmètre d'étude s'étend encore une fois Périmètre d'étude de la concertation = périmètre des études programmation + CAL Gorbella (+ sport Falicon ?) 10. Attention danger : Derrière les paroles, les actes Le périmètre d'étude s'étend sans cesse 11

12 11. Le Ray: et maintenant, fin 2013 ? Eté 2013, dernier match au Ray : Christian Estrosi annonce une étude de programmation et une nouvelle concertation, ouverte au grand public : octobre-décembre 2013 L'impératif d'autofinancement est confirmé par Christian Estrosi, qui apporte en même temps des précisions complètement contradictoires avec les concertations précédentes Les réalisations ne dépasseraient pas les « limites actuelles » du stade. Les terrains du Tennis Club Méditerranée seraient conservés Mais, à quelques mois des élections, quel crédit apporter à des propos publics en totale contradiction avec les projets qui se préparent en coulisses ? Quel crédit apporter à un Maire qui ne porte pas à la connaissance du Conseil municipal les études de programmation sur le Ray ? Quel crédit apporter à un Maire qui consulte les Niçois en leur cachant les études antérieurement réalisées ? Quel crédit apporter à un Maire qui change sans arrêt le périmètre d'études du Ray Quel crédit apporter à un Maire dont la seule constance de 2010 à 2013 est l'impératif d'autofinancement ? 12

13 12. Ce que demande maintenant le groupe « Changer dère » Les exigences de l'opposition pour crédibiliser la concertation sur le Ray La transparence totale sur le marché d'études de 2010 et sur les 3 scénarios cherchant l'autofinancement L'abandon formel et définitif des tours de 12 étages, avec limitation des hauteurs dans le PLU L'abandon de l'impératif d'autofinancement pour ouvrir une concertation sur un vrai projet public La transparence totale sur le périmètre des nouvelles études de programmation et une nouvelle concertation La mise en place d'un Comité de pilotage de la concertation 13

14 Annexe 1 : le scénario 3 de libération des hauteurs (capture page web) 14


Télécharger ppt "Le Ray, Proie de la spéculation immobilière Conférence de presse du 30 septembre 2013 à 14h30 Dossier de presse."

Présentations similaires


Annonces Google