La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dalmate et istriote : présentation des domaines et des outils de travail Nikola Vuletić (Université de Zadar) École d’été franco-allemande en étymologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dalmate et istriote : présentation des domaines et des outils de travail Nikola Vuletić (Université de Zadar) École d’été franco-allemande en étymologie."— Transcription de la présentation:

1 Dalmate et istriote : présentation des domaines et des outils de travail Nikola Vuletić (Université de Zadar) École d’été franco-allemande en étymologie romane (Nancy 2014)

2 Plan Implantation géographique Repères historiques et position dans l’arbre phylogénétique roman Dialectologie Phonétique et phonologie diachroniques Particularités morphologiques marquantes Choix de la forme typique et de la première attestation Bibliographie Problèmes de transcription Problèmes de la recherche

3 Implantation géographique

4 Repères historiques et position dans l’arbre phylogénétique roman Arrivée des Romains. Istrie : av. J.-C. ; Kvarner (Quarnaro) : av. J.-C. ; Dalmatie : 155 av. J.-C. (la province Illyricum), effectivement en 118 av. J.-C. Arrivée des Slaves autour de 600 : enclaves romanes en Dalmatie ; slavisation graduelle de l’intérieur de l’Istrie Istrie occidentale : Byzance (538), puis les Francs (788) et l’Empire germanique ; conquête vénitienne définitive dans la 2e moitié du XIIIe s. Villes dalmates : Byzance (535), royaume croato-dalmate (XIe s.), puis hongro-croate ; Venise dans la plupart de la période ; conquête vénitienne définitive (sauf Dubrovnik) ; Krk vénitienne en 1480 Séparation du dalmate : au plus tard en ca 600 Séparation de l’istriote : entre les VIe et le Xe siècles (Crevatin); « un embranchement direct du protoroman italo-occidental », « l’individuation de l’i. ne relève pas d’une spécification tardive de parlers italo-occidentaux, mais participe pleinement de ce qu’il est convenu d’appeler la première fragmentation de la Romania » (Chambon,BSL 106/1 : 300)

5 Dialectologie : dalmate -Dalmate septentrional : végliote (veklisun) – variété de la ville de Krk († 10 juin 1898) ; les autres variétés se sont éteintes au moyen âge, avant le XIVe siècle -Ragusain (lingua vetus rhacusea) – variété de la ville de Dubrovnik († fin du XVe siècle) -Dalmate méridional (Monténégro) (?) */'kas-a/ > vegl. ['k ͡ uosa], rag. chesa */'pan-e/ > vegl. [puŋ], rag. pen */' ɸ -a-re/ > vegl. [fur] ; */ ɸ a'k-e-re/ > rag. fachir */'kimik-e/ > vegl. [' ʧ inko], cr. (< rag.) kimak

6 Dialectologie : istriote R – Rovigno/Rovinj ; F – Fasana/Fažana ; G – Gallesano/Galižana ; D – Dignano/Vodnjan ; V – Valle/Bale ; S – Sissano/Šišan RFGDVS [e, o] > [i, u] [i, u] > [ei ̯, ou ̯ ] présence mod. de [i ̯ e, u ̯ o] [ ɛ, ɔ ] > [i, u] terminaison 1 ère p. prés.-o-u-i

7 Phonétique et phonologie diachroniques véglioteRovigno (ILA: ə j, ə w ) Dignano (ILA: -) Valleconson. /'i/ */a'mik-u/ */'kinkue/ */'rid-e-re/ a'mai ̯ k ʧ enk 'redro a'mei ̯ go 'sei ̯ nku ̯ e 'rei ̯ di a'mei ̯ go 'sei ̯ nku ̯ e 'rei ̯ di a'migo 'sinku ̯ e 'ridi VCV */'ki/ /' ɪ / */'p ɪ r-a/ */'l ɪ gn-u/ */au'r ɪ kl-a/ 'pai ̯ ra lank 'rakle (pl) 'piro 'li ɲ o 'ri ʧ a 'pir 'li ɲ o, 'lino 'ri ʧ a 'pero 'le ɲ o, 'leno 're ʧ a */-gn-/ */-kl-/ /'e/ */'ker-a/ */'kresk-e-re/ */'teg-ul-a/ 'kai ̯ ra 'kraskro 'takla 'sira 'krisi 'ti ʧ a 'sira 'krisi 'ti ʧ a 'sera 'kresi 'te ʧ a */'ke/ */ke/ */-gl-/ /'o/ */'sol-e/ */'somn-u/ (B) sau ̯ l 'samno sul 'suno sul 'suno sol 'sono*/-mn-/ /' ʊ / */'g ʊ l-a/ */'b ʊ kk-a/ */g ɛ 'nukl-u/ 'gau ̯ la 'buka de'nakle 'gula 'buka sa'nu ʧ o 'gula 'buka se'nu ʧ o 'gola 'boka se'no ʧ o (de-) VC ː V */-kl-/ /'u/ */'lun-a/ */(es-)'sukt-u 'loi ̯ na sot 'lou ̯ na 'sou ̯ to 'lou ̯ na 'sou ̯ to 'luna 'suto */-kt-/

