La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Robert Intartaglia, inspecteur. LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PHASE DE GENERALISATION A LA RENTRE 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Robert Intartaglia, inspecteur. LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PHASE DE GENERALISATION A LA RENTRE 2009."— Transcription de la présentation:

1 Robert Intartaglia, inspecteur. LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PHASE DE GENERALISATION A LA RENTRE 2009

2 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Des diplômes professionnels seront créés ou rénovés et entreront en vigueur à la rentrée Ces diplômes feront lobjet dune publication prochaine. CAP : toutes les spécialités pourront être préparées en 2 ans par la voie scolaire ou par lapprentissage. BEP : seules 4 spécialités seront maintenues à titre transitoire et pourront être préparées en 2 ans.

3 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE BEP : à lexception de celles précitées, les autres spécialités seront abrogées et remplacées par des « BEP rénovés ». Ces spécialités de BEP ne feront pas lobjet dune formation spécifique car elles sinscrivent dans le cursus conduisant en trois ans au baccalauréat professionnel dont elles constituent le diplôme de niveau V auquel devront se présenter les élèves et facultativement les apprentis. Ces spécialités de BEP ne feront pas lobjet dune formation spécifique car elles sinscrivent dans le cursus conduisant en trois ans au baccalauréat professionnel dont elles constituent le diplôme de niveau V auquel devront se présenter obligatoirement les élèves et facultativement les apprentis. Une liste récapitulative de ces diplômes de niveau V (CAP et BEP), choisis par les C.P.C. comme « certification intermédiaire », sera publiée.

4 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Bac Pro : larchitecture et le règlement des nouvelles spécialités de baccalauréat professionnel, mises en œuvre à la rentrée 2009, sont identiques à ceux des spécialités déjà existantes. Cependant, larrêté de création des bac pro mentionnera le nom du diplôme de niveau V retenu comme « certification intermédiaire », ainsi que le rattachement à une des deux grilles horaires. Le cas échéant, le nom du « champ professionnel » auquel sera rattachée la classe de seconde professionnelle.

5 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Programmes : à la rentrée 2009, les programmes des enseignements généraux de bac pro seront mis en application en seconde professionnelle. Lévaluation de lenseignement LV 2 devient obligatoire pour les bac pro rattachés à la grille n° 2 (« services »). Carte des formations : elle a un impact déterminant sur lorientation des élèves. Maintenir dans chaque bassin une offre de formation de CAP « connexes » aux Bac Pro, en respectant un équilibre déterminé (40 % CAP / 60 % Bac Pro).

6 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Poursuite des formations engagées en 2008 : Les élèves entrés en 1er BEP à la RS 2008 termineront leur cursus en et passeront le BEP ancien régime à la session Les élèves entrés en 1er BEP à la RS 2008 termineront leur cursus en et passeront le BEP ancien régime à la session Les élèves entrés en Terminales de BEP ou de CAP à la RS 2008 qui auront obtenu leur diplôme à la session 2009 pourront intégrer une 1ère Bac Pro. Ceux qui nauront pas obtenu le CAP ou le BEP pourront également intégrer une 1ère Bac Pro après examen de leur situation (au cas par cas). Les élèves entrés en Terminales de BEP ou de CAP à la RS 2008 qui auront obtenu leur diplôme à la session 2009 pourront intégrer une 1ère Bac Pro. Ceux qui nauront pas obtenu le CAP ou le BEP pourront également intégrer une 1ère Bac Pro après examen de leur situation (au cas par cas). Les élèves entrés en formation de Bac Pro en deux ans à la rentrée 2008 termineront leur cursus et passeront lexamen à la session Les élèves entrés en formation de Bac Pro en deux ans à la rentrée 2008 termineront leur cursus et passeront lexamen à la session Les élèves entrés en Seconde Bac Pro « expérimentale » à la rentrée 2008 (52 % des élèves à La Réunion) ne seront pas tenus de passer une « certification intermédiaire ». Les élèves entrés en Seconde Bac Pro « expérimentale » à la rentrée 2008 (52 % des élèves à La Réunion) ne seront pas tenus de passer une « certification intermédiaire ».

