La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Copernic Rheticus Tycho Bruno Kepler Galilée Descartes Newton 1473 1543 1514 1574 1546 1601 1548 1600 1571 1630 15641642 1596 1650 1643 1727 de revolutionnibus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Copernic Rheticus Tycho Bruno Kepler Galilée Descartes Newton 1473 1543 1514 1574 1546 1601 1548 1600 1571 1630 15641642 1596 1650 1643 1727 de revolutionnibus."— Transcription de la présentation:

1

2 Copernic Rheticus Tycho Bruno Kepler Galilée Descartes Newton de revolutionnibus 1543 Stella Nova 1573 Mysterium Cosmographicum 1596 Astronomia Epitome lois de Kepler Messager céleste & discussion 1610 Dialogo 1632 Discorsi 1638 Principia 1687 Traité du monde Astronomia Nova

3 Fixes Saturne Jupiter Mars Soleil Mercure Vénus Lune Terre Fixes Saturne Jupiter Mars Soleil Mercure Vénus Lune Terre Cosmos ptolémaïque Cosmos copernicien

4 Johannes Kepler (1571 – 1630)

5 Astronomia Nova 1609 Loi des aires ellipse

6 mars 1610

7 Galileo Galilei (1564 – 1642)

8 canocchiale 1611 Giambattista Della Porta 1535 – 1615 telescopio 1619 lunette perspicillum occhiale

9 décembr e 1609

10

11

12

13 rapprochement ou agrandissement ?

14 7 janvier 1610

15 7 janvie r 8 janvie r 1610

16 12 janvie r 13 janvie r

17 14 janvie r 15 janvier – troisième heure 1610 – septième heure

18 1 er mars – 0 heure, 40 min. 2 mars – 0 heure, 40 min. 1610

19 Fixes Saturne Jupiter Mars Soleil Mercure Vénus Lune Terre Fixes Saturne Jupiter Mars Soleil Mercure Vénus Lune Terre Cosmos ptolémaïque Cosmos copernicien

20 mars 1610 sept.-oct. 1610

21

22

23

24 1612

25

26

27

28 Robert Bellarmin

29 Troisième lettre sur les taches solaires 1 er décembre 1612 … ou nous voulons, par nos spéculations, tenter de pénétrer lessence vraie et intrinsèque des substances naturelles, ou nous nous contentons de connaître certaines de leurs propriétés (affezioni) Tenter de comprendre les essences est à mes yeux une entreprise non moins impossible, et un labeur non moins vain, dans les substances élémentaires les plus proches et dans les plus lointaines, comme les substances célestes.

30 « Pour lheure je ne suis pas bien sûr si lon doit estimer les parties de leau et des autres fluides continues ou seulement contiguës. Je me sens bien incliner à les croire plutôt contiguës …» Discours sur les corps flottants 1612

31 Les corps qui se meuvent dans leau, ne la divisent pas mais en écartent ses plus petites parties « ultime e minime sue particelle » «… si nous rentions dans une plus profonde contemplation de la nature de leau et des autres fluides, peut-être découvririons-nous que la constitution de leurs parties non seulement ne soppose pas à la division, mais quil n y a rien là qui soit à diviser ; de sorte que la résistance que lon ressent à se mouvoir dans leau, est semblable à celle que nous éprouvons pour avancer dans une foule nombreuse, où nous ressentons de lempêchement, non par la difficulté quil y aurait à diviser, aucun de ceux qui composent la foule ne devant être divisé, mais seulement à écarter les personnes, déjà séparées et non conjointes ; …»

32 Contre – Réforme Concile de Trente 1545 – 1563

33 C A N O N I. S I QUELQU'UN nie, que le Corps & le Sang de Nostre Seigneur Jesus-Christ, avec son Ame, & la Divinité, & par consequent Jesus-Christ tout entier, soit contenu véritablement, réellement, & substantiellement au Sacrement de la Tres-Sainte Eucharistie ; mais dit, qu'il y est seulement comme dans un signe, ou bien en figure, ou en vertu : Qu'il soit Anathême. C A N O N I I. S I QUELQU'UN dit, que la substance du pain, & du vin, reste au Tres-Saint Sacrement de l'Eucharistie, ensemble avec le Corps, & le Sang de Nostre Seigneur Jesus-Christ ; Et nie cette conversion admirable, & singuliere de toute la substance du pain au Corps, & de toute la substance du vin au Sang de Jesus-Christ ; ne restant seulement que les especes du pain, & du vin ; laquelle conversion est appellée par l'Eglise Catholique, du nom tres-propre de Transsubstantiation : Qu'il soit Anathême. C A N O N I I I. S I QUELQU'UN nie, que dans le vénérable Sacrement de l'Eucharistie, Jesus-Christ tout entier soit contenu sous chaque espece ; & sous chacune des parties de chaque espece, aprés la séparation : Qu'il soit Anathême. Concile de Trente – Session 13 – octobre 1551

