La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rencontre entre les élu(e)s de Soustons et les parents des élèves maternelles F. Gensous et J.Ducret Soustons – 3 avril 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rencontre entre les élu(e)s de Soustons et les parents des élèves maternelles F. Gensous et J.Ducret Soustons – 3 avril 2013."— Transcription de la présentation:

1

2 Rencontre entre les élu(e)s de Soustons et les parents des élèves maternelles F. Gensous et J.Ducret Soustons – 3 avril 2013

3 Réforme des rythmes scolaires aux écoles maternelles et primaires

4 Les constats au plan national

5 1 – les résultats des écoliers français se dégradent dans tous les classements internationaux Des évolutions inquiétantes: 2 – En 2010, plus de 20% des élèves français nont pas acquis les bases fondamentales à la sortie de lécole primaire

6 En France, une organisation des rythmes scolaires atypique

7 . Le nombre de jours décole le plus faible dEurope 144 contre 187 en moyenne. Une année scolaire concentrée sur seulement 36 semaines

8 . Le volume horaire annuel le plus important dEurope : 864 heures par an en France contre 774 à 821 en moyenne pour les autres pays. Une semaine particulièrement courte : 4 jours décole contre 5 ou 6 dans les autres pays dEurope

9 Tout cela a conduit à une conclusion unanime de quasiment tous les experts : cette concentration des apprentissages dans lannée, dans la semaine et dans la journée est préjudiciable aux enfants.

10 Une nouvelle organisation du temps scolaire est donc proposée par M. Vincent PEILLON, Ministre de lEducation Nationale

11 Globale, et par étapes, elle vise 4 objectifs prioritaires:

12 2 – Alléger de 45 minutes le temps consacré par jour aux apprentissages fondamentaux 1 – Mieux répartir les heures de classe dans la semaine

13 3 – Mieux répartir les semaines de classe dans lannée (séquences de 7 semaines de temps scolaire suivies de 2 semaines de vacances) 4 – Augmenter le nombre de semaines de classe par une autre organisation des grandes vacances dété

14 La réforme des rythmes proposée pour 2013 porte sur les 2 premiers objectifs

15 Les préconisations sont :. Revenir à une semaine de 4 jours et demi, avec priorité au mercredi matin scolarisé. Avoir une approche globale du temps de lenfant, prenant en compte les 3 temps journaliers qui le composent : la famille, lécole et les activités périscolaires ou associatives

16 Lécole est conçue comme «un lieu de vie et déducation, au-delà du lieu essentiel dinstruction quelle constitue»

17

18 Les nouveautés apportées par la réforme des rythmes scolaires

19 Elles sont contenues dans le décret n° du 24 janvier 2013

20 Elles sont précisées dans le «guide pratique de la réforme des rythmes à lécole primaire» paru le 15 février 2013 et son complément publié quelques jours plus tard (voir site de la mairie)

21 La nouvelle semaine 24 heures denseignement en 9 demi-journées les Lundi, Mardi, Mercredi matin, Jeudi et Vendredi (possibilité de substituer le samedi matin au mercredi matin)

22 La nouvelle journée. 5 heures 30 denseignement maximum par jour, et 3 heures 30 maximum par demi-journée. La durée de la pause méridienne ne peut être inférieure à 1 h 30

23

24 Le calendrier de mise en œuvre de la réforme

25 1 ère étape Du 15 février au 25 mars. Étude des textes et lois. Rencontres avec les administrations. Recherche et identification de partenaires potentiels

26 . Rencontres avec les enseignants. Rencontres avec les parents. Lancement des Projets Educatifs Territoriaux (PEDT*) avec les Communautés de Communes. Lancement du projet délaboration de la nouvelle organisation du temps scolaire (Conseil décole /mairie)

27 Le Projet Educatif Territorial (PEDT) - 1 Le Projet Educatif Territorial (PEDT) est un outil de collaboration locale qui peut rassembler, à linitiative de la collectivité territoriale (communauté de communes ou villes) lensemble des acteurs intervenant dans le domaine de léducation

28 Ces acteurs sont : les administrations de lEtat concernées, les institutions culturelles et sportives, les centres de loisirs sans hébergement, les crèches, les associations de parents, les structures municipales de jeunesse, les associations diverses, etc… Le Projet Educatif Territorial (PEDT) - 2

29 Le PEDT est un projet global dans lensemble des temps scolaires, périscolaires et extrascolaires. Il peut souvrir, selon les choix des collectivités, de lécole maternelle au lycée (de 0 à 18 ans). Le Projet Educatif Territorial (PEDT) - 3

