La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le cycle de leau C.Quemat – M Delahaie LP Jean Jooris-Dives sur mer Académie de Caen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le cycle de leau C.Quemat – M Delahaie LP Jean Jooris-Dives sur mer Académie de Caen."— Transcription de la présentation:

1

2 1 Le cycle de leau C.Quemat – M Delahaie LP Jean Jooris-Dives sur mer Académie de Caen

3 2 CYCLE DE LEAU NATURELLE

4 3 Évaporation et évapo-transpiration Évaporation et évapo-transpiration Évaporation et évapo-transpiration Évaporation et évapo-transpiration Condensation Condensation Condensation Précipitation Précipitation Précipitation Ruissellement Ruissellement Ruissellement Infiltration Infiltration Infiltration Évaporation Condensation Précipitation Ruissellement Infiltration

5

6 5

7 6

8 7

9 8 Leau pénètre dans les nappes souterraines et alimente les cours deau, les lacs et les océans

10 9 CYCLE DE LEAU POTABLE CYCLE DE LEAU POTABLE CYCLE DE LEAU POTABLE

11 10 Production Adduction Stockage Distribution Utilisation

12 11 PRISE DEAU Eaux de surface Eaux souterraines

13 12 TRAITEMENT DEAU POTABLE

14 13 Le traitement de leau à St-Brieuc L'usine de Saint-Barthélémy est alimentée par la retenue du barrage sur le Gouët, estimée à 7,8 millions de mètre cube.

15 14 Le traitement de leau à St-Brieuc A la sortie du barrage, l'eau est débarrassée des corps flottants et des gros déchets : c'est le dégrillage.

16 15 Le traitement de leau à St-Brieuc L'eau arrive à l'usine par une conduite gravitaire longue de 1,3 kilomètres.Elle passe dans un filtre qui permet d'éliminer les déchets plus fin : c'est le tamisage.

17 16 Le traitement de leau à St-Brieuc L'eau arrive ensuite dans une tour d'eau brute appelée prétraitement, y sont injectés : - des réactifs pour ajuster l'équilibre de l'eau (chaux et gaz carbonique) - de l'ozone et de l'eau de javel pour désinfecter l'eau et éliminer l'ammoniaque, les matières organiques et les micro-polluants - un réactif pour éliminer le manganèse.

18 17 Le traitement de leau à St-Brieuc Les particules agglomérées (floc) sont entraînées par leur propre poids au fond du bassin. Pour accélérer le phénomène, on injecte du microsable qui alourdit les flocs. C'est la décantation-floculation.

19 18 L'eau clarifiée remonte vers les collecteurs de surface et suit son cours vers les filtres à sable: l'eau traverse un lit de sable qui retient les dernières particules en suspension ainsi que le charbon actif en poudre. L'eau clarifiée remonte vers les collecteurs de surface et suit son cours vers les filtres à sable: l'eau traverse un lit de sable qui retient les dernières particules en suspension ainsi que le charbon actif en poudre. Le traitement de leau à St-Brieuc

20 19 Le dernier traitement est la désinfection. On injecte d'abord de l'ozone à forte dose pour éliminer les virus et les bactéries: c'est l'ozonation. Le dernier traitement est la désinfection. On injecte d'abord de l'ozone à forte dose pour éliminer les virus et les bactéries: c'est l'ozonation. Le traitement de leau à St-Brieuc

21 20 Puis on ajoute du chlore sous forme d'eau de javel pour détruire les dernières bactéries et maintenir une bonne qualité de l'eau jusqu'à votre robinet: c'est la chloration. Puis on ajoute du chlore sous forme d'eau de javel pour détruire les dernières bactéries et maintenir une bonne qualité de l'eau jusqu'à votre robinet: c'est la chloration. Le traitement de leau à St-Brieuc

22 21 Le traitement de leau à St-Brieuc L'eau potable est ensuite stockée dans les réservoirs de Berrien (12000 m3) et du Champ de Manœuvre (8000 m3) pour alimenter Saint-Brieuc. L'eau potable est ensuite stockée dans les réservoirs de Berrien (12000 m3) et du Champ de Manœuvre (8000 m3) pour alimenter Saint-Brieuc.

23 22 CANALISATION DEAU POTABLE

24 23 RESERVOIRS

25 24 COMPTEURS DES ABONNES

26 25

27 26 CYCLE DES EAUX USEES CYCLE DES EAUX USEES CYCLE DES EAUX USEES

28 27 Réseau Réseau Réseau Épuration Épuration Épuration Rejet en milieu naturel Rejet en milieu naturel Rejet en milieu naturel Rejet en milieu naturel

29 28 Eaux domestiques Eaux industrielles Eaux pluviales

30 29

31 30 Le pré traitement : L'eau traverse une première grille, qui permet d'éliminer les plus gros décrets : c'est le dégrillage. Les sables et graviers se déposent au fond de bassins conçus à cet effet et sont évacués. C'est le déssablage. Les graisses remontent grâce à une injection d'air et sont collectées à la surface : c'est le dégraissage. Le dessablage-dégraissage se fait dans le même bassin.

32 31 Lorsque le débit est très important, une partie des eaux usées est stockée dans un bassin tampon de 5000 m3 pour être traitée plus tard, en général dans la nuit.

33 32 Le traitement physico-chimique : La décantation primaire permet d'éliminer environ 70% des matières en suspension. Celles-ci se déposent au fond du bassin : ce sont les boues primaires

34 33 Le traitement biologique : Leur principe consiste à faire dégrader par des micro-organismes naturellement présents dans l'eau, les matières organiques y sont dissoutent. Cette dégradation par voie biologique, qui se fait dans des bassins d'aération, conduit à la formation de boues biologiques.

35 34 La clarification : Elle permet de séparer, par décantation, l'eau épurée et les boues biologiques. Cette décantation est opérée dans des bassins spéciaux, les décanteurs secondaires. L'eau peut alors être rejetée dans le milieu naturel.

36 35 Les boues et leurs traitements : Le traitement des boues biologiques et des boues primaires a pour objectif de réduire leur volume par épaississement et de diminuer leur pouvoir de fermentation par stabilisation biologique et thermique. La station produit 1000 à 1500 tonnes de matières sèches par an utilisées comme engrais.

37 36

38 37 CYCLE DE LEAU NATURELLE CYCLE DE LEAU POTABLE CYCLE DES EAUX USEES


Télécharger ppt "1 Le cycle de leau C.Quemat – M Delahaie LP Jean Jooris-Dives sur mer Académie de Caen."

Présentations similaires


Annonces Google