La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

N OUVELLES ET DÉCOUVERTES : L A CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LE S IDA À V IENNE Zied Mhirsi, MD, MPH.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "N OUVELLES ET DÉCOUVERTES : L A CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LE S IDA À V IENNE Zied Mhirsi, MD, MPH."— Transcription de la présentation:

1 N OUVELLES ET DÉCOUVERTES : L A CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LE S IDA À V IENNE Zied Mhirsi, MD, MPH

2 P LAN La Clinique La prévention les sciences sociales Les systèmes de santé

3 L ES CHIFFRES participants, y compris: délégués participants venus d'Autriche * participants de l'Europe orientale et en Asie centrale - Les bénéficiaires des bourses d'études délégués des médias 770 bénévoles 197 pays représentés résumés soumis, résumés acceptés 248 séances 19 discours en plénière 18 sessions extraordinaires 279 activités Global Village, 151 exhibitions 127 réunions par satellite 10 prix et bourses scientifiques fans de Facebook, 8420 tweets # AIDS2010 et 48 articles du blog visites au (depuis le dimanche 18 Juillet) signatures de Vienne + Déclaration (que du vendredi 22 Juillet

4 La Clinique

5 L E CYCLE DE VIE DU VIH... Courtesy of Anthony S. Fauci, Bethesda, USA

6 D ÉCOUVERTE DE MÉDICAMENTS GRÂCE AU CYCLE DE VIE Courtesy of Anthony S. Fauci, Bethesda, USA

7 N OUVEAUTÉS TBR-652 (D.E. Martin) TBR-652 LEDGINs (F. Christ) LEDGINs

8 I DÉES NOUVELLES Activated CD4+ T-cell Resting CD4+ T-cell HAART Sharon R. Lewin, Melbourne, Australia Reduce CCR5 Inhibit HIV replication shRNA (tat/rev, TAR) Gene therapy

9 Promising Next-generation INI-ING112276

10 A Nucleoside-Sparing Strategy- The PROGRESS Study

11 Treatment Simplification- The SPIRAL Study

12 Treatment Simplification- The SPARTAN Study

13 CASCADE-1 When to Start ART- The CASCADE Collaboration AIDS 2010: THLBB201

14 CASCADE-2 When to Start ART- The CASCADE Collaboration AIDS 2010: THLBB201

15 When to Start ART- The CHER Trial Analysis (Paeds)

16 When to Start ART- The CAMELIA Trial (TB)

17 TB/HIV Co-Infection- The Role of IPT in RLS (MOAB0305) AIDS 2010: MOAB0305

18 TUAB0104 S LIDE HIV/Hepatitis Co-Infection- Risk of Fractures (TUAB0104) AIDS 2010: TUAB0104

19 HIV and Malignancies- Higher Burden in HIV (WEAB0101) AIDS 2010: WEAB0101

20 ?WEAB0304- HIV C OMPS HIV and Bone Disease- Association with ART Regimens (WEAB0304) AIDS 2010: WEAB0304

21 ART Monitoring: VL vs Non VL sites (THAB0102) AIDS 2010: THAB0102

22 Paediatric ART: The PENPACT Study (THLBB104) AIDS 2010: THLBB104

23 La Prévention

24 CAPRISA 004 Essais de microbicides vaginaux : gel de ténofovir 1 % chez les femmes négatives au VIH en Afrique du Sud Preuve de concept, Essai double-aveugle,

25 CAPRISA 004 TenofovirPlacebo incidence VIH incidence VIH IRR = 0.61 (0.4 – 0.94) Effet Protectif 39% (6 – 60) Effet Protectif 39% (6 – 60) Incidence HSV IRR = 0.49 (0.3 – 0.78) effet Protectif 51% (22 – 70) effet Protectif 51% (22 – 70)

26 CAPRISA 004 Aucun problème de sécurité, aucune résistance n’est détecté, mais pas prêt pour le déploiement Essai dans une seule population Adhérance : pouvons-nous faire mieux ?

