La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire régional de sensibilisation sur les Droits des peuples autochtones dAfrique centrale et de lEst Les défis auxquels font face les peuples autochtones.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire régional de sensibilisation sur les Droits des peuples autochtones dAfrique centrale et de lEst Les défis auxquels font face les peuples autochtones."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire régional de sensibilisation sur les Droits des peuples autochtones dAfrique centrale et de lEst Les défis auxquels font face les peuples autochtones dAfrique Centrale Par Kalimba Zéphyrin(GTCADHP) et Honorable Vital BAMBANZE (MEDPA) Du Août 2011.

2 Qui sont les Peuples qui sy identifient comme Peuples autochtones en Afrique centrale. -Burundi: Les Batwa -Cameroun: Bakola/Bagyeli,Medzan, Mbororo, -République Centre Africaine: Baka, Bayaka, Biaka, Mbororo, -République du Congo: Yaka, -R D Congo :Batwa, Bambuti,Bacwa, Barwa, -Gabon: Baka, Bakola, -Guinée Equatoriale, -Rwanda: Batwa, -Tchad: Mbororo. Ces peuples sont généralement des chasseurs Ceuilleurs, Pasteurs Nomades, Sémi- nomades ainsi que certaines catégories qui pratiquent la poterie traditionnelle et lagriculture.

3 Les défis aux quels font face ces Peuples. Dans leur environnement immédiat ou lointain, les autochtones dAfrique centrale font face aux mêmes difficultés : les stéréotypes négatifs de leurs compatriotes, lexclusion sociale et politique, la perte des terres et ressources naturelles, la marginalisation et la discrimination, lanalphabétisme ». Dune manière générale, les autochtones ne disposent ni cadre ni moyens dexpression et de ce fait, ils croupissent dans un isolement fortuit à la base de leur léthargie séculaire.

4 Les Droits fondamentaux des Autochtones qui sont violés. Pour que les Peuples autochtones expriment librement leur propre identité et exercent leurs Droits, ils devraient être libres de toutes formes de discrimination, ce qui implique nécessairement le respect de leurs Droits humains et de leurs libertés fondamentales entre autres: Sappeler par leurs propres noms, Participer librement et au même pied dégalité au développement politique, économique, social et culturel de leur pays, Maintenir leurs propres formes dorganisations, Maintenir leur style de vie, leurs cultures et leurs traditions, Maintenir utiliser leur propre langue, Maintenir leurs propres structures économiques dans les régions où ils vivent, Prendre part au développent et leurs systèmes et programmes déducation, Gérer leurs terres et ressources naturelles y compris la chasse, la pêche et la poterie, Avoir accès à la justice sur une base déquité. (Déclaration de la CADHP Paragraphe 42).

5 Des conséquences directes sur le droit à la vie.

6 Perte de conscience pour prendre en mains leur propre développement. Hute des Batwa au Rwanda Maisons construites par le gouvernement.

7 Perte de lidentité culturelle ayant comme conséquence lassimilation Les autochtones de lAfrique Centrale vivent généralement dans les forêts pratiquant la chasse et la cueillette, dautres du pastoralisme et du nomadisme.

8 Droit à la participation à des Instances de prise de décisions. -Très peu dautochtones participent à gestion des affaires que ce soit au niveau national, régional et international, -Des ONGs ne recrutent pas les peuples autochtones pour quils puissent gérer les projets leur concernant, -Beaucoup de projets sont implantés dans les communautés sans concertations, -Les terres ancestrales des autochtones sont spoliés sans leur consentement libre avisé et éclairé et sans compensassions ni indemnisation. -Peu dautochtones dAfrique centrale

9 Absence de politique socio-économique par les secteurs de développement. Pas de politiques pour léducation, Pas de politiques pour la santé infantile conséquence directe mortalité, Pas construction de maisons permettant une santé parfaite des enfants, Manque de programmes de développement économique.

10 Manque de ratification et signature des instruments internationaux relatifs aux Droits des Peuples autochtones. Ratification de la convention 169 de BIT, Signature de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples autochtones par certains Etats dAfrique centrale, Mise en application de la charte africaine dans ses 2 et 3 sur le droit à légalité, article 5 sur le droit à la dignité, article 19 sur la protection contre la domination, article 20 sur lauto- détermination et larticle 22 su la promotion du développement culturel et de lidentité( art 22).

11 Méconnaissance de leurs Droits par les Autochtones Les autochtones ne savent pas quils ont le Droit : -à la vie, -à léducation, -à la justice équitable, -Aux soins de sante, -au logement décent, -Participation, Dune façon générale les Droits les plus élémentaires.

12 Bonnes pratiques. Au Burundi, la constitution nationale reconnaît la représentation des Batwa à lAssemblée Nationale et au Sénat avec 3 sièges dans chaque chambre, Congo Brazzaville vient de mettre en place une loi spécifique sur les Droits des Autochtones, RCA, vient dêtre le premier pays à ratifier la Convention 169 de BIT sur le continent africain, Au Rwanda, on est entrain de construire des maisons durables pour les Batwa, La RDC et les pays du bassin du Congo participent aux programmes de REED et on intègrent les autochtones, Au Cameroun, la constitution reconnaît les Baka et les Mbororo comme étant des populations vulnérables.

13 Recommandations aux Gouvernement. Reconnaître lidentité autochtone dans les Etats de lAfrique centrale, Sapproprier la question des autochtones et élaborer des programmes de leur développent dans tous les secteurs de la vie nationale, Création des commissions nationales, comprenant les autochtones, chargées détudier les questions spécifiques aux Autochtones, Faciliter et appuyer la célébration de la Journée Internationale des Peuples Autochtones dans tous les pays dAfrique centrale, Ratification et mise en application des instruments internationaux protégeant les Droits des Peuples Autochtones et les Minorités( Convention de BIT 169,DNUDPA,……)

14 Aux autochtones Travailler en synergie pour défendre leurs Droits, Approcher les autorités administratives pour exprimer leurs besoins, Approcher les ONGs pour exprimer leurs besoins.

15 Organisations onusiennes (Banque Mondiale,PUND,BIT,UNICEF, UNESCO Élaborer des programmes spécifiques aux Batwa pour une durée dau moins 10ans, Assurer un suivi de la mise en application des ces programmes,

16 QUE VIVE LIDENTITE ET LA CULTURE AUTOCHTONE


Télécharger ppt "Séminaire régional de sensibilisation sur les Droits des peuples autochtones dAfrique centrale et de lEst Les défis auxquels font face les peuples autochtones."

Présentations similaires


Annonces Google