La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CABINET DU VICE PREMIER MINISTRE CHARGE DE LA RECONSTRUCTION COLLEGE EN NOUVELLES TECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE COMMUNICATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CABINET DU VICE PREMIER MINISTRE CHARGE DE LA RECONSTRUCTION COLLEGE EN NOUVELLES TECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE COMMUNICATION."— Transcription de la présentation:

1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CABINET DU VICE PREMIER MINISTRE CHARGE DE LA RECONSTRUCTION COLLEGE EN NOUVELLES TECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE COMMUNICATION Conférence débat au sujet de la journée Mondiale des Télécommunications en RD Congo. Thème : La Protection des Enfants dans le Cyberespace. Lieu : Salle de Conférence Internationale au Ministère des Affaires étrangères, Kinshasa- Gombe. 1

2 par Ingénieur FUNDI ETELEMBONGO Serge Conseiller NTIC au Cabinet du Vice Premier Ministre Chargé de la Reconstruction Mardi, 19 mai 2009

3 Plan de lexposé(1) 0. Introduction 1. Définition et extension du concept de cybersécurité 1.1. cybercriminalité 1.2. cybersécurité 2. Domaines concernés et leurs proportions 3

4 Plan de lexposé(2) 3. Lenfance et la cybersécurité 3.1. Le problème 3.2. Relations parents/adultes – enfants 3.3. Quelques conseils à prodiguer aux enfants 4. Quelques conseils pour naviguer en toute sécurité 4

5 Plan de lexposé (3). 5. Fournisseurs daccès et cybersécurité 5.1. Leurs devoirs 5.2. Lobjet du filtrage 5

6 0. Introduction Avec lexplosion de lInternet et des technologies de l'information et de la communication les administrations publiques, les entreprises, les enfants et adultes, outre les avantages quils en retirent, sont exposés aux méfaits de la cybercriminalité. Ils sont appellés à se cybersécuriser. Comme les autres pays de la planète, la R.D.C. évolue progressivement vers un monde dématérialisé (procédures et informations), et les questions de sécurité sont plus que jamais préoccupantes. La République démocratique du Congo est concernée par son évolution et doit chercher des moyens efficaces pour se protéger dans le cyberespace mondial qu'est l'Internet. 6

7 1. Définition et extension des concepts Deux concepts intimement liés: 1.1. Cyber criminalité et 1.2. Cybersécurité 7

8 Cybercriminalité Délits commis par voie du cyberespace Pédophilie en ligne pédopornographie cyberintimidation Altération ou suppression des données (délit de piratage) Jeux dargents en ligne… Diffusion des renseignements confidentiels protégés Téléchargements illicites Visite des sites illicites Vols de données Terrorisme en ligne transfert, diffusion de messages à caractère violent Intrusion Infection des virus, des spams, 8

9 Cyberintimidation Communications hostiles répétées au moyen des TIC qui insécurisent la victime: diffamation, insultes, attentat à sa réputation, propagation de la haine ou discrimination fondée sur la race, lethnie, le sexe, lhandicap physique, la religion, les options philosophiques, etc…. 9

10 La cybercriminalité peut porter atteinte à la vie privée Font partie de la vie privée: -Les relations sexuelles; -La vie sentimentale; -La vie familiale; -La situation financière; -Les souvenirs personnelles; -Létat de santé; -Les convictions religieuses ou philosophiques; 10

11 Cybersécurité Protection contre la cybercriminalité 11

12 2. Les domaines concernés 12

13 Mais, la personne humaine est la plus concernée, notamment les êtres fragiles comme les enfants. 13

14 3.1. Introduction - Lenfant est un être en maturation; il est fragile; -Lenfant est un être curieux, il aime découvrir; il est fasciné par les TIC; - Lenfant est adroit et considère les TIC, à priori comme des jeux; 3. Lenfance et la Cybersécurité 14

15 -Lenfant est souvent exposé aux TIC sans contrôle parental; -Lenfant ne sait pas discerner avec précision le bien du mal dans le contenu lui proposé par Internet; - Lenfant fait confiance au cybernaute sans le connaître à fond; se fiant à son intuition, il entretient facilement des relations virtuelles avec lui; 15

16 La cybersécurité des enfants passe par trois voies: Négativement : -La lutte contre la pédopornographie, notamment; -La restriction de laccès à des contenus légaux mais réservés aux adultes. -Positivement: - Aider lenfant à choisir des sites qui augmente ses capacités cognitives 16

17 Puisquil est fragile, rien ne vaut les relations franches entre le parent et lenfant autour des TIC 3.2. Relations parents/adultes – enfants Les parents devront les protéger des contenus choquants ou illicites, défendre leur vie privée. 17

18 3.3. Quelques conseils à prodiguer aux enfants (1) 1. Ne pas donner des renseignements personnels en ligne sans la permission des parents; (nom, numéro de téléphone, adresse, adresse courriel ou lemplacement de la maison ou lécole. photos de soi,….); 2. Communiquer à ses parents toute situation sur le net qui rend mal à laise et en parler franchement; 3. Respecter la bonne « nétiquette ». Traiter ses correspondants avec respect; pas de mots grossiers ou peu élevés. 4. Ne jamais croire que tout ce qui est sur Internet est vrai; 18

19 5. Clavarder ou (« tchater ») seulement avec les gens quon connais; 6.Se créer un mot de passe confidentiel; 7. Se créer un pseudonyme pour ne pas être facilement identifiable par un cybercriminel Quelques conseils à prodiguer aux enfants (2) 19

20 : - sauvegarder régulièrement ses données; - installer un anti-virus fiable; - installer un pare-feu; - mettre à jour ses logiciels; - installer un contrôle parental. 4. QUELQUES CONSEILS POUR NAVIGUER EN TOUTE SECURITE CHEZ SOI (selon la mission TICE de l'académie de Besançon) Et les adultes ? 20

21 5. Fournisseurs daccès et Cybersécurité 5.1. Leurs devoirs -Possibilité de proposer un filtrage aux clients dans le but de restreindre l'accès à certains services ou de les sélectionner, proposer des logiciels, gratuits ou payants, qui bloquent l'accès aux sites en référençant des mots-clés ayant trait, par exemple, à la pornographie, 21

22 22 -Proposer des logiciels préventifs (de contrôle parental) qui bloque la navigation des enfants sur des sites illicites (ex.: ICRA); -Proposer des logiciels de surveillance (ex; LCPA)

23 5.2. OBJET DU FILTRAGE 1.Les navigateurs (Internet Explorer et Netscape); 2. Les groupes de discussion; 3. Les messageries instantanées et le IRC (chat); 4. Les logiciels peer to peer où les ordinateurs et leurs disques dur sont interconnectés et permettent léchange des données. 23

24 Je vous remercie pour votre aimable attention ! 24


Télécharger ppt "REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO CABINET DU VICE PREMIER MINISTRE CHARGE DE LA RECONSTRUCTION COLLEGE EN NOUVELLES TECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE COMMUNICATION."

Présentations similaires


Annonces Google