La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guide daccueil de linterne au cabinet de médecine générale Docteur Semestre Octobre 2007 - avril 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guide daccueil de linterne au cabinet de médecine générale Docteur Semestre Octobre 2007 - avril 2008."— Transcription de la présentation:

1 Guide daccueil de linterne au cabinet de médecine générale Docteur Semestre Octobre avril 2008

2 v2 2 Sommaire Le maître de stagepage 3 Le cabinet médical, moyens daccèspage 4 Organisation du cabinet, consultations et visitespage 5 Organisation de lactivité de linterne en consultationpage 6 autres activités au cabinetpage 7 à lextérieur page 8 vacances et congéspage 9 Bibliothèquepage 10 Nomenclature des principaux actes et leurs tarifspage 11 Correspondants préféréspage 12 Répertoirepage 15 En cas de panne informatiquepage 15 Groupe de Maîtres de stage et Internes page 16 Comment libeller une référence page 17 Le DES de médecine générale page 18 Conseiller les étudiants en médecine sur ce qui est important dans ce qu'ils fontpage 19 Page blanche pour linternepage 20

3 v2 3 Le maître de stage Docteur : Né(e) le : Date dinstallation : Sujet de la thèse (en particulier si thèse en MG) : Formation : (précisez ici les autres compétences; modes dexercices particuliers et diplômes) – Autres Fonctions : précisez : - vos fonctions à la Faculté : enseignant théorique, responsable dun groupe de MdS, participation aux ECOS… - vos autres activités : médecin dans une maison de retraite, en PMI… expert auprès de C ies dassurances, etc.,

4 v2 4 Le cabinet médical Adresse : Code dentrée : Bâtiment et é tage : Moyens daccès Indiquez précisément le nom des stations. Si vous le pouvez « copiez collez » un plan de votre quartier en allant sur : Voici un exemple : Métro : « ROME » (ligne 2) = 2mn à pieds ou un peu plus loin « VILLIERS » (lignes 2 et 3) ) = 10mn à pieds Bus : 53 (arrêt « Pont Legendre » ), 66 (arrêt « Batignolles » ), ou 31 (arrêt « Pont-Cardinet » )

5 v2 5 Organisation du cabinet Consultations : (précisez si sur RVD ou libre, précisez les horaires du matin et de l'après-midi) –LUNDI : de h à h et de h à h –MARDI : de h à h et de h à h –MERCREDI : de h à h et de h à h –JEUDI : de h à h et de h à h –VENDREDI : de h à h et de h à h –SAMEDI : de h à h et de h à h (Si certaines plages horaires sont réservées préférentiellement à linterne précisez ci-dessous les jours et heures) : Les visites à domiciles (précisez si sur RVD ou libre, précisez les horaires du matin et de l'après-midi) –en général entre : Emploi du temps hors consultations et visites (par exemple temps de rencontre maître de stage et interne, révision de dossiers, travail sur les dossiers médicaux …)

6 v2 6 Organisation de lactivité de linterne Temps de présence de linterne (il peut être différent des horaires douverture du cabinet; précisez les jours et heures) La participation de linterne aux consultations se fait de trois façons : –en position dobservateur, –« semi-active », où il intervient jusquà diriger la consultation en présence du maître de stage (supervision directe), –« active », où il consulte seul avec supervision indirecte du maître de stage. Ces 3 phases se succèdent et sintriquent dans le temps. Même en fin de stage, le « statut dobservateur » reste formateur. « Lactif » arrive plus ou moins vite selon linterne, le maître de stage et les patients. Linterne accomplit tous les actes queffectue le maître de stage si ce dernier estime pouvoir les lui confier : consultations, visites, actes techniques, relation avec les autres intervenants, gestion du cabinet médical… Durant la phase « active », le (un des) maître(s) de stage est joignable en permanence, et peut intervenir si nécessaire En fonction de votre activité et de votre cabinet vous pouvez en outre compléter les rubriques ci- dessous : En consultation Pour la phase active, linterne dispose de c réneaux de consultations quil organise lui- même (précisez ici les plages horaires pour linterne) : En visite à domicile (précisez ici les plages dactivités pour linterne) –Les visites programmées sont effectuées le par le maître de stage et linterne, le par linterne seul. –Les visites urgentes sont effectuées par linterne seul. –Linterne dispose de pour les visites, préparée au début du stage. –Les visites sont effectuées Principe : 11 demi-journées par semaine, dont 2 pour les obligations universitaires. (le jeudi est en général consacré aux séminaires à la Faculté, mais lorsquil ny en a pas, votre MdS peut vous demander dêtre pr é sent au cabinet)

