La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude prospective de la dénutrition des personnes âgées suivies par l’équipe gérontologique de la MRSL Nassira BENAMIRA Etudiante en 1 ère année de Master.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude prospective de la dénutrition des personnes âgées suivies par l’équipe gérontologique de la MRSL Nassira BENAMIRA Etudiante en 1 ère année de Master."— Transcription de la présentation:

1 Etude prospective de la dénutrition des personnes âgées suivies par l’équipe gérontologique de la MRSL Nassira BENAMIRA Etudiante en 1 ère année de Master BAAN Faculté des Sciences de Nancy

2 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 2/16 Introduction Généralités sur la dénutrition Cas particulier de la personne âgée Cas particulier de la personne âgée Présentation de l’étude Résultats Conclusion Maison des Réseaux de Santé du Pays Lunévillois Contexte Localisation Localisation Leviers - Aides Lien social Lien social Courses, repas, IMC Courses, repas, IMC Limites de l’étude Limites de l’étude Logique de prise en charge Perspectives d’avenir Perspectives d’avenir

3 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 3/16 Qu’est ce que la dénutrition ? La dénutrition survient lorsque les apports protéino-énergétiques ne sont plus suffisants pour couvrir les besoins de l’organisme.

4 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 4/16 Dénutrition Malabsorption Diminution des apports alimentaires Hypercatabolisme

5 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 5/16 Quelques conséquences de la dénutrition Baisse des défenses immunitaires Infections respiratoires Affaiblissement musculaire

6 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 6/16 Cas particulier de la personne âgée fort risque de dénutrition  Les personnes âgées sont un groupe de population à fort risque de dénutrition. 5 % les personnes âgées vivant à domicile  On estime à : - 5 % les personnes âgées vivant à domicile - 15 à 38 % celles vivants en institution - 30 à 60 % pour les malades âgés hospitalisés La dénutrition est sournoise et s’installe doucement

7 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 7/16  24 patients de l’équipe gérontologique (RESEAULU)  Lunéville et territoire 17 (hors Lunéville)  Echantillon pris au hasard  Entretien téléphonique ou à domicile  Elaboration d’un questionnaire pour : - Connaître l’ état nutritionnel des personnes (IMC, repas...) - Connaître l’ état nutritionnel des personnes (IMC, repas...) - Avoir des renseignements sur leur environnement social. Contexte de l’étude

8 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 8/16 Population étudiée

9 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/2013 9/16 Localisation

10 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16 Résultats -Suivi personnalisé des personnes par l’équipe pluridisciplinaire (RESEAULU) - Aide financière (APA) Lien social au quotidien Leviers- Aides - - Présence plus importante de l’entourage en zone rurale.

11 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16 Courses & Repas « Obligation alimentaire ? » Prépondérance des aides ? Courses

12 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16 Repas Persistance de vouloir au minimum préparer ses repas. Persistance de vouloir au minimum préparer ses repas. Aucun patient n’avoue ne pas manger le soir. Aucun patient n’avoue ne pas manger le soir. Solitude au cours des repas. Solitude au cours des repas. Certaines personnes voudraient bien partager leur repas avec quelqu’un. 45,8%45,8% 37,5%37,5% 29,2%29,2% 4,2%4,2%

13 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16 25% 29,1% 45,9% ~ 70% des personnes interrogées ont un désordre nutritionnel Pour les individus en surpoids il n’y pas de dénutrition mais : Pour les individus en surpoids il n’y pas de dénutrition mais : - Augmentation du risque de comorbidité - Augmentation du risque de comorbidité - Augmentation du risque de carences - Augmentation du risque de carences Pas de différences significatives entre l’échantillon en ville et à la campagne Lunéville IMC Territoire 17 (hors Lunéville)

14 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16 Limites de l’étude Echantillon restreint Apporter des améliorations au niveau du questionnaire Apporter des améliorations au niveau du questionnaire Etude à poursuivre sur un plus grand nombre de personnes Etude à poursuivre sur un plus grand nombre de personnes Cependant 70 % des personnes de l’échantillon présentent des troubles alimentaires

15 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16 Importance du lien de l’équipe d’ETP avec l’équipe gérontologique  Importance du lien de l’équipe d’ETP avec l’équipe gérontologique du Pays Lunévillois du Pays Lunévillois  Lien logique de prise en charge d’une patientèle commune  Formation du personnel intervenant auprès des personnes âgées (lien social, guide pour les courses, préparation des repas...) (lien social, guide pour les courses, préparation des repas...) Constat

16 Introduction Etude Résultats MRSL Conclusio n Sommaire 23/05/ /16

17 « Le bonheur supprime la vieillesse »... Franz Kafka


Télécharger ppt "Etude prospective de la dénutrition des personnes âgées suivies par l’équipe gérontologique de la MRSL Nassira BENAMIRA Etudiante en 1 ère année de Master."

Présentations similaires


Annonces Google