La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Jody Price Service d’incendie d’Oromocto (SIO). 54 membres variés 3 gestionnaires 20 pompiers de carrière 30 pompiers volontaires 1 adjointe administrative.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Jody Price Service d’incendie d’Oromocto (SIO). 54 membres variés 3 gestionnaires 20 pompiers de carrière 30 pompiers volontaires 1 adjointe administrative."— Transcription de la présentation:

1 Jody Price Service d’incendie d’Oromocto (SIO)

2 54 membres variés 3 gestionnaires 20 pompiers de carrière 30 pompiers volontaires 1 adjointe administrative Aperçu du service

3 Ville d’Oromocto Première Nation d’Oromocto Burton Geary Lincoln Rusagonis et Waasis Maugerville et Sheffield Collectivités desservies par le SIO

4 Que faisons-nous? Extinction des incendies Sauvetage nautique (à la surface) Sauvetage sur glace Accidents de véhicule à moteur Sauvetage tout-terrain Prévention des incendies Matières dangereuses (niveau des opérations) Assistance médicale Services d’intervention en cas d’urgence/OMU Coordination de la planification de l’OMU

5 Le bon La brute Le truand 10 conseils Comment de bonnes communications peuvent se traduire par des mesures d’intervention communautaires très efficaces en cas d’urgence

6 Communications internes  Le leader 1. Le bon  Cela commence par le dirigeant.  L’attitude du leader à l’égard du comité du Centre des opérations d’urgence (COU) détermine comment les autres appuieront le plan et le COU.  L’une des choses les plus importantes qu’un leader puisse faire pour appuyer le comité du COU est d’assister aux réunions et aux exercices.

7 Communications internes  Le personnel 2. Le bon  Assurez-vous que le personnel comprend l’importance d’appuyer le comité du COU et le COU.  Le manque de soutien de la part du personnel est l’une des choses qui décourage le plus le comité du COU.  Il est important que le personnel appuie :  - les mises à jour du plan,  - les réunions,  - la formation et les exercices.

8 Communications externes : les communications publiques à plusieurs niveaux 3a. Le bon  Prévoyez plusieurs moyens de communiquer avec vos résidents :  Les médias sociaux  Les médias standard  Les panneaux LED  Le programme d’alertes Sentinel  Le porte-à-porte

9 Communications externes : travailler avec vos médias 3b. Le bon  Établissez des relations :  - Communiqués  - Visites de la zone touchée  Transmettez-leur de l’information!  Les médias nationaux vs les médias locaux :  - Incidents de grande envergure

10 Assurez-vous que vos intervenants en cas d’urgence ont plusieurs méthodes de communication. 4. Le bon  Assurez-vous que votre municipalité dispose de plusieurs niveaux de communication en cas d’urgence :  Les lignes terrestres  Les téléphones cellulaires  Les réseaux radios VHF, UHF et maillés  Le programme d’alertes Sentinel  La radioamateur  Les communications par satellite  Les médias sociaux

11 Utiliser les médias sociaux à votre avantage. 5. Le bon  Comprenez-les.  Utilisez-les.  Surveillez-les – (désignez un responsable).  Prenez une longueur d’avance.  Suivez une formation sur leur utilisation.  Établissez une politique sur leur utilisation.

12 Message du CROU - inondations de 2014

13

14

15

16 Avoir un budget pour appuyer les programmes de l’OMU. 6. Le bon  Assurez-vous d’avoir un budget suffisant pour l’OMU afin d’appuyer :  - votre comité,  - votre plan,  - votre COU.  Établissez un compte indépendant; ne combinez pas les fonds provenant du budget de plusieurs services.

17 Ne pas communiquer avec les organismes partenaires (externes). 7. La brute  Ne pas avoir de contacts avec les organismes partenaires avant l’urgence.  Vous ne devriez pas attendre à l’urgence pour échanger la première fois vos cartes professionnelles.  Intégrez les organismes partenaires à votre plan et à votre comité.  Par exemple : la Croix-Rouge, la radioamateur, le district scolaire et les principaux employeurs.

18 Ne pas avoir de plan de communications. 8. La brute  Ne pas incorporer toutes les formes de communications à votre plan.  Communications internes :  Le COU et les intervenants  Communications externes :  Le public, les organismes externes et les médias

19 Ne pas utiliser votre COU ou votre plan et ne pas procéder à des analyses après action. 9. La brute  Si vous êtes aux prises avec un incident prolongé.  Si vous êtes aux prises avec un incident qui dépasse vos capacités.  Dans le cas de tout incident – plus vous activez le COU et procédez à des analyses après action (comptes rendus), plus votre plan et COU deviendront solides.

20 Ne pas communiquer  avant  durant ou  après les urgences. 10. Le truand  Anticipez les urgences potentielles (se réunir, planifier, rentrer chez soi et attendre).  Le manque de communications :  au comité du COU  au personnel  au public  aux médias sociaux  aux médias  Il faut s’assurer d’apprendre de nos expériences passées.  Si vous ne consacrez pas du temps à appuyer le plan et le COU et à communiquer à ce sujet, ne vous attendez pas à ce que tout roule sur des roulettes en cas de crise.

21 Aucun budget 11. Le plus grand truand  pour le nouveau camion du chef des pompiers!

22 Coordonnées  Courriel   Téléphone  Adresse  50, chemin Miramichi  Oromocto (Nouveau-Brunswick)  E2V 1S2  Site Web

23 Questions


Télécharger ppt "Jody Price Service d’incendie d’Oromocto (SIO). 54 membres variés 3 gestionnaires 20 pompiers de carrière 30 pompiers volontaires 1 adjointe administrative."

Présentations similaires


Annonces Google