7 v2 7 Autres activités de linterne au cabinet (Proposées à titre dexemple; ajoutez ou supprimez les rubriques) Revue de dossiers – Revue de lecture – Recherche universitaire – Informatique –Prise en main du logiciel médical –Apprentissage de la télétransmission. –Recherche et exploitation de bases de données sur Internet. –Exploitation des logiciels médicaux: … –Comptabilité. Économie du cabinet Apprentissage par lInterne : –Du suivi du matériel consommable et des commandes de matériel. –De lévaluation des dépenses du cabinet avec les documents de la sécurité sociale (relevés SNIR, TSAP) et des impôts. –Des contrats juridiques pour linstallation: achat de clientèle, association de médecins, contrat de bail local professionnel, SCI … –Des assurances du cabinet et du médecin. Documents –Port-folio.

8 v2 8 Activités de linterne extérieures au cabinet Les extérieurs Activités dobservation auprès des intervenants des médecins généralistes : Linterne effectue une demi-journée auprès des intervenants qui lintéressent. –Sécurité sociale (8 demi-journées obligatoires). –Santé Service (4 demi-journées). –Autres médecins généralistes du groupe de maîtres de stage. –Médecin du travail. –Infirmière. –Pharmacien. –Kinésithérapeute. –Orthophoniste. –CMP (centre médico-psychologique). –Podologue. –COTOREP. –PMI. –Planning familial. –Consultation IVG. –Consultation CHA. –Consultation anti-tabac. –Autre… Les réunions du groupe de maîtres de stage –Réunions du groupe internes et maîtres de stage. Les ED de maîtres de stage –Ce son t des cours pratiques effectués par un des maîtres de stage du groupe sur des sujets de médecine générale, proposés par les maîtres de stage et les internes. Les séances de FMC –Participation à des congrès intéressant la médecine générale. Les réunions de –Soirées mensuelles.

9 v2 9 A préciser le plus vite possible après lentrée en fonction de linterne. Ils sont à fixer dun commun accord, en fonction des impératifs de chacun, dont le bon fonctionnement du cabinet ! Les vacances sont prévues le : Vacances et congés

10 v2 10 Bibliothèque A compléter en fonction de votre équipement informatique et des documents utiles : Revues, livres… Précisez les titres, les adresses Internet consultables avec les codes d'accès, etc.. Au cabinet, sont disponibles :

11 v2 11 Nomenclature des principaux actes et leur tarifs ActeCodification de lacteMontant de lacte C22 C + DEQP ,07 Acte durgence au cabinet pour détresse Consultation pédiatrie <2 ans Consultation pédiatrie 2 à 6 ans YYYY010 C MNO C MGE 74, Visite programmée JUSTIFIEE Visite pour maintien au domicile V + MD32 V NON JUSTIFIEE Visite avec dépassement V22 Visite programmée + ECG à domicile V MD + DEQPOO3 + YYYY ,07 9,60 Visite urgenteV MU44,60 Visite urgente + ECG à domicile V MU + DEQPOO3 +YYYY490 44,60 13,07 9,60 Visite urgente Avec actes durgence Visite de premier recours MU YYYY010 22,60 48

12 v2 12 Les correspondants préférés Cardiologue : Dr Dermatologue : Dr Endocrinologue : Dr Gastro-entérologue : Infirmière : Mme Hôpital Kinésithérapeute : Ophtalmologue : Dr ORL : Dr Pharmacien : Mr Phlébologue : Dr Pneumologue : Dr Radiologue : Dr Rhumatologue : Dr Rhumatologue du sport: Dr

