La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Prêtres d hier et prêtres d aujourd hui, Les mêmes serviteurs de Dieu et de leurs fr è res.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Prêtres d hier et prêtres d aujourd hui, Les mêmes serviteurs de Dieu et de leurs fr è res."— Transcription de la présentation:

1

2 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Prêtres d hier et prêtres d aujourd hui, Les mêmes serviteurs de Dieu et de leurs fr è res … En cette année sacerdotale, initiée par le pape Benoît XVI, les prêtres de Noisy-le-Grand et de Gournay- sur-Marne vous invitent à réfléchir ensemble à la place et au rôle du prêtre dans lEglise daujourdhui. A partir de textes de la Bible, du Concile Vatican II, de témoignages, de prières et de vos questions. Quelle image avez-vous du prêtre et quattendez-vous dun prêtre ? Redécouvrons ensemble le visage de nos prêtres. Père NicolasPère MichelPère JacquesPère Patrick-JacquesPère Marek Saint Jean-Marie Vianney Bienheureux Ch. De Foucauld Saint Padre Pio Bienheureux Antoine Chevrier Père Maurice Zundel Saint José-Maria Escriva

3 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Père NicolasPère MichelPère JacquesPère Patrick-JacquesPère Marek Saint Jean-Marie Vianney Bienheureux Ch. De Foucauld Saint Padre Pio Bienheureux Antoine Chevrier Père Maurice Zundel Saint José-Maria Escriva Eglise SAINT SULPICE Samedi 13 mars h00 – 11h00 Vidéo sur la vie de Saint Jean-Marie Vianney, curé dArs Débat à partir du document disponible dans léglise, sur lAnnée Sacerdotale et à partir de vos questions (ce que vous attendez du prêtre, ce que vous naimez pas, ce que vous appréciez….)

4 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Le 19 juin 2009 le Pape Benoît XVI à ouvert lAnnée Sacerdotale. Cette année est aussi le 150 e anniversaire de la mort du saint patron de tous les curés du monde, Saint Jean-Marie Vianney. Cette année se veut être une année de réflexion et de prière pour et avec les prêtres. A Noisy-le-Grand et à Gournay-sur-Marne nous vous proposons dapprofondir limage que vous avez de vos prêtres, ce que vous en attendez, ce quils sont pour vous. Pour nous, prêtres, cest aussi une année de conversion, de remise en lumière de notre vocation spécifique. Ce document se veut être un outil, un moyen dentrer dans une réflexion. Emmenez-le chez vous, lisez-le, rapportez-le à la rencontre qui se déroulera dans votre église. Vous ne pouvez pas venir ? Alors priez pour les prêtres, pour vos prêtres et demandez au Seigneur de susciter des vocations sacerdotales au sein de nos communautés.

5 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Le prêtre, qui est-il ? Un homme mis à part pour Dieu ou un baptisé au milieu de ses frères ? Pris du milieu des hommes et établis en faveur des hommes, dans leurs relations avec Dieu, afin d'offrir des dons et des sacrifices pour les péchés, les prêtres vivent avec les autres hommes comme des frères. C'est ce qu'a fait le Seigneur Jésus : Fils de Dieu, Homme envoyé aux hommes par le Père, il a demeuré parmi nous et il a voulu devenir en tout semblable à ses frères, à l'exception cependant du péché. Et déjà, il a été imité par les saints apôtres : saint Paul, docteur des nations, "mis à part pour l'Evangile de Dieu" (Rom. 1,1), atteste qu'il s'est fait tout à tous afin de les sauver tous. Par leur vocation et leur ordination, les prêtres de la Nouvelle Alliance sont, d'une certaine manière, mis à part au sein du peuple de Dieu ; mais ce n'est pas pour être séparés de ce peuple, ni d'aucun homme quel qu'il soit ; c'est pour être totalement consacrés à l'oeuvre à laquelle le Seigneur les appelle. Ils ne pourraient être ministres du Christ s'ils n'étaient témoins et dispensateurs d'une vie autre que la vie terrestre, mais ils ne seraient pas non plus capables de servir les hommes s'ils restaient étrangers à leur existence et à leurs conditions de vie. Leur ministère même exige, à un titre particulier, qu'ils ne prennent pas modèle sur le monde présent et, en même temps, il réclame qu'ils vivent dans ce monde au milieu des hommes, que, tels de bons pasteurs, ils connaissent leurs brebis et cherchent à amener celles qui ne sont pas de ce bercail, pour qu'elles aussi écoutent la voix du Christ, afin qu'il y ait un seul troupeau, un seul pasteur. (Vatican II, Sur le ministère et la vie des prêtres, n°3)

