La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Action live Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012. Every morning – s/news/current

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Action live Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012. Every morning – s/news/current"— Transcription de la présentation:

1 Action live Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

2 Every morning – s/news/current s/news/current Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

3

4 Midnight News, hier 23 oct Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

5 News Briefing, hier 23 octobre Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

6 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

7 permettre, à chaud, de : - faire faire une anticipation du connu, avant l'écoute, - écouter les 30" du message brut - puis la version 'éclatée' (SPLIT), pour faciliter la compréhension des petites unités de sens, - le tout pour permettre à nos chères têtes blondes de parler de LEUR pays, avec les mots justes.. (niveau B2 visé) Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

8

9

10 Anticipation 2 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

11 Lidentification dun mot (Seguy) Un ensemble dunités de différents niveaux: traits, phonèmes, unités-mots reliés par des liens de nature excitatrice ou inhibitrice. Quand un mot apparaît dans un contexte qui le rend prévisible, il sera identifié AVANT que lauditeur nait reçu la quantité nécessaire pour son identification hors contexte, (Tyler & Marslen_Wilson, 1982) 275 ms en contexte linguistique normal 336 ms anormal, 360 ms agrammatical Rôle essentiel de la syllabe initiale ou 1è syllabe accentuée du mot stimulus Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

12

13

14

15

16 Pussy Riot - AUDIOS - Aug 18 News Briefing bbc.co.uk/radio/player/b01lv84j bbc.co.uk/radio/player/b01lv84j – Headline (=> 020) + 1 report (=> 103) Midnight News – Headline (=> 027) + report (=> 105) – Available for 7 days ………………. 4 journalists + 2 reporters + 3 interviewees Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

17 Gestes fondateurs et mondes en mouvement les 4 notions dans Pussy Riot -mythes et héros la condition humaine dans son ensemble le héros peut être un personnage fictif ou réel qui a marqué la tradition, l'histoire, la vie quotidienne. -espaces et échanges cohésion et de son ouverture oppositions entre tradition et modernité. -lieux et formes du pouvoir intégration politique, sociale et personnelle et révélateur des tensions lieux institutionnels emblématiques du pouvoir - résistances -l'idée de progrès processus d'évolution ainsi que des résistances face au changement. - codes de la communication vision diachronique des arts et des techniques - - l'illusion du progrès, les utopies. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

18

19

20

21 Anticipation 3 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

22 Non-anticipation Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

23 Historian Eric Hobsbawm dies aged 95 SS 20 + report 2 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

24

25 Laudition externalisée Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

26 « Nous avons les moyens de vous faire entendre » et ce, sans notre présence. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

27 Lusage des ressources en ligne Midnight News (31) + News Briefing (13) Complémentarité pour la formation Ressources pour lévaluation Formatage standard et récurrent Disponibilité 7 jours en ligne VIGIPLUS apporte le fléchage pour un accès direct Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

28 Le fléchage actuel BBC.. Dont Midnight News & News BriefingMidnight News News Briefing Fléchage (PINPOINT) quotidien Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

29 Fléchage Midnight News du 18 octobre MN 0 Man with a bomb in NYC 2'48 UK work market (figures & trends) SS 25 or 40 + report 1, 2; 3 4'30 (PHONO: illustration of student speech) 7'19 Racism in Serbian football SS 24 + report 10'14 Government to force lower gas prices SS 14'10 Nike withdraws Armstrong support SS 28 16'23 Blindman tasered by police SS 15 + report 22'30 Pakistan girl impact threat by Taliban on the Press SS 25 + report 24'00 Universities should help poor students SS 35 + report 25'30 EU on crops used for making fuel creates food price rise *** SS 25 27'40 Blindman tasered by police in the Press SS 16 28'37 Poland-England draw SS 15 + report 40 29'32 The Headlines again Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

30 Pinpoint du 19 octobre Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

31 La répétition ou reprise est une situation potentielle dacquisition (SPA) Labondance favorise la multi-focalité Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

32 Multi-focalité & redondance Combinatoire facilitatrice de redondance et périphrases, (= autant dapports lexicaux alternatifs) Accès sécurisants à des n + 1 successifs Permet: – la comparaison et lANALOGIE (une opération heuristique naturelle et compulsive) – la confirmation de premières hypothèses de sens, Assure la fiabilité que recherche ladulte Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

33 Doù ….. H1, H2, SS 15 + Split, SS 25, = 120 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

34 Les intentions initiales du baladeur En 1999, en découvrant le RIO 300 et ses 32 Mo de mémoire, le concept était demblée la multifocalité et …. non le document unique La flexibilité cognitive et non pas la rigiditude obsessionnelle du document unique Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

35 Top-Down: trame générique Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

36

37

38

39

40 Exemples de montages-assemblages Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

41 Facilitation par répétition de messages lus & relus, - montages Titres initiaux et finaux - Midnight News – 30 Charlotte Green (oct 18 ) => Dynamisme, initial, Fatigue et baisse de ton en final Périphrases (volontaires ? ) et quelques variations du contenu Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

