La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Partie II Le Réseau Téléphonique Commuté. 2 Le RTC Le Réseau Téléphonique Commuté 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Partie II Le Réseau Téléphonique Commuté. 2 Le RTC Le Réseau Téléphonique Commuté 1."— Transcription de la présentation:

1 Partie II Le Réseau Téléphonique Commuté

2 2 Le RTC Le Réseau Téléphonique Commuté 1

3 3 Le RTC

4 4 Les équipement du RTC Environ 34 millions de clients répartiteurs Unités de Raccordement d'Abonnés 550 Commutateurs à Autonomie d'Acheminement 78 Commutateurs de Transit secondaires ou Commutateurs de Transit principaux 3 Commutateurs de Transit Internationaux. Au delà de l'URA, l'ensemble du cœur de Réseau Téléphonique Commuté est numérique (le cuivre laisse la place à la fibre optique).

5 5 Le RTC

6 6 Le cœur de réseau Au cœur du réseau de France télécom, lorsque l'on raccorde deux équipements, on crée un anneau : on installe deux circuits de fibre optique. Ces deux circuits achemineront les informations dans deux sens différents. En cas de panne de l'un des deux circuits, l'autre est capable de prendre le relais. Si un nouvel équipement doit être raccordé, soit on l'intègre à un anneau existant, soit on crée un nouvel anneau. Cette combinaison est viable à l'infini. Le RTC et la TV sur ADSL sont deux exemples d'utilisation du cœur de réseau.

7 7 Le RTC Répartiteur Le répartiteur est lune des particularités les plus impressionnantes dun opérateur. Cette vaste salle comprend principalement des réglettes verticales et horizontales formant une matrice de toutes les connexions entrantes et sortantes possibles. Cest au sein de ce bâtiment que se situent les DSLAM et les équipements de dégroupage des opérateurs tiers (ORT). La règle dor est quon entre dans le répartiteur par une réglette verticale et que lon ressort par une réglette horizontale.

8 8 Le RTC URA ou classe 4 Unité de Raccordement dAbonnées. Cest lunité située entre le répartiteur et le commutateur qui concentre les lignes des clients et numérise le signal. Au-delà de ce point, tout le réseau France Télécom est numérique. On parle aussi de commutateur de classe IV, même si les capacités de commutation de cet équipement ne sont plus employées. A chaque répartiteur est associé au moins une URA.

9 9 Le RTC CAA ou classe 3

10 10 Le RTC Le Commutateur à Autonomie dAcheminement Le Commutateur à Autonomie dAcheminement est également appelé commutateur dabonnés. Dans le réseau RTC, cet équipement figure au plus bas de la hiérarchie de commutation. Les clients y sont reliés par l'intermédiaire d'une Unité de Raccordement d'Abonné (URA). Lorsquun client décroche son téléphone et compose un numéro, le CAA analyse la numérotation reçue et aiguille l'appel vers son destinataire. Pour cela, le CAA dispose dune certaine autonomie. Il est ainsi capable dassurer seul létablissement des appels entre les clients qui lui sont raccordés. Par ailleurs, à lintérieur dune zone locale il a une visibilité sur les autres CAA et peut donc dialoguer avec eux pour mettre en place les circuits de communication nécessaires à létablissement dun appel local. Pour létablissement dun appel national ou international, les CAA s'appuient sur des commutateurs de plus haut niveau hiérarchique, appelés Commutateurs de Transit (CT). Lorsquun client appelle un numéro national depuis son poste, le CAA collecte les informations (numéro demandé etc.), établit un circuit de communication vers le CT qui se chargera d'établir un circuit de communication avec la CAA raccordant l'abonné demandé. On parle aussi de commutateur de classe III.

11 11 Le RTC CTS (classe 2) ou CTP (classe 1) Commutateur connectant des circuits (ou jonctions) entre commutateurs, mais ne desservant pas directement les abonnés. On distingue, en France, les centres de transit principaux CTP et les centres de transit secondaire CTS. On parle aussi de classe I & II.