13 v2 13

14 v2 14

15 v2 15 (précisez éventuellement en face de chaque numéro si vous désirez ou non que linterne le communique aux patients) Ligne cabinet : 01 Eventuellement ligne dédiée uniquement aux patients: 01 Mobile : 06 Fax cabinet : 01 Domicile: 01 Internet : Code Carte Vitale : Ordinateur (mots de passe) : Répertoire personnel En cas de panne informatique, de problèmes de télétransmission Contactez :

16 v2 16 GROUPE n° (vous pouvez faire un « copier coller » de la liste qui vous est adressée par le secrétariat) Groupe de Maîtres de stage et internes

17 v2 17 COMMENT LIBELLER UNE RÉFÉRENCE ? La rédaction d'une bibliographie obéit à des règles précises. Le système le plus employé est le système "Vancouver". Les références sont numérotées selon l'ordre d'apparition dans le texte et gardent leur numérotation si elles sont citées plusieurs fois. RÉFÉRENCE D'UN ARTICLE DE PÉRIODIQUE Dans l'ordre : 1. Le nom des auteurs, suivi des initiales du prénom, séparés par une virgule, sans point sauf après le dernier prénom. Jusqu'à 6 auteurs, il faut les citer tous ; à partir de 7 auteurs, il ne faut citer que les 3 premiers suivis de "et al.". 2. Le titre original de l'article en entier suivi d'un point. 3. Le nom de la revue en entier sans abréviation si la revue n'est pas indexée à l'Index Médicus (voir à la Bibliothèque Universitaire), en abrégé suivant l'Index Médicus (sans point entre les abréviations) si la revue est indexée. Il n'y a pas de point après le nom. 4. L'année de publication, suivie d'un point virgule, sans espace. 5. Le numéro du tome ou du volume, suivi de deux points, sans espace. 6. La première et le dernière page de l'article, séparées par un tiret, suivies par un point. Exemple : Walusinski O. La pratique de l'échographie est-elle utile en médecine générale. La revue du Praticien-Médecine Générale 1995;311: Jonville-Bera AP, Autret E. Erreurs d'utilisation des médicaments chez l'enfant. Rev Presc 1995;152: RÉFÉRENCE D'UN LIVRE Dans l'ordre : 1. Le nom des auteurs, suivi des initiales du prénom. 2. Le titre du livre avec le numéro de l'édition (à partir de la seconde), suivi d'un point. 3. La ville de la maison d'édition, suivi de deux points. 4. Le nom de la maison d'édition, suivi d'une virgule. 5. L'année de l'édition, suivie de deux points, sans espace. 6. Le nombre total de pages ou les pages à consulter, séparées par un tiret, suivies par un point. Exemple : Huguier M, Maisonneuve H. La rédaction médicale, de la thèse à l'article original. Paris : Douin, 1990: RÉFÉRENCE D'UN CHAPITRE D'UN LIVRE Dans l'ordre : 1. Le nom des auteurs, s'ils sont identifiés pour chaque chapitre. 2. Le titre du chapitre du livre, suivi d'un point. 3. La mention "In" ou "Dans" suivie de deux points. 4. Le nom des rédacteurs du livre suivi de "eds" et d'un point. 5. Le titre du livre en entier, suivi d'un point. 6. La ville de la maison d'édition, suivi de deux points. 7. Le nom de la maison d'édition, suivi d'une virgule. 8. L'année de publication, suivie de deux points, sans espace. 9. La première et la dernière page à consulter, séparées par un tiret, suivies par un point. Exemple : Doumenc M, Goupy F, Molinari M. L'évaluation des pratiques en médecine générale. In : Matillon Y, Durieux P, eds. L'évaluation médicale : du concept à la pratique. Paris : Médecine-Sciences Flammarion, 1994:125-32

