La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Justice sociale : Ensemble pour un monde meilleur RÉFLECTIONS PRÉSENTÉES À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE POUR LA JUSTICE SOCIALE Par Auréa Cormier.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Justice sociale : Ensemble pour un monde meilleur RÉFLECTIONS PRÉSENTÉES À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE POUR LA JUSTICE SOCIALE Par Auréa Cormier."— Transcription de la présentation:

1 Justice sociale : Ensemble pour un monde meilleur RÉFLECTIONS PRÉSENTÉES À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE POUR LA JUSTICE SOCIALE Par Auréa Cormier 20 février

2 Message des Nations Unies à l’occasion de la Journée mondiale de la justice sociale  Les inégalités de revenue sont réelles dans les pays e  Les inégalités croissantes empêchent la communauté internationale de réduire la pauvreté et d’arriver à un monde plus juste  Les fissures sont évidentes partout dans le monde :  Faibles salaires pour les femmes et les jeunes  Accès limité aux services de santé et à l’éducation  Insuffisance de travail décent 2

3 L’écart de revenue entre riches et pauvres : un sérieux problème de justice sociale  La mondialisation d’une culture économique capitaliste est fondée sur la survie du plus fort  L’enrichissement des riches et appauvrissement des pauvres est présent partout  Les grandes entreprises ont le pouvoir de l’argent  Des millions de Canadiennes et de Canadiens ne comptent pas dans l’économie du pays, même si l’écart entre riches et pauvres doit préoccuper tout le monde 3

4 Fait préoccupant au sujet de l’inégalité du revenue  Le 2 janvier 2014, on publiait dans les nouvelles : “As of 1:11p.m. January 2 nd, top CEO compensation had exceeded what the average Canadian worker would earn all year; the average Canadian earned under $47,000 in It took the 100 top CEOs of Canada just over a day and a half to earn the same amount” (Ryan Meili dans The Province,16 janvier 2014)  La province du Nouveau-Brunswick a, elle aussi, un problème d’inégalité du revenue Source: 4 Dr. Ryan Meili

5 Revenu médian après taxe des Néo-Brunswickois des 10 % les plus riches (noir) comparativement aux 10 % les plus pauvres (gris): 2001 à 2011 Source: Armine Yalnizyan, Centre canadien des politiques alternatives 5

6 Gros plan sur l’inégalité du revenu au N.-B. en En 10 ans (2001 à 2011), le revenu des plus riches a augmenté de 14,2 % et celui des plus pauvres, de seulement 4,2 %

7 L’inégalité s’est aggravée à partir du début des années 1980  Depuis 1980, le revenue de la classe moyenne a décliné  Au cours des 20 dernières années, pour chaque dollar de gains nationaux, 30 ¢ est allé dans les poches du groupe des 1 % les plus riches, tandis que 70 ¢ a dû être partagé parmi les 99 % qui restaient Source: Broadbent Institute, Toward a more equal Canada, p. 12 7

8 Impactes néfastes de la tendance grandissante de l’inégalité 1.Les assistés sociaux ont plus de difficultés à survivre 2.La stabilité de la performance économique est menacée 3.Cela est néfaste pour l’environnement 4.La qualité de la démocratie est atteinte Note : De nombreuses personnes seraient prêtes à payer plus d’impôt pour une économie plus juste 8

9 Pourquoi viser à plus d’égalité du revenu?  Parce que la Déclaration des droit de l’homme dit : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »  Parce qu’en 1976, le Canada est signataire du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels 9

10  Pour la plupart des gens, les droits humains n’ont de valeur que si les DROITS SOCIAUX sont intégrés aux DROITS ÉCONOMIQUES puisque tous deux sont essentiels  Une société juste en est une où les individus ont la possibilité de vivre dans la dignité, de participer à la vie communautaire et de développer leur potentiel dans la mesure du possible 10

11 L’inégalité est une menace pour le bien commun  Les marchés qui intègrent le social à l’économique sont les seuls qui peuvent conduire à une société juste  L’inégalité extrême menace le bien commun parce qu’elle affaiblit le pouvoir des citoyennes et des citoyens les plus pauvres, alors que les riches contrôlent les élections, les médias, etc. 11

