La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Z OOM SUR UNE ŒUVRE F RANZ L ISZT, P ROMETHEUS A LEXANDRE S CRIABINE, P ROMÉTHÉE par Sylvie Lannes Le jeudi 2 décembre 2010 C i t é d e l a m u s i q u.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Z OOM SUR UNE ŒUVRE F RANZ L ISZT, P ROMETHEUS A LEXANDRE S CRIABINE, P ROMÉTHÉE par Sylvie Lannes Le jeudi 2 décembre 2010 C i t é d e l a m u s i q u."— Transcription de la présentation:

1 Z OOM SUR UNE ŒUVRE F RANZ L ISZT, P ROMETHEUS A LEXANDRE S CRIABINE, P ROMÉTHÉE par Sylvie Lannes Le jeudi 2 décembre 2010 C i t é d e l a m u s i q u e / P é d a g o g i e e t M é d i a t h è q u e

2 U NE ŒUVRE « HORS NORME » Deux poèmes symphoniques autour de la figure de Prométhée : Prometheus de Liszt (1854), en un seul mouvement Prométhée de Scriabine (1910), une œuvre de vastes proportions : orchestre symphonique au grand complet avec huit cors, cinq trompettes, deux harpes et un célesta poème symphonique, mais avec un piano solo, un chœur, un orgue, et plus encore une projection de couleurs sur écran = référence au concerto, à la cantate et au spectacle multimédia Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes

3 « Il savait bien quil ne serait pas le premier à mettre en musique les malheurs du célèbre voleur de feu qui avait servi de prétexte à de nombreuses compositions dues à Halévy, Liszt, Saint-Saëns et Fauré, mais aucune ne lui paraissait, toutes proportions gardées, dignes de la tragédie du Prométhée enchainé, dEschyle. Il eut dabord lidée de rédiger un programme daprès le mythe grec du héros civilisateur qui dérobe le feu à Zeus pour le donner aux hommes, tel quil est rapporté par Hésiode dans Les Travaux et les Jours et dans le Prométhée enchainé dEschyle. » Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes L E PROJET DE S CRIABINE

4 « Selon une légende, Prométhée façonna lui-même le premier homme avec de largile et lanima avec une parcelle de feu dérobée aux dieux. En punition, il fut enchainé par Zeus au sommet du Caucase où un vautour lui rongeait le foie qui repoussait sans cesse. Trente ans plus tard, Héraclès mit fin au supplice du Titan en tuant laffreux volatile. » Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes L E PROJET DE S CRIABINE

5 « Se rappelant les déboires de son programme trop explicite de son Poème de lextase, il y renonça. Jean Delville, poursuivant toujours sa quête de lau-delà dans lœuvre dart, lui proposa alors de dessiner un emblème servant de frontispice à la partition, qui remplacerait tous les programmes du monde et qui donnerait en même temps une profondeur, une dimension symbolique jamais atteinte dans aucune partition de musique. » Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes L E PROJET DE S CRIABINE

6 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes V ISIONS PARALLÈLES OU LA QUÊTE DE L ABSOLU

7 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ROJET DE L ISZT « Il suffit à la musique de sassimiler les sentiments qui, sous toutes les formes successivement imposées à ce mythe, en ont fait le fond et comme lâme : Audace, Souffrance, Endurance et Salvation : aspiration hardie vers les plus hautes destinées que lesprit humain puisse aborder ; activité créatrice, besoin dexpansion…, douleurs expiatoires […]. Malheur et Gloire ! ainsi resserrée, la pensée fondamentale de cette trop véridique fable ne se prêtait quà une expression orageuse, fulgurante dirions-nous. Une désolation triomphante par la persévérance de la hautaine énergie forme le caractère musical de cette donnée » Liszt, extrait de la Préface

8 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ROMETHEUS, PARCOURS ÉMOTIONNEL « Les sentiments, qui sous toutes les formes successivement imposées à ce mythe, en ont fait le fonds et lâme : Audace, Souffrance, Endurance et Salvation » Liszt, Préface

9 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ENSÉES DE S CRIABINE « On peut concevoir le monde comme un systèmes de correspondances, immobile à chaque instant donné, et comme un système se transformant inlassablement dans le temps et dès lors en mouvement en tous ses points. » « Tout est vibration, aussi bien les hommes que les choses, les couleurs et les sons sont aussi des vibrations, obéissant à des lois semblables. […] La vibration relie les états de conscience entre eux et constitue leur seule substance. »

