La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

En ce beau dimanche de juin, nous voilà parties, Yvonne et moi, dire un petit bonjour à Montmartre. Paris la grande ville a dans ses murs une multitude.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "En ce beau dimanche de juin, nous voilà parties, Yvonne et moi, dire un petit bonjour à Montmartre. Paris la grande ville a dans ses murs une multitude."— Transcription de la présentation:

1

2

3 En ce beau dimanche de juin, nous voilà parties, Yvonne et moi, dire un petit bonjour à Montmartre. Paris la grande ville a dans ses murs une multitude de parcs et jardin dont certains sont parmi les plus beaux du monde. Montmartre ne manque pas de verdure ! C’est un îlot de nature et de verdure, un village dans Paris et dans le cœur des Parisiens. Connus et chantés dans le monde entier, Montmartre et le Sacré-Cœur font partie de tous les circuits touristiques.

4 Et la curieuse basilique du Sacré-Cœur, qui domine la colline, a une bien curieuse histoire !

5 La basilique du Sacré-Cœur, dite du Vœu national, située au sommet de la butte Montmartre, est un édifice religieux parisien majeur, dont la construction fut décrétée par une loi votée par l’Assemblée nationale en juillet Avec plus de dix millions de pèlerins et visiteurs par an (en 2006), c'est le second monument de France le plus visité après la cathédrale Notre-Dame de Paris. A l'automne 1870, au cœur de l’"année terrible", un notable parisien, Alexandre Legentil, prononce un vœu solennel, promettant au Sacré- Cœur de Jésus, en amende honorable de tous les méfaits commis dans le monde et pour obtenir ses secours devant les périls qui menacent la France, la construction d’un édifice religieux qui lui sera consacré. Appel est fait à l’Assemblée nationale pour que ce monument soit déclaré d’utilité publique, ce qui devait permettre les achats et expropriations nécessaires. Il était de plus stipulé que cette construction ne serait édifiée que grâce à des fonds provenant de souscription. Il sera demandé de verser, non une somme importante, mais ce qui est possible à chacun.

6 78 projets furent présentés en réponse à l’appel d’offres, et ce fut l’architecte Paul Abadie qui remporta l’offre.

7 Mais nous étions montées pour faire du tourisme, pas de l’histoire, et admirer Paris du haut de la Butte Montmartre. Et nous n’avons pas été déçues !

8 Le ciel était clair et Paris s’offrait à nous dans toute sa magnificence.

9 De tous côtés, des escaliers enfouis dans la verdure montaient à l’assaut de la Butte. On a même vu un pigeon sautiller d’une marche à l’autre comme un touriste facétieux.

10 Ah ? Un escalier un peu moins ombragé, peut-être…Mais cela ne rebute pas les touristes. La Butte Montmartre se mérite !!! Les pelouses sont encore interdites pour le farniente, mais les pigeons n’en ont cure ! Ce sont eux les vrais rois de la Butte !

11 Comme toujours, au fil des heures, une jeunesse cosmopolite et bon enfant prenait possession des marches escaladant les derniers contreforts et menant au Sacré-Cœur : des chants, des rires, des ébauches de danse…

12 Les animations sont permanentes et spontanées : une jeune femme, avec sa valise et son nez rouge, vient faire son numéro de clown. Cela lui permettra peut-être de recueillir un peu de monnaie.

13 Un jeune garçon, en équilibre sur le mur qui surplombe le vide de l’autre côté, tourne, virevolte, jonglant avec un ballon. Nous sommes restées un moment à l’admirer, et pas une seule fois le ballon n’a arrêté sa danse, et pas une fois il n’est tombé dans le vide ! (il n’est pas tombé du tout, d’ailleurs !!!) C’est une démonstration d’une dextérité époustouflante !

14 Dans un des jardins en contrebas, un groupe de musiciens offrait des chants de marin. Le public, conquis, mimait les chants avec les musiciens. La banderole portait l’inscription : "Montmartre au chœur"…

15 Nous sommes tombés en arrêt devant ce panneau, sans doute réalisé par quelque technocrate consciencieux, et nous nous sommes demandés ce que les touristes de passage pouvaient en retirer comme information concrète !

16 Mais nous voulions aussi aller Place du Tertre, quelques pas plus loin. Nous avons donc contourné la Basilique, pour continuer notre exploration.

17 A l’entrée de la place, deux garçons de café très « couleur locale » font une petite pause bien méritée, car l’affluence est grande partout. Et j’étais PRESQUE chez moi, regardez le nom du café derrière !

18 Là, au centre de votre écran, et vous tournant le dos, je vous présente ma fille Dominique et son copain Franz arrivant sur la Place du Tertre.

19 La Place du Tertre est le domaine des peintres en tous genres et de tous styles. Et 30 minutes, vous pouvez vous faire faire votre portrait, ou vous faire caricaturer. Vous trouvez le petit souvenir par cher. Et vous prenez un bain de foule !!!

20 Le dessin, le lavis, la peinture à l’huile, l’aquarelle… Les couleurs éclatantes ou les camaïeux en gris, en beige, en ocre… Vous voyez de tout, vous admirez de tout !

21 Diversité des styles, vous dis-je :

22 Je voudrais pouvoir vous restituer l’ambiance de ce lieu hors du temps…

23 Tout cela est épuisant ! Déjà 16 h30… Sur le côté de la place du Tertre, cette tonnelle accueillante nous fait signe. Une petite halte, une petite boisson…

24 Nous avons laissé les enfants et pris un taxi. La plongée dans la grand-ville, avec ses bruits, ses immeubles, son trafic, avait quelque chose d’irréel, comme si nous avions changé de planète…

25 Et la Tour d’Horloges de la Gare St Lazare était là pour nous rappeler que, dans n’importe quel pays, dans n’importe quelle planète, de toute façon l’heure nous rattrapait toujours… Nous sommes rentrées la tête, le cœur et… l’appareil photos emplis d’images. Ce fut un beau dimanche…

26 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : Féérie – Florian Bernard au synthé Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix


Télécharger ppt "En ce beau dimanche de juin, nous voilà parties, Yvonne et moi, dire un petit bonjour à Montmartre. Paris la grande ville a dans ses murs une multitude."

Présentations similaires


Annonces Google