42 Facilitation par montages dénoncés périphrastiques authentiques H1, SS 15, SS 18 H1, Sentence 1, Sentence 2 !!!! Trop complexes ???? Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

43 Multiples messages pour travail de groupe Anticipation pour tous: SS 1 pour gr 1 SS 2 pour gr 2 SS 3 pour gr 3 Report 55 pour tous Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

44 Montage de lévolution diachronique Avant APRES Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

45 Montages FORMATION EVALUATION Endangered Species - Oct 12 Physics Nobel Prize - oct 10 Internet retailers vs consumers Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

46 Bac formation évaluation Girls don't study physics formation : SS 1 + split, SS 2 + Split, + report = 2'20 évaluation SS 1, SS 2, + report = 120 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

47 Malala, the Pakistani hero SS 25 intact: SS 25 + SPLIT : MONTAGE Formation SS 25 + report Montage EVALUATION SS 25 + shorter report Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

48 Montages H1 + SS 1 + SS 2 + …. Brittany Ferries industrial action Montage H1, SS1, SS2 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

49

50 Lévolution dun événement EADS / BAE merger : from great expectations to reservations, and failure Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

51 Montage dextraits dans le désordre Avec marqueurs temps Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

52 Approfondissement par étapes SS 20 SS 20 & SPLIT, report 150 SS + Split + full report Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

53 Exploitation de lactualité à chaud SS 12 + SS 13 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

54 Incidemment … (1) La modalité dans les reportages successifs: 3 marqueurs : marqueurs : Ces mêmes énoncés sont relus à 6 h dintervalle, pas 2 journalistes différents : (un filtrage que peuvent faire les élèves, avant une compilation à mettre sur le « blog-classe ») Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

55 Incidemment … (2) Le suivi diachronique dun événement offre aussi une exposition phonologique marquante: [ Bordeaux ] ????? = La réalisation – de – et du schéma accentuel 11 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

56 Edith Piaf au service …. de la compréhension et de la phonétique On this day in ….. Montage pour didactisation : Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

57 Incapacité britannique à prononcer le son « o » français Cf [ Bordeaux ] => révision des principales réalisations de la graphie Rappel de la nécessité de le présenter de façon systématique (sous-compétence de la correspondance graphie/phonie) ET de saisir les rencontres incidentes = ré-activation en contextes variés + de liens synaptiques, Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

58 Les x façons de réalisation de la graphie « o » en anglais Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

59

60 La facilitation par versions éclatées Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

61 Damien Hirst's bronze statue Verity Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

62 She has been called outrageous, immoral, bizarre, obscene, offensive, disgusting, grotesque, a monstrosity, of no artistic merit and demeaning to women. Others see her as beautiful and unique, with the power to transform a town's tired image and boost its economy. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

63 5 montages pour 5 usages ou tâches Sémasio pure – start from scrach – SS 16 Facilitation 1 SS 20 + SPLIT Bac formation SS report Bac évaluation SS 20 + report Phonologie sur 4 adjectifs: Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

64 Montages pour les chiffres & tendances formation (SS+ split + report) 155 évaluation : Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

65 Mini-tâche-défi au pied levé Pour transcription-défi : Et pour transcription facilitée Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

66

67 AUDIO SHORTS Messages défis – sans aide – sans information – sans titre « from scratch » Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

68 a Significant Short a day 'Understanding from scratch' : No text of introduction, No title, 10-30"-messages E-coli in Belfast restaurant - SS 25 Lenovo tops PC making - SS 24 Matahari's death - SS 25 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

69 Montages avec versionS SPLIT Henry VIIIs The Mary Rose Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

70 On This Day On This Day BBC online Video and audio showcasing some of the most significant as well as some of the quirkier news stories since 1950 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

71 Jean-Paul SARTRE SS 6 x 2 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

72 !!!!!!!!!! Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

73 Elizabeth Blackwell (née en 1821 à Bristol) est une femme médecin, auteur et féministe anglo-américaine, passée à la postérité pour avoir été la première femme médecin aux États-Unis1821Bristolmédecinauteurféministe angloaméricaine États-Unis Wikipedia Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

74 la notion de « Progrès », et du statut de la femme; (Gender Progress) Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

75 In 1849 Elizabeth Blackwell became the first woman in the world to qualify as a doctor, after graduating from Geneva Medical College in Upstate New York Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

76 Tâches à lécoute ou vérifications des hypothèses post-écoute Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

77

78 une version « éclatée » « SPLIT », truncated version Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

79

80 Limportance du montage audio Lapprêt pour la formation et lévaluation: La répétition dextraits, de phrases, de mots, pour un apport systématique ou une insistance, Linsertion de silences pour libérer la surcharge ou le débit, y compris pour lévaluation Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

81 Megan & her maths teacher ….. in [Bordeaux] Reims - J. Sabiron - 24 oct occurrences dans un montage AUDACITY

82 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

83 Evaluation de la comp orale en LEA L1 Whit Monday in France in 2006 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

84 la pré-supposée connaissance de faits nationaux facilite-t-elle la reconnaissance de leur relation en langue étrangère, 7 jours après ? Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