10 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ENSÉES DE S CRIABINE Mortels, je vais vous enseigner Les mystères des célestes harmonies Que les hymnes et les glorias Retentissent sur la lyre du soleil ! Et lunivers en une splendide harmonie Dans sa diversité. Les vérités terrestres sont dans cet accord Et avec elles, la Vérité des Cieux. Et sous le regard divin Chaque corde est soumise. Extrait de lActe préalable

11 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ENSÉES DE S CRIABINE À propos de son projet Prométhée : « Pour la millième fois, jexamine le plan de ma nouvelle composition qui explique lUnivers en termes de libre créativité. Une structure aussi considérable exige une harmonie complète entre toutes les parties. »

12 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes J EAN D ELVILLE, P ARSIFAL (1890)

13 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes J EAN D ELVILLE, P ROMÉTHÉE (1907)

14 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes « Pour lui remonter le moral, le peintre linvita à son atelier. Scriabine sinstalla dans un fauteuil et regarda le tableau fondamental que Jean Delville était en train de peindre et qui représentait Prométhée, le mythique voleur de feu. Tout y était symbolique, mais contenait plus didées que le compositeur nen avait encore jamais vues sur une toile. Pas de compassion pour la victime du courroux de Zeus. Tout nétait que flammes et la plus jaillissante en était le porteur de lumière, Prométhée, qui tenait dans sa main droite une étoile, lemblème de la « Loge blanche » de la société de théosophie. […] Quel talent possédait ce peintre qui avait hérité de sa Belgique natale le goût de linsolite et du baroque et que pourtant personne ne connaissait encore en Russie ! Il en fut tout bouleversé. Soudain, ce fut comme une illumination. Prométhée ou le poème du feu ! Voilà le sujet et le titre du poème symphonique quil recherchait depuis des mois. »

15 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes E MBLÈME DE LA SOCIÉTÉ DE THÉOSOPHIE Les cinq symboles visibles dans le sceau sont : les triangles emboités (monde visible et invisible, lesprit et la matière), lÂnkh (vie, force, puissance), la Svastika (rotation perpétuelle de lunivers), lOuroboros (temps cyclique de la nature) et au dessus le signe Aum (vibration universelle, son originel) Autour du sceau sont écrits les mots : « Il ny a pas de religion supérieure à la vie »

16 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes S YMBOLES MULTIPLES 1. Visage androgyne de Prométhée : lhumain, union du féminin et du masculin et « bras » de la lyre évoquant le sphinx… 2. Flamme naissant entre les deux sourcils : vision intérieure, clairvoyance… 3. Lyre : naissance de la musique (quatrième corde reliée à la flamme, symbole du parcours initiatique, et Lotus : naissance de lEsprit de la terre et symbole de la sagesse dExtrême-Orient Triangle noir emboité à triangle blanc : référence à lemblème théosophique, symbole du visible/invisible… 5. Rayons du soleil, galaxies, comètes, étoiles : le cosmos, la vibration universelle… 6. Au sommet : le soleil, le divin… 7. A la base : lhorizon terrestre sphérique flamboyant…

17 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

18 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

19 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

20 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

21 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

22 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

23 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS THÉMATIQUE

24 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes S CRIABINE, SCHÉMA DE CORRESPONDANCE ENTRE LES TONALITÉS ET LES COULEURS

25 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes D ES SONS ET DES COULEURS

26 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes L ACCORD SYNTHÉTIQUE DE S CRIABINE ET SES DOUZE TRANSPOSITIONS HARMONIQUES ET LUMINEUSES

27 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes U NIVERS HARMONIQUES REVISITÉS : EMPILEMENTS DE QUARTES Liszt Scriabine