34 De plus, pour arrester, & contenir les esprits inquiets & entreprenans, Il ordonne, que dans les choses de la Foy, ou de la Morale mesme, en ce qui peut avoir relation au maintien de la doctrine Chrestienne, Personne, se confiant en son propre jugement, n'ait l'audace de tirer l'Ecriture Sainte à son sens particulier, ni de luy donner des interprétations, ou contraires à celles que luy donne & luy a donné la sainte Mere Eglise, à qui il appartient de juger du véritable sens & de la véritable interprétation des saintes Ecritures ; ou opposées au sentiment unanime des Peres, encore que ces interprétations ne deussent jamais estre mises en lumiere : Les contrevenans seront déclarez par les Ordinaires, & soumis aux peines portées par le Droit. Concile de Trente, Quatrième session : Decret touchant l'Edition & l'usage des Livres Sacrez Concile de Trente – Session 4 – 8 avril 1546

35 « Soleil, arrête-toi sur Gabâon, et toi, Lune, sur la vallée dAyyalôn » Josué 10,10-12 Vérité de la Science Vérité de lÉcriture Le soleil est immobile, au centre du monde Nicolas Copernic

36 Considérations sur lopinion copernicienne – 1615 Galilée à Don Benedetto Castelli – 21 décembre 1613 Lettre à Madame Sérénissime, Christine de Lorraine, Grande Duchesse Mère – 1615

37 Robert Bellarmin à Paolo Antonio Foscarini – 12 avril 1615 « Primo. Je dis quà mes yeux V.P. et le Seigneur Galilée agissez prudemment en vous contentant de parler ex suppositione et non absolument, comme jai toujours cru que parlait Copernic. Affirmer en effet quen supposant que la terre se meut et que le soleil demeure immobile, on sauve toutes les apparences mieux quen posant les excentriques et les épicycles, cela est fort bien dit et sans danger aucun, et suffit pour le mathématicien ; vouloir soutenir, en revanche, que le soleil est réellement immobile au centre du monde, et se meut seulement sur lui-même sans courir de lorient vers loccident, que la terre est située dans le troisième ciel et tourne avec une extrême vitesse autour du soleil, voilà qui risque fort non seulement dirriter tous les philosophes et théologiens scolastiques, mais aussi de nuire à la Sainte Foi en rendant fausses les Saintes Écritures.»

38 Robert Bellarmin à Paolo Antonio Foscarini – 12 avril 1615 « Secundo. Je dis que, comme vous le savez, le Concile interdit dinterpréter les Écritures contre lavis commun des saints pères, et si Votre Paternité souhaite lire non seulement les saints pères, mais les commentaires modernes sur la Genèse, les Pasumes, lEcclésiaste et Josué, vous constaterez que tous saccordent pour interpréter ad litteram que le soleil est dans le ciel et tourne autour de la terre avec une extrême vitesse, et que la terre, très éloignée du ciel, se trouve au centre du mone, immobile. »

39 Condamnation des thèses coperniciennes 25 février 1616 Admonestation de Galilée 26 février 1616

40 Mise à lIndex de louvrage de Copernic en attendant corrections – 5 mars 1616

41 « Car qui voudra fixer une limite à lesprit humain ? Qui voudra affirmer quest déjà connu tout ce qui dans le monde est connaissable ? » Galileo Galilei lettre à B. Castelli – 21 décembre 1613

42


Télécharger ppt "Copernic Rheticus Tycho Bruno Kepler Galilée Descartes Newton 1473 1543 1514 1574 1546 1601 1548 1600 1571 1630 15641642 1596 1650 1643 1727 de revolutionnibus."

Présentations similaires


Annonces Google