6 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne D'après le concile, quels sont les deux pôles en tension dans la vie des prêtres ? Pourquoi est-ce important qu'ils vivent "avec les autres hommes" ? Pourquoi sont-ils aussi "mis à part" ? Cette mise à part du prêtre signifie-t-elle que la vie ordinaire n'est pas compatible avec la sainteté et donc que les laïcs sont coupés de Dieu (comme dans les religions antiques) ? A quoi leur fonction d'être "dispensateurs d'une vie autre que la vie terrestre" oblige-t-elle les prêtres ? Comment les prêtres que vous connaissez vivent cela ? Comment ce texte pourrait-il s'appliquer aux laïcs ? De quelle façon les deux pôles les concernent ?

7 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne La mission du prêtre. La relation du prêtre avec Jésus Christ et, en lui, avec son Église s'inscrit dans l'être même du prêtre, en vertu de sa consécration ou de l'onction sacramentelle, et dans son agir, c'est-à-dire dans sa mission ou dans son ministère. En particulier, le prêtre est serviteur du Christ présent dans l'Église mystère, communion et mission. Du fait qu'il participe à l'"onction" et à la "mission" du Christ, il peut prolonger dans l'Église sa prière, sa parole, son sacrifice, son action salvifique (= qui sauve). Il est donc serviteur de l'Église mystère parce qu'il accomplit les signes ecclésiaux et sacramentels de la présence du Christ ressuscité. Il est serviteur de l'Église communion parce que - en unité avec l'évêque et en lien étroit avec le presbyterium2 - il construit l'unité de la communauté ecclésiale dans l'harmonie des diverses vocations, des charismes et des services. Il est, enfin, serviteur de l'Église mission parce qu'il fait de la communauté une communauté annonciatrice et témoin de l'Évangile. Ainsi dans son être même et dans sa mission sacramentelle, le prêtre apparaît, dans la structure de l'Église, comme signe de la priorité absolue et de la gratuité de la grâce, qui est donnée à l'Église par le Christ ressuscité. Par le sacerdoce ministériel, l'Église prend conscience, dans la foi, de ne pas exister par elle-même, mais par la grâce du Christ dans l'Esprit Saint. Les Apôtres et leurs successeurs, comme détenteurs d'une autorité qui leur vient du Christ Tête et Pasteur, sont placés - par leur ministère - face à l'Église, comme prolongement visible et signe sacramentel du Christ, à sa propre place en face de l'Église et du monde, comme origine permanente et toujours nouvelle du salut, «lui le sauveur du Corps» (Ep 5, 23). Jean-Paul II, Pastores Dabo vobis, (Je vous donnerai des pasteurs)

8 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Comment Jean-Paul II définit-il le rôle des prêtres ? Comment s'exercent concrètement ces missions de sanctification, de construction communautaire et d'annonce de l'Evangile ? Depuis Vatican II, lors de la célébration de la messe, les prêtres sont face aux fidèles. D'après le texte, qu'est-ce que cela signifie ? Pour aller plus loin : Dans toutes les religions, il y a une distinction entre le sacré et le profane. Le sacré a un côté dangereux, puisqu'il met en contact avec la divinité toute-puissante ; il est donc réservé à des initiés, les prêtres (le "sacerdoce" = ceux qui font du sacré), tandis que les laïcs restent dans le domaine profane ("profane" = ce qui reste devant le temple). Ainsi, parmi les douze tribus d'Israël, celle de Lévi était à part, consacrée au service du Temple : Tu sépareras les Lévites du milieu des enfants dIsraël ; et les Lévites mappartiendront. (Nombres 8,14) Mais la séparation sacré / profane est remise en cause par l'Incarnation, qui est la venue de Dieu (sacré) au beau milieu de l'humanité (profane). Jésus explique à la Samaritaine : Femme, crois moi, lheure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Lheure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. (Jn 4, 21.23) Pourtant, il donne un rôle particulier aux apôtres : Quand le jour parut, il appela ses disciples, et il en choisit douze, auxquels il donna le nom dapôtres. (Luc 6,13)

