La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Restitution des résultats de latelier national Riz Guinée Conakry 17-18 février 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Restitution des résultats de latelier national Riz Guinée Conakry 17-18 février 2009."— Transcription de la présentation:

1 Restitution des résultats de latelier national Riz Guinée Conakry février 2009

2

3 Rappel des objectifs principaux Restituer les résultats de latelier de Ouagadougou du 20 au 24 octobre 2008 sur laugmentation de la productivité du riz et de laquaculture en Afrique de lOuest et du Centre ; Examiner la situation et les contraintes qui caractérisent actuellement le développement de la riziculture en Guinée et laccès au marché, Partager les technologies et les expériences des programmes et projets clés comme les résultats obtenus dans le cadre de la mise en œuvre des projets rizicoles et, Identifier les éléments-clés nécessaires à la formulation dune Stratégie Nationale de Développement de la Riziculture assortie de programmes/projets de développement.

4 Déroulement Atelier organisé les 17 et 18 février 009 dans la salle de conférence de la Banque Centrale Le Présidium était assuré par M. le Conseiller du Premier Ministre chargé du Développement Rural et de lEnvironnement

5 Participation 94 participants au total contre 70 officiellement invités Profil des participants –OP (OP rizicoles, élus, membres, techniciens, transformateurs) : 10 –Coopératives agricoles : 4 –ONG et Bureaux détudes (MGE, INADER, RGTA, APEK, SARA, BERCA Baara ; 12 –Projets agricoles : 12 –Institution de Financement et Institutions de Micro Finance :2 –Partenaires techniques et financiers (FAO, AFD, UE, FIDA) : 4 –Chambres consulaires : 5 –Administrations agricoles et Départements Ministériels : 21 –Services agricoles : 10 –Consultants : 14

6 Cérémonie douverture Discours du représentant de lAFD Discours du Représentant de la JICA Discours douverture du Secrétaire Général du MAE

7 Communications (14) Session 1 : Politiques agricoles Exposé 1 : Restitution de latelier sur lamélioration de la productivité du riz et de laquaculture en Afrique de lOuest (Ouagadougou, 20 au 24 octobre 2008) et rappel des orientations de la PNDA concernant le riz (M. Kaba CAMARA, DG/BSD) Exposé 2 : Présentation de la Coalition pour le Développement de la Riziculture en Afrique (CARD) (Abdoulaye BEYE, ADRAO) Session 2 : Développement des différents systèmes de production rizicoles Exposé 3 : Enjeux et stratégie de développement de la riziculture de mangrove (M. Oumar GUEYE, Président Berca-Baara) Exposé 4 : Enjeux et stratégie de développement de la riziculture de plaine alluviale (Dr Famoï BEAVOGUI, DG/IRAG) Exposé 5 : Enjeux et stratégie de développement de la riziculture pluviale ; cas du NERICA (M. Ali CONDE, Coordonnateur Projet ARI) Exposé 6 : Enjeux et stratégie de développement de la riziculture de bas-fonds (par Mr Sékou DIAWARA, Chercheur à lIRAG) Exposé 7 : Gestion et maîtrise de leau en riziculture (Dr NFamara CONTE, DNGR) Exposé 8 : Recherche rizicole guinéenne : enjeux et stratégie de développement (Dr Mamadou Billo BARRY, DS/IRAG

8 Suite communications Session 3 : Commercialisation et transformation du riz Exposé 9 : Commercialisation et transformation du riz local (M. Lansana BAYO, BSD) Exposé 10 : Stratégie de commercialisation du riz (El hadj Boubacar FOFANA, Président REGOSA) Session 4 : Financement et promotion des OP de la filière Exposé 11 : Financement de la filière riz en Guinée : Contraintes et stratégie de développement (M. Mamadou Pathé DIALLO, MAE) Exposé 12 : Promotion des OP rizicoles dans le cadre des échanges internes et sous- régionaux (M. Louncény CHERIF, CNOP-G) Exposé 13 : Renforcement institutionnel pour la mise en œuvre de la SNDR (El hadj Alpha Oumar SOW, Coordonnateur Riz Basse Guinée) Exposé 14 : Statistiques rizicoles en Guinée (DG/SNSA)

9 Groupes de travail Groupe I : Maîtrise de leau Groupe II : Développement durable spécifique des types de riziculture Groupe III : Développement des marchés de riz Groupe IV : Approvisionnement en intrants et renforcement des services agricoles Groupe V : Promotion des OP rizicoles Groupe VI : Renforcement institutionnel de la mise en œuvre