7 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Les spécificités de lApprentissage : A la rentrée 2009, le baccalauréat professionnel pourra faire lobjet dun « contrat dapprentissage » dune durée de trois ans, à lissue de la classe de troisième. Les titulaires dun diplôme de niveau V pourront intégrer une 1ère Bac Pro dans le cadre dun contrat dapprentissage de 2 ans. Les BEP ne pourront plus faire lobjet dun contrat dapprentissage à compter de la rentrée 2009 ; à lexception des 4 spécialités maintenues à titre transitoire. Le volume horaire consacré aux disciplines générales devra représenter au moins la moitié du temps de formation en centre (CFA) ou en sections dapprentissage (SA).

8 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Organisation des enseignements de la voie scolaire : LArrêté du 10 février 2009, paru dans le B.O. spécial n° 2 du 19 février 2009, relatif aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au baccalauréat professionnel, définit le cadre réglementaire organisationnel. Les grilles horaires annexées et les modalités de calcul du complément horaire professeur permettent de définir la dotation horaire globale (DHG) moyenne attribuée à chaque établissement en fonction de ses structures et des ses effectifs réels.

9 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Organisation des enseignements : Principe : Les horaires réglementaires sont les horaires élèves établis pour le cycle de trois ans. Lhoraire annuel na quune valeur indicative. Aucun horaire hebdomadaire nest spécifié. Les choix pédagogiques des équipes enseignantes doivent sexercer pleinement dans le cadre dune autonomie renforcée des établissements. Ce nouveau cadre réglementaire favorise la conception dun projet pédagogique local concerté.

10 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Les nouvelles grilles horaires offrent des marges dorganisation et dadaptation locales importantes au niveau de : la répartition hebdomadaire et annuelle des disciplines denseignement général (1.218 h) ; la répartition hebdomadaire et annuelle des disciplines denseignement général (1.218 h) ; la répartition des enseignements au sein du bloc horaire des enseignements professionnels (1.152 h) et des heures dE.G. liés à la spécialité (152 h) ; la répartition des enseignements au sein du bloc horaire des enseignements professionnels (1.152 h) et des heures dE.G. liés à la spécialité (152 h) ; la répartition des 22 semaines de P.F.M.P. sur les trois années du cycle ; la répartition des 22 semaines de P.F.M.P. sur les trois années du cycle ; la répartition du complément horaire professeur (CHP) pour les activités en groupes à effectif réduit : ce volume horaire est attribué à létablissement globalement, en fonction des effectifs ; la répartition du complément horaire professeur (CHP) pour les activités en groupes à effectif réduit : ce volume horaire est attribué à létablissement globalement, en fonction des effectifs ; la définition et de la programmation des actions « daccompagnement personnalisé » (210 h) ; la définition et de la programmation des actions « daccompagnement personnalisé » (210 h) ; la définition et la planification des « projets » sur une partie du cycle ou de lannée. la définition et la planification des « projets » sur une partie du cycle ou de lannée.

11 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE LES D.H.G. NOTIFIEES AUX ETABLISSEMENTS PERMETTENT LA MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DANS TOUS SES ASPECTS. DANS LE RESPECT DE LAUTONOMIE DES ETABLISSEMENTS, LES INSPECTEURS ACCOMPAGNERONT LES EQUIPES ET LES PROJETS AU SERVICE DES ELEVES ET DE LA VOIE PROFESSIONNELLE;

12 Robert Intartaglia, inspecteur. RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE CETTE AUTONOMIE VOULUE SOPPOSE NATURELLEMENT A LELABORATION DE GRILLES ACADEMIQUES NORMALISEES LES D.H.G. NOTIFIEES AUX ETABLISSEMENTS PERMETTENT LA MISE EN ŒUVRE DE LA REFORME DANS TOUS SES ASPECTS.


Télécharger ppt "Robert Intartaglia, inspecteur. LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PHASE DE GENERALISATION A LA RENTRE 2009."

Présentations similaires


Annonces Google