12 12 Le RTC "Préhistoire" : Rotary (rotatif R6) Commutateur électromécanique "Crossbar« CP400 Pentaconta Commutateur de type 1G : Ericsson AXE spatial Alcatel E10N3 11F Commutateur de type 2G : Alcatel E10N1(abandonnés en 2002) Alcatel MT 25 (en service) Commutateur de type 3G : Alcatel E10B3 (en service) Matra-Ericsson AXE10 (en service) Type de commutateur chez FT

13 13 Le RTC Hiérarchisation du Réseau

14 14 Le RTC Hiérarchisation du Réseau

15 15 Le RTC L'unicité du répartiteur général Les zones Locales ne se chevauchent jamais. La zone locale

16 16 Le RTC C'est la zone d'action du CAA. C'est une zone géographique formée par un ensemble de ZL, la zone d'action du CAA formant aussi une ZL. La Zone à Autonomie dAcheminement - ZAA

17 17 Le RTC Les ZAA urbaines (ZAAU) : Au delà de 9 commutateurs, la ZAA devient une ZAAU La Zone à Autonomie dAcheminement Multiple – ZAAM (zone à forte densité)

18 18 Le RTC Depuis 2000, chaque ZTS possède 3 CTS. Chaque CAA d'une ZTS sera relié à 3 CTS par des faisceaux en partage de charge. La Zone de Transit Secondaire

19 19 Le RTC Il existe 5 zones qui couvrent chacune une zone de numérotation téléphonique ( 1= Paris, 2 = Rouen, 3 = Nancy, 4 = Lyon et 5 = Bordeaux ). Chaque ZTP englobe toutes les ZTS de sa zone. La Zone de Transit Principale - ZTP

20 20 Le RTC Organisation dun commutateur

21 21 Le RTC Les fonctions dun commutateur Le commutateur assure 5 fonctions principales : La fonction de connexion La fonction de commutation La fonction de commande La fonction de signalisation La fonction de traduction

22 22 Le RTC La fonction de connexion Cest la fonction de base dun commutateur. Elle permet d'assurer une liaison temporaire entre lignes d'abonnés, ou ligne d'abonné et circuit ou enfin entre deux circuits. Elle établit un chemin entre une entrée et une sortie du réseau de connexion. Elle débute par une recherche par le logiciel gérant le réseau, des points de connexions libres puis par une écriture de la nouvelle connexion dans une mémoire dite de commande.

23 23 Le RTC La fonction de commutation

24 24 Le RTC La commutation spatiale Le commutateur établie un chemin physique et transmet entre les deux jonctions un signal analogique Le réseau comprend plusieurs étages de matrices de connexion, actionnés par des électroaimants ou des relais à tiges. Un réseau de connexion est caractérisé par son taux de blocage qui se situe typiquement entre 1 et 1% des appels présentés.

25 25 Le RTC La commutation temporelle Elle sapplique à des jonctions entrantes et sortantes constituées par des voies numériques multiplexées dans le temps (MIC à 2Mb/s) Chaque voie numérique est représentée par un intervalle de temps, IT,de 3,9 µs. On transfert une information numérique localisée dans un IT donné dun multiplex entrant, sur un IT donné dun multiplex sortant.

26 26 Le RTC

27 27 Le RTC La commutation temporelle La commutation combine deux fonctions différentes: La correction du déphasage temporelle des IT – stockage dans une mémoire tampon Les transfert des informations entre les IT synchrones, réalisé par des fonctions logiques de lecture/écriture dans les mémoires (Type T) ou par utilisation de portes logiques rapides (Type S) Cf commutation spatiale Taux de blocage = 0 pour type T, 0 pour type S

28 28 Le RTC La fonction de commande Elle réalise: Le Traitement d'Appel (TAP) L'Exploitation (EXP) La Maintenance (MAI)

29 29 Le RTC Le traitement dappel (TAP) Le traitement dappel intervient au niveau de : L'établissement La signalisation La supervision La taxation La libération … de la communication

30 30 Le RTC Lexploitation (EXP) Lexploitation permet par: La gestion des abonnés La gestion des faisceaux La gestion de la Taxation L'observation de Trafic … l'adaptation du système à l'évolution quotidienne de l'environnement

31 31 Le RTC La maintenance (MAI) La maintenance par: Des tests périodiques Des essais systématiques L'observation permanente … contribue à la préservation du système en parfait état de fonctionnement.

