La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

B Barrou, EFPMO Juin 2010 Méthodes de perfusion rénale chez les donneurs dorganes décédés par arrêt cardiaque : comparaison de la circulation régionale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "B Barrou, EFPMO Juin 2010 Méthodes de perfusion rénale chez les donneurs dorganes décédés par arrêt cardiaque : comparaison de la circulation régionale."— Transcription de la présentation:

1 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Méthodes de perfusion rénale chez les donneurs dorganes décédés par arrêt cardiaque : comparaison de la circulation régionale normothermique (CRN) et de la perfusion in situ (sonde de Gillot)

2 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Refroidir aussi vite que possible Reperfuser en normothermie avant de refroidir Une fois le décès déclaré, Comment perfuser les organes ?

3 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Mise en place de la sonde de Gillot Sonde de Gillot Refroidir aussi vite que possible

4 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Début de la perfusion in situ 15 à 20 litres Délai canulation – explantation < 180 mn

5 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Oxygénateur à membranes Rechauffeur Pompe Reperfuser en normothermie avant de refroidir Délai canulation – explantation < 240 mn À différencier de l ECMO Mise en place de la Circulation Régionale Normothermique (CRN) 37 °C

6 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Au bloc : passage de la CRN à la perfusion in situ procédure simplifiée 3 à 4 litres Décharge cave

7 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Caractéristiques donneurs et receveurs CRN vs. Gillot CRNGillotp N =1314 Maastricht Classif. IIa/IIb10/310/40,09 Age donneurs47 ± 7 (32-54)36 ± 12 (19-52) Créatinine donneurs127±29 (77–164)118±37 (46-145)0,58 Ischémie chaude (mn)9,4 ± 3,6 (5–15) 11 ± 7,6 (5-32) 0.48 Ischémie froide (heures)13,7 ± 4,2 (6-20,7) 13 ± 2,9 (6,3-17) 0.6 Age receveurs48,5 ± 9,5 (23-58) 46 ± 10 (26-57) 0,48 Durée Dialyse (mois)22,9 ± 17,2 (0-65) 26,4 ± 24,2 (7-97) 0,45 Le choix de la méthode de perfusion n'a été fonction que de la disponibilité de l'équipe de chirurgie cardiaque

8 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Reprise précoce de fonction rénale CRN vs. Gillot expérience de la Pitié CRNGillotp N =1314 Type IIa/IIb10/310/40,09 Jour de reprise de diurèse1,1 ± 2,7 (0-9) 5,9 ± 7,1 (0 -23) 0.04 Nb de séances d hémodialyse1,8 ± 2 (0-5) 4,7 ± 3,1 (0-9) Reprise retardée de fonction *46 %78 %0.09 Jour créat. < 300 µmol/l13,8 ± 8,6 (2-24) 28,6 ± 12,6 (5-60) Créatininémie à 1 mois164 ± 47 (87-243) 302 ± 150 ( ) Créat M12 (µmol/l)124 +/- 25 (106 – 139)135 +/- 40 (97 – 212)0,5 Durée dhospitalisation20,1 ± 6,6 (10-31) 30 ± 8,3 (10-44) * : au moins une séance dHD au cours de la première semaine Choix de la méthode : uniquement fonction de la disponibilités des équipes

9 B Barrou, EFPMO Juin 2010 Conclusion Résultats préliminaires qui nous confortent dans nos choix Analyse à plus long terme indispensable, notamment histologique (biopsie systématique à un an) Encore très peu dexpérience rapportée CRN obligatoire pour le foie Greffe DDAC/CRN préférable à greffe DDME « à critères étendus » ?? Programme long à démarrer mais à très fort potentiel


Télécharger ppt "B Barrou, EFPMO Juin 2010 Méthodes de perfusion rénale chez les donneurs dorganes décédés par arrêt cardiaque : comparaison de la circulation régionale."

Présentations similaires


Annonces Google