9 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Une figure de prêtre : saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars Né le 8 mai 1786 à Dardilly, près de Lyon, dans une famille de cultivateurs, Jean-Marie Vianney connaît une enfance marquée par la ferveur et l'amour de ses parents. Le contexte de la Révolution française va cependant fortement influencer sa jeunesse : il fera sa première confession au pied de la grande horloge, dans la salle commune de la maison natale, et non pas dans l'église du village, et il recevra l'absolution d'un prêtre clandestin. Ordonné prêtre en 1815, il est d'abord vicaire à Écully. En 1818, il est envoyé à Ars. Là, il réveille la foi de ses paroissiens par ses prédications mais surtout par sa prière et sa manière de vivre. Il se sent pauvre devant la mission à accomplir, mais il se laisse saisir par la miséricorde de Dieu. Il restaure et embellit son église, fonde un orphelinat : "La Providence" et prend soin des plus pauvres. Très rapidement, sa réputation de confesseur lui attire de nombreux pèlerins venant chercher auprès de lui le pardon de Dieu et la paix du cœur. Assailli par bien des épreuves et des combats, il garde son cœur enraciné dans l'amour de Dieu et de ses frères ; son unique souci est le salut des âmes. Ses catéchismes et ses homélies parlent surtout de la bonté et de la miséricorde de Dieu. Prêtre se consumant d'amour devant le Saint-Sacrement, tout donné à Dieu, à ses paroissiens et aux pèlerins, il meurt le 4 août 1859, après s'être livré jusqu'au bout de l'Amour. Béatifié le 8 janvier 1905, il est déclaré la même année, patron des prêtres de France. Canonisé en 1925 par Pie XI (la même année que sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus), il est proclamé en 1929 patron de tous les Curés de l'univers, avant que Benoît XVI en fasse en 2010 le patron de tous les prêtres du monde.

10 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Prière (Récitée chaque jour à la Basilique du Saint Curé dArs) Père Très Saint, En cette année sacerdotale Que tu donnes à ton Eglise, Ne te prions pour tous les prêtes du monde ; Viens les bénir Et rendre fructueux leur ministère. Donne à tes pasteurs, Par lintercession du Saint Curé dArs, Un cœur semblable à celui de ton Fils. Suscite par ton Esprit Saint De nombreuses vocations sacerdotales. AMEN

11 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Le prêtre, ministre des sacrements. Voulez-vous célébrer avec foi les mystères du Christ, tout spécialement dans le sacrifice eucharistique et le sacrement de la réconciliation, selon la tradition de l'Eglise, pour la louange de Dieu et la sanctification du peuple chrétien ? Oui, je le veux. Rituel de lordination presbytérale.

12 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne. Dieu, le seul Saint, le seul Sanctificateur, a voulu s'associer des hommes comme collaborateurs et humbles serviteurs de cette œuvre de sanctification. Ainsi, par le ministère de l'évêque, Dieu consacre des prêtres qui participent de manière spéciale au sacerdoce du Christ, et agissent dans les célébrations sacrées comme ministres de celui qui, par son Esprit, exerce sans cesse pour nous, dans la liturgie, sa fonction sacerdotale. Par le baptême, ils font entrer les hommes dans le peuple de Dieu ; par le sacrement de pénitence, ils réconcilient les pécheurs avec Dieu et avec l'Eglise ; par l'onction des malades, ils soulagent ceux qui souffrent ; et, surtout, par la célébration de la messe, ils offrent sacramentellement le sacrifice du Christ. Et chaque fois qu'ils célèbrent un de ces sacrements - comme l'attestait déjà, aux premiers temps de l'Eglise, saint Ignace d'Antioche - les prêtres sont, de diverses manières, hiérarchiquement rattachés à l'évêque, assurant ainsi en quelque sorte sa présence dans chacune des communautés chrétiennes. (Vatican II, Sur le ministère et la vie des prêtres, 5 §1)

13 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Célébrés dignement dans la foi, les sacrements confèrent la grâce quils signifient. Ils sont efficaces parce quen eux le Christ lui-même est à lœuvre : cest Lui qui baptise, cest Lui qui agit dans ses sacrements afin de communiquer la grâce que le sacrement signifie. Le Père exauce toujours la prière de lÉglise de son Fils qui, dans lépiclèse1 de chaque sacrement, exprime sa foi en la puissance de lEsprit. Comme le feu transforme en lui tout ce quil touche, lEsprit Saint transforme en Vie divine ce qui est soumis à sa puissance. Cest là le sens de laffirmation de lÉglise (cf. Concile de Trente) : les sacrements agissent ex opere operato (littéralement : "par le fait même que laction est accomplie"), cest-à-dire en vertu de lœuvre salvifique du Christ, accomplie une fois pour toutes. Il sen suit que « le sacrement nest pas réalisé par la justice de lhomme qui le donne ou le reçoit, mais par la puissance de Dieu » (St Thomas dAquin). Dès lors quun sacrement est célébré conformément à lintention de lÉglise, la puissance du Christ et de son Esprit agit en lui et par lui, indépendamment de la sainteté personnelle du ministre. Cependant, les fruits des sacrements dépendent aussi des dispositions de celui qui les reçoit. (Catéchisme de l'Eglise Catholique, n° )

14 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Qu'est-ce qu'un sacrement ? Qu'apporte-t-il ? Comment se rattachent-ils à Jésus ? Le Catéchisme dit que les sacrements sont "nécessaires au salut" (n°1129). Pourquoi ? L'effet du sacrement est-il lié à la personne du prêtre ? Que faut-il pour qu'un sacrement porte tout son fruit ?