32 32 Le RTC La fonction de signalisation Le Commutateur est sollicité aussi bien par les installations d'abonnés que par les commutateurs distants. La Signalisation regroupe l'ensemble des échanges d'informations avec l'extérieur. Les échanges sont classés en quatre groupes: Etat des liaisons pour l'établissement de la communication La Numérotation Les Informations de Fin de Sélection La Supervision de la Communication

33 33 Le RTC La fonction de traduction Le commutateur fait correspondre à une numéro de téléphone, un commutateur distant ou un numéro déquipement (NE) pour joindre labonné distant. Le commutateur se réfère alors à une base de données. Il peut éventuellement avoir à traduire ce numéro par le biais de serveurs dédiés à cette fonction (exemple 0800, portabilité, etc.)

34 34 Le RTC Le déroulement dune communication Décrochage: 1- Labonné est relié physiquement à lURA qui surveille sa ligne. 2- LURA détecte le décrochage et cherche une voix de libre vers le réseau de connexion. 3- LURA transmet le message de décrochage vers lunité de commande. 4- L'Unité de Commande vérifie l'autorisation ou l'interdiction de l'appel. 5- La Ligne d'Abonné est connectée à un Récepteur de Fréquences. 6- L'URA émet la tonalité d'Invitation à Numéroter.

35 35 Le RTC Le déroulement dune communication Numérotation : L'Unité de Commande reçoit et mémorise les chiffres émis par le demandeur.

36 36 Le RTC Le déroulement dune communication Traduction : A partir du Numéro demandé et des discriminations du demandeur, l'Unité de Commande va effectuer l'Analyse. Les données obtenues vont permettre à l'Unité de Commande d'orienter la communication.

37 37 Le RTC 1 er cas : labonnée est dans la ZAA La Connexion est prolongée vers l'Unité de Raccordement du Demandé. Celle-ci émet un train de sonnerie. La sonnerie est automatiquement arrêtée au décrochage du Demandé

38 38 Le RTC 2 eme cas : Pas de destinataire La Connexion est prolongée vers l'Unité de Raccordement du Demandé. Celle-ci émet un train de sonnerie. L'Abonné Demandeur est avisé si son appel ne peut aboutir. Soit par: La tonalité d'Occupation. Un message lui indiquant la cause de l'échec.

39 39 Le RTC 3 eme cas : Abonné distant Si l'Abonné est distant il faudra prolonger la ligne vers un Commutateur distant à travers une Unité de Raccordement de Circuit. Il s'en suit un dialogue entre les 2 commutateurs. C'est la phase de signalisation ou dialogue entre les 2 commutateurs. La connexion est prolongée à travers l'URA vers l'Abonné Demandé. Les Organes qui ont servi à mettre en place la connexion sont libérés il reste à superviser la communication et à assurer la taxation.

40 40 Le RTC Plan de numérotation Suit un codage qui permet de localiser géographiquement un abonné : N° de labonné : E Z ABPQ MCDU E : Exploitant (0=FT, 9=9 Telecom, …) Z : Zone géographique (02 : Ouest par FT) AB : zone départementale (99 : I&V) PQ : commutateur de rattachement MCDU : identification de labonné

41 41 Le RTC Plan de numérotation international Le nombre de chiffres maximum pour désigner un abonné est égal à 12. Chaque pays ou groupe de pays appartient à une zone parmi 9. Dans chaque zone, le pays est repéré par un indicatif de pays composé de 1, 2 ou 3 chiffres (1=USA, 33=France, 212=Maroc). Ensuite, chaque pays est libre de faire ce qu'il veut, c'est ainsi que l'on trouve des plans de numérotation : Ouverts, c'est à dire, qu'un numéro de destinataire est fonction de l'origine de l'appel, Fermés, c'est à dire, que le numéro présente un nombre de chiffres fixe. Le plan de numérotation français est un plan fermé

42 42 Le RTC Les lignes dabonnés La ligne simple: analogique Dun Numéro de Désignation (ND) Dun Numéro dEquipement (NE) Des groupements de ligne Plusieurs ND qui se suivent La ligne numéris (RNIS : Réseau Numérique à Intégration de Service) Nécessiter de transporter de la parole et des données provenant de sources différentes par un support unique. Rendu possible par la numérisation du réseau jusquà la ligne dabonné Accès de baseT02B+D Groupement daccès de baseN*T0N*(2B+D) Accès primaireT215 à 30 (2B+D) Groupement daccès primaireN*T2N*30*(2B+D)

