La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LAGRICULTURE DU CAMEROUN ____ Mme ATANGA NKODO Marie Jeanine MINADER/FIDA/MAE/OCDE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LAGRICULTURE DU CAMEROUN ____ Mme ATANGA NKODO Marie Jeanine MINADER/FIDA/MAE/OCDE."— Transcription de la présentation:

1 AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LAGRICULTURE DU CAMEROUN ____ Mme ATANGA NKODO Marie Jeanine MINADER/FIDA/MAE/OCDE

2 INTRODUCTION La formulation des politiques agricoles = exercice important et délicat La formulation des politiques agricoles = exercice important et délicat Doit tenir compte des défis que lenvironnement national et international posent au Cameroun : Doit tenir compte des défis que lenvironnement national et international posent au Cameroun : OMC et APE = la libéralisation agricole dans toutes ses composantes, les (OMD) 2015, sont fragilisés par les circonstances au quotidien, OMC et APE = la libéralisation agricole dans toutes ses composantes, les (OMD) 2015, sont fragilisés par les circonstances au quotidien, linitiative PPTE, qui soumet les nationaux aux efforts et sacrifice. linitiative PPTE, qui soumet les nationaux aux efforts et sacrifice. La problématique de lAPD grandissante au niveau international La problématique de lAPD grandissante au niveau international

3 METHODOLOGIE Exploitation de nombreux documents (PA, les ex plans quinquennaux, déclaration de SDSR, etc. Exploitation de nombreux documents (PA, les ex plans quinquennaux, déclaration de SDSR, etc. Les statistiques sur projets à financement conjoint, MINEFI, Les statistiques sur projets à financement conjoint, MINEFI, Le journal des projets du MINADER. Le journal des projets du MINADER. Mission à lOCDE et entretiens avec des experts du CAD Mission à lOCDE et entretiens avec des experts du CAD Des entretiens avec les représentants des OAD et Des entretiens avec les représentants des OAD et Les responsables des structures délaboration et de mise en œuvre de la PA du MINADER. Les responsables des structures délaboration et de mise en œuvre de la PA du MINADER.

4 Le rapport préparé sur le sujet, contient 3 parties : Partie I : Laide au développement et le contexte de formulation des politiques agricoles. Partie I : Laide au développement et le contexte de formulation des politiques agricoles. Partie II : Linfluence des OAD dans lélaboration et la mise en œuvre des politiques agricoles. Partie II : Linfluence des OAD dans lélaboration et la mise en œuvre des politiques agricoles. Partie III: Linventaire des opérations financées par les OAD et évaluation de leur contribution à la mise en œuvre des Politiques Agricoles Partie III: Linventaire des opérations financées par les OAD et évaluation de leur contribution à la mise en œuvre des Politiques Agricoles___ Je me limiterai ici à vous parler très brièvement des parties II et III.

5 VOLUME DE LAIDE A LAGRICULTURE Aide totale à lAfrique subsaharienne en milliards de US$ Aide totale au Cameroun en milliards de US$ Source: OCDE 2006

6 VOLATILITE DE LAIDE Aide multilatérale Aide bilatérale Source:données de lOCDE 2006Source:données OCDE 2006

7 Volume de laide multilatérale De 1973 à 2004, laide multilatérale a représenté 49% de laide totale à lagriculture au Cameroun. BIRD : m$US BIRD : m$US IDA : m$US IDA : m$US FIDA m$US FIDA m$US PNUD 107 m$US PNUD 107 m$US

8

9 CONTRIBUTION DE LAIDE Évolution des contributions par sous secteur Évolution des contributions par bailleurs Source:OCDE 2006 Source:OCDE, 2006

10 II. Linfluence des OAD dans lélaboration et le choix des politiques agricoles de la NPA au DSDSR On considère 02 périodes (interventionniste et libérale), On considère 02 périodes (interventionniste et libérale), 1 ère, période aide = emprunts et dons bilatéraux et multilatéraux, apport déterminant pour la réussite ou léchec des projets. Faible expertise nationale 1 ère, période aide = emprunts et dons bilatéraux et multilatéraux, apport déterminant pour la réussite ou léchec des projets. Faible expertise nationale 2 ème période (années 80), avant la fin des plans quinquennaux, crise de récession et faible de trésorerie de lEtat, origine de lapproche projet/programme. 2 ème période (années 80), avant la fin des plans quinquennaux, crise de récession et faible de trésorerie de lEtat, origine de lapproche projet/programme. Ici, influence des OAD = Mise à disposition des consultants internationaux, chargés de lélaboration des politiques agricoles. Ici, influence des OAD = Mise à disposition des consultants internationaux, chargés de lélaboration des politiques agricoles. Les PA, identiques dans tous les PeD (PASA, PAN, DSRP arrimé au DSDSR). Les PA, identiques dans tous les PeD (PASA, PAN, DSRP arrimé au DSDSR). Amplification de lapproche projet programme Amplification de lapproche projet programme