8 Phonétique et phonologie diachroniques véglioteRovignoDignanoValleconson. /'a/ */'klaβ-e/ */'kas-a/ */'lakt-e/ kluf 'k ͡ uosa lu ̯ at ' ʧ avo 'kaza 'lato ' ʧ avo 'kaza 'lato ' ʧ ao 'kaza 'lato /kl-/ VCV */-kt-/ /' ɔ / */'n ɔ β-u/ */' ɔ kl-u/ */'n ɔ kt-e/ nuf 'vaklo (u ̯ -) nu ̯ at 'nuvo 'u ̯ o ʧ o 'nu ̯ oto 'nuvo 'o ʧ o 'noto 'novo ' ɔʧ o 'n ɔ to */-kl-/ */-kt-/ /' ɛ / */'d ɛ k-e/ */'k ɛ l-u/ */'β ɛ kl-u/ */'t ɛ rr-a/ (*/'g ɛ nt-e/) dik ʧ il 'vikla 'ti ̯ ara (zi ̯ ant) ' ʤ ize sil 'vi ̯ e ʧ ia 'ti ̯ era ('zento) ' ʤ ize sel 've ʧ a 't ɛ ra ('z ɛ nto) ' ʤ eze 'v ɛʧ a 't ɛ ra ('zento) */ke/ */'k ɛ / */-kl-/ VC ː V */'g ɛ /

9 Particularités morphologiques marquantes Végliote -chute des voyelles finales autres que /-a/, /-i/ -conservation de quatre classes de conjugaison : */kla'm-a-re/ > /kla'mur/ */a'β-e-re/ > /a'var/ */'kresk-e-re/ > /'kraskro/ */d ɔ r'm-i-re/ > dor'mer Istriote -chute de /-e/ après /n/ et dans les suffixes -tore, -ale, -ense -passage /-e/ > /-o/ : */'karn-e/ > /'karno/, */'t ʊ rr-e/ > /'turo/, */'d ʊ lk-e/ > /'dulso/, */'grand-e/ > /'grando/, */'s ɛ mpr-e/ > /'sempro/, */'βend-e/ > /'vendo/ (3e p.pr.ind.) -conservation de quatre classes de conjugaison ; chute de -re dans les infinitifs, avec la rétraction de l’accent dans les verbes en -ĕre (3 classe): */kla'm-a-re/ > / ʧ a'ma/ */a'β-e-re/ > /a'vi/, /a've/ */'kresk-e-re/ > /'krisi/, /'kresi/ */d ɔ r'm-i-re/ > /dur'mei ̯ /, /dur'mi/

10 Choix de la forme typique et de la première attestation Polymorphisme et irrégularités phonétiques du végliote ; caractère fragmentaire des sources Istriote : les dialectes de Rovigno et Dignano ; marquer les issues istriotes par des taquets de typisation () Tradition écrite : nulle dans le cas du dalmate, tardive (XIXe siècle) dans le cas de l’istriote

11 Bibliographie : généralités Généralités MihăescuRomanité Chambon,BSL 106/1 (istriote) Doria,LRL 3 (dalmate) Muljačić,LRL 2/2 (dalmate) Tekavčić,Abruzzo 20 (dalmate et istriote) Tekavčić,BALM (dalmate et istriote) Tekavčić,RRL 15 (istriote : vocalisme) Tekavčić,SRAZ 24 (istriote) Ursini,LRL 3 (istriote) À ajouter : Crevatin, F. « Stratigrafia linguistica dell’Istria » dans LRL 3 : Tekavčić, P. « Problemi teorici e metodologici nella ricostruzione dell’istroromanzo », SRAZ 43 (1977) : Zamboni, A. « Divergences and convergences among Neo-Latin systems in North- Eastern Italy », Folia Linguistica Historica VIII/1-2 (1987) :

