La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cliquer pour passer à l’image suivante L’église St-Vincent, martyr, patron des vignerons.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cliquer pour passer à l’image suivante L’église St-Vincent, martyr, patron des vignerons."— Transcription de la présentation:

1

2 Cliquer pour passer à l’image suivante

3

4 L’église St-Vincent, martyr, patron des vignerons

5 L’église Saint-Vincent était la paroisse principale de la ville. Le curé Ernest Mas la fit agrandir dans les années 1950.

6 En juillet 1947, la chapelle du patronage de l’avenue Bretaudeau devint la paroisse du Sacré-Cœur avec l’abbé Dominique Vallarino comme curé. L’abbé Vincent Péruffo lui succéda.

7 La façade de l’église du Sacré-Cœur, avenue Bretaudeau

8 Eglise Notre-Dame de Toutes Grâces et Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus au Mâconnais Bénite le 26 novembre 1950 Curé : abbé Dominique Vallarino

9 La mairie

10 Le théâtre

11 La place Carnot

12 La place Carnot et le Printania

13 Le carrefour des 4 horloges et la rue Prudon

14 La sous-préfecture

15 La poste

16 Le cinéma Empire et la poste

17 En 1950, sur les glacis nord, a poussé comme un champignon le nouveau marché de gros dû à l’architecte Maury

18 L’Hôtel des Finances, boulevard de Verdun

19 En juillet 1934, le maire Lucien Bellat pose la première pierre de l’hôpital civil au faubourg Thiers

20 Le centre de santé, derrière la mairie

21 La caserne de gendarmerie

22 La pergola du jardin public, rendez-vous des amoureux

23 Dans les années 1950, le carrefour du jardin public est devenu le rond-point du Corps Expéditionnaire Français d’Italie avec son monument commémoratif. A l’arrière, se dresse le bel immeuble Coromandel.

24 La gare CFA

25 Les docks, près de la gare CFA

26 Un grand nombre de petits bel-abbésiens ont été accueillis dans cette école maternelle de la rue Chabrière, près de l’église, tenue par les religieuses trinitaires.

27 L’école Marceau, près du pont d’Oran

28 Le pont d’Oran, sur la Mekerra

29 Le Collège Colonial, inauguré en 1930 pour la célébration du centenaire de l’Algérie, devint le Collège Laperrine puis Lycée et fut mixte en 1948

30 La cour du lycée Laperrine. Au fond, les bureaux du Principal et du Surveillant-Général.

31 L’école de filles Carnot. Elle accueillit les élèves du lycée Laperrine pendant la guerre lorsque celui-ci servit d’hôpital pour les troupes américaines.

32 Le lycée Leclerc

33 L’Institution Fénelon filles, aux glacis sud, tenue par les religieuses trinitaires

34 Le monument aux Morts et la place Georges-Clemenceau avant la construction du cinéma Vox

35 La place Georges-Clemenceau et le cinéma Vox

36 La place Georges-Clemenceau, vers l’avenue Loubet

37 Le quartier Viénot, avenue Général-Rollet

38 L’entrée du quartier Viénot

39 Le monument aux Morts de la Légion Etrangère au quartier Viénot

40 La musique de la Légion en concert sur la place Carnot

41 La Légion s’apprête à défiler pour le 14 juillet

42 Le préfet d’Oran, M. Pérony, posa la première pierre de la superbe Maison de Retraite du Légionnaire en 1953, sur un terrain offert par M. Paul Bellat. L’inauguration de ce bâtiment eut lieu le 7 avril 1957.

43

44 Diaporama réalisé par André Hernandez – Août 2005 Musique : Yesterday Orchestre : Clyde Borly

45


Télécharger ppt "Cliquer pour passer à l’image suivante L’église St-Vincent, martyr, patron des vignerons."

Présentations similaires


Annonces Google