La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PREMIERE DISTINCTION Voici deux textes : quelle différence y a-t-il entre eux ? Pour cela, demandons-nous quel est le but de chacun de ces textes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PREMIERE DISTINCTION Voici deux textes : quelle différence y a-t-il entre eux ? Pour cela, demandons-nous quel est le but de chacun de ces textes."— Transcription de la présentation:

1

2 PREMIERE DISTINCTION Voici deux textes : quelle différence y a-t-il entre eux ? Pour cela, demandons-nous quel est le but de chacun de ces textes.

3 Lagouti est un gros rongeur aux pattes fines et assez longues. Il dort la nuit dans un terrier ou dissimulé au pied dun arbre. Le jour, il se nourrit de racines, de feuilles vertes et de fruits tombés à terre. Il court ou nage très vite. Il a de nombreux prédateurs, mais se reproduit très bien. CHAUVELOT (Raphaëlle), Les animaux de la jungle, pour les faire connaître aux enfants

4 Souvent, il se rendait autour du château, prenant garde de ne pas trop sen approcher. Une nuit, il rêva quil avait trouvé une fleur couleur rouge sang, au cœur de laquelle gisait une énorme et magnifique perle. Il cueillait la fleur, se rendait au château et tout ce quil touchait avec elle était libéré du mauvais sort. Il rêva aussi que grâce à cette fleur, il retrouvait sa Jorinde. Au matin, quand il fut éveillé, il partit par monts et par vaux à la recherche dune fleur de ce genre. Il chercha pendant huit jours et neuvième jour, à laube, il trouva la fleur rouge sang. GRIMM (Jacob & Wilhelm), Contes merveilleux, « Jorinde et Joringel »

5 Le premier texte, sur lagouti, vise à présenter des informations informations avérées et na pas de souci esthétique : cest un texte documentaire documentaire. Le second texte, sur la fleur rouge sang, vise à offrir une langue artistique artistique et na pas nécessairement souci de véracité : cest un texte littéraire littéraire.

6 DEUXIEME DISTINCTION Voici trois textes : quelle différence y a-t-il entre eux ? Pour cela, demandons-nous comment le destinataire les reçoit.

7 Immense et rouge Au-dessus du Grand Palais Le soleil dhiver apparaît Et disparaît Comme lui mon cœur va disparaître Et tout mon sang va sen aller Sen aller à ta recherche Mon amour Ma beauté Et te trouver Là où tu es. PREVERT (Jacques), Paroles, « Immense et rouge »

8 SGANARELLE. Baste, laissons là ce chapitre. Il suffit que nous savons ce que nous savons, et que tu fus bien heureuse de me trouver. MARTINE. Quappelles-tu bien heureuse de te trouver ? Un homme qui me réduit à lhôpital, un débauché, un traître, qui me mange tout ce que jai ? SG. Tu as menti, jen bois une partie. […] MA. Qui ma ôté jusquau lit que javais. SG. Tu ten lèveras plus matin. MA. Enfin qui ne laisse aucun meuble dans toute la maison. SG. On en déménage plus aisément. MA. Et qui, du matin jusquau soir, ne fait que jouer et que boire. SG. Cest pour ne me point ennuyer. MA. Et que veux-tu, pendant ce temps, que je fasse avec ma famille ? SG. Tout ce quil te plaira. MOLIERE, Le Médecin malgré lui

9 Cétait un ruisseau limpide, couleur de miel, qui glissait lentement en sinuant à travers la mouse verte. Jon sapprocha doucement, en tâtant le sol du bout du pied, pour ne pas senliser dans une mare. Il sagenouilla au bord du ruisseau. Leau bleue coulait en chantonnant, très lisse et pure comme du verre. Le fond du ruisseau était recouvert de petits cailloux, et Jon plongea son bras pour en ramasser un. Leau était glacée, et plus profonde quil pensait. LE CLEZIO (J.M.G.), La montagne du dieu vivant

10 Le premier texte, sur le soleil dhiver, dire est un texte à dire. Le deuxième texte, la dispute de Sganarelle et Martine, jouer est un texte à jouer. Le troisième texte, la dispute de Sganarelle et Martine, lire est un texte à lire.

11 Le premier texte, poème texte à dire, est un poème : poétique il appartient au genre poétique. Le deuxième texte, pièce de théâtre texte à jouer, est un pièce de théâtre : dramatique il appartient au genre dramatique. Le troisième texte, roman texte à lire, est un roman : narratif il appartient au genre narratif.

12 on distingue, dans chacun de ces trois genres littéraires généraux, des genres littéraires plus précis : Le poème peut être une fable fable, un sonnet, une ballade, un rondeau… La pièce de théâtre peut être une comédie comédie, une tragédie, un drame… Le texte narratif peut être un conte conte, un roman, une nouvelle…

13

14 On distingue deux types de textes textes : Les textes documentaires documentaires, qui visent à présenter des informations informations avérées, sans souci esthétique. Les textes littéraires littéraires, qui visent à offrir une langue agréable et artistique artistique, sans souci de véracité.

15 On distingue deux types de textes : Les textes documentaires informations Les textes documentaires, qui visent à présenter des informations avérées, sans souci esthétique. Les textes littéraires artistique Les textes littéraires, qui visent à offrir une langue agréable et artistique, sans souci de véracité.

