La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intérêt de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme pour l’avifaune nicheuse : implantations spontanées et gestion des milieux Intérêt de la Réserve Naturelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intérêt de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme pour l’avifaune nicheuse : implantations spontanées et gestion des milieux Intérêt de la Réserve Naturelle."— Transcription de la présentation:

1

2 Intérêt de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme pour l’avifaune nicheuse : implantations spontanées et gestion des milieux Intérêt de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme pour l’avifaune nicheuse : implantations spontanées et gestion des milieux François SUEUR & Patrick TRIPLET

3 Un petit rappel géographique

4  Créée par décret ministériel le 21 mars 1994  Elle couvre une superficie d’environ Ha –2800 ha de Domaine Public Maritime –200 ha de milieux terrestres, propriété du Conservatoire du Littoral qui correspond au Parc Ornithologique du Marquenterre La réserve naturelle de la baie de Somme

5

6 Les objectifs de gestion •Une nécessité : préserver le caractère péri- estuarien de la partie terrestre et définir des priorités en matière d’espèces. •Le second plan de gestion ( ) est orienté vers la conservation des espèces de l’annexe I de la Directive Oiseaux

7 1995 : une année de grands changements •Interventions multiples sur la partie terrestre de la réserve naturelle (parc ornithologique) •Destruction des arbustes, gestion de l’eau (qualité et quantité, contrôle des prédateurs) 2002 : l’année du bilan

8 Des implantations spontanées liées à la tranquillité du site •Grands échassiers •Cygne tuberculé •Echasse blanche

9 La tranquillité est assurée par des cheminements dissimulés dans la végétation

10 Le Héron cendré •implantation spontanée en 1980 •croissance de la colonie jusqu’au maximum de 114 couples en 1990 •forte diminution ensuite et fluctuations entre 52 et 81 couples

11 Le Héron garde-bœufs •implantation spontanée en 1992 •croissance de la colonie à partir de 1997

12 L'Aigrette garzette •implantation spontanée en 1978 liée à l’attirance d’oiseaux captifs cependant •reproduction aléatoire d’un unique couple jusqu’en 1981 •croissance des effectifs au sein d’une colonie mixte avec le Héron cendré de 1984 à 1994 •fluctuations depuis cette date liée notamment à des échanges avec la colonie de la baie de Somme où l’espèce s’installe en 1996

13 Le Cygne tuberculé Progression des effectifs comme sur l’ensemble de la baie, avec cependant un décalage temporel

14 Des oiseaux sensibles à la gestion du site •Spatule blanche •Canard colvert •Avocette •Vanneau huppé •Mouette mélanocéphale •Mouette rieuse

15 Gérer l’eau Disposer d’un suivi et ajuster la salinité en fonction des besoins

16 Connaître et améliorer les ressources alimentaires

17 Gérer les prédateurs •Clôtures anti-sangliers et anti-renards •Suppression de l’îlot de reproduction des goélands argentés

18 Gérer les sites de nidification •Entretien annuel des îlots de reproduction

19 Gérer la végétation •En évitant le développement des arbustes

20 Gérer la végétation •Par le pâturage et la fauche

21 La Spatule blanche •comportements pré-reproducteurs enregistrés dès 1985 •6 couples en 2000 puis 15 l’année suivante et 17 en 2002 (installation dès 1994 ?) •installation favorisée par la présence d’une colonie mixte d’Ardéidés, des sites d’alimentation tranquilles (zone estuarienne de la Réserve Naturelle et mares de la Basse vallée de la Somme dont certaines riches en Crevettes Palaemonetes varians)

22 Le Canard colvert Forte augmentation depuis 1996, soit un an après les travaux de rajeunissement

23 L'Avocette •implantation spontanée et croissance de la colonie •1 ère phase de gestion avec création d’îlots favorables et croissance de la colonie •forte diminution de la colonie et taux de reproduction très faible (nul certaines années) •2 ème phase de gestion concernant la gestion de l’eau en 1995 •nouvelle phase de croissance

24 Le Vanneau huppé •Augmentation récente liée à la destruction de la végétation arbustive sur et aux abords des zones prairiales et au pâturage équin

25 La Mouette mélanocéphale •présence sur la colonie de Mouettes rieuses depuis 1985 •première nidification en 1996 •premier cas de reproduction réussie en 2001 avec 17 couples •29 couples en 2002

26 La Mouette rieuse •installation sans lendemain en 1973 (8 couples) •nidification irrégulière à partir de 1983 (absence de 1993 à 1995 et en 1999) •fluctuations très importantes (plus de 800 couples en 1997 et 1998)

27 Des oiseaux peu sensibles à la gestion actuelle du site •Tadorne de Belon •Canards de surface et plongeurs •Huîtrier pie •Gravelots

28 L’Huîtrier-pie

29 Des introductions réussies après maints aléas •Cigogne blanche •Oie cendrée

30 La Cigogne blanche

31 L’Oie cendrée

32 Les espèces nicheuses de l’annexe I sur la réserve naturelle •Butor étoilé (?) •Bihoreau gris •Aigrette garzette •Cigogne blanche •Spatule blanche •Marouette ponctuée (?) •Marouette de Baillon (?) •Echasse blanche •Avocette élégante •Mouette mélanocéphale •Sterne caugek (?) •Engoulevent d’Europe •Gorgebleue à miroir

33 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Intérêt de la Réserve Naturelle de la Baie de Somme pour l’avifaune nicheuse : implantations spontanées et gestion des milieux Intérêt de la Réserve Naturelle."

Présentations similaires


Annonces Google