12 Bibliographie : dalmate Bibliographie de consultation et de citation obligatoires Sources directes BartoliDalmatische ou BartoliDalmatico – surtout végliote ElmendorfVeglia – végliote Sources indirectes Vinja,RLiR 21 Vinja, SRAZ 7 « Romania submersa » (VIIe-XIIIe siècles) Vinja, SRAZ 23 Bibliographie de consultation Directes : IveVeglia Indirectes : Skok ; VinjaEtimologije

13 Bibliographie : istriote Bibliographie de consultation et de citation obligatoires DeanovićIstria Crevatin, ACSTDialIt 12 Crevatin, AMSPIstr 29/30 AIS [p. 397 (Rovigno/Rovinj), p. 398 Dignano/Vodnjan] Rosamani (« das ausführlichste und redaktionell am sorgfältigsten gearbeitete Wörterbuch zu den im istroromanischen Sprachraum gesprochenen Idiomen », Holtus, « Beiträge zur Lexikographie des Istroromanischen : der “Vocabolario giuliano” von Enrico Rosamani », Romania et Slavia Adriatica. Festschrift für Žarko Muljačić, Hamburg, Buske, 1987, 533) Bibliographie de consultation Toutes les variétés : ILA, IveIstria Dignano : DallaZoncaDignanese ; Tekavčić,Rad 348 ; Tekavčić,TraLiLI 7/1 Gallesano : Balbi/MoscardaBudić Rovigno : IveCanti ; PellizerRovigno Valle : Cernecca

14 Problèmes de transcription Bartoli et Deanović : une forme de transcription phonétique ou une graphie conventionnelle idiosyncrasique ? BartoliDalmatische, I.3. Die Aufzeichnungen des Verfassers (§§ 7-77) : transcription (dekája, tal’á ṅ, či ṅ k ͡ uọnta, sińàu ̯ r) BartoliDalmatische, II. Teilweise unedierten materialen 1. Aufzeichnungen Dr. Giambattista Cubich’s (§§ ) : graphie conventionnelle 2. Aufzeichnungen des Herrn Adolfo P. De Zonca (§§ ) : graphie conventionnelle BartoliDalmatische, III. Edierten materialen : érudits locaux (§§ ), Ive (§§ ) : graphie conventionnelle DeanovićIstria 1. Étude de Deanović (11-46) : transcription 2. Testi : mélange de transcription et de graphie conventionnelle Citer les lexèmes cités par Bartoli et Deanović tels quels quand elles ne posent pas problème ; les citer sous la forme phonétique, en utilisant l’API, quand la lecture de la forme n’est pas évidente.

15 Tableau de translittération entre Bartoli, Deanović et l’API BartoliDalmatische : glide dans les diphtongues ͡ uọ : [ ʊː ] DeanovićIstria : sans glide dans les diphtongues Bńl’ ṅ čğs ṡ zż Dñčğsz API ɲʎ ŋ ʧ (t j ) ʤ (d j ) s(ɕ)s(ɕ) z(ʑ)z(ʑ) ʦʣ

16 Problèmes de la recherche : dalmate Quel dalmate? Quelle est l’étendue chronologique et géographique du terme? (Vuletić, « Le dalmate : panorama des idées sur un mythe de la linguistique romane », HEL 35/1, 45-64) Quel statut accorder aux formes provenant des sources indirectes (dalmatismes croates chez Skok et Vinja)? Quelques exemples : */' ɸ rang ‑ e ‑ /, */kas'tani ‑ a/ ~ */kas't ɪ ni ‑ a/, */'mai ‑ u/, */'mart ‑ i ‑ u/ ; */'baβ ‑ a/, */'laur ‑ u/

17 Problèmes de la recherche : istriote Tekavčić, « Lessicografia istroromanza ieri, oggi, domani », RLiR 50 (1986): 29. « […] una restrizione del materiale lessicale istroromanzo ai soli elementi non-veneti è doppiamente pericolosa: in primo luogo, perché elimina dal patrimonio lessicale del linguaggio vivo una parte notevolissima, per la sola ragione che è identica al veneto; in secondo luogo, perché la distinzione è in questo caso molto difficile ed esige criteri precisi, i quali tuttavia non erano mai stati formulati in modo preciso. La domanda che si pone, cioè, è questa: quanto «diverso» dal veneto deve essere il lemma […]? » Un exemple : ‘matin’ (cf. ILA 18) Rovigno : mi'tə j n(a), Valle : maj'tina, Dignano : me'tejna, Gallesano : maj'tina, Fasana : ma'tina, Sissano : ma'tina


Télécharger ppt "Dalmate et istriote : présentation des domaines et des outils de travail Nikola Vuletić (Université de Zadar) École d’été franco-allemande en étymologie."

Présentations similaires


Annonces Google