La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gérard Maurel IFMEM 2005 détecteurs de rayonnements ionisants.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gérard Maurel IFMEM 2005 détecteurs de rayonnements ionisants."— Transcription de la présentation:

1 Gérard Maurel IFMEM 2005 détecteurs de rayonnements ionisants

2 détecteurs :plan I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

3 détecteurs I introduction 1 objectif 2 principe 3 place des détecteurs dans un service de médecine nucléaire 4 techniques 5 choix du détecteur

4 I introduction 1 objectif - nombre de particules : mesure globale ou individuelle - déterminer leur énergie

5 I introduction 1 objectif - nombre de particules : mesure globale ou individuelle - déterminer leur énergie 2 principe - interaction rayonnement - matière - production : lumière, e-, énergie

6 I introduction 3 place des détecteurs de rayonnements dans un service de médecine nucléaire gamma-caméra salle dattente médecin sonde vestiaire dosimètre labo chaud activimètre mains informatique accueil injections compteur

7 I introduction 4 techniques variées : chimique, gaz, solide, liquide

8 I introduction 5 le choix du détecteur dépend : a du type de particule : b de son énergie c de l'objectif : - image - fixation - calibration dose - radioprotection

9 I introduction 5 le choix du détecteur dépend : a du type de particule : b de son énergie c de l'objectif : - image - fixation - calibration dose - radioprotection d du paramètre à mesurer : - nombre de particules (total ou taux/sec) - activité volumique - énergie

10 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

11 II film 1 Principe 2 applications

12 II film : activation chimique radioactivité naturelle : Radium P et M Curie

13 II film : activation chimique

14 II film : activation chimique 1 Principe : le rayonnement ionise les sels Ag+Br- la densité Ag+ présensibilisé proportionnelle à l'irradiation réduction des sels d'Ag+ en Ag métal élimination des Ag+ restant

15 II film : activation chimique 1 principe : le rayonnement ionise les sels Ag+Br- la densité Ag+ présensibilisé proportionnelle à l'irradiation réduction des sels d'Ag+ en Ag métal élimination des Ag+ restant - mesure cumulée, usage unique 2 applications : - film dosimètre obligation légale de radioprotection - film radio

16 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

17 III détecteurs à gaz 1 principe 2 types de détecteurs à gaz a chambre d'ionisation b compteur proportionnel c Geiger-Müller d chambre à fil

18 III détecteurs à gaz 1 principe

19 III détecteurs à gaz 1 principe ionisation gaz rare par les particules "ionisantes" les e- libérés sont attirés par l'anode centrale impulsion négative

20 III détecteurs à gaz 1 principe ionisation gaz rare par les particules "ionisantes" les e- libérés sont attirés par l'anode centrale impulsion négative 2 types de détecteurs à gaz production de charges électriques : fonction de la HT

21 III détecteurs à gaz 2 types de détecteurs à gaz a chambre d'ionisation HT = 100 Volts gaz rare signal électrique mesurable à partir d'un grand nombre de particules incidentes application : activimètre calibrage des doses administrées

22 III détecteurs à gaz 2 types de détecteurs à gaz a chambre d'ionisation HT = 100 Volts gaz rare signal électrique mesurable à partir d'un grand nombre de particules incidentes application : activimètre calibrage des doses administrées

23 III détecteurs à gaz 2 types de détecteurs à gaz b compteur proportionnel HT = 2000 V 1 particule ---> 1 impulsion amplitude de l'impulsion proportionnelle à l'énergie déposée par la particule

24 III détecteurs à gaz 2 types de détecteurs à gaz c Geiger-Müller HT 3000 V gaz rare + traces de vapeur organique 1 particule ---> 1 impulsion : tout ou rien signal indépendant de l'énergie de la particule applications : faibles activités recherche de contamination Babyline

25 III détecteurs à gaz 2 types de détecteurs à gaz d chambre à fil gaz rare sous 3 Atm multiples fils (anodes) localisation sur un axe résolution < 1 mm application radiographie