28 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes

29 Réexposition, jaune : thème de lEgo (violon solo), thème de lÉmergence de la conscience humaine, 3ce inférieure aux cordes Réexposition, bleu azur : motifs de la Volonté et de la Volupté fusionnent, entrée du chœur et de lorgue Réexposition, bleu : fusion des thèmes, progression vers climax, flot lumineux, flamboiement sonore et visuel accord « synthétique » se résout sur accord de fa dièse majeur Introduction : accord « synthétique », thème du principe créateur (cors), motif de la volonté (trompettes) Exposition, bleu : thème de lÉmergence de la conscience humaine (flûte solo), motif de la volonté et microcosme (piano) Exposition, rose : motif de la Volupté, Thème de lÉgo (piano), Exposition, rouge : dialogue Volonté et Égo Développement, rouge : motif de lAffirmation de soi (« je suis »), polyphonie complexe des thèmes et motifs précédents Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes P ARCOURS SONORE ET VISUEL IntroductionExpositionDéveloppementRéexpositionCoda fa dièsesi bémoldorémifa dièse bleuroserougejauneazurbleu Esprit créateurDésir et passionVolonté humaineJoieRêveCréation Repères thématiques (selon le programme du théosophe Asafiev)

30 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes L UCE OU LE « CLAVIER À LUMIÈRES » « La mise en scène des couleurs devait être léquivalent dune représentation théâtrale pour échapper à luniformité dun film, ne présentant successivement quune seule image en couleur comme cela se passe pour un kaléidoscope. […] Cest alors quil imagina lémergence simultanée de deux projections lumineuses, lune pléonastique (conforme aux accords synthétiques), lautre ésotérique, strate symbolique sous-jacente évoluant à peine et qui aurait laspect statique dun tableau. En projetant deux faisceaux de couleurs fondamentales, leur convergence spatiale produirait une troisième couleur conformément aux lois physiques du mélange des couleurs. […] La partition des claviers à lumière, étant impliquée dans la construction musicale, devait faire ressortir nettement lévolution des deux dimensions colorées. Il attribuait ainsi à la note supérieure de la partie « luce » la couleur mobile (un la, donc vert pour le début), et à la note inférieure, le rôle de la dimension statique, intérieure, (un fa dièse, donc bleu). […] Puis il se dit en jubilant, que dès le premier accord de Prométhée, le public verrait apparaitre une troisième couleur, surgissant dune dimension inconnue, réunissant le vert et le bleu, en une sorte de violet verdâtre. » Kelkel

31 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes D EXPANSIONS EN EXPANSIONS Couleur rougeLuce DOVolonté /Passion/Désir/Volupté La Volonté « déchirant comme un cri » (trombone solo 3 fois) Lutte acharnée entre La Volupté « subitement très doux » (cordes et bois) Paroxysme de la Volonté (ou Passion) « de plus en plus animé » (cuivres), crescendo et climax Apaisement « avec une joie éteinte » (harpe, célesta, bois) Couleur transitoireLuce RÉ bémolEmergence de la joie Piano : arpèges aigus Couleur jauneLuce RÉJoie/Ravissement/Charme/Contemplation/Jubilus La Volupté « avec émotion et ravissement, puis voilé mystérieux » Polyphonie de nombreux motifs « suave, charmé » Légo sublimé (violon solo) Crescendo et climax « étincelant », « de plus en plus animé », superposition et fusions des motifs « victorieux »

32 Zoom sur une œuvre Scriabine, Prométhée par Sylvie Lannes L A D IVINA PROPORTIONE DE LA SECTION D OR IntroductionExpositionDéveloppementRéexpositionCoda mesures 1-30 mesures mesures mesures mesures …..…..…..…………………………..374…………….……….…………………….………………….……….232…………………………… _______________________________________606________________________________________ « Les 606 mesures de la partition se divisent ainsi en une première grande partie de 374 mesures, et une seconde partie de 232 mesures. En appliquant la formule de la section dor, c'est-à-dire en multipliant le nombre total des mesures de lœuvre (606) par à 0,618 (le nombre dor), on obtient 374, autrement dit la première partie de lœuvre. La coupure se situe donc exactement au début de la réexposition. » Kelkel Total de la projection bleue : 232 Bleu (86)Les autres couleurs : 374Bleu(146) « Mais en examinant larticulation de la partie « luce », on constate que lœuvre commence et se termine par une projection de bleu pur (fa dièse). Ces deux sections du début (86) et de la fin (146) comportent donc 232 mesures, tandis que le milieu de lœuvre, 374 mesures en tout, présentent les autres couleurs du spectre. » Kelkel


Télécharger ppt "Z OOM SUR UNE ŒUVRE F RANZ L ISZT, P ROMETHEUS A LEXANDRE S CRIABINE, P ROMÉTHÉE par Sylvie Lannes Le jeudi 2 décembre 2010 C i t é d e l a m u s i q u."

Présentations similaires


Annonces Google