La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Forum des Economistes Sao Tome Mai 2014 Evolutions Démographiques et Dividende Démographique en Afrique au Sud du Sahara: Perspectives Générales Laurent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Forum des Economistes Sao Tome Mai 2014 Evolutions Démographiques et Dividende Démographique en Afrique au Sud du Sahara: Perspectives Générales Laurent."— Transcription de la présentation:

1 Forum des Economistes Sao Tome Mai 2014 Evolutions Démographiques et Dividende Démographique en Afrique au Sud du Sahara: Perspectives Générales Laurent N. Assogba (UNFPA WCARO) 1

2 Croissance Démographique en Afrique: Où en Sommes-nous? L'Afrique, le deuxième plus grand continent après l'Asie : 30,3 millions de km2, y compris plusieurs îles. Population totale : 888 million (2003), 922 million(2005), Plus d’un milliard (2010) Environ 2 milliard (2050) 2

3 Croissance Démographique en Afrique: Où en sommes-nous? Selon les projections actuelles, la croissance démographique rapide persistera encore longtemps en dépit d’une tendance au déclin structurelle. Toutefois, cette etndance sera plus marquée dans les régions australes et septentrionales du continent. D’aucuns ont pensé que la pandémie du VIH/SIDA aurait été le principal facteur de ce déclin pour la partie australe du continent. 3

4 Croissance Démographique : La fécondité encore très élevée, … et pour Longtemps encore Selon les mêmes projections, Non seulement l’Afrique a les niveaux de fécondité les plus élevés mais aussi cette tendance perdurera encore longtemps. Toutes les régions devraient progressivement connaître une baisse de leur fécondité dans les 5 décennies à venir. Toutefois l’Ouest, le Centre et l’Est présenteront toujours des niveaux plus élevés que la moyenne. Les régions australes et septentrionales connaîtront les baisses les plus importantes 4

5 Croissance Démographique : La Mortalité en baisse certes….mais un niveau encore inacceptable, Autant on reconnaît une tendance indiscutable à la baisse de la mortalité au 20ème siècle autant cette baisse est restée insatisfaisante, Certaines catégories de la population sont particulièrement touchées: les jeunes et les mères 5

6 Croissance Démographique : La Mortalité a baissé certes….mais reste encore inacceptable, La mortalité des enfants a connu une baisse importante dans le temps mais dans l’inconscient populaire, elle est à un niveau encore inacceptable; Comme pour la mortalité, les régions les australe et septentrionales ont été les plus favorisées. L’Ouest et le Centre sont les parents pauvres ; La relation entre fécondité et mortalité est très forte et nul ne pourrait espérer avoir des résultats substanciels sans s’attaquer aux deux phénomènes en même temps. 6

7 Croissance Démographique : Plus de 20 millions de Nouveaux Africains chaque année sur les …. 40 prochaines années, Entre 2010 et 2050, Il y aura en moyenne un accroissement en chiffre absolu de plus 20 millions de nouveaux Africains par an; Cet accroissement annuel pourrait atteindre un pic de 25 millions par an entre 2025 et 2030 avant de connaître une possible inflexion. 7

8 Croissance Démographique : Mortalité en baisse et fécondité aussi….mais si lentement Les tendances de la fécondité et de la mortalité détermine ce qu’on appelle la transition démographique Elle est le résultat de baisse des deux phénomènes selon des rythmes qui leurs sont propres en fonction de l’environnement social et économique. Le rythme africain est trop rapide, en comparaison de ce qui s’est passé en Occident Par contre en fonction des pressions exercées par la mondialisation, la transition en Afrique est trop lente. Quelles que soient les conditions, du fait de l’inertie qui caractérise les phénomène démographiques, il est difficile de chnager ce rythme du jour au lendemain 8

9 Evolution de la Structure Démographique en Afrique: Où en Sommes-nous? Du fait de la dynamique qui l’a animé jusqu’à ce jour et aussi de l’inertie, la structure par sexe et âge de la population Africaine est caractérisée par: une relative supériorité en nombre des femmes (50.2 pour cent) par rapport aus homme 49.8 pourcent Une persistance de la jeunesse. L’Afrique a une population où les jeunes de moins de 25 ans varient entre 50 et 60 pour cent Toutes les projections prévoient cependant un changement dans cette structure avec davantage de baisse combinée de mortalité et de fécondité. Toutefois jusque dans les année 2015, l’Afirque va demeurer le continent le plus jeune Une question qui se pose cependant: Avec les structures actuelles l’Afrique pourra-t-elle répondre aux besoins de développement de sa jeunesse? 9

10 Lap de temps entre baisses de mortalité et de Fécondité La baisse de la Mortalité précède celle de la fécondité. Dès que la baisse de la fécondité se déclenche, la proportion de jeunes enfants dans la population baisse alors que celle des jeunes adultes augmente. Si la fécondité baisse la base de la pyramide se rétrécit et il se forme une masse de jeunes.

