La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Coffrage de murs Matériel HUSSOR Suite. I) TERMINOLOGIE Suite Etai tirant- poussant pour le réglage de la verticalité Clef et vérin de pied (pour réglage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Coffrage de murs Matériel HUSSOR Suite. I) TERMINOLOGIE Suite Etai tirant- poussant pour le réglage de la verticalité Clef et vérin de pied (pour réglage."— Transcription de la présentation:

1 Coffrage de murs Matériel HUSSOR Suite

2 I) TERMINOLOGIE Suite Etai tirant- poussant pour le réglage de la verticalité Clef et vérin de pied (pour réglage de lhorizontalité) Aimant (pour fixer le mannequin) Etai de stabilité au vent (+lest) Cône magnétique de réservation (pour accroches de console pignon) Peau Raidisseur primaire

3 II) MODE OPERATOIRE Les étapes successives sont : Traçage au sol de lemprise du voile ; Positionnement des talonnettes (si nécessaire) ; Mise en place de la banche (côté intérieur du bâtiment) ; Réglages de cette banche ; Report du trait de 1 m et tracé des réservations ; Mise en place des réservations ; Suite Passer

4 II) MODE OPERATOIRE Ferraillage du voile ; Passage des entretoises et cônes Mise en place de lautre banche (côté extérieur du bâtiment) et réglage ; Coulage puis décoffrage et nettoyage des banches ; Détail MO Passer

5 II.1) Traçage au sol de lemprise du voile : A laide du bleu à tracer, du mètre …, on dessine sur le sol lemprise du voile à coffrer Suite Retour

6 II.2) Positionnement des talonnettes : Elles vont servir de butée : on peut plaquer la banche, et le réglage en plan est plus aisé : Suite Retour talonnette Trait au bleu (emprise du voile) Banche talonnette

7 II.3) Mise en place de la première banche : Pour les voiles périphériques du bâtiment (dont les banches reposent sur les consoles pignon), on positionne la banche intérieure (car il est interdit de placer des lests sur les consoles pignon). Suite Retour Le positionnement est grossier : il se fait à laide de la grue !

8 II.3) Mise en place de la première banche : Pour les voiles périphériques du bâtiment (dont les banches reposent sur les consoles pignon), on positionne la banche intérieure (car il est interdit de placer des lests sur les consoles pignon). Suite Retour Le positionnement est grossier : il se fait à laide de la grue !

9 II.4) Réglages de la banche : Réglage en plan de la banche : On sassure que le coffrage est bien contre la talonnette (si nécessaire, on le déplace à laide dun pied de biche). Suite Retour

10 II.4) Réglages de la banche : Réglage en plan de la banche : On sassure que le coffrage est bien contre la talonnette (si nécessaire, on le déplace à laide dun pied de biche). Suite Retour

11 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité de la banche : Pour cela, on utilise les étais. Suite Retour

12 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité de la banche : Pour cela, on utilise les étais. Suite Retour

13 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité dans le plan de la banche : Pour cela, on utilise les vérins de pieds. Suite Retour Vérins de pieds

14 II.4) Réglages de la banche : Réglage de la verticalité dans le plan de la banche : Pour cela, on utilise les vérins de pieds. Suite Retour Vérins de pieds

15 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A laide du niveau de chantier, dune mire et dune altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; Suite Retour 1,000 m lecture

16 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A laide du niveau de chantier, dune mire et dune altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; Suite Retour 1,000 m lecture

17 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A laide du niveau de chantier, dune mire et dune altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; Suite Retour 1,000 m lecture

18 II.5) Report du trait de 1 m et tracés des réservations : A laide du niveau de chantier, dune mire et dune altitude de référence, on reporte le trait de 1 m sur la banche ; Suite Retour

19 II.5) Report du trait de 1 m et tracé des réservations : On trace ensuite les positions des réservations : Suite Retour Toutes les réservations se tracent par rapport au trait de 1 m (et non par rapport au sol) ! Abouts de banches Position de linterrupteur Position du mannequin Trait darase

20 II.6) Mise en place des réservations : On peut alors mettre en place les mannequins … : Suite Retour Si nécessaire, on cale le mannequin pour quil soit vertical et à la bonne altitude ! Cales Mannequin Réservation dinterrupteur Aimants Abouts Sans oublier les gaines électriques et conduites deau …

21 II.6) Mise en place des réservations : Calage si nécessaire du mannequin. Suite Retour On met aussi en place les cônes de réservation pour consoles pignon si nécessaire (pour les murs extérieurs).

