La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les gens et les trois couleurs. Texte de Muse. Il y a très longtemps, la terre était un petit pays entouré de hautes montagnes. Les gens avaient à peine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les gens et les trois couleurs. Texte de Muse. Il y a très longtemps, la terre était un petit pays entouré de hautes montagnes. Les gens avaient à peine."— Transcription de la présentation:

1 Les gens et les trois couleurs. Texte de Muse

2 Il y a très longtemps, la terre était un petit pays entouré de hautes montagnes. Les gens avaient à peine assez de place pour bouger, et, lorsquils voulaient se coucher, les pieds des uns cognaient la tête des autres, et cela était très désagréable. Surtout pour ceux qui puaient des pieds. Il fallait trouver une solution. Alors, certains creusèrent des trous dans la terre afin de voir sil y avait de la place pour sinstaller. Mais il y faisait trop froid et il y faisait toujours nuit. Aussi, ils remontèrent en se disant que vivre sous la terre était bon pour les taupes mais pas pour les gens. Alors, dautres gens essayèrent de senvoler dans le ciel afin de voir sil y avait de la place pour sinstaller au-dessus des nuages. Mais il y faisait trop chaud, et de toute façon les gens sautaient puis se cassaient la figure. Cela faisait bien rigoler mais ils se dirent que vivre dans le ciel était bon pour les oiseaux mais pas pour les gens. Et les gens, davoir tant travaillé, étaient fatigués, ils se couchèrent. Mais de nouveau les pieds des uns venaient cogner la tête des autres, et cela nétait vraiment pas pratique. Il fallait vraiment trouver une solution.

3 Un jour, une femme et un homme eurent lidée daller voir si au-delà des hautes montagnes il y avait de la place pour sy installer. Après tout, peut- être que le petit pays nétait pas le seul petit pays et que cela valait le coup dy aller voir. Le couple marcha pendant des jours en se reposant la nuit. Ils marchèrent dans une forêt profonde, puis sur de la roche dure et rugueuse, et enfin dans de la neige blanche et froide. Mais, au détour dun rocher, ils se trouvèrent face à quelquun qui ressemblait aux gens mais en beaucoup plus grand et avec des poils partout. Lhomme et la femme eurent très peur, ils firent demi-tour, et, à toute vitesse ils redescendirent de la montagne en criant " Yéti ! Yéti " ce qui voulait dire à lépoque " Jai peur ! Jai peur " et qui veut dire aujourdhui " Un grand singe qui ressemble aux gens ". Ils arrivèrent dans le petit pays tout essoufflés, racontèrent leur histoire, et comme ils étaient très fatigués davoir tant couru, ils se couchèrent. Mais de nouveau, les pieds des uns venaient cogner contre la tête des autres. Et comme lhomme puait des pieds, ce nétait pas drôle. Il fallait vraiment trouver une solution.

4 Un autre couple, un homme et une femme, décida dessayer de passer au-delà des montagnes. Après avoir traversé la forêt puis la riche dure et rugueuse et avant de marcher dans la neige, ils firent un feu et prenant un charbon de bois, ils se peignirent le corps afin dêtre tout noirs. Ils avancèrent sur le territoire du Yéti pendant quil faisait nuit. Et comme ils étaient noirs, le Yéti ne les vit pas, le couple pu passer et disparut derrière les montagnes. Ne voyant pas le premier couple revenir, une autre femme et un autre homme décidèrent de tenter de passer à leur tour. Après avoir marché dans la forêt profonde et sombre, puis sur le terrain rocheux et rugueux, ils se reposèrent, mangèrent et réfléchirent à la manière de passer la zone dangereuse du Yéti. Ils eurent une excellente idée qui ressemblait un peu à celle du premier couple. Avant de franchir la région où habitait le Yéti, ils écrasèrent des grains de blé pour en faire de la farine. Ils sen couvrirent le corps pour être tout blanc. En marchant dans la neige, le Yéti ne pu pas les voir. Eux aussi, franchirent les montagnes sans encombre et purent aller au-delà des montagnes.

5 Une autre femme et un autre homme voulurent aller voir sil y avait de la place derrière les montagnes. En arrivant aux portes des terres du Yéti, ils cueillirent des fleurs de boutons dor, et, sen couvrant le corps, ils passèrent devant le grand singe alors que le soleil se levait en jetant mille rayons dor. Le Yéti ne put pas les voir. Le couple disparut à son tour derrière les hauts sommets. Ceci est une légende, parce que personne nentendit plus jamais parler du petit pays. Mais on sait que les gens qui avaient la peau noire trouvèrent un vaste pays qui leur plu, et sy installèrent. Ce pays fut appelé Afrique, ce qui est très joli. On sait aussi que les gens à la peau blanche sinstallèrent dans une région quils trouvèrent intéressante, cette région fut appelée Europe, ce qui est très beau. Enfin, les gens à la peau jaune se posèrent dans une vaste contrée quils aimèrent tout de suite, cette contrée fut appelée Asie, ce qui est agréable à loreille. Mais les gens sont de grands voyageurs, alors les plus intrépides prirent des bateaux et allèrent visiter les mers et les océans. Ils trouvèrent un territoire où ils simplantèrent. Ils nommèrent ce territoire Amérique, ce qui est plaisant. Et les gens sinvitèrent les uns chez les autres, et, un jour de grande fête, ils décidèrent, tous ensembles, noirs, blancs et jaunes, de sappeler Humains. Même les gens qui puaient des pieds. FIN


Télécharger ppt "Les gens et les trois couleurs. Texte de Muse. Il y a très longtemps, la terre était un petit pays entouré de hautes montagnes. Les gens avaient à peine."

Présentations similaires


Annonces Google