La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Surveillance des cas de rougeole dans 3 départements français à couverture vaccinale élevée Projet pilote de surveillance exhaustive 1996-97 Institut de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Surveillance des cas de rougeole dans 3 départements français à couverture vaccinale élevée Projet pilote de surveillance exhaustive 1996-97 Institut de."— Transcription de la présentation:

1 Surveillance des cas de rougeole dans 3 départements français à couverture vaccinale élevée Projet pilote de surveillance exhaustive Institut de veille sanitaire Dr Denise Antona

2 Contexte Décret du 10 juin 1986 : suppression de la liste des DO Surveillance par réseau Sentinelle : - incidence de 95 cas pour en augmentation de l'âge moyen des cas mais système peu sensible si foyer épidémique Or : risque d'épidémies +++, car : - couverture vaccinale stagnante (80% à 24 mois) - accumulation de susceptibles

3 Objectifs Généraux –tester la faisabilité d'une surveillance exhaustive –en mesurer les qualités –définir les composantes d'un système optimal de surveillance de la rougeole et les moyens d'extension du système Spécifiques –mesure de l'incidence, mortalité, tendances –détection des épidémies –amélioration de la connaissance clinique, de la définition de cas, avec confirmation biologique des cas

4 Description du système de surveillance de la rougeole dans 3 départements pilotes (18,75, 95) Cas suspect de rougeole Diagnostic clinique Médecins généralistes Pédiatres Médecins de crèches, PMI Notification Collecte et validation des données Médecin Inspecteur DDASS Collecte et analyse des données Médecin Coordinateur CIDEF RNSP/DGS Rétro-information Public Laboratoire Biologie Faculté de Pharmacie Tours Test salivaire (J8-J15) (facultatif )

5 Surveillance active coordination par un médecin, comité de pilotage information (presse, CO, réunions), envoi personnalisé de dossiers auprès de 5433 médecins relance à chaque déclaration (renvoi de questionnaires, +/- tubes de prélèvements) traçage des prélèvements envoyés suivi de la notification des cas : enquête auprès des non- répondants, relance en fin d étude analyse intermédiaire et en fin d'étude (incidence, mortalité, couverture et efficacité vaccinales, investigation d'épidémies)

6 Résultats De mai 1996 à fin mai 1997 : 242 déclarations Cher : 6,9% des médecins ont déclaré 41 cas 12 % ont demandé des tests Val dOise: 2,4% des médecins ont déclaré 57 cas 7,3% ont demandé des tests Paris: 0,9% des médecins ont déclaré 144 cas 3,3% ont demandé des tests Foyers épidémiques identifiés via les médecins hospitaliers

7 Confirmation des cas par le test salivaire 50% des cas testés : rougeole confirmée Classe dâgeTestésConfirmés moinsde 5 ans 43 15(35%) ans 21 11(52%) ans 17 12(70%) 15 ans et plus 9 7(78%) Total 90 45(50%)

8 Délais moyens dacheminement des déclarations en jours (extrêmes) Délais Cher ParisVal dOise Consultation ----> DDASS 9 (2 - 36) 23 (1-à 64) 16 (4 - 34) DDASS ----> CIDEF 18 (2 - 29) 7 (1 - 34) 13 (3 - 20) Consultation ----> CIDEF 30 (4 - 81) 29 (6 - 88) 26 ( )

9 Sous-déclaration des cas Enquête auprès des non-répondants –19% avec souvenir de l information / documents –14,5% avaient vu des cas –total des cas attendus estimé à 777 (IC à 95% : ) soit 3,2 x le nombre de cas déclarés (2,4 x à 4 x) Mailing de fin d enquête auprès de tous les médecins –faible taux de réponse (36,8% en global, 42,5% libéraux seuls) –13% avaient vu des cas (de 1 à 6 cas/médecin) seuls les 2/3 de ces médecins les ont déclarés. Mailing complémentaire (53 services de médecine adulte ) –72% réponses –aucun cas signalé dans les 3 départements

10 En conclusion : Peu de résultats malgré –démarche particulièrement active –départements à faible incidence de rougeole (0,5 cas attendu par médecin et par an) sous-déclaration manifeste (2,4 à 4 fois plus de cas attendus ) information/ réceptivité/ motivation confirmation des cas : 50% des cas testés positifs réactivité faible : délais d acheminement des déclarations trop longs pour une détection efficace des foyers épidémiques implication des services scolaires/crèches


Télécharger ppt "Surveillance des cas de rougeole dans 3 départements français à couverture vaccinale élevée Projet pilote de surveillance exhaustive 1996-97 Institut de."

Présentations similaires


Annonces Google