La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INFERI Les Romains croient en limmortalité de lâme : ils pensent que les âmes de leurs défunts, une fois les rites funéraires accomplis, partent vivre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INFERI Les Romains croient en limmortalité de lâme : ils pensent que les âmes de leurs défunts, une fois les rites funéraires accomplis, partent vivre."— Transcription de la présentation:

1 INFERI Les Romains croient en limmortalité de lâme : ils pensent que les âmes de leurs défunts, une fois les rites funéraires accomplis, partent vivre dans un monde souterrain appelé Inferi, les Enfers. Grâce aux poètes romains, qui sinspirent des grecs, on peut se faire une idée de la géographie du royaume infernal tel que se le représentaient les Anciens. Les âmes des morts vivent dans les Enfers mais restent en communication avec les vivants : elles quittent parfois leur monde souterrain et apparaissent aux vivants pour les consoler ou les tourmenter. Par attente ou par crainte, les Romains rendent un culte scrupuleux à leurs morts. Ils se font un devoir de «justa facere», cest-à-dire daccomplir des rites funéraires qui garantiront au défunt sa dernière demeure : ils sassurent dabord que le défunt est mort en lappelant à plusieurs reprises (conclamatio), puis le lavent, le parfument, lhabillent et lexposent sur un lit funéraire dans latrium, les pieds tournés vers la porte pour linviter à quitter prochainement la maison. Ensuite ont lieu les funérailles ou funus : le cortège funéraire défile, puis le corps est incinéré ou inhumé. Les morts sont enterrés en dehors de la ville, pour ne pas souiller lespace sacré de la ville, mais les tombeaux, érigés le long des voies qui la quittent permettent le dialogue des morts avec les vivants : de nombreuses inscriptions funéraires ornent les tombes, interpelant les promeneurs. Lors de rites publics et privés, les Romains honorent les esprits des ancêtres défunts, les Mânes, ou Manes, pour se les concilier. Mais ils craignent surtout les lémures, spectres autorisés, parfois, à quitter leur tombeau. Aux Ides de mai, pour conjurer les maléfices des larvae, âmes des criminels ou des lemures, âmes de leurs victimes, ils célèbrent les Lémuria, dimportantes cérémonies funèbres. Le chef de famille doit alors chasser les esprits malveillants en prononçant diverses formules consacrées et en les effrayant par des bruits très forts. Malgré le scepticisme avéré de certains anciens, lévocation des morts, lintervention des âmes dans la vie ordinaire ou le monde infernal sont des thèmes très fréquemment évoqués chez les auteurs Romains. Explique la signification de ces mots français daprès leur origine : un cerbère, les Champs Elysées, sortir les pieds devant. Traduis les explications de Saint Augustin sur les âmes des morts. Animae hominum daemones sunt. Ex hominibus facti sunt lares, si boni fuerunt. Si mali fuerunt, seu lemures, seu larvae facti sunt. Daprès Augustin, La Cité de Dieu, livre IX, chapitre 11 Vocabulaire : - Dis, Ditis, m. : Dis, autre nom de Pluton - evocatio, onis, f. : lévocation (des enfers) - funus, eris, n. : les funérailles - Inferi, orum, m.plu. : les Enfers - manes, ium, m. : les Mânes, les âmes des morts - mors, mortis, f. : la mort - nox, noctis, f. : la nuit, le sommeil, la mort - spectrum, i, n. : le spectre - Tartarus, i, m. : le Tartare, les enfers - umbra, ae, f. : lombre Les Larvae sont parfois représentées sous forme de squelette. Les Romains aiment les représenter pour se rappeler la brièveté de la vie, et sinviter à jouir le mieux possible de l'heure présente. Cest une leçon dépicurisme. Voici le plan des Enfers établi selon le poète Virgile. Le monde infernal est divisé en plusieurs régions : dans lErèbe attendent les morts qui nont pas reçu de sépulture; le Tartare, ou Tartarus, région la plus profonde des Enfers, est une prison inexpugnable entourée dune triple muraille et gardée par le cours enflammé du Phlégéthon : on y enferme les grands coupables. Les Champs Elysées constitue le doux et agréable séjour des justes. Sur ce sarcophage, lombre du défunt est représentée sous une forme corporelle enveloppée dans des habits de mort douée de mouvement : elle est conduite vers le monde des Enfers par Mercure. A côté du squelette qui orne cette bague, on voit, au- dessus de lamphore, un papillon, symbole de limmortalité de lâme. Après les funérailles, il faut purifier la maison qui a été souillée par le contact avec le mort; la famille peut sacrifier une truie à Cérès, déesse du sol et de la terre, chargée de recueillir les morts en son sein. Les Enfers sont gouvernés par Pluton et son épouse Proserpine. Lentrée de leur royaume est gardée par Cerbère, redoutable chien à trois têtes. Seuls quelques héros, tel Enée, sont parvenus à tromper sa vigilance. Quand on fonde une ville, on creuse un trou que lon ferme par une pierre, lapis manalis, la pierre des Mânes, considérée comme une porte du monde souterrain. Trois fois par an, la pierre est descellée et les morts viennent visiter les vivants qui les honorent. Les Mânes font partie du quotidien des Romains : des masques des ancêtres défunts, ou imagines, sont placés dans latrium de la maison. Les Romains, après sêtre assurés que le défunt est mort, le préparent. Ils lui ferment les yeux et lui placent dans la bouche une pièce destinée à payer Charon pour traverser le Styx qui sépare le monde des vivants de celui des morts. « Salve » dit cette pierre tombale: lâme du mort, présente dans le tombeau, salue le passant. Souvent, lépitaphe, composée par le défunt lui-même de son vivant, invite à profiter de la vie tant quon est sur terre.


Télécharger ppt "INFERI Les Romains croient en limmortalité de lâme : ils pensent que les âmes de leurs défunts, une fois les rites funéraires accomplis, partent vivre."

Présentations similaires


Annonces Google