85 Whit Monday in France Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

86 Passation du test message 115, de Radio 4 ; provenance internet, actualité française récente, « Whit Monday (June 5th, 2006) » bonne qualité du message, sur clé USB bonne sonorisation en amphi 3 1 audition sans pause, & sans worksheet, 5 auditions avec pauses ( par phrases et/ ou unités de sens plus courtes) avec 2 entre chaque audition Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

87 Test final LEA L1 - juin 2006 Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

88

89

90

91 France on Whit Monday A scheme in France to scrap a national holiday today - to help fund health care for the elderly - appears to have had limited success, with half of the country's workforce turning up at their desks, while the other half stayed home. The French government decided in 2004 to turn the traditional Pentecost -- or Whit Monday holiday -- into a "day of solidarity", after about fifteen-thousand people, most of them elderly, died in a heatwave the year before. The extra working day was designed to generate more than two-billion euros, but it seems that half of France was determined to stay away from work. Our correspondent, Caroline Wyatt, reports from Paris: Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

92 WYATT: After the shock of the death toll of 2003, the French wanted to show their solidarity with the elderly - and ensure that old people had the health care they needed. So when Jacques Chirac's government first suggested working on a public holiday, the French agreed. But two years on, the day has been marked by chaos and confusion, as the public sector, by and large, shut down and went on holiday, while the private sector obediently went into work. Teachers took the day off, so schools were shut - making it difficult for parents to arrange alternative child-care. ……… Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

93 ….. Public transport has also been in holiday mode: the French railways struck a novel deal, with its workers agreeing to perform an extra one-hundred-and-twelve seconds' work per day for the rest of the year, so they could take the day off. Others are taking holiday as part of their thirty-five-hour working week. All in all, the idea is proving unworkable in a nation that clearly still treasures its bank holidays. And it's left the hapless French prime minister, Dominique de Villepin, vowing that France must do better next year. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

94

95 Même test final juin & initial octobre Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

96 Synthèse Diagnostic LEA 1 - oct étudiants 45 items étaient possibles et attendus dans le diagnostic Scores 47 ont > 20 items = 30 % 23entre 16 et % 37entre 10 et % 45< 10 items 29 % Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

97 Tenir un discours de vérité Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

98 En termes PROFESSIONNELS nous pouvons et devons dire ceci : Pour les > 20 items : vous ne pouvez que progresser en cours dannée : en TD spécifique de compréhension, et en acquisition lors de toutes les activités en langue anglaise. Il y a adéquation entre votre compétence actuelle et les conditions dacquisition nouvelles. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

99 Pour les : Vos acquisitions vont dépendre de votre supplément de travail par rapport au minimum exigé pour les TD. Linstitution va vous proposer et CONSEILLER un programme de remédiation sur un base volontaire. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

100 Pour les : situation défi Handicap majeur au départ Nous vous devons la vérité de dire que cette orientation dans la filière de spécialité LANGUES appliquées est une erreur de parcours. Les études supérieures exigent un minimum de sentiment de satisfaction personnelle et de marques objectives de réussite. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

101 Pour les < 10 (45 étudiants sur 160 ) Ces études de langues ne sadressent pas à des débutants en langues. Vous nêtes OBJECTIVEMENT pas en pré-diposition de réussite dans cette filière. Votre niveau initial et les exigences de pré-acquis qui vous font défaut sont des freins à la progression du groupe dans lequel vous êtes, ainsi quà latmosphère démulation et denthousiasme partagés de TOUT groupe spécialisé, dès la première année Votre choix de la filière de spécialiste de langues est aussi peu fondé que le seraient des études de mathématiques avec les mêmes scores en diagnostic initial. Nous ne voulons être ni acteurs ni témoins de votre découragement. Nous navons pas actuellement la compétence la plus urgente dont vous avez besoin : celle de vous ré-orienter dans les prochains jours vers des études appropriées. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

102

103 DNL science récente Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

104 Pioneering scientists turn fresh air into petrol Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

105 Fresh air into petrol 3 messages en 2 émissions Un montage SS 20, SS 30, Report = 230 : Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

106 DNL – tous Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

107 7 days - economie Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

108 7 days – H-G Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

109 7 days - Sciences Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

110 7 days - all Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

111 Conclusion sa mission originelle qui est daméliorer les compétences linguistiques des élèves en prise directe sur les cultures étrangères. mieux sapproprier une langue par une pratique interdisciplinaire qui en est le pivot central. sortir du cloisonnement nuisible au transfert souhaitable de leurs connaissances. reprennent confiance en leurs capacités linguistiques. grâce à linterdisciplinarité qui modifie les pratiques des enseignants et offre aux jeunes une ouverture d'esprit qui va dans le sens d'une mobilité professionnelle. Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012

112 Final anticipation !! How do news-readers introduce that part of the programme ? Have a guess ! 1, 2, 3, 4, 5, …. LISTEN : Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012


Télécharger ppt "Action live Reims - J. Sabiron - 24 oct 2012. Every morning – s/news/current"

Présentations similaires


Annonces Google