27 What Next After CAPRISA 004?

28 J EUNES Tendances VIH et les comportements de jeunes gens ans (TuAC0204) 21 pays avec des épidémies généralisées (Afrique et des Caraïbes) : une réduction significative de 25 % dans la prévalence du VIH dans 10 pays corrélation avec le changement de comportement dans 8 pays

29 M OTIVER LE CHANGEMENT DE COMPORTEMENT ? Malawi : Transferts en espèces (SUSA22) Transferts en espèces aux filles scolarisées et aux jeunes femmes qui avaient récemment abandonné l'école afin de les inciter à rester (ou revenir) à l’école après 1 an plus faible prévalence du VIH et HSV-2 dans le groupe d'intervention que dans le groupe de contrôle impact en raison du revenu scolaire ou supérieur ?

30 J EUNES Tendances VIH et les comportements de jeunes gens ans (TuAC0204) 21 pays avec des épidémies généralisées (Afrique et des Caraïbes) : une réduction significative de 25 % dans la prévalence du VIH dans 10 pays corrélation avec le changement de comportement dans 8 pays

31 M OTIVER LE CHANGEMENT DE COMPORTEMENT ? Malawi : Transferts en espèces (SUSA22) Transferts en espèces aux filles scolarisées et aux jeunes femmes qui avaient récemment abandonné l'école afin de les inciter à rester (ou revenir) à l’école après 1 an, entre l'école filles correspondant plus faible prévalence du VIH et HSV-2 dans le groupe d'intervention que le groupe de contrôle (mais pas des données de base) impact en raison du revenu scolaire ou supérieur ?

32 U TILISATEURS DE DROGUES INJECTABLES Enquête RDS dans 8 villes de Russie ( ) VIH : 2,6 % - 64,3 % (> 50 % dans 3 villes) prévalence de l'hépatite C: 49 % à 90 % partenaires sexuels non-UDI de % MOAC0202 Zanzibar (2007): RDS premières enquête parmi l'UDI en Afrique VIH : 16 %, associée à un comportement sexuel à risque MOAC0401

33 A IGUILLES ET SERINGUES en Australie (MOAC0403) dans les 10 dernieres années, pour chaque 1 $ investi 0,2 jours d'invalidité ajusté enregistrée > 4 $ épargné dans les soins de santé

34 A IGUILLES ET SERINGUES En Estonie ( MOAC0402) 2003 – 2009: numbers d'aiguilles distribués de à > 770, : incidence du VIH parmi les nouveaux injecteurs (début injection< 5 annés) 18 / 100 p to 7.5 / 100 p Preuve solide sur la rentabilité de ces programmes, mais des politiques et des lois bloquent la mise en œuvre (Lancet série).

35 HSH "les violations des droits de l'homme sont un obstacle à connaître votre épidémie" Enquête à Kampala (Ouganda) – RDS : VIH à 14 % / recrutement difficile en raison des actions de la police (TUAC0305)

36 HSH Afrique du Sud et au Sénégal : difficulté d'accès aux services de soins et de prévention (WEPDC101 & WEPDC102) manque de compréhension des comportements à risque par les fournisseurs de services comportements risqués avec des partenaires de sexe féminin.

37 T RAVAILLEURS DU SEXE Le programme Avahan : ciblage des travailleurs du sexe dans 6 Etats en Inde Karnataka: enquête de référence et d'enquête de suivi La durée du programme est associée à une augmentation de l’utilisation du préservatif une réduction dans le VIH : 19,6 % à 16,4 %

38 L A CIRCONCISION MASCULINE : OÙ SOMMES NOUS ? Kenya : Expansion rapide réalisable tout en sécurité – délégation des taches ne pose pas problème Kisumu (Kenya): enquête augmentation prévalence de CM Pas de preuves sur la compensation des risques sexuels. (THAC0103 & THAC0101)

39 T RANSMISSION MÈRE - ENFANT Couverture PTME en Afrique de l’Est et australe: 58% (THSY09) Registre de grossesse ARVs: Prévalence globale des malformations congénitales pour toute exposition à la TAR pendant la grossesse : 2,7 pour 100 naissances (session WEAX01)

40 L A PREVENTION COMME TRAITEMENT Plausibilité biologique Modèles mathématiques Preuves empiriques niveau individuel : couples discordants risque de transmission très faible mais pas 0 niveau de la population : analyses écologiques, par exemple, Colombie-Britannique, le Danemark (MOAC0103)

41 L A PREVENTION COMME TRAITEMENT Problèmes (WESY0705) Transmission au cours de l’infection aiguë? Transmission de souches résistantes Durabilité de la suppression virale : combien de temps ?