15 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Pour aller plus loin : Le ministère ordonné ou sacerdoce ministériel est au service du sacerdoce baptismal. Il garantit que, dans les sacrements, cest bien le Christ qui agit par lEsprit Saint pour lÉglise. La mission de salut confiée par le Père à son Fils incarné est confiée aux Apôtres et par eux à leurs successeurs : ils reçoivent lEsprit de Jésus pour agir en son nom et en sa personne. Ainsi, le ministre ordonné est le lien sacramentel qui relie laction liturgique à ce quont dit et fait les Apôtres, et, par eux, à ce qua dit et fait le Christ, source et fondement des sacrements. (CEC n°1120) Les sacrements ont pour fin de sanctifier les hommes, dédifier le Corps du Christ, enfin de rendre le culte à Dieu ; mais, à titre de signes, ils ont aussi un rôle denseignement. Non seulement ils supposent la foi, mais encore, par les paroles et par les choses, ils la nourrissent, ils la fortifient, ils lexpriment ; cest pourquoi ils sont dits sacrements de la foi. (CEC n°1123) Les sacrements de la Loi Nouvelle sont institués par le Christ et ils sont au nombre de sept, à savoir le Baptême, la Confirmation, lEucharistie, la Pénitence, lOnction des malades, lOrdre et le Mariage. Les sept sacrements touchent toutes les étapes et tous les moments importants de la vie du chrétien : ils donnent naissance et croissance, guérison et mission à la vie de foi des chrétiens. En cela il existe une certaine ressemblance entre les étapes de la vie naturelle et les étapes de la vie spirituelle (cf. S. Thomas dAquin, s. th. 3, 65, 1). (CEC n°1210)

16 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Une figure de prêtre : Bienheureux Antoine Chevrier. Antoine-Marie Chevrier naît en 1826 au cœur de la ville de Lyon, près de la place Bellecour. Ordonné prêtre en 1850, le P. Chevrier a vécu tout son ministère sacerdotal au service des pauvres dans la banlieue de Lyon. C'est là qu'il découvre la grande misère du monde ouvrier. En mai 1856, de terribles inondations ravagent le quartier ouvrier de La Guillotière où il œuvre comme vicaire à la paroisse Saint-André. On reloge les gens sinistrés dans une sorte de quartier d'urgence et le vicaire va à leur rencontre. La même année, l'abbé Chevrier médite devant la crèche et il a l'intuition qu'il doit se convertir à une existence évangélique et vivre le mystère de la pauvreté à la suite de Jésus afin de "travailler plus efficacement au salut des âmes". Il se consacre à catéchiser les enfants qui sont trop pauvres pour aller au catéchisme avec les autres. Au moment où naît la grande industrie, particulièrement active à Lyon (soieries), l'abbé Chevrier est choqué devant le tableau des injustices sociales. Dans l'un de ses sermons, il dit : "A mesure que les grands de la terre s'enrichissent, à mesure que les richesses s'enferment dans quelques mains avides qui les recherchent, on dirait que la pauvreté croît, que le travail diminue et que les salaires ne sont pas payés. On voit de pauvres ouvriers travailler depuis l'aube du jour jusqu'à la profonde nuit et gagner à peine leur pain et celui de leurs enfants." Quant aux jeunes qu'il cherche à atteindre, ils sont exploités comme "des machines de travail faites pour enrichir leur maître". Il sent qu'il faut "des prêtres pauvres pour rejoindre les pauvres" et il s'offre au Seigneur pour cette mission : « Seigneur, dit-il, si vous avez besoin d'un pauvre…d'un fou, me voici…pour faire votre volonté. Je suis à vous. Tuus sum ego. » Il est vrai qu'il a peut-être tout pour rester un homme ordinaire …mais c'est un saint.

