La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Point sur les études en cours au POC/LEGOS en modélisation dans le GdG avec SYMPHONIE G.Herbert, N.Ayoub, P.Marsaleix, F.Lyard, C.Maraldi, J.Lamouroux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Point sur les études en cours au POC/LEGOS en modélisation dans le GdG avec SYMPHONIE G.Herbert, N.Ayoub, P.Marsaleix, F.Lyard, C.Maraldi, J.Lamouroux."— Transcription de la présentation:

1 Point sur les études en cours au POC/LEGOS en modélisation dans le GdG avec SYMPHONIE G.Herbert, N.Ayoub, P.Marsaleix, F.Lyard, C.Maraldi, J.Lamouroux POC/LEGOS, LA, Mercator-Océan et Noveltis Trois volets: 1.Circulation dans le sud du GdG (hiver 2004) 2.Impact de tempêtes/coups de vent (Déc – Jan. 2009) 3.Sensibilité de la circulation au forçage par le vent (Jan-Mars 2008)

2 1. Observabilité de la circulation hivernale le long des côtes Espagnoles par altimétrie (TOPEX/Poséidon, Jason-1) épisodes de courants vers lest associés à des anomalies chaudes comparaison données altimétriques avec simulation année 2004 présentations EPIGRAM Déc TOPEX/Poséidon + Jason-1 Bouées Puertos del Estado Comparaison entre anomalies de courant géostrophique (altimétrie), de courant aux bouées et de courant simulé en surface (Jan-Mars 2004) Estaca de Bares x x données altimétriques données aux bouées simulation

3 courant à la bouée x courant géostrophique à partir dune trace altimétrique x courant géostrophique à partir dune trace simulée par le modèle Estimation du courant géostrophique au point de trace le plus proche de la bouée Estimation du courant géostrophique au point de trace - le plus proche de la bouée (altimétrie) - le plus proche de la côte (modèle) Mise en évidence dun défaut du modèle par comparaison avec les données altimétriques courant simulé trop près de la côte Bouée Estaca de Bares (Jan-Mars 2004)

4 courant de surface près de la côte x x courant géostrophique à partir dune trace simulée par le modèle Courants simulés par le modèle Utilisation du modèle pour mieux interpréter le signal altimétrique Bouée Estaca de Bares (Jan-Mars 2004) courant à 50 m

5 simulation Juillet 2007 – Février épisodes ciblés: Déc. 2007, Mars 2008, Jan Caractéristiques générales de la simulation résolution 3 kmx3 km, 43 niveaux sigma forçages ALADIN 3h, 0.1º marées conditions initiales et aux frontières: PSY2V3 MERCATOR bathymétrie mise à jour (Lyard, 2010) 2. Impact de tempêtes/coups de vent sur la circulation de surface et subsurface Travail en cours: Mise au point des simulations, comparaison aux bouées, à la climatologie SST Mars 2008

6 Effet de la bathymétrie sur lestimation de la vitesse de surface Comparaison avec le champ de vitesse observé à Estaca de Bares Vitesse zonale Nov Mars 2008 simulation au point le plus proche de la bouée observation (bouée) en prenant des équivalents modèle plus près de la côte m/s

7 Prise en compte du mélange dû aux vagues: effet de la paramétrisation de Craig & Banner (1994) Vitesse zonale Estaca de Bares Nov – Mar m/s obs. modèle (sans C&B) modèle (avec C&B) TempératureVitesse méridienne modèle avec C&B modèle sans C&B salinité Vitesse zonale Estaca de Bares Plateau aquitain

8 comparaisons avec simulation NEMO post-doc de C. Maraldi, coll. J. Chanut, B. Levier, G. Reffray, MERCATOR – projet MyOcean effet sur le mélange et la stratification 2. Impact de tempêtes/coups de vent sur la circulation de surface et subsurface comparaisons avec mouillages AZTI, coll. A. Rubio, J. Mader et al. génération dondes internes = coll. P. Bouruet-Aubertot LOCEAN

9 3. Modélisation stochastique Sensibilité des variables de surface au vent coll. J. Lamouroux, Noveltis en vue de lassimilation par filtre de Kalman densemble période Déc – Mar Approche perturbation des 2 composantes de la vitesse du vent = représentation dincertitudes a priori sur les forçages analyse de la dispersion de lensemble des simulations à différentes échéances

10 Etude préliminaire sur 19 membres – Juillet 2004 SST SSH 30 Juil.17 Juil.

11 Dispersion de lensemble SST SSH 17 Juil. 30 Juil. - faible dispersion en SSH < 2 cm - max sur le plateau ~ 1cm - biais du modèle? - dispersion entre 0.05 et 1.8ºC - max zone dupwelling - signature de la mésoéchelle - forte variabilité temporelle Etude préliminaire sur 19 membres – Juillet 2004

12 Covariances densemble SST-SST entre un point virtuel dobservation et les autres points du domaine à la même date = structure dinfluence dune observation assimilée 17 Juil.

13

14 Prise en compte du mélange dû aux vagues: effet de la paramétrisation de Craig & Banner (1994) série temporelle du courant zonal/méridien du 1er au 12 Déc.07 0 m m courant zonal Estaca de Bares courant méridien sud Bretagne sans mélange avec mélange


Télécharger ppt "Point sur les études en cours au POC/LEGOS en modélisation dans le GdG avec SYMPHONIE G.Herbert, N.Ayoub, P.Marsaleix, F.Lyard, C.Maraldi, J.Lamouroux."

Présentations similaires


Annonces Google