26 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

27 détecteurs IV détecteurs à scintillation 1 cristal 2 photomultiplicateur 3 propriétés 4 chaîne de comptage

28 IV détecteurs à scintillation

29 photomultiplicateur cristal

30 IV détecteurs à scintillation 1 cristal photon incident -> cristal INa(Tl) ---> excitation, ionisation ----> excitation du Thallium ----> désexcitation du Tl : fluorescence visible

31 IV détecteurs à scintillation 2 photomultiplicateur photons lumineux -> produit quelques électrons

32 IV détecteurs à scintillation 2 photomultiplicateur photons lumineux -> produit quelques électrons multiplication des électrons : entre chaque dynode une ddp accélératrice (100V) arrache n électrons coefficient multiplicateur = n nombre de dynode

33 IV détecteurs à scintillation 2 photomultiplicateur photons lumineux -> produit quelques électrons multiplication des électrons: entre chaque dynode une ddp accélératrice (100V) arrache n électrons coefficient multiplicateur = n nombre de dynodes 3 propriétés - 1 photon gamma ---> 1 impulsion - impulsion de sortie négative - impulsion proportionnelle à l'énergie déposée par le photon gamma incident dans le cristal

34 IV détecteurs à scintillation 4 chaîne de comptage

35 IV détecteurs à scintillation 4 chaîne de comptage a applications comptage externe spectrométrie

36 IV détecteurs à scintillation 4 chaîne de comptage b discriminateur

37 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

38 détecteurs V spectrométrie 1 principe 2 spectromètre monocanal 3 convertisseur analogique-numérique 4 spectromètre multicanal

39 V spectrométrie 1 principe détecteur à scintillation : 1 photon gamma ---> 1 impulsion impulsion proportionnelle à l'énergie déposée dans le cristal exemple: 99m Tc: 140 keV dépose 140 keV

40 V spectrométrie 1 principe détecteur à scintillation : 1 photon gamma ---> 1 impulsion proportionnelle à l'énergie déposée dans le cristal a interactions 99m Tc: 140 keV dépose 140 keV mais : photons diffusés

41 V spectrométrie 1 principe détecteur à scintillation : 1 photon gamma ---> 1 impulsion proportionnelle à l'énergie déposée dans le cristal a interactions 99m Tc: 140 keV dépose 140 keV b histogramme : du nombre d'impulsions détectées en fonction de leur amplitude en mVolts

42 V spectrométrie 1 principe b histogramme histogramme du nombre d'impulsions détectées en fonction de leur amplitude en mVolts spectre théorique : nombre dévènements Amplitude mV

43 V spectrométrie 1 principe histogramme du nombre d'impulsions détectées en fonction de leur amplitude en mVolts spectre réel : nombre dévènements Amplitude mV

44 V spectrométrie 1 principe histogramme du nombre d'impulsions détectées en fonction de leur amplitude en mVolts spectre réel :

45 V spectrométrie 2 spectromètre monocanal principe : double comparateur sélectionne les impulsions d'amplitude comprise entre seuils inférieur et supérieur a < V1 V1 < b < V2 c > V2

46 V spectrométrie 2 spectromètre monocanal principe : double comparateur sélectionne les impulsions d'amplitude comprise entre seuils inférieur et supérieur applications: - mesure de fixation non parasitée par un autre isotope d'énergie plus élevée - identification d'un spectre enregistrement du spectre en énergie d'un photon gamma, comparaison avec des spectres connus

47 V spectrométrie 3 convertisseur analogique-numérique a convertisseur flash

48 V spectrométrie 3 convertisseur analogique-numérique b convertisseur à rampe

49 V spectrométrie 3 convertisseur analogique-numérique b convertisseur à rampe 001

50 V spectrométrie 3 convertisseur analogique-numérique b convertisseur à rampe

51 V spectrométrie 3 convertisseur analogique-numérique b convertisseur à rampe

52 V spectrométrie 4 spectromètre multicanal principe: mesure de l'amplitude de chaque impulsion utilise un convertisseur analogique-numérique tension ---> valeur numérique Intérêt : rapide

