La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES ÉVALUATIONS COORDONNÉES ET LAGENDA DE TRANSFORMATION Juin 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES ÉVALUATIONS COORDONNÉES ET LAGENDA DE TRANSFORMATION Juin 2012."— Transcription de la présentation:

1 LES ÉVALUATIONS COORDONNÉES ET LAGENDA DE TRANSFORMATION Juin 2012

2 Leadership, coordination, redevabilité Action # 34: Les responsables du CPI ont appelé à un renforcement du rôle de l'évaluation des besoins dans la réponse humanitaire Faire réussir lagenda de transformation: – La réponse humanitaire dans les premiers stades d'une crise de grand magnitude (L3) sera rendue plus efficace par le déclenchement immédiat du MIRA – Les résultats des évaluations des besoins devraient guider la planification stratégique globale et le processus de priorisation

3 Le Défi Prolifération des évaluations Suivi non harmonisé Guider la planification stratégique globale et le processus de priorisation

4 Le Groupe de Travail sur les Évaluations Coordonnées Mandat: Elaborer des méthodes et des outils pour promouvoir lévaluation multi-sectorielle des besoins humanitaires Composition: Spécialistes des agences des Nations Unies, des ONG et la CR/CR. UNDAC est également représentée par OCHA / FSSC Création: Créé par le Comité Permanent Inter- organisation (CPI) en Tous ses produits sont approuvés par le CPI

5 Directives opérationnelles sur les évaluations conjointes Outils – Principaux indicateurs humanitaires – Approche MIRA – Tableau de bord humanitaire Le renforcement des capacités – Pool & Roster (CASPAR) – Formation pour les organismes, UNDAC, Clusters et les mécanismes de mobilisation Les Outils

6 I. Directives opérationnelles sur les évaluations conjointes

7 Vision Une vision partagée – un engagement partagé Définitions des rôles et des méthodes pour coordonner les évaluations Cadre stratégique global pour la coordination des évaluations Buy-in et solutions techniques

8 Définition Évaluations coordonnées - ça veut dire: – planifiées et réalisées en partenariat – résultats partagés avec l'ensemble de la communauté humanitaire Lévaluation coordonnée inclue également l'analyse partagée des données existantes Deux types d'évaluation coordonnée: – Les évaluations conjointes – Les évaluations harmonisées

9 Rôles Le Coordonnateur humanitaire, appuyé par OCHA – responsable de la coordination des évaluations d'urgence Secteur/Cluster au niveau des pays – responsables de la coordination de l'évaluation des besoins et de l'analyse au sein des clusters / secteurs individuels. Ils sont également responsables de s'engager dans la coordination d'évaluation inter-Cluster/Secteur Membres des Clusters / Secteurs – Responsables de la réalisation d'évaluations de façon coordonnée

10 Méthode Equilibre entre la qualité des données / informations et le délai pour les obtenir La nécessité de guider la prise de décisions – les conclusions de l'évaluation devraient être suffisantes pour appuyer les décisions La valeur de données secondaires lorsque l'accès et les ressources sont limitées. Prise en compte des ressources humaines / financières L'importance de lanalyse intersectorielle et inter-agence dans la création d'une vision commune et globale

11 Cadre

12 II. MIRA – 2 Composantes La définition du scénario préliminaire informe le flash appeal initial. Il décrit la gravité de la crise et les tendances, et est basé largement sur des données secondaires Le rapport MIRA informe la révision du flash appeal. Il complète la collecte / analyse des données secondaires à travers une enquête sur le terrain. Il est basé sur des données primaires et secondaires

13 MIRA Méthodologie Un cadre analytique qui décrit les besoins en information – Aligne les besoins d'information des secteurs – Structure des résultats – Aide à identifier les sources et les lacunes d'information La collecte et l'analyse des données secondaires – Reconnaît les ressources limitées dans les deux premières semaines – Reconnaît que beaucoup d'informations sont déjà disponibles – La compilation systématique de l'analyse des données secondaires La collecte des données sur le terrain – Equilibre entre la qualité et la quantité de données – Limiter les endroits visités, mais les sélectionner de manière adéquate (pas par randomisation) Lanalyse intersectorielle et la définition des priorités stratégiques, avant la diffusion des résultats.