30 Chez nous, le PEDT est de compétence de MACS. Il sera un projet commun aux 23 communes, dans lequel pourront sinscrire les projets particuliers des «villes importantes». Celui qui sera élaboré à Soustons en fera partie. Le Projet Educatif Territorial (PEDT) - 4

31 La première étape à SOUSTONS….. Rencontres avec les parents : 18 mars (prim.) et 3 avril (mat.). Lancement du projet de PEDT de MACS : 26 février Elaboration du projet dorganisation du temps scolaire (Conseil décole /mairie) : en cours (CE prim.19/03 et CE mat.5/04). Rencontres avec les enseignants : 21 février (mat.) et 28 février (prim.)

32

33 Les divers partenaires associés pour la mise en œuvre de la réforme

34 Dans les administrations dEtat, les collectivités locales ou les associations partenaires de lécole, les équipes se sont mises au travail dès le mois de janvier

35 1 – Les administrations dEtat

36 . M. Claude MOREL, Préfet des Landes, et tous les services concernés basés à la Préfecture à Mont de Marsan. M. Serge JACOB, Sous Préfet, et tous les services concernés basés à la Sous Préfecture à Dax Les organisations administratives, financières et territoriales de la réforme

37 . M. LACOMBE, Directeur Départemental des Services de lEducation Nationale (DASEN) et tous les services de lInspection dAcadémie, IA (administration, inspecteurs, conseillers pédagogiques, …). M. DEBOVE, Directeur Départemental des Services de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations (DDCSPP) (ex «Jeunesse et Sports») et tous ses services (administration, inspecteurs, conseillers techniques) Les organisations pédagogiques de la journée et de la semaine, et les aides aux enseignants Les activités périscolaires (organisations et contrôles)

38 2 – Les collectivités territoriales

39 . M. Henri EMMANUELLI, Président du Conseil général des Landes, M. Gabriel BELLOCQ, vice président chargé de léducation et tous les services du Conseil Général concernés. M. Eric KERROUCHE, Président de la communauté de communes MACS, Mme Annie CANCOUËT, vice présidente chargée de léducation, et le service éducation Lorganisation du nouveau schéma des transports scolaires induit par la réforme La mise en place du Projet Educatif Territorial (PEDT) et le soutien aux collectivités membres

40 . LAssociation des Maires et Présidents de communautés de communes des Landes (maison des communes à Mont de Marsan). Mmes et MM. Les maires des communes Linformation, les conseils et le soutien aux maires et présidents de communautés de communes La mise en place des activités périscolaires en liaison avec les enseignants Les statuts, assurances, formation et santé des personnels recrutés par les mairies. Le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT)

41 3 – Les associations départementales partenaires de lécole dans les Landes

42 Elles ont été réunies à Soustons le 6 février 2013 et apportent leurs compétences à la mise en place de la réforme. Francs et Franches Camarades (Francas). Ligue de lEnseignement. Association Landaise pour lInformatique (ALPI). Office Central de Coopération à lEcole (OCCE). Pupilles de lEcole Publique (PEP). Centres Musicaux Ruraux (CMR). Conservatoire de Musique et de Danse des Landes. Et dautres encore….

43 Les travaux de cette journée ont permis de cibler les activités périscolaires en 4 grands domaines, repris dans la quasi-totalité des communes landaises: Les activités culturelles Les activités sportives La nature et lenvironnement La citoyenneté et la vie sociale

44 4 – Les structures départementales dans les domaines du sport, de la culture, de lenvironnement et de la vie citoyenne

45 La grande majorité dentre elles mettront à la disposition des clubs et associations locales leurs cadres techniques, leur expertise et leurs parcours de formation

46

47 5 - Chez nous, à SOUSTONS….

48 Au sein de la municipalité, les élu(e)s concerné(e)s et les membres de leurs commissions sont au travail pour réfléchir, imaginer, rechercher les compétences, mobiliser les partenaires…

49 Alexis LIOTTIER Maire adjoint chargé des sports Frédérique CHARPENEL Maire adjointe chargée de la culture Cati DUCAILAR Conseillère municipale chargée de lenvironnement Sandrine LAUGA CAMI Maire adjointe chargée de léducation Coordinateur général du projet: Jean Yves MONTUS Maire SPORTSCULTUREENVIRONNEMENTCITOYENNETÉ

50 Au sein des services municipaux, une équipe est prête et motivée pour mettre en œuvre les activités périscolaires

51 Stéphane SEDDIKI Directeur du service des sports Céline HARTUNG Service culture Fabrice POURTEAU Responsable du service environnement Coordinatrice générale du projet: Blandine DUVIGNAU Responsable du pôle jeunesse SPORTSCULTUREENVIRONNEMENTCITOYENNETÉ Florence BAÏS Secrétariat du Maire