22 II.7) Ferraillage : On met en place le ferraillage en respectant lenrobage à laide de cales : Suite Retour On commence par le ferraillage des linteaux, puis la mise en place des « stabox » (boîtes de réservation) ; ensuite les chaînages verticaux. On termine par les treillis. Stabox Treillis Chaînage vertical Linteau

23 II.8) Passage des tiges de serrage : On passe les tiges de serrage (sans oublier les entretoises qui empêchent le béton dadhérer à la tige de serrage et servent à respecter lépaisseur du voile) : Suite Retour Tiges de serrage Entretoise

24 II.9) Mise en place de la 2nde banche On place la banche en vis-à-vis contre la talonnette, puis on règle sa verticalité Suite Retour

25 On passe et serre les tiges de serrage Suite Retour

26 On passe et serre les tiges de serrage : Suite Retour

27 II.10) Coulage : On peut maintenant couler le béton : Suite Retour Il ne faut pas oublier : - de vibrer le béton par plots de 40 cm de hauteur ; - de piquer les aciers en haut du voile

28 II.10) Décoffrage : On décoffre le voile (après au moins 12 heures) : Suite Retour -pour cela, on enlève les tiges de serrage ;

29 II.10) Décoffrage : Suite Retour -pour cela, on enlève les tiges de serrage ;

30 II.10) Décoffrage : Suite Retour -puis on bascule les banches vers larrière (pour détacher le coffrage du mur) (pour raison de sécurité, on commence par la banche non lestée quon attache à la grue) ;

31 II.10) Décoffrage : Suite Retour -puis on bascule les banches vers larrière (pour détacher le coffrage du mur) (pour raison de sécurité, on commence par la banche non lestée quon attache à la grue) ;

32 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

33 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

34 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

35 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

36 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

37 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

38 II.10) Décoffrage : Suite Retour -on retire doucement les banches à laide de la grue ;

39 II.10) Décoffrage : On noublie pas de nettoyer les banche et de les huiler. On retire aussi les réservations (mannequins …). Suite Retour Aciers de liaison pour voile voisin Réservations à boucher

40 II.10) Décoffrage : On noublie pas de nettoyer les banche et de les huiler. On retire aussi les réservations (mannequins …). Suite Retour Aciers de liaison pour voile voisin Réservations à boucher

41 III) COMPLEMENTS Il faut mettre en place des lests au maximum tous les 2,5 m linéaire de banches : Suite III.1) Règle despacement des lests : < 5,000 m

42 III) COMPLEMENTS Suite III.2) Poussée du béton sur les banches : La poussée du béton est reprise par la peau de coffrage et par les tiges de serrage (Certainement pas par les étais !). Hauteur du béton Le diagramme de poussée du béton est triangulaire. Il devient constant vers environ 2,5 m de hauteur (dépend de la vitesse de coulage).

43 III) COMPLEMENTS Suite III.3) Systèmes de stabilisation au vent : Il existe principalement 3 systèmes de stabilisation des banches : - les lests : Interdits sur les passerelles ! Attention, la banche doit toujours être lestée ou élinguée à la grue.

44 III) COMPLEMENTS Suite III.3) Systèmes de stabilisation au vent : - les compas : Cest un principe de stabilisation très efficace. Son seul inconvénient est dalourdir considérablement le colis de banche (pour la grue).

45 III) COMPLEMENTS Suite III.3) Systèmes de stabilisation au vent : - lancrage : Pour ancrer la banche au sol, il faut prévoir, dans la dalle, les aciers nécessaires.

46 III) COMPLEMENTS Fin III.4) Cas des voiles de grande hauteur : Il est possible de superposer les banches : Mais attention à la ségrégation ! La ségrégation est le fait que les matériaux tombent à une vitesse différente. En laissant tomber le béton de haut, on risque dobtenir une couche de gravier, une couche de mortier. Pour éviter ce phénomène, on utilise une goulotte (ou manchon). Ainsi, le béton dans le coffrage est homogène.


Télécharger ppt "Coffrage de murs Matériel HUSSOR Suite. I) TERMINOLOGIE Suite Etai tirant- poussant pour le réglage de la verticalité Clef et vérin de pied (pour réglage."

Présentations similaires


Annonces Google