La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mardi 14 janvier - Journée d’information ESS et évolution de l’emploi dans l’exploitation cinématographique L’ESS et le secteur culturel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mardi 14 janvier - Journée d’information ESS et évolution de l’emploi dans l’exploitation cinématographique L’ESS et le secteur culturel."— Transcription de la présentation:

1 Mardi 14 janvier - Journée d’information ESS et évolution de l’emploi dans l’exploitation cinématographique L’ESS et le secteur culturel

2 Périmètre culturel dans l’économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Rhône –Alpes Année 2010 EtablissementsEffectifs au 31/12ETP Masse salariale (en euros) ESS Périmètre culturel de l'ESS Périmètre culturel hors ESS Poids du périmètre culturel dans l'ESS 12,5%2,7%2,6%2,7% Poids de l'ESS dans le périmètre culturel34,8%18,9%17,8%15,6% Source : Insee CLAP 2010 Près de salariés dans le secteur culturel en Rhône-Alpes : près de 20% sont des salariés de l’ESS (soit environ 6 500), travaillant dans les établissements culturels de l’ESS, représentant 35% du total des établissements du périmètre culturel rhônalpin. Plus de 60% des établissements culturels de l’ESS et près de 50% des salariés ont une activité dans le sous-secteur des arts du spectacle vivant.

3 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Poids des établissements culturels dans l'ESS en 2010 en Rhône-Alpes Source : Insee CLAP % des établissements culturels de l’ESS de la région se trouvent dans le département du Rhône, 20% dans l’Isère.

4 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Disparités importantes entre départements, en nombre d’établissements ou d’emplois Source : Insee CLAP 2010.

5 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Répartition des établissements du périmètre culturel par sous-secteur d'activitéESSHors ESS Poids de l'ESS dans le total de l'économie Établissements / Effectifs Activités d'architecture ,3% Activités de soutien au spectacle vivant ,6% Arts du spectacle vivant ,0% / 74,2% Arts visuels ,1% Edition et diffusion de programmes radio et édition d'enregistrements sonores ,1% Edition et librairie, traduction et interprétation, presse, gestion de bibliothèques ,4% Enseignement culturel ,9% / 92,7% Gestion de salles de spectacles ,0% Gestion des musées, monuments historiques et attractions touristiques similaires ,5% Production et distribution de films et autres activités audiovisuelles et multimédia ,8% Projection de films cinématographiques ,4% / 16,2% Total ,8% Source Insee CLAP 2010 – NB : hors secteur public Répartition des établissements du périmètre culturel par sous-secteur d'activité en 2010

6 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique prépondérance des contrats de travail à temps partiels : 53% des équivalents temps plein (ETP) du périmètre culturel de l’ESS, contre moins de 23% hors ESS. contrats à durée indéterminée : 56% du total des contrats de travail, inférieur à la situation dans le périmètre culturel hors ESS (81%). plus féminisé et légèrement plus âgé que celui du secteur hors ESS. L’emploi dans le périmètre culturel de l’ESS en Rhône-Alpes Source Insee DADS 2010

7 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Les spécificités du champ culturel dans l’ESS :  Convergence du développement économique, territorial et social dans une logique d’intérêt général Inscription dans le territoire, le local Responsabilité sociale  Tiers secteur à l’économie plurielle « non lucrative de marché », hors logique public/privé : Marché (billetterie, prestations…) Redistribution (financements publics) Réciprocité non monétaire (bénévolat, mutualisation…)  Economie au projet, souvent précaire : Travail discontinu et en dents de scie, aux perspectives incertaines Multiactivité fréquente, avec plusieurs employeurs Formes de rémunération particulières : régime de l’intermittence, droits d’auteur et voisins, contrats aidés développés (CUI-CAE….) Modèle économique tributaire des subventions Bénévoles nombreux, à associer au projet  Organisation du travail peu scientifique  Massivement des associations, plus rarement des Scop, des Scic… Statut associatif insatisfaisant : artistes non-dirigeants, dichotomie entre dirigeants, salariés et bénévoles Et ne suffisant pas à s’inscrire dans l’ESS  Très Petites Entreprises

8 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Les évolutions en cours dans le champ culturel dans l’ESS :  Nouvelles formes d’emploi recherchées par les nouveaux entrants : Choisir des formes juridiques favorisant la coopération et l’implication des partenaires Se regrouper et coopérer pour pallier l’activité irrégulière ou le manque de moyens Mais cela reste marginal  Désengagement des financements publics : Questionnant le modèle économique Incitant à la recherche de fonds privés Mais modèle français attaché à l’intervention publique  Renégociation du régime de l’intermittence

9 Mardi 14 janvier - Journée d'information ESS et évolution de l'emploi dans l'exploitation cinématographique Des structures ressources :  Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS)   Opale / CNAR Culture :   Rhône-Alpes Solidaires   Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles (UFISC)   La Nacre 


Télécharger ppt "Mardi 14 janvier - Journée d’information ESS et évolution de l’emploi dans l’exploitation cinématographique L’ESS et le secteur culturel."

Présentations similaires


Annonces Google