43 43 Le RTC Signalisation et Réseau Sémaphore 2

44 44 Le RTC La signalisation

45 45 Le RTC La signalisation terminale C'est le dialogue entre l'abonné et le commutateur et inversement (décrochage, raccrochage du terminal, différentes tonalités, numérotation, sonnerie..) la signalisation interne C'est le dialogue entre les différentes entités du commutateur (URA / UC, RCX /URA,...) La signalisation réseau C'est le dialogue entre deux commutateurs distants, permettant d'établir, superviser, rompre et taxer une communication. Actuellement, deux types de signalisation coexistent : la signalisation MF et le code 7 : réseau sémaphore La signalisation

46 46 Le RTC Des exemples de signalisation

47 47 Le RTC La signalisation terminale Abonné / UR SENS CDC VERS ABONNE Invitation à numéroter Emission d'une fréquence vocale 440 Hz continu Sonnerie Emission d'un courant alternatif 80V 25/50 Hz - 1,7 s / 3,3 s Retour d'appel Emission d'une fréquence vocale 440 Hz cadencée au rythme de 1,7 s / 3,3 s Inversion de Batterie Croisement de l'alimentation des fils de ligne 0V s/A,-48V s/B 0V s/B, -48V s/A Arrêt de l'inversion de batterie Croisement de l'alimentation des fils de ligne 0V s/B, -48V s/A 0V s/A,-48V s/B Télétaxe Impulsion par dispositif spécial d'abonné discriminé, vers une installation équipée d'un compteur à domicile 12 KHz Occupation Emission d'une fréquence vocale 440 Hz cadencée au rythme de 300 ms / 10 s, d'une durée maximale de 30 s. signal d'appel (Bip / Bip) Indication d'Appel en Instance 440 Hz cadencée au rythme de 300 ms / 10 s, d'une durée maximale de 30 s.

48 48 Le RTC Signalisation terminal ligne numérique La signalisation terminale d'abonné numérique est échangée sur une voie de signalisation appelée "Canal D", supportée par la Ligne d'Abonné Numérique (LAN). Signalisation = 10 bits/s en moyenne Débit possible du canal D: 16 ou 64 Kb/s selon laccès utilisé Transfert de la signalisation Transmission de données en mode paquet

49 49 Le RTC FFanion, indicateur de début/fin de trame AAdresse C Commande FC S Séquence de Contrôle de Trame PDDiscriminateur de Protocole (identification des messages Usager ==> Réseau) CRRéférence de l'appel MTType de Message, identification du message de signalisation EIElément d'Information Signalisation terminal ligne numérique La signalisation est transmise dans le canal D sous forme de messages selon le protocole D. Le "protocole D"(LAPD) est une norme de signalisation (ISO) utilisée pour l'échange d'informations entre une Installation Terminale d'Abonné RNIS et son Unité de Raccordement d'Abonnés. L'échange d'information est bidirectionnel.

50 50 Le RTC Le réseau sémaphore : CCIT7 ou Code7 Les commutateurs sont reliés entre eux par un réseau de données : le Réseau Sémaphore. Ce réseau permet aux commutateurs de discuter entre eux, à la manière des Demoiselles du Téléphone, comme s'ils s'envoyaient des SMS. L'ajout d'ordinateurs capables : de prendre des décisions de type service et, de commander les commutateurs au travers du réseau Sémaphore permet de produire des services avancés. On parle alors de réseau intelligent. Numéros verts, Renseignements ou Tickets Pré-payés sont des exemples de ces services. Un système de signalisation : normalisé et structuré sur un réseau dédié avec des échanges sous forme de messages par canal à 64Kbit/s avec séparation entre les voies de signalisation et de communication

51 51 Le RTC La signalisation sémaphore Historiquement la signalisation était dans la bande vocale (lent). Maintenant elle est effectuée sur un canal numérique séparé (permet déchanger en cours de conversation, nouveaux services …) : réseau sémaphore à commutation de paquets - > SS7 (niveau de fonctionnalité IP). Plan usager : RTC ; Plan de contrôle : Réseau sémaphore