11 Le Processus de prise de décision 1. Au niveau du gouvernement 1. Au niveau du gouvernement Le MINEFI, interface financière Le MINEFI, interface financière MINADER, requête de financement adressée au MINEFI avant de parvenir à lOAD visé. Dans ce relationnel, les principales critiques sont : MINADER, requête de financement adressée au MINEFI avant de parvenir à lOAD visé. Dans ce relationnel, les principales critiques sont : Labsence de collaboration entre les différents ministères techniques, Labsence de collaboration entre les différents ministères techniques, Les contraintes institutionnelles notamment, la multiplication des ministères et institutions intervenants dans le secteur rural ; Les contraintes institutionnelles notamment, la multiplication des ministères et institutions intervenants dans le secteur rural ; Labsence dun discours ferme et dengagement officiel de la part du gouvernement. Labsence dun discours ferme et dengagement officiel de la part du gouvernement.

12 2. Au niveau des OAD 2. Au niveau des OAD La prise de décision (choix budgétaires, orientation des objectifs) décidés des capitales des OAD, dans lattente dun accord de Yaoundé. La prise de décision (choix budgétaires, orientation des objectifs) décidés des capitales des OAD, dans lattente dun accord de Yaoundé. Les PA comme les projets et programmes,sont décidés de lextérieur avec les concours extérieurs. Les PA comme les projets et programmes,sont décidés de lextérieur avec les concours extérieurs. En général, le choix dun programme et sa mise en œuvre son fonction des procédures de chaque bailleur et de son secteur dintervention. En général, le choix dun programme et sa mise en œuvre son fonction des procédures de chaque bailleur et de son secteur dintervention.

13 III - INVENTAIRE DES OPÉRATIONS FINANCÉES PAR LES OAD ET ÉVALUATION DE LEUR CONTRIBUTION DANS LA MISE EN ŒUVRE DES PA Apports des OAD positifs et importants : Modernisation des activités du monde rural, Modernisation des activités du monde rural, Formations multiples réalisées par les OAD,changement de mentalité par la modernisation des comportements, Formations multiples réalisées par les OAD,changement de mentalité par la modernisation des comportements, La rationalité économique tend à supplanter la rationalité sociale, lanticipation à prendre la place de limprévision, de limprovisation ou de la tradition, La rationalité économique tend à supplanter la rationalité sociale, lanticipation à prendre la place de limprévision, de limprovisation ou de la tradition, Ont contribué à relever le niveau demploi dans lagriculture et à améliorer les revenus et le niveau de vie des populations bénéficiaires. Ont contribué à relever le niveau demploi dans lagriculture et à améliorer les revenus et le niveau de vie des populations bénéficiaires.

14 Limites des opérations financées par les OAD Les objectifs sont rarement atteints : au niveau du gouvernement : lenteurs et lourdeurs administratives, problème de fonds de contrepartie au niveau du gouvernement : lenteurs et lourdeurs administratives, problème de fonds de contrepartie au niveau des OAD : complications des procédures. Non prise en compte des données sociologiques et culturelles des milieux bénéficiaires des projets, au niveau des OAD : complications des procédures. Non prise en compte des données sociologiques et culturelles des milieux bénéficiaires des projets, défense des intérêts stratégiques, économiques, culturels et commerciaux des donateurs. défense des intérêts stratégiques, économiques, culturels et commerciaux des donateurs. Projets à financement conjoint, les OAD ne coordonnent pas leurs plans dintervention entre eux. Projets à financement conjoint, les OAD ne coordonnent pas leurs plans dintervention entre eux.

15 Conclusions Nest il pas nécessaire de continuer à revoir la structure des interventions des OAD ? Nest il pas nécessaire de continuer à revoir la structure des interventions des OAD ? Nest il pas nécessaire que la communauté internationale saccorde avec chaque pays bénéficiaire de laide, de la structure de celle-ci ? Nest il pas nécessaire que la communauté internationale saccorde avec chaque pays bénéficiaire de laide, de la structure de celle-ci ? Le Cameroun doit-il continuer avec lapproche projets/programmes ou labandonner ? Le Cameroun doit-il continuer avec lapproche projets/programmes ou labandonner ? Laide budgétaire, est-elle indiquée dans le cadre dun financement global efficace des actions de la PA et du développement rural ? Laide budgétaire, est-elle indiquée dans le cadre dun financement global efficace des actions de la PA et du développement rural ?


Télécharger ppt "AIDE AU DEVELOPPEMENT DE LAGRICULTURE DU CAMEROUN ____ Mme ATANGA NKODO Marie Jeanine MINADER/FIDA/MAE/OCDE."

Présentations similaires


Annonces Google