17 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Une figure de prêtre : Bienheureux Antoine Chevrier. Il se rend à Ars où saint Jean-Marie Vianney l'encourage. Encouragé également par son évêque, il acquiert en 1860 'Le Prado', une ancienne salle de bal, mal famée et délabrée. La salle principale mesure soixante mètres de long sur vingt de large et pouvait accueillir près de mille danseurs se contentant d'un sol en terre battue. Deux pièces attenantes servaient de buvette. Le local est immédiatement transformé en petit pensionnat. Dans des conditions extrêmement précaires, il recueille des enfants et des adolescents, garçons d'un côté, filles de l'autre. Les conditions pour être admis ? « Ne rien avoir, ne rien savoir, ne rien valoir ». Et les demandes commencent à affluer. Il veut les garder six mois en les prenant totalement à charge, le temps de leur enseigner les rudiments de la lecture, de l'écriture et de les préparer à la première communion.

18 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Une figure de prêtre : Bienheureux Antoine Chevrier. Pas question de les faire travailler un peu, comme dans d'autres associations charitables afin de réduire les frais d'entretien. Le Père Chevrier se confie totalement à la Providence. Il cherche à s'associer des prêtres qui acceptent de vivre pauvrement au milieu des pauvres, pour leur faire connaître l'évangile dans des mots accessibles, des attitudes vraies. Les difficultés sont nombreuses : certains prêtres n'obtiennent pas l'autorisation de venir, d'autres ne s'adaptent pas. Il demande l'autorisation de former lui-même des jeunes en vue du sacerdoce. Présenté au pape, le bienheureux Pie IX, en 1864, le projet prend forme lentement. Parmi les jeunes dont il s'occupe, il en choisit qui paraissent aptes et, en 1866, il forme une 'école cléricale' destinée aux enfants du peuple qui veulent devenir prêtres. C'est ainsi que naît la 'Société du Prado' composée de prêtres voués à l'apostolat paroissial et missionnaire en milieu ouvrier. Il associe à ce travail de jeunes ouvrières. Il leur propose une formation selon l'évangile, une vie consacrée au Christ et aux pauvres. L'une d'entre elles, Marie Boisson devient la première Sœur du Prado. Les premiers prêtres du Prado sont ordonnés à Rome en 1877.Méditant sans cesse l'Évangile, le Père Chevrier écrit des milliers de pages pour aider ses amis et élèves. Il leur propose de devenir de "véritables disciples" du Christ : le Christ sans cesse contemplé et imité grâce à une fréquentation permanente et intime de l'Évangile, en contemplant spécialement le Christ "pauvre dans la crèche, souffrant dans sa Passion, et se laissant manger dans la sainte Eucharistie".

19 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Une figure de prêtre : Bienheureux Antoine Chevrier. Dans une lettre à ses séminaristes, il écrit : « La connaissance de Jésus-Christ est la clé de tout. Connaître Dieu et son Christ, c'est là tout l'homme, tout le prêtre, tout le saint. » « O Verbe ! ô Christ ! que vous êtes beau ! » s'écrie-t-il en conclusion. Ailleurs, il dit : « Savoir parler de Dieu, que c'est beau ! » Son ouvrage le plus connu, d'ailleurs inachevé, s'intitule : « Le Prêtre selon l'Évangile, ou le véritable disciple de Notre-Seigneur ». Fervent admirateur du Pauvre d'Assise, le Père Chevrier appartient au tiers ordre franciscain. Notons que ce grand spirituel fut le directeur d'Émilie Tamisier, laquelle fut à l'origine des congrès eucharistiques. (Elle fut encouragée aussi par le célèbre cardinal Mermillod, lequel donna ce nom de 'congrès eucharistiques' souhaitant qu'ils prennent un caractère international). Prématurément usé par sa vie de travail et de pénitence, le Père Chevrier meurt à l'âge de cinquante-trois ans, en 1879.

20 Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne ANNEE SACERDOTALE : Où en discuter ? Eglise Saint Sulpice : samedi 13 mars de 9h00 à 11h00, avec le Père Marek Eglise Notre-Dame de Lourdes : samedi 13 mars de 15h00 à 17h00, avec le Père Nicolas Eglise Saint Paul des Nations : jeudi 18 mars après la messe de 19h00, avec le Père Patrick-Jacques Eglise Sainte Thérèse : samedi 20 mars de 16h00 à 18h00, avec le Père Nicolas Eglise Saint Martin : mercredi 31 mars après la messe de 19h00, avec le Père Jacques Eglise Saint Arnoult de Gournay : samedi 8 mai de 1600 à 18h00, avec le Père Michel


Télécharger ppt "Paroisses catholiques de Noisy le Grand et Gournay sur Marne Prêtres d hier et prêtres d aujourd hui, Les mêmes serviteurs de Dieu et de leurs fr è res."

Présentations similaires


Annonces Google