18 v2 18

19 v2 19 « Conseiller les étudiants en médecine sur ce qui est important dans ce qu'ils font. » Dans le n° du 3 Janvier 2004 du BMJ*, R. Smith nous rappelle quelques principes importants qui gouvernent la pratique de la médecine. Son éditorial intitulé "Conseils à une nouvelle promotion d'étudiants dans une nouvelle faculté de médecine" commence ainsi : "Au début de l'année, j'ai eu le privilège de parler à une nouvelle promotion d'étudiants en médecine dans une nouvelle faculté. Qu'allais je bien pouvoir leur dire? J'étais intimidé. Je me sentais investi d'une grande responsabilité bien que je sache que la majorité de ce que j'allais dire allait être, dieu merci, oublié ou ignoré. Cherchant de l'aide, j'ai interrogé les membres de notre comité éditorial, tous médecins originaires du monde entier, sur ce que je pourrais dire. Ils m'ont répondu avec enthousiasme et m'ont suggéré d'élargir le débat. C'est la principale raison de cet article. Ce sont les bases d'une discussion que j'espère riche. En pensant à ce que nous devrions dire aux nouveaux arrivants dans la profession, nous avons réfléchi à ce qui est important dans ce que nous faisons. » Conseils des membres du comité éditorial du BMJ aux jeunes médecins Considérez vos connaissances avec humilité. N'ayez pas peur de reconnaître votre ignorance. Apprenez à gérer l'incertitude. De même que vous ne devez pas avoir peur de dire "je ne sais pas", n'ayez pas peur de risquer d'avoir tort. N'hésitez pas à discuter ce qui vous est enseigné, surtout si cela vous semble incohérent ou contradictoire. Ne croyez pas ce que vous lisez dans les revues médicales et les journaux Cherchez comment apprendre à apprendre, comment avoir accès à des informations utilisables et comment critiquer une information. Restez vous même quelles que soient les circonstances. En dehors de la famille, il n'existe pas de lien plus étroit qu'entre médecins et patients. Soignez les patients avec le respect et les traitements dont vous useriez pour vos amis et votre famille. Essayez de pratiquer la médecine avec l'éthique et les principes que vous aviez quand vous avez commencé vos études de médecine. Les 10 premières fois que vous ferez quoi que ce soit à un patient, poser un cathéter intraveineux ou recoudre une plaie seront difficiles, alors faites les au plus vite. Soyez content de chaque changement de stage, même s'il n'est pas dans vos intentions de choisir cette spécialité, car vous vivrez et partagerez des expériences passionnantes. La médecine n'est pas seulement clinique. Elle est aussi relation, travail en équipe, utilisation d'outils de communication, recherche, publication et esprit critique. Guérir n'est pas forcément ce que les patients attendent de vous : les patients et leur famille recherchent peut être un soutien, une main secourable, une âme bienveillante. Quand vous êtes dans un mauvais jour parce que vous êtes fatigué, stressé, débordé et dévalorisé, n'oubliez jamais que la situation est bien pire pour la personne qui est du "coté froid du stéthoscope". La journée peut être horrible, mais vous ne souffrez pas d'un cancer du pancréas. Soyez content de ce que vous faites. Conseils de David Sackett, père de Evidence Based Medicine (EBM) Le moyen thérapeutique le plus efficace dont vous disposez, c'est vous. La moitié de ce que vous avez appris durant vos études sera soit fausse soit dépassée dans les 5 ans suivant votre diplôme. Le problème c'est que personne ne peut vous dire qu'elle moitié sera concernée. De ce fait, la plus importante des choses à savoir est d'apprendre comment apprendre par vous même. Souvenez-vous que vos enseignants racontent autant de bêtises que vos parents. Vous y êtes pour bien plus de plaisir que ce que vous imaginez. *Smith R. Thoughts for new medical students at a new medical school. BMJ 2003;327:1430- (Traduction de Dominique HUAS)

20 v2 20 A remplir par linterne Objectifs du stage (connaissances ou gestes techniques que je souhaiterais découvrir ou approfondir): Notes, questions, propositions:


Télécharger ppt "Guide daccueil de linterne au cabinet de médecine générale Docteur Semestre Octobre 2007 - avril 2008."

Présentations similaires


Annonces Google