La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marcel Lebrun, professeur UCL, conseiller pédagogique IPM président du Consortium Claroline Claroline Une histoire et un futur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marcel Lebrun, professeur UCL, conseiller pédagogique IPM président du Consortium Claroline Claroline Une histoire et un futur."— Transcription de la présentation:

1 Marcel Lebrun, professeur UCL, conseiller pédagogique IPM président du Consortium Claroline Claroline Une histoire et un futur

2 Pédagogies et technologies main dans la main...

3 Repris de Dujol L. (2009)

4 Un bout dhistoire... Pas trop vite...

5 Au début, lusine à gaz... permettait de réaliser des choses complexes, mais rendait complexe les choses simples !

6 Ressources Problèmes Projets Buts Un modèle pragmatique dapprentissage pour créer des dispositifs pédagogiques... Groupe Coopération « INFORMATIONS » « ACTIVITES »« PRODUCTIONS » MOTIVATION INTERACTION Lebrun, M. (2007). eLearning pour enseigner et apprendre. Academia-Bruylant, Louvain-la-Neuve Contexte

7 Une conviction... seulement ? Une plate-forme, simple, intuitive, comme iCampus-Claroline, devrait permettre aux enseignants de soccuper de ce qui importe le plus, lapprentissage des étudiants. Ils devraient ainsi progressivement migrer vers des dispositifs pédagogiques plus riches, plus interactifs, plus proactifs eLearning et eWorking Enseigner... mettre en place des conditions dans lesquelles lapprenant puisse apprendre

8 iCampus : 5 fonctions de base Mettre des ressources à disposition Informer et rassurer les étudiants Proposer des activités Que létudiant puisse publier ses travaux Permettre les interactions Description du cours, « learning path », annonces, agenda Documents et liens Exercices, wiki Travaux Groupes, forums, discussions

9 Un accompagnement logistique et informatique pour le projet WIST Consortium 2008 Claronext FirstSpinOff Soutien politique CfWB

10 Claroline, qui es-tu ? Une jeune femme patricienne de Pompéi des années représentée sous les traits de la poétesse grecque Sappho Découverte au XVIII e siècle à Pompéi (insula occidentalis) et conservée au Musée Archéologique National de Naples

11 Claroline au travers des âges De 2000 à 2010

12 Claroline Un Consortium International Université Catholique de Louvain (Belgique) Haute Ecole Léonard de Vinci (Belgique) Université du Québec à Rimouski (Québec) Universidade de Vigo (Espagne) Universidad catolica del Norte (Chili) Ecole Centrale de Lyon (France) Université Blaise Pascale (Clermont-Ferrand, France) Université de Bordeaux 1 (France) Université de Montpellier 2 (France) AWT Université Jean Monnet (Saint-Etienne, France) EMLYON Business School (France)

13 Claroline... vers Claronext Laccroissement du nombre dutilisateurs induit une tension entre la demande de nouvelles fonctionnalités et la volonté de préserver la simplicité dutilisation de la plate-forme La variété des publics-cibles et des contextes dutilisation entraîne des demandes de personnalisation en termes dinterfaces homme-machine. La variété des modes dutilisation et lintégration à des développements externes augmentent les exigences en termes de sécurité daccès ou dutilisation de la plate-forme. A côté des utilisations de la plate-forme dans le cadre de formations, il apparaît des utilisations dans dautres contextes, par exemple la gestion de projets. Le besoin dinterfaçage de la plate-forme avec des applications périphériques et singulièrement le besoin dintégration de la plate-forme au sein denvironnements de travail tels que les portails dorganisation est de plus en plus demandé. La demande de partager des contenus au sein de la plate-forme, voire de plusieurs plates-formes, augmente. La disponibilité des outils Web 2.0 et lévolution des usages de tout un chacun en matière dinformations, de collaborations et dinteractions demandent une évolution nette, convergente, modulable et organisée des outils de type LMS, CMS...

14 Impacts de Claroline ?

15 Impact des technologies ? ä « There is little empirical evidence that course management systems actually improve pedagogy. Study findings suggest, however, that using a CMS does invite faculty to rethink their course instruction and instructional environment, resulting in a sort of accidental pedagogy ». Morgan, G. (2003). Faculty Use of Course Management Systems. Research Study from the EDUCAUSE Center for Applied Research.

16 Fossilisation ou évolution ? Première question : le type doutils utilisés par les enseignants, un signe de linnovation pédagogique et du développement pédagogique? Nous avons en effet suggéré que la mise à la disposition des enseignants dune plate-forme simple à utiliser allait favoriser le développement progressif de nouvelles formes denseignement. Lhypothèse contradictoire est de dire que les enseignants allaient tout simplement reproduire les anciennes pratiques transmissives avec les nouveaux outils

17 Fossiliser les pratiques ou bien...

18 Développement Professionnel Les savoirs La technique Lhumain Létudiant Linstitution Le dispositif Modèle de Katz (1974), revu Mode Transmissif Mode Incitatif Mode Interactif

19 Les outils principaux de Claroline

20 En synthèse graphique... iCampus- UCL Mode Transmissif Mode Incitatif Mode Interactif Attendu

21 Pour un apprentissage de qualité ? Deuxième question : les perceptions des étudiants quant à lapprentissage, un signe dun apprentissage de qualité ? Est-ce que la perception des étudiants à propos de leur apprentissage dépend de la richesse technologique du dispositif construit par lenseignant ? Il sagit là dun facteur important qui touche à la qualité perçue de lapprentissage. Lhypothèse contradictoire est de dire que la perception des étudiants quant à la qualité de leurs apprentissages est indépendante des outils (et donc du dispositif mis en place)

22 Exemple dutilisation du modèle Motivation ? Information ? Activités ? Interaction ? Production ?

23 Par rapport aux cours où le professeur nutilise pas iCampus, dans quelle mesure êtes-vous daccord avec les changements suivants ?

24

25 Pourcentage daccord pour les étudiants

26 En fonction du nombre doutils ?

27

28 Claroline 2.0 ?

29 Cinq clés... à nouveau Centration utilisateur Infiltration Multimédias Réseautage social Outils dapprentissage Outils de production Espace privé, espace public Interopérabilité (LMS, ENT...) Kyte Procaster InwiCast Slideshare Picassa Del.icio.us … Mahara EduPortfolio Mindomo Xmind Google docs Netquiz Exe … Ning, Elgg FaceBook Slideshare Twitter BuddyPress Skype … iGoogle Netvibes Blogger Flock … Gestion de projets Bloc Notes Zotero Google docs...

30 Notre modèle et Web 2.0 «Répertoires» «Bases de données» «Monde-Web-o-pédie» «Ressources» «Mes notes» «Mon ePortfolio» «Mes travaux -Cours - MétaCours...» Collection dinformations Ensemble dutilisateurs Espace dactivités Contextes de travail «Moi» «Mes réseaux» «Mon groupe - Classes - Années» «Monde» Keep it

31 Un leitmotiv... un défi S implicité S ouplesse S tabilité


Télécharger ppt "Marcel Lebrun, professeur UCL, conseiller pédagogique IPM président du Consortium Claroline Claroline Une histoire et un futur."

Présentations similaires


Annonces Google