La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Maghreb. I – Trois espaces très marqués 1 - Un littoral très actif.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Maghreb. I – Trois espaces très marqués 1 - Un littoral très actif."— Transcription de la présentation:

1 Le Maghreb

2 I – Trois espaces très marqués

3 1 - Un littoral très actif

4 Des villes anciennes

5 Maroc : Port d'Agadir

6 Tunisie : Djerba, les panonceaux des innombrables hôtels de la côte

7 Le littoral tunisien est devenu en 30 ans une des "plages" de l'Europe à deux heures d'avion des grandes métropoles. Les hôtels sont alignés sur les plus belles plages sur de vastes espaces. Ils ne constituent pas un rempart d'immeubles comme dans certaines stations européennes mais l'accès public à la plage n'est possible que dans certains lieux. Ils sont dotés de piscines pour les plus luxueux. L'espace littoral étant actuellement presque totalement occupé, on construit en arrière de la route littorale une seconde rangée d'hôtels évidemment moins bien cotés.

8 Tunisie Les effets pervers des infrastructures touristiques Tunisie : Effets pervers des infrastructures touristiques Sans pour autant considérer que ce soit la seule cause de la baisse du niveau de la nappe phréatique, la sur-abondance des hôtels pour les touristes étrangers provoque l'assèchement des oasis, ici de Tozeur, dans le sud tunisien. Les piscines, les besoins importants en eau de consommateurs de pays du nord sont en concurrence avec les besoins de la population locale et des palmeraies.

9 2 - Des montagnes anciennement mises en valeur

10 Algérie : Grande Kabylie Village entouré doliviers.

11 Sur des milliers d'hectares dans la région de El Jem, la culture de l'oliviers est ancienne et réputée. La terre est habilement cultivée en petite cuvette centrée vers le pied des arbres pour concentrer les eaux de pluie, limiter l'érosion. Tunisie : Oliveraies du centre du pays

12 Tunisie : village en cours de désertification Le village de Zriba-haut à coté de Zaghouan est quasiment abandonné de ses habitants, il ne reste plus qu'une seule famille et la route qui y mène n'est plus guère entretenue. Les montagnes où les conditions de vie sont très rudes sont peu à peu abandonnés au profit des villages de piémont, cette politique est développée par les autorités dans le cadre d'un aménagement plus efficace de l'espace. La montagne est exploitée de petites parcelles de céréales, de médiocres oliveraies et des pâtures d'un élevage extensif. Regrouper les populations dans les plaines justifie les écoles, les dispensaires construits pour un groupe de population plus important. L'exode spontané des populations des hauteurs en est accéléré.

13 Le village de Zriba-haut

14 Le Haut Atlas Marocain

15 3 – Les richesses du désert

16 Algérie : puits de pétrole

17 Tunisie : Oasis à Midès Représentation traditionnelle de l'oasis. Petits jardins traités à la main sous l'ombre des palmiers et associant de petits arbres fruitiers. Les haies d'épineux et de branches de palmiers séparent les parcelles et protègent des chèvres. Cette agriculture est en difficulté dans beaucoup d'oasis par assèchement des nappes phréatiques dû à une sur- exploitation des ressources en eau. Les agriculteurs s'équipent alors de pompes à moteur qui accélèrent le processus hélas très visible. De plus, les vols entre oasiens des petites villes se multiplient et le matériel est souvent protégé en permanence par des chiens.

18 Tunisie : Le phosphate à Metlaoui La région de Gafsa au sud est riche de phosphates exploités et exportés par Sfax ou traités dans la zone industrielle de Gabès. Le paysage en est tout bouleversé.

19 Tunisie : Vue générale de Tozeur Principale ville du sud intérieur tunisien, Tozeur est au bord d'une très grande oasis encore très active, c'est aussi le principal centre touristique de cette région.