10 Résumé des points forts des débats Le projet de diffusion du riz NERICA, a introduit 13 variétés de NERICA depuis deux ans, 151 groupements ont été mobilisés et appuyés dans la production de riz ; lappui conseil a touché 3876 familles paysannes et 1015 tonnes de semences ont été produits en La majorité des bas-fonds aménagés se trouvent aujourdhui dans un état dabandon. Cet état peut sexpliquer par une non adaptation des aménagements effectués aux besoins des exploitants Les objectifs de la maîtrise de leau sont de contribuer à un développement durable de la production rizicole en zone de mangrove permettant de sédentariser les zones de cultures et dintensifier leur productivité tout en préservant lenvironnement de ces zones Le Représentant du Conseil National des Organisations Paysannes a, dans sa présentation, mis laccent sur la sécurisation institutionnelle et juridique des OP, le renforcement des capacités techniques et institutionnelles de la CNOPG, la viabilisation des approvisionnements en intrants agricoles et le renforcement de la capacité de mise en marché de ses membres.

11 débats la stratégie de mobilisation des stocks de sécurité alimentaire à partir des produits locaux et régionaux est de contribuer à lapprovisionnement régulier du pays en riz, en tout temps et en tout lieu, dans le cas dun dysfonctionnement du marché. la Présidente de lUnion des Femmes Etuveuses et Commerçantes de riz de Gouécké (NZérékoré) a évoqué les difficultés de transport liées aux sacs demballages. Ainsi, les sacs de 100 kilos seront privilégiés pour des raisons économiques par rapport aux sacs de 50 kilos. Quant au transport inter-urbain, les prix sont fonction du nombre de sacs quelque soit le poids. Cette approche est particulièrement vraie en matière dorganisation des filières, de qualification des circuits de commercialisation, de création dinfrastructures de stockages et de points de distributions, de contribution à la dynamisation du système dinformation sur les produits agricole etc. Le Programme dappui aux opérateurs de Haute Guinée et Guinée Forestière à la gestion simplifiée et en autopromotion, la formation de formatrices à létuvage à la vapeur, lentretien et le dépannage des décortiqueuses et le renforcement de capacités managériale des élus. La communication du Service National des Statistiques Agricoles a suscité beaucoup de discussions du fait dune production nationale en riz qui se situe à hauteur de tonnes de paddy alors que les importations ont plafonné à tonnes.

12 Recommandations au Gouvernement : Recommandations au Gouvernement : La création dun Fonds de soutien au développement de la riziculture dont une des sources sera laffectation dau moins 10 à 15% des recettes minières ; La mise en œuvre des engagements de Maputo qui recommandent à tous les Etats de consacrer au moins 10% de leur budget au secteur agricole ; La création dune Banque de développement agricole ; La recherche de financement de la filière auprès des institutions financières internationales en général et arabes en particulier ; La négociation à la baisse des taux de crédits des institutions de microfinance en faveur des acteurs du secteur agricole en général et ceux de la filière riz en particulier ; Linstauration de prix suffisamment rémunérateurs et incitatifs pour les acteurs de la filière; Le renforcement du partenariat Public-Privé dans la mise en œuvre de la stratégie de développement de la riziculture en Guinée ; La constitution de stocks de sécurité sur la base des excédents du riz produit localement par la constitution dun fonds de commercialisation pour la filière riz ;

13 Recommandations Le renforcement des systèmes dinformation et de productions de données sur lensemble de la filière riz Lamélioration de laccès aux intrants agricoles adaptés ; Le renforcement des services de recherche et de conseils agricoles Lorganisation dun atelier national sur le financement de la filière riz Aux partenaires au développement : Apporter un appui substantiel à la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de la riziculture en Guinée

14 Liste des projets prioritaires 1.Le Programme National de Sécurité Alimentaire en cours de formulation avec lappui de la FAO ; 2.Le Projet dAménagement et dAppui à la Mise en Valeur de hectares de Riz de Mangrove en Basse Guinée ; 3.Le Projet dAménagement et dAppui à la Mise en Valeur de hectares de Riz de Plaines Alluviales en Haute Guinée ; 4.Le Projet dAménagement et dAppui à la Mise en Valeur de 20 hectares de Bas-fonds (Rizipisciculture et Cultures Maraîchères de contre-saison) en Guinée Forestière 5.Le Projet National dAppui à la Diffusion du Riz NERICA 6.Le Projet National dAppui à lAval de la Filière Riz ; 7.Le Projet National de Recherche Rizicole en Guinée.

15 Conclusion Bonne information des acteurs de la filière sur les initiatives en cours (CARD, PNIA/CEDEAO, PNSA/FAO, etc.) Echanges dinformations sur les projets rizicoles et leurs réalisations Confirmation des choix stratégiques définis dans la PNDA (maîtrise de leau, Intrants agricoles, mécanisation, commercialisation et renforcement des capacités)

16 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "Restitution des résultats de latelier national Riz Guinée Conakry 17-18 février 2009."

Présentations similaires


Annonces Google