14 Outils MIRA Modèle: Définition du scénario préliminaire Formulaire denquête – 5 modules – Description (metadata) – Interview générale – Interview spécialiste – Observations directes – Analyse immédiate (debrief) Banque des questions (version en ligne sous développement) Modèle: Rapport MIRA

15 III. Crises Prolongées Des évaluations sectorielles approfondies et des systèmes de surveillance fournissent des données La coordination de l'évaluation sectorielle reste avec les coordonnateurs de cluster – L'utilisation des outils et méthodes spécifiques des Cluster / Secteur – Analyse de routine des besoins sectoriels, les interventions, les lacunes et les priorités opérationnelles Lanalyse intersectorielle des données est coordonnée par OCHA – Établir un processus de partage et rassembler les données provenant de multiples sources et des clusters – Revoir systématiquement les informations disponibles et identifier les lacunes (inventaire des données) – Établir un plan dévaluations pour combler les lacunes – Analyser systématiquement les informations disponibles (tableau de bord humanitaire)

16 Au Minimum: Dans les crises prolongées des évaluations en profondeur doivent être au minimum harmonisées entre les clusters, et OCHA va coordonner le partage des données et l'analyse

17 Comment Harmoniser Coordonner le processus de collecte des données – Groupe de travail Évaluation (et gestion de l'information) Veiller à la synchronisation géographique et temporelle des évaluations – Registre des enquêtes Utiliser un ensemble cohérent de données opérationnelles communes, en particulier les chiffres de population et les limites administratives – COD: Common Operational Dataset (web: cod.humanitarianresponse.info) Utiliser un ensemble cohérent dindicateurs sectoriels convenus – Principaux indicateurs sectoriels Établir un processus pour rassembler les données provenant d'évaluations multiples et des systèmes de surveillance – L'inventaire des données – Plan d'évaluation (ou d'amélioration du suivi) des besoins Établir un processus pour une analyse sectorielle et inter-sectorielle – Tableau de bord humanitaire

18 Humanitarian Dashboard

19

20 Analyse Sectorielle SECTOR SHEET 1 Latest update Period: CAP Cycle 2012 Cluster lead agencies (+ CONTACT INFO) I. ANALYSIS PRIORITY NEEDS Highlight any changes in needs since the CAP 2012 document (E.g. higher rates of malnutrition among people in famine affected regions) SECTOR ANALYSIS - most affected groups, - most affected areas, - trend (of needs), - main challenges (of response), - risks, - gaps (related to caseloads and indicators). Elaborate on the points listed on the left and highlight changes since the CAP 2012 document

21 II. CASELOAD TRACKING PER MAIN CLUSTER ACTIVITY BEST ESTIMATE OF PEOPLE IN NEED DATE 1: (figure established in CAP 2012 document) 1,000,000 1) Explain this figure (how was this estimate calculated): 2) List also people in need outside of the CAP framework (this is important to obtain a complete picture of the overall situation) n DATE 2: (next update or mid-year reiview figure) 1,200,000 Explanation:Reliability of estimate: Date 3: (continue enpanding matrix with new figures) Reliability of estimate: NUMBER OF PEOPLE TARGETED DATE 1: (figure established in CAP 2012 document) 400,000 Detail how this figure was calcluated: If possible, list also people targeted outside the CAP framework: Reliability of information: DATE 2: (next update or mid-year reiview figure) 700,000 Reliability of estimate: Date 3: (continue enpanding matrix with new figures) Explanation:Reliability of information: BEST ESTIMATE OF NUMBER OF PEOPLE COVERED DATE 1: 200,000 1) Explain the standards (e.g. sphere) applied to estimate the number people covered and detail the calculation: 2) List also people covered outside CAP framework (this is important to obtain a complete picture of the overall response Reliability of information: DATE 2: 500,000 Explanation:Reliability of estimate: Date 3: (continue enpanding matrix with new figures) Explanation:Reliability of information: Information Gaps Planned needs assessments III. CAP LOGFRAME - TRACKING OF INDICATORS Cluster Objectives Outcomes with corresponding targets Outputs with corresponding targets Indicators with corresponding targets and baseline Achieved as mid- year Achieved as end-year 1

22 IV. La préparation est essentielle Sensibiliser au niveau des pays – assurer le buy-in des autorités nationales et des principaux acteurs humanitaires Examiner les évaluations entreprises - s'appuyer sur ce qui existe et fonctionne Élaborer des processus et identifier les collaborations: – les rôles et les responsabilités et SOP – Structures des coordination – logistique, ressources humaines et financières Préparation des données – y compris de base / données secondaires Développer des outils Identifier et renforcer les capacités d'entreprendre des évaluations Construire une culture de l'évaluation coordonnée....

23 Résumé 1.Les évaluations devraient être entreprises conjointement, ou d'une manière harmonisée. 2.L'approche Cluster énonce clairement les rôles et les responsabilités relatives à la coordination des évaluations 3.La méthode de coordination de l'évaluation varie selon le contexte 4.Une évaluation initiale et rapide devrait être entreprise conjointement par cluster dans les deux premières semaines suite à une crise soudaine. 5.Dans les crises prolongées, des évaluations approfondies devraient être au minimum harmonisées entre les différents clusters. OCHA devrait appuyer le partage et l'analyse entre tous. 6.La préparation est la clé et dans le cas de MIRA devrait faire partie d'un vaste processus inter-agence de planification d'urgence.


Télécharger ppt "LES ÉVALUATIONS COORDONNÉES ET LAGENDA DE TRANSFORMATION Juin 2012."

Présentations similaires


Annonces Google