42 Les Sciences Sociales

43 Impact de la mise en place d’interventions combinés : exemple d'Odessa TUSY07 – S. Strathdee

44 L E TIMING DU DIAGNOSIC Diagnosing of HIV among women with unknown status at conception Prior to pregnancy: increased HIV testing among IDUs p<0.001 Thorne (2009). Access of IDU women to PMTCT services in Ukraine. Data from a 9 year prospective cohort study. THSY09 – G. Fischer

45 Deutsche AIDS-Hilfe: Quick Reference, Berlin 2010 Wiessner TUAF0101

46 2009: orphelins du Sida agés de TUAD02 – L. Cluver

47 : orphelins du SIDA Controlling for PTSD in 2005, household size, formal/informal housing, migration, maternal/paternal/double orphanhood. Regressor covariance method: p<.001. TUAD02 – L. Cluver

48 Resultats Comportementaux 46% des participants ont au moins une CC WEAD03 – C. Mellins

49

50 A PPROCHE BASÉE SUR LA FAMILLEG CHILD AND FAMILY Partner enrollment varied by country and site in the MTCT-Plus Initiative % women enrolling a partner THSY11 - Abrams

51 C ORE C OMPONENTS OF THE F AMILY -S TRENGTHENING I NTERVENTION FOR R WANDA (FSI-R) Risk Factors Core Components of the Intervention Outcomes Family Affected by HIV/AIDS ImprovedParent-Child Relationships and Diminished Risk of Mental Health Problems in Children Foreshortened Sense of Future Poor Communication among Family Members Psychosocial Education about HIV/AIDS and Trauma Improved Family Communication & Parenting Skills Outline Problem-Solving Skills & Links to Resources Misinformation and Fear of HIV/AIDS Family Social and Economic Stress Establish the Family Narrative MOAD0202 – T. Betancourt

52 P ROBLÉMES DES PERSONNES AGÉES Difficultés financières (79 %) Difficultés de prendre soin de soi (76 %) Santé mentale/dépression (73 %) Incapacité à obtenir des soins de santé (69 %) Stigmatisation/discrimination sociale (66 %) Solitude (61 %) Emploi (58 %) Trouver un partenaire (43 %) WESA22 – L. Power

53 Usage de substance

54 Share of IDUs as total HIV cases and those on ART, 2008 Inequity in ART access IDUs 67% OF HIV CASES, BUT ONLY 25% OF THOSE ON TX Wolfe TUSY0704

55 Inadequate ART provision and Sexual transmission can play key roles in some IDU-related epidemics Karachi Odessa TUSY Strathdee

56 C OUNT ON T HURSDAY : 12,736 ENDORSEMENTS Criminalisation of illicit drug users fuels the HIV epidemic. Illicit drug policy must be driven by evidence, not ideology, if we are to address the health and social harms associated with illicit drugs.

57 Enfants Jeunes

58 Enfants issus des groupes particulièrement vulnérables (HSH, UDI, travailleurs du sexe) THSY11 Les enfants sont des laissés pour compte dans le traitement (Meless TUAX0106) une étude de 230 adolescents a montré un taux faible de divulgation (33 %), qui augmente avec l'âge, la prophylaxie et TAR un manque de concentration sur les enfants non infectées mais touchés. Orphelins pas pire que les non orphelins (WEAD02 – P. Akwara)

