La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les études stratégiques - Déf. Large: Démontrer comment les objectifs politiques et les moyens militaires agissent les uns sur les autres sous des conditions.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les études stratégiques - Déf. Large: Démontrer comment les objectifs politiques et les moyens militaires agissent les uns sur les autres sous des conditions."— Transcription de la présentation:

1 Les études stratégiques - Déf. Large: Démontrer comment les objectifs politiques et les moyens militaires agissent les uns sur les autres sous des conditions sociales, économiques et autres (Dictionnaire, 1ière édition) - Presque exclusivement sur les questions de stratégie nucléaire - Passage vers la notion détudes de sécurité

2 Quelques chiffres sur la guerre guerres de 1648 dont 160 après Entre lan 1 et 1899: 30 millions de morts - Entre 1900 et 1995: 100 millions de morts : 47 conflits 1998: 27 conflits

3 Quelques déf. de la guerre -G. Bouthoul: La guerre est la lutte armée et sanglante entre groupements organisés. - Quincy Wright: Contact violent entre entités distinctes mais similaires. La guerre est la condition légale qui permet à deux ou plusieurs groupes de mener un conflit par forces armées.

4 Quelques déf. de la guerre - P. Moreau Desfarges: La guerre représente une lutte armée entre ennemis aux buts politiques inconciliables ou incompatibles et qui comporte toujours le potentiel dune ascencion à lextrême, cest- à-dire un engagement sans limite pour atteindre la victoire et la destruction de ladversaire.

5 La guerre immuable? -Philippe Delmas: Le bel avenir de la guerre (1997) - Benjamin Barber: Djihad versus McWorld (1996) - Samuel Huntington: Le choc des civilisations (1994)

6 Critique du choc des civilisations - Critique sémantique: quest-ce quune civilisation? Quest-ce que lidentité? - Critique empirique: en , 20% des conflits ethno-politiques étaient causés par des chocs culturels ou religieux - Critique théorique: nouvelle forme de réalisme élargi NE PAS NIER LE POTENTIEL DE CONFLITS

7 Les CBI en quelques chiffres - Constituent la majorité des conflits depuis 1945 (K. Holsti: 77%) - Majorité des conflits (1999: 23 conflits actifs dont 1 interétatique) - CDI: baisse des CBI avec le temps (1989: 31, 1999: 23) - La létalité des CBI augmenterait légèrement

8 Conditions dexistence des CBI - La question identitaire? cultures et ethnies dans le monde (moyenne de 43 par État) -1999: 18/23 des guerres basées sur des rivalités de types ethniques ou communautaires -70 groupes ethniques concernés - Laffaiblissement de lÉtat?

9 Groupes ethniques à risque groupes sont considérés à risque - 4 types: 1- ethnonationalistes (sécession ou irrédentisme) 2- autochtones et indigènes (droits et privilèges) 3- groupes qui cherchent une part de pouvoir dans les pays multiethniques 4- classes ethniques (inférieur dans la structure sociale)

10 Laffaiblissement de lÉtat - 2 facteurs: - Crise de lÉtat non-occidental (failed ou collapsed states ou quasi-États/États effondrés) - Crise de la gouverne politique (légitimité) -ATTENTION: seulement 12 failed states en 40 ans... Phénomène minoritaire?

11 Crise de la gouverne politique -1- Bonne gouvernance? Favoriser le bien-être collectif, renforcer la confiance dans les institutions, aider à maintenir un équilibre essentiel entre État/Société civile/marché -2- Kleptocracies ou néomédiévalisme (réseaux locaux principes de loyauté personnelle et logique des intérêts privés) – privatisation du pouvoir -3- Peut mener à des violences politiques de type génocidaire

12 Paix négative et positive -Négative: absence daffrontements armés entre grandes puissances fondées sur des stratégies de sujétion - Positive: instituer des habitudes de coopération entre États, groupes et nations qui puissent favoriser une paix généralisée et durable.

13 Sécurité coopérative et commune - Coopérative: Assurer la sécurité par laction des États qui doivent apprivoiser les dilemmes de défense et de sécurité - Commune: Processus devant à long terme transformer la vision qui a stimulé et perpétué la course aux armements entre les grandes puissances et qui a contrecarré les tentatives de désarmement via limplication des institutions internationales (Craig Snyder)

14 Paix démocratique - Postulat kantien: la forme républicaine (respect des droits individuelles) favorisent la progression de la paix - Postulats hégéliens (idée du progrès): - fin de lévolution des sociétés humaines, modèle idéal trouvé - fin des confrontations idéologiques et kantiennes

15 Paix institutionnelle - Les penseurs: Woodrow Wilson et Raoul Dandurand - Principe: Des règles et des normes harmonisées et appliquées par des institutions internationales peuvent réduire sinon éliminer lemploi de la force - Théorie fonctionaliste (David Mitrany)

16 Déf. du désarmement - «Fait dun ou plusieurs États supprimant leurs effectifs, matériels et préparatifs militaires pour ne conserver à leur disposition que des forces de police.» (Philippe Delmas) - Sens juridique: Réduction des arsenaux établie par un texte international et dont lapplication est obligatoire.

17 Déf. du contrôle des armements Associé à la stratégie nucléaire Toutes les formes de coopération militaire entre ennemis potentiels en vue de réuidre la probabilité de la guerre, son étendue, sa violence, si elle survient, et les coûts politiques et économiques quentraîne la nécessité dy être préparé.

18 Article 43 Tous les Membres des Nations Unies, afin de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité internationales, s'engagent à mettre à la disposition du Conseil de sécurité, sur son invitation et conformément à un accord spécial ou à des accords spéciaux, les forces armées, l'assistance et les facilités, y compris le droit de passage, nécessaires au maintien de la paix et de la sécurité internationales.

19 Article 43 L'accord ou les accords susvisés fixeront les effectifs et la nature de ces forces, leur degré de préparation et leur emplacement général, ainsi que la nature des facilités et de l'assistance à fournir. L'accord ou les accords seront négociés aussitôt que possible, sur l'initiative du Conseil de sécurité. Ils seront conclus entre le Conseil de sécurité et des Membres de l'Organisation, ou entre le Conseil de sécurité et des groupes de Membres de l'Organisation, et devront être ratifiés par les Etats signataires selon leurs règles constitutionnelles respectives.


Télécharger ppt "Les études stratégiques - Déf. Large: Démontrer comment les objectifs politiques et les moyens militaires agissent les uns sur les autres sous des conditions."

Présentations similaires


Annonces Google