52 52 Le RTC Mode quasi associé Un vrai réseau parallèle a été créé PS : Point Sémaphore PTS : Point de transit sémaphore

53 53 Le RTC Pile de protocole sémaphore OMAP : Service de gestion du réseau sémaphore MAP : Offre la mobilité INAP : Protocole des services ajoutés (prépayé, n° vert…) ISUP : établissement libération des circuits TCAP : service dinvocation à distance (interrogation de Base de données)

54 54 Le RTC La portabilité 3

55 55 Le RTC Portabilité des numéros La portabilité cest permettre à un client de changer de CAA de rattachement tout en conservant son numéro Deux volets : Volet réglementaire : LRT Changement dopérateur en gardant son numéro Volet service : déménagement avec conservation de son numéro

56 56 Le RTC Portabilité pour service Répondre à des demandes de clients pour des services non offerts par le CAA natif nécessite la couverture de la zone locale par un CAA offrant le service (dit CRN) Les services candidats à ce jour mais la solution est générique : La présentation didentité du demandeur (V23 non offert sur URA2G MT25) La présentation du nom (V23 non offert sur URA2G MT25) L Euronuméris (non offert sur MT25)

57 57 Le RTC Portabilité pour déménagement Garder son numéro lors d un déménagement Offre de service au niveau national Fait partie d une gamme de service déménagement globale Déménagement étape 1 : lignes simples automatisées Déménagement étape 2 : installations complexes (pro et entreprise) manuel

58 58 Le RTC Portabilité pour réorganiser le réseau Optimiser lusage des ressources disponibles (équipements dabonné, trafic, énergie) au sein dune zone locale : faciliter le lancement dune nouvelle offre de services (apporter la couverture de service nécessaire sur une ZL sans engager dinvestissements réseaux tels que lajout dURA par exemple) améliorer ou garantir, à patrimoine constant, la capacité du réseau à supporter un (nouveau) service (délestage de trafic dun CAA sur un autre) faciliter les désinvestissements de matériel (URA, cartes) Faciliter la réalisation des opérations de modernisation du réseau et notamment les basculements dindicatifs dun CAA sur un autre

59 59 Le RTC CRI Répartiteur CRN Répartiteur portage CRICRN Répartiteur portage ServiceDéménagement CRI CRN Répartiteur portage CRICRN Répartiteur portage Op.1 Op.2 URA OpérateurRéorg. La problématique CR(I / N) : Commutateur de Rattachement Initial / Nouveau

60 60 Le RTC Allocation statique des numéros : un indicatif est affecté à un CAA et un seul Aujourdhui Certains numéros dits portés peuvent être créés sur nimporte quel commutateur Demain Impacts commutateurs Impacts Serveurs et services réseau Acheminement des appels Adressage des messages hors appel (ex. auto-rappel) Accueil n° dispersés sans régression de services Déterminer le gestionnaire d un numéro (FT ou ORT?) Localiser le commutateur de rattachement Les impacts réseau

61 61 Le RTC (3) Z0BPQ ZABPQMCDU (3) SPN (3) Z0BPQ ZABPQMCDU CT CRN (1) ZABQMCDU Z0BPQND (2) X Demandé CRI Demandeur C (0) Interrogation du SPN seulement si numéro porté Demandeur A CAA (0) ZABPQMCDU Z0BPQND (1) (2) Z0BPQND (2) ND = ZABPQMCDU (1) (0) ORT ZABPQMCDU CT Demandeur B Schéma de la portabilité

62 62 Le RTC SPN : Serveur de Portabilité des Numéros Base de données centralisée contenant lensemble des numéros portés Fournit ladresse du nouveau commutateur (CRN) dun numéro porté Lors dun établissement dappel (Z0BPQ) Lors dune interrogation par une autre machine du réseau Ouvertures prévues pour dautres usages Aiguillage vers un autre serveur Dialogue avec un autre serveur

63 63 Le RTC Le réseau téléphonique Animation


Télécharger ppt "Partie II Le Réseau Téléphonique Commuté. 2 Le RTC Le Réseau Téléphonique Commuté 1."

Présentations similaires


Annonces Google