12 L’inégalité menace la performance économique  Quand il y a beaucoup de gens pauvres, leur faible pouvoir d’achat ralentit l’économie  Quand l’économie tourne au ralentit, moins d’argent entre dans les coffres de l’état pour investir publiquement, pour le développement social et pour faire face aux urgences  Bien des gens imitent le mode de consommation et le style de vie des riches; ce faisant, ils s’endettent, ce qui risque de faire sombrer l’économie 12

13 Niveau d’inégalité dans 17 pays Un pays inégal en est un où les riches contrôlent la plupart des ressources, la classe moyenne en recul et il y a beaucoup de gens pauvres. Les pays scandinaves sont les plus égalitaires. Le Canada se situe au12 e rang et les É.-U. ont un haut degré d’inégalité 13 Niveau d’inégalité (Indez Gini où 0 représente une inégalité nulle et 1 représente une inégalité totale

14 Le niveau d’égalité de la Suède comparativement à celui du Canada (Données de 2010)  En Suède, 1 % de la population la plus riche possède 7 % de la richesse  Au Canada, 1 % de la population la plus riche possède 14 % de la richesse  Les PDG des 100 sociétés d’élite canadiennes ont gagné en moyenne, 8,4 millions de dollars en

15 Aspects positifs des pays plus égalitaires  Les pays plus égalitaires accordent moins d’importance à la consommation  Leur vie communautaire est plus riche  Ils prennent davantage soin de leurs voisins (il y a plus de compassion)  Le niveau de stress est plus faible 15

16 Causes des inégalités croissantes  Bas salaires (en 2010, il y avait Néo-Brunswickois vivant avec moins de $ par année)  Bonis et actions accordés aux PDG de riches compagnies  Faible taux de syndicalisation : 1 travailleur sur 5 au Canada  Commerce à la hausse avec les pays payant de bas salaires  Accroissement des travailleurs temporaires, contractuels et à temps partiel (11,1 % travaillent à temps partiel au N.-B.)  Politiques fiscales inéquitables au Canada et au N.-B. 16

17 Ce qu’on peut faire pour contrer l’inégalité grandissante Source: Broadbent Institute, Toward a More Equal Canada 1.Nouvelle vision et nouveau programme 2.Emplois bien rémunérés 3.Soutien du revenu 4.Expansion des services publics 5.Régime fiscal équitable 17

18 1. Nouvelle vision et nouveau programme  Nouvel engagement basé sur les droits humains, tant aux paliers fédéral, provincial, municipal et à celui du secteur sans but lucratif  Focus sur les pays ayant la meilleure performance aux plans de l’égalité du revenu, de l’environnement, des droits sociaux, du travail, et des politiques fiscales  Ajout de nouveaux indicateurs de croissance qui, avec le Produit national brut, incluent la distribution équitable des richesses, la qualité de vie et de celle de l’environnement  Priorités fixées sur la réduction de l’inégalité du revenu, sur l’aide aux gens avec problèmes mentaux, aux sans-abri et à ceux dont la pauvreté est générationnelle 18

19 Étape 1 pour contrer l’inégalité du revenu: des emplois bien rémunérés  Garantie des droits des travailleurs et de la protection de l’environnement au moyen de politiques commerciales et d’investissements, évitant ainsi une course vers le bas :  Une économie basées sur les ressources renouvelables  Un secteur manufacturier stable  Des services publics de qualité, évitant d’avoir recours à la privatisation  Un appui aux industries culturelles 19

20  Investissement pour développer des compétences  Offre d’une formation de qualité en éducation  Programmes de formation axés sur la l’intégration au travail de chômeurs et de gens marginalisés  Adoption d’une législation de l’équité salariale  Offre de bons services de garderie  Amendements aux lois du travail touchant les syndicats  Modification aux structures de gestion des compagnies  Restrictions s’appliquant à la spéculation 20 Étape 1: Emplois bien rémunérés (suite)

21 Étape 2: Soutien du revenu  Protection plus efficace de l’assurance emploi car présentement, elle ne s’applique qu’à 40 % des chômeurs  Amélioration du programme d’aide sociale; au N.-B., les taux sont bien en dessous du seuil de pauvreté, sont accordés seulement après épuisement de presque toutes les économies et sont très punitifs  Augmentation des crédits de TVH et les prestations offertes par le Régime de pensions du Canada  Amélioration du soutien offert aux personnes handicapées en leur offrant l’équivalent de la pension des personnes âgées 21