16 On distingue trois genres littéraires généraux généraux : LeLe genre narratif narratif (textes à lire) LeLe genre poétique poétique (textes à dire) LeLe genre dramatique dramatique (textes à jouer)

17 On distingue trois genres littéraires généraux : Le genre narratif (textes à lire)Le genre narratif (textes à lire) Le genre poétique (textes à dire)Le genre poétique (textes à dire) Le genre dramatique (textes à jouer)Le genre dramatique (textes à jouer)

18 On distingue, dans chacun de ces trois genres littéraires généraux, des genres littéraires plus précis : Genre narratif narratif : conte conte, roman, nouvelle… Genre poétique poétique : fable fable, sonnet, ballade… Genre dramatique dramatique : comédie comédie, tragédie, drame…

19 On distingue, dans chacun de ces trois genres littéraires généraux, des genres littéraires plus précis : narratifconte Genre narratif : conte, roman, nouvelle… poétiquefable Genre poétique : fable, sonnet, ballade… dramatiquecomédie Genre dramatique : comédie, tragédie, drame…

20

21 Texte littéraire ou d dd documentaire ? Le nombre dhabitants diminue au fur et à mesure que lon sélève en altitude et que lon séloigne des côtes. Huit hommes sur dix vivent dans les plaines et à moins de 1000 km de la mer. Les régions froides et les hautes montagnes mais aussi les grands déserts et les forêts équatoriales sont faiblement peuplés ou vides dhommes. Alors quil cueille des coquillages sur des rochers à moitié recouverts deau, Robinson reçoit un jet deau en pleine figure. Un peu étourdi par le choc, il fait quelques pas, mais est arrêté par un second jet qui latteint encore au visage. Il finit par découvrir dans un trou de rocher une petite pieuvre grise qui a létonnante faculté denvoyer par sa bouche des projections deau avec une extraordinaire précision.

22 Texte littéraire ou d dd documentaire ? Europe était très belle. Un jour quavec des amies elle jouait dans les prairies proches du rivage, […} elle remarqua un superbe taureau blanc quelle navait encore jamais vu. Elle sapprocha de lanimal pour le caresse, et celui-ci se montra très doux, laissa la jeune fille orner ses cornes de guirlandes de fleurs, puis se coucha à ses pieds. Sans crainte Europe monta sur son dos. Aussitôt, le taureau se releva et bondit vers la mer, emportant la jeune fille loin du rivage. Du matin au soir, Petit-Pierre gardait les chèvres dans la montagne. Les chèvres grignotaient lherbe et Petit-Pierre faisait attention à ce quelles ne tombent pas des rochers. A part cela, il navait rien à faire. La plupart du temps il chantait et sautait. Quelquefois il piquait une petite sieste et quelquefois il sennuyait. Texte littéraire ou d dd documentaire ?

23 Genre narratif, genre dramatique ou genre poétique ? ACTE II – SCENE 1 KNOCK, LE TAMBOUR DE VILLE LE TAMBOUR. – Je ne pourrai pas venir tout à lheure, ou jarriverai trop tard. Est-ce que ça serait un effet de votre bonté de me donner ma consultation maintenant ? KNOCK – Heu… Oui. Mais dépêchons-nous. Jai un rendez- vous avec M. Bernard, linstituteur, et avec M. le Pharmacien Mousquet. De quoi souffrez-vous ? LE TAMBOUR. – Attendez que je réfléchisse ! (Il rit.) Voilà. Quand jai dîné, il y a des fois que je sens une espèce de démangeaison ici. (Il montre le haut de son épigastre.) Ça me chatouille, ou plutôt, ça me grattouille. KNOCK, dun air de profonde concentration – Attention. Ne confondons pas. Est-ce que ça vous chatouille, ou est-ce que ça vous grattouille ? ROMAINS (Jules), Knock

24 Genre narratif, genre dramatique ou genre poétique ? Prenez un mot prenez-en deux faites-les cuir comme des œufs prenez un petit bout de sens puis un grand morceau dinnocence faites chauffer à petit feu au petit feu de la technique versez la sauce énigmatique saupoudrez de quelques étoiles poivrez puis mettez les voiles où voulez-vous en venir ? A écrire Vraiment ? À écrire ?? QUENEAU (Raymond), Le chien à la mandoline

25 Genre narratif, genre dramatique ou genre poétique ? Mes plus anciens souvenirs sont un mélange confus de champs accidentés, décuries sombres, humides, et de rats qui cavalcadent sur les poutres au-dessus de ma tête. Mais je me rappelle assez bien le jour de la vente de chevaux : cest une terreur qui ma escorté toute ma vie. A peine âgé de six mois, jétais un poulain efflanqué et tout en pattes, qui jamais ne sétait écarté de sa mère de plus de quelques mètres. Ce jour-là, dans lhorrible brouhaha de lenceinte où avait lieu la vente aux enchères, on nous sépara et je ne devais jamais la revoir. MORPURGO (M.), Cheval de guerre

26 STOP OU ENCORE


Télécharger ppt "PREMIERE DISTINCTION Voici deux textes : quelle différence y a-t-il entre eux ? Pour cela, demandons-nous quel est le but de chacun de ces textes."

Présentations similaires


Annonces Google