La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enjeux de l'emploi des jeunes dans les pays ACP : perspective mondiale Briefings de Bruxelles 16 juin 2010 Bruno Losch Jeunesse et développement rural.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enjeux de l'emploi des jeunes dans les pays ACP : perspective mondiale Briefings de Bruxelles 16 juin 2010 Bruno Losch Jeunesse et développement rural."— Transcription de la présentation:

1 Enjeux de l'emploi des jeunes dans les pays ACP : perspective mondiale Briefings de Bruxelles 16 juin 2010 Bruno Losch Jeunesse et développement rural dans les pays ACP

2 Position générale Les jeunes des pays ACP, à l'instar de nombreux pays en développement, sont souvent sans emploi et participent principalement au marché du travail informel : ils sont confrontés à linsécurité économique et à des taux de pauvreté très élevés. Les jeunes représentent environ 20 % de la population totale MAIS plus de 30 % de la population active (15-64 ans) : => 37 % en ASS, 32 % et 28 % dans le Pacifique et les Caraïbes. Il est essentiel de relever le défi de l'emploi des jeunes afin de réduire la pauvreté et d'assurer l'avenir des pays en développement. Les solutions ciblées sont utiles, mais elles doivent s'intégrer dans des stratégies larges de développement face aux transformations structurelles des économies et des sociétés.

3 3 Principe de base 1 : Transition démographique Les pays ACP sont confrontés à une croissance démographique importante, avant tout en ASS, ainsi que dans le Pacifique. Celle des Caraïbes va connaître un ralentissement rapide. En ASS : de 860 millions d'habitants actuellement à 1,3 milliard en 2030 et 1,8 en 2050 = % = dernière transition démographique au monde Dans le Pacifique : d'environ 10 millions en 2010 et 17 millions en 2050 = + 73 % avec des différences sous- régionales Dans les Caraïbes : de 40 à 47 millions en 2050 = +18 % (mais 80 % de la population à Cuba, à Haïti et en République dominicaine)

4 4 Principe de base 1 : Transition démographique Une structure démographique en évolution rapide Le ratio d'activité demeure très faible en ASS depuis plusieurs dizaines d'années. Cette structure pèse lourd sur la croissance. La croissance de la population active dans l'économie représente une opportunité de taille : « le dividende démographique ».... mais également une source importante de tensions si les économies ne génèrent pas assez d'emplois

5 5

6 6 Principe de base 1 : Transition démographique Les tensions actuelles sur le marché de l'emploi pourraient s'intensifier avec l'arrivée d'un nombre important de jeunes : « Montée rapide » en ASS : environ 17 millions/an actuellement, 24 millions en 2025, 31 millions en 2050 De à personnes entre aujourd'hui et 2050 dans le Pacifique Mais nouveaux arrivants/an dans les Caraïbes, avec une diminution déjà perceptible. La capacité des économies africaines à absorber cette main-d'œuvre supplémentaire est une question cruciale.

7 7 Banque mondiale

8 8 Le nombre annuel de nouveaux entrants sur le marché de l'emploi atteint actuellement et passera à dans 15 ans ( dans les zones rurales). L'économie malienne devra créer 6,2 millions de « nouveaux emplois ». Ces nouveaux entrants sont déjà nés. L'exemple du Mali Évolution de la population (en millions) Évolution de la population active (en milliers)

9 9 Principe de base 2 : Transition économique Les pays en développement sont à des stades différents de transformation structurelle, avec un passage progressif de l'agriculture aux industries et aux services. Dans ce processus, le rôle de l'agriculture dans le PIB et dans l'emploi est en déclin. Les facteurs de transformation majeurs sont : Le développement de l'économie rurale non agricole Le dépeuplement rural et les migrations vers les villes (ou à l'étranger). La viabilité de ce processus implique des opportunités d'emploi.

10 Les trois mondes de l'agriculture (WDR08) 10

11 Le chemin de l'évolution

12 12 Principe de base 2 : Transition économique Dans la plupart des pays ACP, la transition économique est très lente. La population demeure largement rurale et le restera jusqu'aux années L'agriculture a souvent un rôle central dans le PIB, le commerce et en particulier dans l'emploi % de la population active vit de l'agriculture en ASS. La plupart des jeunes sont donc issus des zones rurales et beaucoup pratiquent l'agriculture.

13

14 Transition économique en ASS : un défi majeur Les économies africaines se caractérisent par un faible niveau de diversification. Urbanisation rapide avec un faible niveau d'industrialisation De plus en plus de difficultés à développer un secteur industriel suffisant dans un contexte de concurrence internationale féroce Conséquences : Création limitée d'emplois formels ou absorption par le secteur informel Contraintes économiques et géopolitiques pour la migration internationale Durant longtemps, l'agriculture demeurera le principal employeur. 14 Manufacture en % du PIB Agriculture en % du PIB

15 15 Agriculture, transition et emploi Le rôle de l'agriculture : Contribue directement à la sécurité alimentaire, à la création de revenus et à la réduction de la pauvreté. Principale source d'emploi jusqu'à présent : trop souvent oubliée dans les débats existants Joue un rôle central dans la transition économique. Enseignements des transitions antérieures : Rôle décisif de l'augmentation des revenus agricoles dans le développement d'une demande rurale La demande rurale est l'étape obligée vers l'émergence d'une économie rurale non agricole (ERNA). L'agriculture et l'ERNA sont essentielles à l'emploi des jeunes : leur développement facilitera automatiquement l'inclusion des jeunes.

16 16 Priorité, ciblage et séquençage De nombreux programmes ciblés peuvent être efficaces pour l'emploi des jeunes. Cependant, il faut à nouveau simpliquer dans des stratégies de développement basées sur une vision de long terme, sur l'identification d'opportunités et de contraintes, sur le partage des diagnostics et sur la détermination de priorités. Le nombre de jeunes arrivants annuels sur le marché de l'emploi en est la preuve flagrante. Chaque pays et région a sa propre trajectoire de développement, ses avantages comparatifs et ses contraintes. L'hétérogénéité est la règle : les politiques doivent être sur mesure et non à taille unique.

17 17 Priorité, ciblage et séquençage Deux questions doivent être soulevées : Les contraintes récurrentes dans de nombreuses zones rurales entraînent un risque : ce risque encourage l'autoconsommation et entrave la diversification. Il convient donc dy faire face. De nombreux instruments peuvent être bien conçus et efficaces mais ont un impact limité en terme de chiffres : il faut donc cibler un grand nombre de personnes via des politiques et des programmes inclusifs, en sélectionnant des options intensives en termes d'emploi. L'avenir de la jeunesse s'intègre dans cette approche générale.


Télécharger ppt "Enjeux de l'emploi des jeunes dans les pays ACP : perspective mondiale Briefings de Bruxelles 16 juin 2010 Bruno Losch Jeunesse et développement rural."

Présentations similaires


Annonces Google