53 V spectrométrie 4 spectromètre multicanal principe: mesure de l'amplitude de chaque impulsion utilise un convertisseur analogique-numérique tension ---> valeur numérique Intérêt : rapide applications: * contrôle des sources * réglage des gamma-caméras

54 V spectrométrie conclusion : intérêt de la spectrométrie : éliminer les impulsions indésirables : - bruit - rayonnement diffusé - autre isotope - autre source

55 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

56 VI autres détecteurs 1 semi-conducteurs (jonction) le rayonnement incident mobilise les e- qui vont peupler les trous positifs > production de courant

57 VI autres détecteurs 1 semi-conducteurs le rayonnement incident mobilise les e- qui vont peupler les trous positifs > production de courant - refroidi : Ge-Li germanium lithium haute résolution peu sensible - température ambiante : CdTe (tellure de cadmium)

58 VI autres détecteurs 2 scintillation liquide mesure rayonnement qui serait sinon absorbés par le milieu

59 VI autres détecteurs 2 scintillation liquide mesure rayonnement qui serait sinon absorbés par le milieu 3 thermoluminescence rayonnement sur fluorures provoque des défauts stables qui produisent de la lumière par chauffage

60 VI autres détecteurs 2 scintillation liquide mesure rayonnement qui serait sinon absorbés par le milieu 3 thermoluminescence rayonnement sur fluorures provoque des défauts stables qui produisent de la lumière par chauffage 4 calorimètre mesure le dépôt dénergie

61 VI autres détecteurs 5 autres scintillateurs solides - CsI(Tl) (Iodure de césium) détection gamma - plastiques scintillants : détection béta - BGO : germanate de bismuth - LSO : oxy-orthosilicate de lutétium

62 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

63 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 1 sensibilité fonction de : - type de particule : - énergie des particules - épaisseur du détecteur - masse volumique du détecteur : dépôt d'énergie croit avec masse et épaisseur

64 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 1 sensibilité fonction de : - type de particule : - énergie des particules - épaisseur du détecteur - masse volumique du détecteur : dépôt d'énergie croit avec masse et épaisseur 2 efficacité géométrique nombre de particules détectées nombre de particules émises

65 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 2 efficacité géométrique nombre de particules détectées nombre de particules émises fonction de la géométrie

66 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 3 temps mort durée impulsion

67 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 3 temps mort paralysie du comptage > non linéarité

68 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 4 résolution en énergie = Largeur à mi-hauteur hauteur du pic PE 15% pour INa

69 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 4 résolution en énergie Ge-Li : très bon INa : bon Cd-Te : médiocre INa

70 VII paramètres caractéristiques dun détecteur 4 résolution en énergie Ge-Li : très bon INa : bon Cd-Te : médiocre 5 seuil de détection par rapport au bruit de fond : INa : bon Cd-Te : médiocre :

71 détecteurs I introduction II film III détecteurs à gaz IV détecteurs à scintillation V spectrométrie VI autres détecteurs VII paramètres caractéristiques VIII conclusion

72 VIII CONCLUSION suivant le types de détecteurs: 1 activation chimique: film dosimètre

73 VIII CONCLUSION suivant le types de détecteurs : 1 activation chimique : film dosimètre 2 ionisation: a basse tension: peu sensible pour grand flux de particules chambre à ionisation b haute tension 1 impulsion par particule G-M --> comptage

74 VIII CONCLUSION suivant le types de détecteurs : 1 activation chimique : film dosimètre 2 ionisation: a basse tension : peu sensible, grand flux de particules, chambre à ionisation b haute tension 1 impulsion par particule --> comptage 3 scintillation a solide NaI, BGO, LSO b liquide : détection 1 impulsion par particule proportionnelle à l'énergie

75


Télécharger ppt "Gérard Maurel IFMEM 2005 détecteurs de rayonnements ionisants."

Présentations similaires


Annonces Google