La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Titre Volatilité des prix alimentaires - Implications pour les pays ACP Faire face à la volatilité en renforçant les marchés et les politiques commerciales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Titre Volatilité des prix alimentaires - Implications pour les pays ACP Faire face à la volatilité en renforçant les marchés et les politiques commerciales."— Transcription de la présentation:

1 Titre Volatilité des prix alimentaires - Implications pour les pays ACP Faire face à la volatilité en renforçant les marchés et les politiques commerciales Carmel Cahill OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture Briefing de Bruxelles sur le développement n°25 CTA, IFPRI, NEPAD

2 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 2 Le soutien à l'agriculture varie selon les pays Soutien aux producteurs en % des récépissés agricoles

3 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 3 Les formes de soutien sources de plus de distorsions demeurent importantes dans la plupart des pays Distorsion la plus importante : soutien lié aux prix et à la production et paiements basés sur l'utilisation (sans contrainte) des intrants Estimation du soutien aux producteurs en 2010 en % des récépissés agricoles

4 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 4 Éléments marquants des mesures commerciales dans l'alimentation et l'agriculture (OCDE et grandes économies émergentes et en développement) Les tarifs consolidés et appliqués sur les produits agricoles sont presque toujours plus élevés, et parfois beaucoup plus, que sur les produits non agricoles. Le fossé entre les tarifs agricoles consolidés et appliqués est souvent très important (à l'exception notable de la Chine, de l'UE, du Japon, de la Corée et des États-Unis). Incidence importante de tarifs exceptionnellement élevés ( 15 % de NPF appliqué), dans l'agriculture (notamment la Chine, l'UE, l'Inde, la Corée et le Mexique). Peu ou pas de discipline sur les mesures de restriction des exportations Large gamme de mesures non tarifaires Source : OMC, Profils tarifaires dans le monde, 2010

5 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 5 Contribution potentielle du commerce à la sécurité alimentaire Permettre à l'alimentation d'être déplacée des zones excédentaires au zones déficitaires et des régions bien loties à celles qui le sont moins. Choix et qualité avec l'augmentation des revenus Absorption des chocs climatiques et autres Faire face au changement climatique. Évolution permanente des modèles de production et incidence potentiellement plus grande d'événements extrêmes.

6 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 6 Facteurs politiques contribuant aux prix élevés et volatiles récents Sous-jacent/long terme Réformes politiques réduisant ou désamorçant les chocs politiques Demande politique de biens agricoles pour la production de biocarburants Court terme/chocs politiques Réactions politiques commerciales pro-cycliques Réduction/levée des tarifs Taxes et restrictions à l'importation Achat de panique/thésaurisation par les gouvernements ou les entreprises étatiques Tentatives de contrôle des prix

7 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 7 Mesures commerciales pro-cycliques lors de la crise de : importations Les tarifs ont été utilisés comme des prélèvements variables, diminués lorsque les prix sont élevés et augmentés lorsqu'ils sont bas, ajoutant à la volatilité. L'incertitude générée dérange les marchés et entrave le développement de marchés internationaux fluides et profonds avec une offre fiable. Mais l'impact sur les prix nationaux a été de courte durée, le potentiel de réduction des tarifs étant rapidement épuisé. Certains pays ont connu des problèmes fiscaux limitant leur "espace politique".

8 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 8 Mesures commerciales pro-cycliques lors de la crise de : exportations Entre 2007 et la fin du mois de mars 2011, 33 pays ont mis en œuvre 87 mesures de restriction des exportations. (Base de données en cours de développement de l'OCDE) L'efficacité nationale est variable mais les impacts sont souvent relativement mineurs. Effets déstabilisateurs majeurs sur les marchés internationaux et effet de dominos entraînant : Les prix à la hausse Des achats de panique par les gouvernements ou les entreprises étatiques Un impact plus profond dans les pays les plus pauvres et les organisations humanitaires

9 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 9 RIZ !!!!!! Crise totalement politique

10 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 10Conséquences Les prix ont été entraînés à la hausse, de même que la volatilité. Crise de confiance envers le commerce international en tant que source fiable d'alimentation. Recours plus important à des objectifs et des politiques d'autosuffisance, au détriment de la croissance et du bien-être. Cercle vicieux : les pays se protègent derrière leurs barrières et aggravent ainsi la volatilité sur les marchés internationaux.

11 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 11Solutions Accepter de ne pas avoir recours à des mesures commerciales pro-cycliques à l'importation et à l'exportation. Renforcer la discipline et la consultation sur les restrictions à l'exportation. Conclure le PDD Effort national direct en faveur des institutions de marché, des infrastructures, de la productivité et de la compétitivité.

12 OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture 12 Courriel : Suivez-nous sur Twitter OCDE - Direction des échanges et de l'agriculture


Télécharger ppt "Titre Volatilité des prix alimentaires - Implications pour les pays ACP Faire face à la volatilité en renforçant les marchés et les politiques commerciales."

Présentations similaires


Annonces Google