La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Référence La télévision par internet (IPTV) Déjà une réalité, quelles évolutions? Jean-Gabriel REMY Ingénieur Général CGTI - MINEFI CGTeC Commission Générale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Référence La télévision par internet (IPTV) Déjà une réalité, quelles évolutions? Jean-Gabriel REMY Ingénieur Général CGTI - MINEFI CGTeC Commission Générale."— Transcription de la présentation:

1 Référence La télévision par internet (IPTV) Déjà une réalité, quelles évolutions? Jean-Gabriel REMY Ingénieur Général CGTI - MINEFI CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques »

2 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 2 2J.G.R EMY Deux facteurs principaux: -déploiement massif de linternet « haut débit » -Amélioration des codages vidéo (et audio) La télévision par internet (IPTV)

3 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 3 3J.G.R EMY Déploiement massif de linternet « haut débit » -sur la paire de cuivre téléphonique: ADSL, VDSL -Sur les lignes dalimentation électrique -Par des systèmes radio: WiFi, WiMax, 3G -Par un câblage en fibre optique: FTTH La télévision par internet (IPTV)

4 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 4 4J.G.R EMY Sur la paire de cuivre téléphonique: ADSL, VDSL Débit binaire fonction de la distance au DSLAM: -environ 5 Mbps à moins de 2 km, soit pour 80% des abonnés au téléphone -Environ 2 Mbps à moins de 4 km, soit pour 90% des abonnés au téléphone La télévision par internet (IPTV)

5 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 5 5J.G.R EMY Par des systèmes radio: WiFi, WiMax, 3G -Le WiFi offre une capacité de 11 Mbps (IEEE b) ou 54 Mbps (IEEE g) -Le WiMax offre une capacité de 45 Mbps et la mobilité du terminal (IEEE e) -LUMTS avec HSDPA peut assurer un débit moyen par usager de lordre de 384 kbps La télévision par internet (IPTV)

6 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 6 6J.G.R EMY Par un câblage en fibre optique: FTTH Corée et Japon déploient massivement la fibre optique Le FTTH permet dassurer un débit de 100 Mbps pour chaque usager Nota: LUMTS – LTE devrait offrir des débits équivalents a/c 2012 La télévision par internet (IPTV)

7 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 7 7J.G.R EMY Amélioration des codages vidéo (et audio) Le codage vidéo MPEG2, développé à partir de 1992 permet: -La haute définition 1080i avec environ 18 Mbps -La définition standard avec environ 4 Mbps Le MPEG2 est inapproprié pour le codage des images en faible débit (et définition réduite) La télévision par internet (IPTV)

8 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 8 8J.G.R EMY Amélioration des codages vidéo (et audio) Standardisé en 2004, le MPEG4 – AVC permettra en 2008 (avec des composants électroniques adaptés): -La haute définition 1080i avec 6 Mbps -La haute définition 720p avec 4 Mbps -La définition standard avec 1,7 Mbps -La définition VGA avec 0,3 Mbps [vidéo seulement. Le codage du son doit être ajouté] La télévision par internet (IPTV)

9 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 9 9J.G.R EMY Amélioration des codages vidéo (et audio) Le MPEG4 propose également une amélioration des codages audio avec la famille des AAC - Son stéréo avec 64 kbps (au lieu de 128 kbps) - Son « surround » et 5.1 avec 128 kbps (au lieu de 256 kps) Mais les codages AAC sont incompatibles avec les bibliothèques existantes La télévision par internet (IPTV)

10 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 10 10J.G. REMY Ladoption du codage MPEG4 par la télévision sur IP (IPTV) permet dès aujourdhui: -de fournir à 80% des abonnés à lADSL une haute définition proche du 720p -De fournir à 90% des abonnés à lADSL une définition standard -De fournir à 90% des abonnés à lADSL un bouquet de 5 ou 6 programmes simultanés en VGA ou QVGA La télévision par internet (IPTV)

11 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 11 11J.G. REMY Avec la fibre optique (FTTH) et le MPEG4 Les abonnés pourront disposer dun bouquet de 10 programmes simultanés en HD 1080i Lutilisation dun relais radio, de type « Livebox », mais en IEEE g permettra de proposer 5 programmes HD 1080i simultanés, distincts qui pourront être reçus sur 5 écrans différents La télévision par internet (IPTV)

12 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 12 12J.G. REMY La télévision par internet (IPTV), source dinnovation Développement de codeurs adaptés aux débits de lADSL: Haute Définition à 4Mbps ou 5 Mbps, son inclus Définition standard à 1,5 Mbps ou 2,0 Mbps, son inclus VGA (« dos de fauteuil »), avec son à moins de 400 kbps La télévision par internet (IPTV)

13 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 13 13J.G. REMY La télévision par internet (IPTV), source dinnovation Développement dune variante du service « UNIK » de France Telecom Orange Télévision sur terminal mobile, reçue dans les limites du domicile La télévision par internet (IPTV)

14 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 14 14J.G. REMY La télévision par internet (IPTV), source dinnovation Développement et mise en œuvre de bouquets multiples permettant de visionner simultanément plusieurs programmes de télévision dans un même domicile -selon une configuration fixe; -Selon la demande des utilisateurs, avec reconfiguration La télévision par internet (IPTV)

15 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 15 15J.G. REMY Quelques remarques en conclusion -dans 10 ans, le nombre de téléviseurs « CRT » sera encore important sinon prépondérant. Ces téléviseurs utilisent la définition VGA pour les images et un son stéréo -Les écrans plats actuellement commercialisés sont pour la plupart en WXGA. Un traitement numérique des informations reçues est obligatoirement effectué pour adapter la présentation à la réception. Ces traitements ne sont pas standardisés, et sont de qualité inégale. La télévision par internet (IPTV)

16 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 16 16J.G. REMY Quelques remarques en conclusion -dans 10 ans, en cas de déploiement massif du FTTH comme en Corée et au Japon, tous les foyers urbains, soit plus de 60% de la population disposeront dune offre de télévision en haute définition, qui sera inégalable par les systèmes de radiodiffusion hertzienne. -Pour les zones plus rurales, le WiMax peut être un complément pour lIPTV par ADSL. -Le déploiement de lUMTS-LTE peut être le support de la composante mobile de lIPTV. La télévision par internet (IPTV)

17 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 17 17J.G. REMY Parallèlement, les réseaux de télécommunications évoluent vers les NGN -Distribution en IP natif -Cœur de réseau composé de routeurs utilisant les protocoles SIP -Naturellement conçus pour les offres « tripleplay » ou « quadruple play » La télévision par internet (IPTV)

18 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 18 18J.G. REMY Les NGN aujourdhui -phase transitoire en « soft switch » ou passage direct des réseaux darchitecture « sémaphore 7 » aux « réseaux SIP » -« triple play » (téléphonie, échange de données, télévision) en service commercial -« Quadruple play » (téléphonie, échange de données et télévision en service fixe et mobile) en phase initiale La télévision par internet (IPTV)

19 CGTeC Commission Générale « Télécommunications et communications électroniques » J. G. REMY 19 19J.G. REMY Questions? La télévision par internet (IPTV)


Télécharger ppt "Référence La télévision par internet (IPTV) Déjà une réalité, quelles évolutions? Jean-Gabriel REMY Ingénieur Général CGTI - MINEFI CGTeC Commission Générale."

Présentations similaires


Annonces Google