11 Mettre à Profit le Dividende Démographique - L’avenir que nous voulons pour l’Afrique Le dividende démographique est l’accélération de la croissance économique qui peut résulter d’une baisse rapide de la fécondité d’un pays et l’évolution ultérieure de la structure par âge de la population. Avec moins de naissances chaque année, la population d’un pays en âge de travailler grandit par rapport à la population jeune et dépendante. Avec plus de personnes dans la population active et moins jeunes à prendre en charge, un pays peut profiter de la fenêtre d’opportunité de croissance économique rapide à condition de faire les bons investissements économiques et sociaux et de mettre en place les bonnes politiques de santé, d’éducation, de gouvernance et d’économie. Les investissements dans la population des jeunes d’aujourd’hui peuvent placer un pays en position d’atteindre un dividende démographique, mais les gains ne sont ni automatiques ni garantis. 11

12 Mettre à Profit le Dividende Démographique - L’avenir que nous voulons pour l’Afrique Modification de la structure de la population par âge. – La première étape pour atteindre un dividende démographique est une baisse rapide de la fécondité en répondant aux besoins de planification familiale des jeunes, des femmes et des couples ; en améliorant la survie des enfants ; et en éduquant les filles. Ces investissements se sont révélés efficaces pour entraîner des changements dans la pyramide des âges : moins d’enfants et donc moins de personnes à charge par rapport à la population en âge de travailler. Amélioration de la santé de la population. – Les enfants en bonne santé réussissent mieux à l’école, et ce succès contribue finalement à avoir une main-d’œuvre plus qualifiée. Les jeunes ont des besoins de santé uniques, et la préservation de la santé des travailleurs adultes est essentielle à la productivité économique. Investissements dans l’éducation. – Les systèmes éducatifs doivent garantir que les jeunes terminent leur scolarité et qu’ils acquièrent les compétences nécessaires pour s’adapter au marché du travail en évolution. Politiques relatives à l’économie et à la gouvernance – Les politiques relatives à l’économie et à la gouvernance doivent favoriser la croissance de l’emploi et les investissements dans les secteurs à forte intensité de main-d’œuvre, encourager l’expansion des infrastructures, promouvoir le commerce pour assurer l’accès aux marché internationaux et créer un environnement sûr et incitations en faveur des investissements étrangers directs 12

13 La transition de la Fécondité est atteinte à travers une révolution contraceptive Enfants par femme Durée 30/40 à plus de 100 ans % 70% 60% 40% 30% 20% 50% 80% % Taux d’utilisation contraceptive

14 Dividende Demographique en Afrique Subsaharienne Group 1 – Low fertilityGroup 2 – Declining fertilityGroup 3 – Elevated fertility Countries Cape Verde Mauritius Seychelles South Africa 4 countries (ESA=3; WCA=1; SADC=3) Botswana, Cameroon, Central African Republic, Gabon, Ghana, Lesotho, Mauritania, Namibia, Republic of the Congo, Sao Tome and Principe, Sierra Leone, Swaziland and Zimbabwe 13 countries (ESA=5; WCA=8; SADC=5) Angola, Benin, Burkina Faso, Burundi, Chad, Democratic Republic of the Congo, Equatorial Guinea, Comoros, Ethiopia, Eritrea, Gambia, Guinea-Bissau, Guinea, Côte d’Ivoire, Kenya, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Nigeria, Niger, Rwanda, Senegal, South Sudan, Tanzania, Togo, Uganda, and Zambia 29 countries (ESA=15; WCA=14; SADC=7; EAC=5) Fertility TFR Date decline beganlate 1960s & 1970s1980s, late 1980s1990s (small decline) Demographic Dividend % of the population < %38.7%43.7% Dependency Ratio 3 Total | YDR | ODR Expected date of DD onsetCurrent2030s Unknown 1 TFR is unweighted averaged for countries included in each group and based on UN World Population Prospects, 2010 Revision 2 % of the population <15 is averaged for countries included in each group and based on UN World Population Prospects, 2010 Revision 3 The three dependency ratios are averaged for countries included in each group and based on UN World Population Prospects, 2010 Revision

15 Besoin de Politiques Appropriéespour Créer et Réaliser le Dividende Démographique


Télécharger ppt "Forum des Economistes Sao Tome Mai 2014 Evolutions Démographiques et Dividende Démographique en Afrique au Sud du Sahara: Perspectives Générales Laurent."

Présentations similaires


Annonces Google