20 II – Une population en évolution

21 1 – les évolutions récentes de la population du Maghreb

22 La croissance démographique des trois pays du Maghreb Jusque dans les années soixante, une croissance démographique limitée Entre 1960 et 2000 une augmentation de la croissance démographique Depuis 2000, une tendance au ralentissement de la croissance

23 Evolution du taux de fécondité au Maghreb Source : INED

24 Pyramides des âges au Maghreb a – Maroc Source : INED

25 Pyramides des âges au Maghreb a – Algérie Source : INED

26 Pyramides des âges au Maghreb c - Tunisie Source : INED

27 Une population urbaine Daprès le manuel Hatier 5è 2001, doc 4 page 225. en augmentation Taux durbanisation au Maghreb

28 Maroc : HLM à Mekhnès Ce sont des quartiers d'habitations collectives, construits à la place de taudis récemment rasés. Cette photo présente aussi l'avantage de donner un aperçu du parc automobile marocain, avec de nombreuses grosses voitures (Mercedes Benz...) mais d'un âge canonique.

29 1 - Des liens anciens avec lEurope

30 Carthage Carthage – Tipaza Tipaza

31 En Algérie, une longue période de colonisation

32 Plan dOran pendant la période coloniale

33 2 – Des flux migratoires importants Source : Manuel Hatier 5è, Doc. 1 page 230

34 Une émigration variée : les étudiants de la Sorbonne ( Paris ) Source :

35 Des flux de population permanents Chaque mois d'été, des milliers de familles se préparent à rejoindre leur pays d'origine. Les voitures lourdement chargées de divers biens de consommation attendent le chargement du navire. Marseille est un des ports qui drainent des dizaines de milliers d'émigrés de France et de toute l'Europe (Pays-Bas Belgique Allemagne) pour la Tunisie.

36 5 - Des échanges commerciaux permanents

37 En 2005, les pays du Maghreb sont parmi les 10 premiers clients de la France ( hors U.E. ).

38 Les produits du commerce Europe-Maghreb Cf. manuel Hatier 2001 Document 5, page 231

39 CONCLUSION : une carte de synthèse CONCLUSION : une carte de synthèse Utilisez votre fond de carte pour récapituler tout ce que nous avons pu observer sur lorganisation de lespace du Maghreb.

40 ……………………………… ………………………………………………………….. ……………………………………………………… ………………………………………….. …………………………….. …………………………………………………… …….…… ………….

41 Zone littorale dynamique Montagnes en déclin Hautes plaines dagriculture commerciale Zone désertique : ressources primaires Flux commerciaux et humains Principales villes Capitales Détroit de Gibraltar Organisation du territoire du Maghreb

42 Crédits iconographiques La plupart des images sont tirées du site B.I.P.S. ( ) ou du site Pics4learning (http://www.pics4learning.com/index.php) et sont libres de droits.http://bips.cndp.fr/http://www.pics4learning.com/index.php La photo satellite du Maghreb vient du site de la Nasa : Merci au site Lexilogos pour les localisations à partir de son espace « carte » Le plan dOran de 1937 vient dici : et la couverture de lannuaire de là : algeriefrancaise.com/images/annuaire%20lourmel2.jpghttp://www.profburp.com/plan37/index.htmhttp://www.lourmel- algeriefrancaise.com/images/annuaire%20lourmel2.jpg La photo de Carthage de webtuni/htmgb/tun17.htm et celle de Tipaza de là un.org/images/gallery/ruins/large/tipaza3.jpgwww.alovelyworld.com/ webtuni/htmgb/tun17.htmhttp://www.algeria- un.org/images/gallery/ruins/large/tipaza3.jpg Les graphiques démographiques ( pyramides des âges et graphiques dévolution ) viennent du site de lINED, dans la partie « Population et société » Jespère navoir rien oublié… Cette présentation a été réalisée dans un but pédagogique. Si vous y trouvez des documents qui vous appartiennent, merci de me le signaler, ils seront immédiatement retirés si vous le souhaitez. © Caroline Tambareau, octobre 2005.Caroline Tambareau


Télécharger ppt "Le Maghreb. I – Trois espaces très marqués 1 - Un littoral très actif."

Présentations similaires


Annonces Google