52

53 2 ème étape Du 26 mars à fin mai (1). Avant le 20 mars, le maire informe le Conseil général, compétent en matière dorganisation et de transport scolaire, de loption envisagée pour la rentrée Avant le 27 mars, le Conseil décole et/ou le Maire transmettent le projet dorganisation de la semaine scolaire à lInspecteur de lEducation Nationale

54 2 ème étape Du 31 mars à fin mai (2). Avant le 31 mars, le maire choisit entre septembre 2013 et septembre 2014 pour mettre en œuvre la réforme. 29 mars : transmission des projets dorganisation au DASEN par les inspecteurs. À partir du 15 mars : approfondissement du projet de PEDT de MACS

55 2 ème étape Du 31 mars à fin mai (3). 30 avril 2013 : le Maire adresse au DASEN et au Préfet sa demande déligibilité au «fonds damorçage». 2 ème semaine davril: mise en place dune commission «projets périscolaires» composée denseignants, délu(e)s, de parents, de personnel communal et de représentants dassociations (primaire: la 1 ère réunion de ce type a eu lieu le 26 mars)

56 2 ème étape Du 31 mars à fin mai (4). Davril à fin août : la commission communale «projets périscolaires» prépare la mise en place et le contenu des activités périscolaires. 31 mai : La communauté de communes soumet les grandes lignes de son avant projet de PEDT à la DDCSPP et à lIA

57

58 3 ème étape À partir de la rentrée 2013…(1). Cette organisation est valable pour une période de 3 ans maximum. Des réaménagements sont possibles et doivent être proposés au DASEN avant la fin de chaque année scolaire. Septembre 2013 : 1 ère mise œuvre de la nouvelle organisation des rythmes scolaires

59 3 ème étape À partir de la rentrée 2013…(2) De Septembre 2013 à septembre 2014 :. La Communauté de communes modifie ou complète son projet de PEDT, puis ladopte. Les communes adaptent leurs propres projets au PEDT communautaire

60 Ville de Soustons Réforme des rythmes scolaires Comité de pilotage Réunion n°1: 26 mars 2013

61 Ordre du jour 3. La composition du groupe de pilotage 1. Le rôle du comité de pilotage 2. Les domaines ciblés pour la mise en œuvre des activités périscolaires

62 7. Les intervenants associatifs et bénévoles 6. Les intervenants professionnels de la commune par secteurs dactivités 5. Les intervenants professionnels généralistes de la commune 4. Les référents élus et responsables des services sollicités 8. L es lancement et suivi du projet

63 1. Le rôle du comité de pilotage

64 . Prendre connaissance du projet dorganisation des journées et de la semaine proposé par le conseil décole. Prendre connaissance du programme officiel denseignement dispensé par les enseignants. Valider les activités proposées et recenser les intervenants possibles, professionnels, associatifs et volontaires. Assurer le suivi global de lopération, et proposer les ajustements nécessaires

65 2. Les domaines ciblés pour la mise en œuvre des activités périscolaires

66 Les sports Les activités culturelles La nature et lenvironnement La citoyenneté et la vie sociale

67 3.La composition du groupe de pilotage

68 Les élu(e)s soustonnais Les professionnels municipaux dans les domaines concernés Les directeurs détablissements scolaires et les enseignants intéressés Les structures municipales associées Les parents délèves intéressés (associations ou individuels)

69 4.Les référents élus et responsables des services municipaux sollicités

70 5. Les intervenants professionnels généralistes de la commune

71 Le Centre de loisirs sans hébergement (CLSH) La crèche Lespace jeunes

72 6. Les intervenants professionnels de la commune par secteurs dactivités (selon les projets)

73 Lespace aquatique du camping La bibliothèque Les professionnels de linformatique Les Centres musicaux ruraux (CMR) Les Conservatoires de musique et de danse Des professionnels individuels

74 7. Les intervenants associatifs et bénévoles

75 8. Les lancement et suivi du projet

76

77 Prochaine réunion du groupe de pilotage définitif, avec « groupe maternelle » intégré:

78 Merci de votre présence et, pour celles et ceux qui sinvestiront dans cette réforme, bon travail !

79


Télécharger ppt "Rencontre entre les élu(e)s de Soustons et les parents des élèves maternelles F. Gensous et J.Ducret Soustons – 3 avril 2013."

Présentations similaires


Annonces Google