La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Panorama des énergies renouvelables en 2020 ERIK GUIGNARD Syndicat des énergies renouvelables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Panorama des énergies renouvelables en 2020 ERIK GUIGNARD Syndicat des énergies renouvelables."— Transcription de la présentation:

1 Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Panorama des énergies renouvelables en 2020 ERIK GUIGNARD Syndicat des énergies renouvelables

2 Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Objectifs décidés en mars 2007 par les 25 chefs dEtat de lUnion Européenne –Baisse de 20 % des émissions de GES/ niveau de 1990 (30% si accord international pour scénario D/4) –Baisse de 20 % de la consommation énergétique primaire totale, « global primary energy use », en 2020 : soit un niveau de consommation de – 13% par rapport à la consommation actuelle de Mtep primaire –Part EnR dans le mix énergétique de la production primaire de 20 % (actuellement 7%) –Part minimale de biocarburants dans la consommation des transports de 10 %

3 Energies d'avenir, le 14 avril Objectif européen 3 * 20 confirmé en juin 2007 : en fait, il sagit dun objectif exprimé en terme dénergie finale … -Objectif décliné pour la France par le « Grenelle » : 20 à 25 % EnR … Soit + 20 Mtep puis en janvier 2008 par le projet de Directive : 23 % … – confirmés

4 Energies d'avenir, le 14 avril 2008 LEnergie en France en 2004 Importations fossiles Mtep dont 3 soutes internationales ( usages non énergétiques) Production nucléaire 116,8 Mtep Energies renouvelables 18.3 Mtep Ressources PRIMAIRES Mtep ELECTRICITE 36.1 Mtep + exportations TRANSPORTS 50.6 Mtep CHALEUR 71.5 Mtep (+14 e-) Consommation FINALE Mtep + exports e : Mtep ( Mtep usages non énergétiques) Pertes, usages internes (3), soutes (3) Mtep Agriculture 3 Mtep

5 Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Mtep en 2020 en 2004 Cons. primaire ,5 Pertes, us. internes, soutes ,5 Cons. finale, exports 141,7 +5,3 exports 166,0 objectif BAU : - 20 % Soit - 13 % prod nat. dont Enr 35,4 16,4 objectif : 25 % /Csnf Electricité 48,8 41, 4 (dont 5,3 exports) dont nucléaire 33,2 32,1 (plus 1 EPR) dont EnR (% csn nat.) 12,0 5, 6 ( + 75 TWh EnR f) dont fossiles 3.6 3,6 Transports 40,5 +3 agric. 50,6 + 3 (agric.) dont Enr (biocarburants) 4,4 0,4 objectif : > 10 % Chaleur 54,7 71, 0 (soit - 23 %) dont Enr biomasse 15,4 10,4 dont Enr aérothermie géothermie et solaire 3,6 Emissions Mt CO² Soutes maritimes incluses % objectif : > -20 %

6 Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Mtep0en 2020 c ommentaires Cons. primaire % au lieu de - 13 % Pertes, us. internes, soutes97,0 Cons. finale, exports141,7 + 5,3 exports - 13 % csn finale+export (soit - 20 % BAU) dont Enr 35,4 Electricité48,8 + 7,4 Mtep Prod pour conso. nat : 530 TWh usine dont nucléaire33,21 EPR dont Enr (% csn nat.) 12,0 +6,4 Mtep ou 75 TWhf /85 TWh ex u dont fossiles3,6 idem Transports40,5 + 3 agric. plus 2 M véhicules hybrides e- soit 7 % du parc, équivalent 2 Mtep fuel dont Enr (biocarburants) 4,4 + 4 Mtep Chaleur54,7 hors chauffage électrique dont Enr biomasse 15,4 + 5 Mtep dont Enr PAC, solaire 3,6 soit 12 % du parc (3,6 M logts) Emissions Mt CO²250 Soutes maritimes incluses

7 Energies d'avenir, le 14 avril 2008 part EnR 23% 25% consommation finale - 13 % /2005 Mtep 16/17 19/20 20 Mtep si lobligation EnR porte aussi sur les exportations électriques Electricité 5,4 6,4 75 TWh dont 25 GW éolien, 10TWh p. Hydrau 1 Mtep cogénbois Biocarburants % de la consommation PAC et ECS 2,6 3,6 3,5 M logements (50% collectif, T,I) Biomasses 4/5 5,0/6,0 dont 1 UIOM/biogaz Emissions Mt CO

8 8 Chiffrage économique, social et environnemental du programme de développement des énergies renouvelables Le jeudi 10 avril 2008

9 9 Rappel de la feuille de route du « comité opérationnel n°10 énergies renouvelables » « Lobjectif est déquilibrer la production énergétique française en adossant au réseau centralisé des systèmes décentralisés permettant davantage dautonomie. Il sagit aussi de réduire encore le contenu en carbone de loffre énergétique française, et dans un premier temps datteindre lobjectif de 20 % (voire 25 %) dénergies renouvelables (énergie finale) en 2020, dans de bonnes conditions environnementales et de faisabilité. Cela suppose daugmenter de 20 millions de tep la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique à lhorizon 2020 en suivant deux lignes stratégiques, autonomisation et décentralisation, là où cest possible. […] » Mtep 16 Mtep Plan « Grenelle » 10,3 % 20 à 25%

10 10 Rappel de la feuille de route du « comité opérationnel n°10 énergies renouvelables » Les développements par filière : Bois énergie et déchets : + 6 Mtep Hydraulique : + 1 Mtep Eolien : + 4 Mtep Biocarburants : + 4 Mtep Solaire thermique et PAC : + 4 Mtep Solaire photovoltaïque : + 0,5 Mtep Géothermie : + 0,5 Mtep TOTAL : + 20 Mtep Feuille de route établie par le Syndicat des énergies renouvelables repris par le comité opérationnel n°10 « énergies renouvelables »

11 11 Bilan économique du plan de développement des énergies renouvelables Chiffrage annuel en millions deuros CSPECrédit dimpôt Exonération TIPP Fonds Chaleur Total des aides 2009/ ~ / ~ Diminution du coût de la CSPE liée à la croissance du coût du marché de lélectricité* compétitivité accrue des EnR électriques (éolien, hydraulique) Dimensionnement basé sur les besoins spécifiques des filières concernées

12 12 Bilan économique du plan de développement des énergies renouvelables : le poids sur la CSPE* Remarque importante : il existe une différence essentielle entre les coûts de production de lélectricité (coûts de référence), les prix de marché (référence Powernext et EEX) et les tarifs. Les prix de marché utilisés ici sont donc identiques à ceux utilisés par la Commission de Régulation de lEnergie pour le calcul de la CSPE. Zone dincertitude forte

13 13 Le énergies renouvelables : le pari de Pascal ? Coût pour la société en 2020 (hors MDE) Bénéfice pour la société en 2020 (hors MDE) La France applique le programme du Grenelle Dépense fiscale + CSPE = 2,5 milliards deuros/an + 1 milliard (renforcement du réseau électrique) Recettes fiscales : 4 milliards deuros Gain en pouvoir dachat : 6 milliards deuros La France napplique pas le programme du Grenelle 4 milliards deuros (coût CO2 ) + 0,5 milliard (renforcement réseau) 0


Télécharger ppt "Energies d'avenir, le 14 avril 2008 Panorama des énergies renouvelables en 2020 ERIK GUIGNARD Syndicat des énergies renouvelables."

Présentations similaires


Annonces Google