22 Étape 3: Expansion des services publics  Améliorations requises dans :  Subventions pour contrer l’augmentation des frais de scolarité lors d’études supérieures  Soins de santé couvrant les soins à domicile et les soins de longue durée  Services de garderie et soutien supplémentaire versé aux familles à faible revenu  Programmes pour accéder à un logement abordable  Subventions pour le transport public 22

23 Étape 4 : Régime fiscal équitable  L’impôt comme partie du revenu national du Canada a été réduit à 31 %, en deçà de 34 % pour les pays industrialisés  Une imposition progressive contribue à l’équité en augmentant les fonds requis pour payer les programmes sociaux, assurant ainsi un partage plus juste du coût des programmes publics  L’impôt et un moyen de relier les citoyens les uns aux autres et au bien commun  L’impôt devrait être progressif et traiter le salaire de manière semblable à l’intérêt sur les investissements 23

24 Étape 4 : Régime fiscal équitable ( suite)  Élimination des échappatoires fiscales dispendieuses et des fraudes fiscales par l’entremise de paradis fiscaux outremer  Imposition des très grands héritages  Introduction d’un impôt sur les transactions financières pour recueillir des revenus importants  Imposition d’écotaxes sur les émissions de gaz carbonique et de taxes plus élevées sur les ressources naturelles pour promouvoir une société plus durable  Déplacement des ressources attribuées aux dépenses militaires et celles liées à la justice pénale 24

25 Les medias devraient parler plus de justice  Les médias couvrent surtout les succès financiers, les questions politiques, les récentes modes, les sports, les inventions, etc.  Peu de couverture porte sur l’augmentation du nombre de personnes en situation de pauvreté, l’écart entre les riches et les pauvres et les causes de la misère 25

26 Bel exemple récent sur l’inégalité du revenu fait par Dans le Globe and Mail du 8 novembre 2013 on y lisait : “There's no magic bullet or single, perfect solution that will even the playing field in Canada. But there are plenty of good ideas on how to mitigate the effects of income inequality and improve social mobility for all. We consulted a wide range of stakeholders who offered specific suggestions, ranging from tax code changes to labour market reform. Which one resonates with you? Cast your vote…”. 26

27 Résultat de ce sondage du Globe & Mail 27 “Restore the fairness in the tax system” a été l’option la plus fréquente

28 Le logo “WageMark”, une approche innovatrice  Le nouvel organisme appelé WageMark fait appel aux compagnies et aux consommateurs  Ressemblant à l’approche des produits équitables, le logo WageMark indique sur un article, s’il est fabriqué par une compagnie qui valorise l’éthique d’égalité  Pour obtenir la certification et le droit d’apposer le logo WageMark, le ratio de l’écart salarial de la compagnie, entre l’employé le plus payé et celui le moins payé, doit être de 8 : 1 ou moins 28 Source: Dr Ryan Meili: Here’s a new way to tackle income inequality. The Province, Jan. 16, 2014 WageMark Logo

29 Encourager la mondialisation de la compassion  Les personnes motivées par la compassion constituent un puissant groupe de pression  Travailler pour plus de justice sociale demande d’agir en vue de changer les structures du pouvoir qui contrôlent l’économie, les droits des travailleurs, la sauvegarde de la planète, etc.  Au lieu d’une mondialisation économique vers le bas, la promotion de la compassion est une approche bien plus constructive 29

30 Conclusion  La Journée mondiale de la justice sociale offre une belle occasion de porter attention à certaines des causes à la racine des injustices dans le monde  L’augmentation des inégalités entre riche et pauvre est la cause majeure des injustices sociales  Des modifications au niveau des gouvernements et de la société civile sont requises pour réduire ces inégalités  Une valorisation de la compassion, combinée au désir profond de plus de justice, créeront un monde meilleur 30


Télécharger ppt "Justice sociale : Ensemble pour un monde meilleur RÉFLECTIONS PRÉSENTÉES À L’OCCASION DE LA JOURNÉE MONDIALE POUR LA JUSTICE SOCIALE Par Auréa Cormier."

Présentations similaires


Annonces Google