59 L A MORT Même avec l’accés universel, nous ne pouvons éviter la mort 2 millions de décès 2008 (ONUSIDA) prévalence de malignités élevés (WEAB01) augmente dans les groupes défavorisés (TUAC01) inégalités persistantes -> les personnes vulnérables (TUAC01) Malgré des millions de décès annuels, les abstracts présentés sur les soins palliatifs à l’IAS: Mexico 2008:19 ( AIDS, 2009) Toronto 2006:47 ( JAIDS, 2007) Bangkok 2004 :13 ( CID, 2005) soins palliatifs pédiatrique (SUSA10): 4 évaluations seulement, pas d’éssais

60 Couples Sero-different MOSY Persson

61 SEX RISK BEHAVIORS AND SOCIAL ISOLATION (SI) Past 90 day behaviors w/SeverelyNot SI casual partners (means)SI (N=174) (N=218)p Anal sex partners ns Anal sex partners - receptive Anal partners - rec. no condom Anal sex times ns Anal sex times - no condom ns Anal sex times - receptive Anal sex times - rec. no condom Anal sex times per partner TUPDD2 – S. Kurtz

62 62 Social Capital & Reduced Female Vulnerability to HIV Infection in Rural Zimbabwe: Individual Level Associations (Women, N=2,374) Any group vs. no group: 1.0% vs. 2.2% IRR =.45 [.3-.7]; aIRR =.64 [.4-.9] Any group vs. no group: 96% vs. 90% OR = 2.9 [ ]; aOR = 1.8 [ ] HIV incidence Safer behaviour TUPDD2 – S. Gregson

63 Les systèmes de santé

64 A CCÈS UNIVERSEL : O U SOMMES NOUS ? “fossé” = 340,000 nné infections/an 100% TARHA ARVs pour PTME

65 C OUVERTURE TAR

66 R ETENTION SOUS ARV S

67 Financements

68 Financement et Accés universel 100% FinancementAccés à la TAR ? ?

69 Que faire? 100 % Financing Access to HAART ? ? Plaidoyer Financement exterieur Recherche Operationelle sur les couts Diminuer le cout des medicaments Changements de guidelines Soins plus efficace

70 L ES IMPLICATIONS DES RECOMMENDATIONS DE L ’OMS CD4 <350, PTME (plus d4T): Tripler les couts 2010 to 2015 (US$3.5 billion US$9.5 billion by 2015 ) Cout par personne année sous TAR est US$800, mais… cout par mort prevenue est US$10,000 Lori Bollinger, Futures Institute

71 P OSSIBILITÉS POUR LA RÉDUCTION DE COUT Lori Bollinger, Futures Institute

72 S OMMES NOUS CAPABLES ? Science de base Preuve de concept CR larges Application dans la réalité Expansion Chaque médicament existant /nouveaux chaque modèle de prévention ou de traitement est "otage" de notre capacité à le mettre en œuvre

73 PTME dans les pays PEPFAR Testing and Counselling ARV prophyaxis target Caroline Ryan, PEPFAR

74 L A PERTE EN COURS DE ROUTE Stringer, E.M., JAMA Jul 21;304(3): % 91% 92% 95% 81% 57% 84%

75 S OLUTIONS LOCALES Preko et al…ICAP: Swaziland

76 NGO 1 NGO 2 NGO 3 NGO 4 NGO 5 Distr offic e National and provincial government Utiliser ce qui existe déjà Kedar Mate, Institute for Healthcare Improvement

77 PTME À LARGE ÉCHELLE Kedar Mate, Institute for Healthcare Improvement (9 districts, 151 dispensaires, Afrique du sud)

78 S’ AMÉLIORER Amélioration des tests rapides VIH CD4 Charge virale TB & resistance t

79 I NTEGRATION DES SERVICES 4227 Integration VIH-TB : “1 patient, 1 docteur, 1 clinique, 1 dossier, et 1 program,” Gilles Van Cutsem, MSF Khayelitsha, South Africa Days from start of TB treatment to ART treatment Avant integration Apre’s integration Pas de difference dans les resultats des PG Verticaux vs Integrés Amelioration de la performance dans le cas d’integration TB/HIV

80


Télécharger ppt "N OUVELLES ET DÉCOUVERTES : L A CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LE S IDA À V IENNE Zied Mhirsi, MD, MPH."

Présentations similaires


Annonces Google