La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Simplicité pour un être compliqué à facettes multipes. N° 181 août 2007. ) Texte de Robert de Nice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Simplicité pour un être compliqué à facettes multipes. N° 181 août 2007. ) Texte de Robert de Nice."— Transcription de la présentation:

1

2 Simplicité pour un être compliqué à facettes multipes. N° 181 août ) Texte de Robert de Nice.

3 Lorsque j'ai lu le thème "vive la simplicité", j'ai immédiatement pensé à "vivre la simplicité"(l'action); Pour comprendre la nuance entre ces deux mots, je me suis plongé dans le dictionnaire, ayant oublié pas mal de chose sur les mots et leur valeur, j'ai redécouvert que vive était l'exclamation de vivre et de fait allait fort bien avec l'action "vivre la simplicité". (Vive le Roi! Vive la mariée! Et rose elle a vécu ce que vivent les roses, l'espace d'un matin!(Malherbe)

4 J'ai très apprécié le paragraphe résumant les idées pour l'inspiration du thème, j'ai tout ressenti comme étant l'aboutissement de ma lente métamorphose, et cela m'a fait repenser aux paroles du Dr BOB Cofondateur avec BILL, de notre association à qui il disait sans cesse": Laissons les choses simples!" )

5 Aujourd'hui, avec le recul de 25 années de prolongation de vie, grâce au programme, je peux, comme beaucoup d'autres qui y ont adhérés, essayer d'expliquer cette chose qui m'est arrivée, d'une transformation inversée à la première vie que j'avais menée, et cela même avant d'avoir consommé de l'alcool immodérément; Mon personnage se construisait dans un milieu socioculturel particulier, fin de la guerre 39/45, pauvreté, père alcoolique, famille de 9 enfants.

6 Sensible et émotif, 5 ième enfant "bâtard" puisque fils de mon oncle, frère de mon père qui était mon géniteur et déclencheur de l'alcoolisation de celui que j'ai toujours cru être mon père et considéré comme tel !Etant le petit canard noir de la famille, pour survivre au sein du troupeau, sans affection de mes parents, j'ai grandi comme une plante sauvage, une graine d'épeautre dans un champ de chardons et de fait j'ai vécu comme il est dit dans le paragraphe du thème, paraître plutôt qu'être, attacher de l'importance aux biens matériels plutôt qu'aux relations humaines plus de superflu que de nécessaire, entraîné dans la spirale de gagner beaucoup d'argent, stress, fatigue, le nez dans le guidon sans voir la route ni les champs de fleurs alentours, bref, lorsque l'alcool est venu m'accompagner, il y eu une montée vertigineuse suivi d'une dégringolade de très haut et à plusieurs reprises.

7 A la pire de mes dégringolades, dans le caniveau, battu, vaincu, épave ramassée et menée en psychiatrie soigné physiquement par la médecine, imperméable à toutes communications.

8 J'ai rencontré les AA à une réunion de l'hôpital avec Hier, aujourd'hui, demain et la prière de la sérénité qui ont été pour moi l'étincelle, les réunions et les lectures, gros livre et toutes autres littératures AA.

9 Ce programme m'a aidé tout d'abord par la confiance que j'ai mise dans les gens qui me parlaient très simplement de leur "maladie", que l'évidence de mon parcours et de leurs relèvements étaient le fait qu'il était possible de trouver une porte de sortie à cet enfer dans lequel je m'étais enfermé.

10 Chaque membre des réunions était un miroir qui me renvoyait mon image, chaque témoignages avec ses facettes pourtant différentes me montraient que j'avais grandi et vécu comme une herbe folle, au gré du vent et de mes humeurs, sans tenir compte de mon entourage, obsédé de devenir quelqu'un, n'existant que par le bien matériel à la recherche d'un titre toujours plus élevé, ils m'ont fait comprendre qu'en haut de mes sommets il y avait derrière une pente savonneuse qui me faisait redescendre à cause de ma personnalité et de mes comportements" anormaux" et que cela ne pouvait durer qu'un temps!

11 A chaque réunions suivantes et grâce à la lecture de toute l'histoire des AA depuis la création de l'association, voir même avant puisque BILL nous a donné son témoignage avec son parcours et sa rencontre avec BOB et les autres, au stade de détresse ou je me trouvais, arrivé au bout du bout, il n'y avait plus d'autre alternative que d'essayer de penser autrement, agir autrement, vivre autrement selon les principes des douze étapes que chacun peu trouver dans le livre du même nom, avec l'esprit ouvert et la mise en action !

12 Au début bien que conscient d'être au bon endroit pour mon relèvement, mon caractère rebelle et écorché par la vie que j'avais mené, se révoltait parfois, il est vrai que le programme n'est pas une baguette magique qui transforme spontanément un individu! mais sa logique, son bon sens mis en pratique avec une participation de bonne volonté, en cessant la rebellion négative, l'orgueil mal placé, la peur et autres facettes destructrices, j'ai pu trouver chaque jour une forme d'apaisement que je ne connaissais pas, qui a grandi petit à petit en moi, une écoute et un regard différent sur ce qui était autour de moi, que je ne voyais pas et n'entendais pas.

13 La paix est entrée en moi et j'ai fais mienne les paroles de BOB": laissons les choses simples" La forme d'autodiscipline qui règne dans les réunions, m'a appris la patience, la tolérance, à écouter attentivement les autres plutôt que de n'entendre que moi avec mon fardeau d'erreurs et d'idées reçues totalement fausses ou imaginaires, du moment qu'elles m'arrangeaient.

14 La sagesse des anciens rétablis, m'épaulait et me confortait dans ma démarche, aujourd'hui je ne suis pas un saint, mais je peu faire face aux évènements de la vie avec calme et sérénité.

15 Suite à ma vie de força déphasé avec une bonne période à tout détruire, entraînant avec moi mes affaires et ma famille, j'ai pu et peu encore vivre tout instant pleinement, avec simplicité et humilité, la course après la lune n'est plus pour moi, mais que la terre est belle quand on la regarde!.

16 J'ai pris le temps de comprendre le programme AA d'inverser mes réactions et pulsions qui étaient ma façon de vivre, cela a fonctionné pour eux (les pionniers)et pour moi, je le souhaite pour vous de tout cœur! Bien fraternellement Robert de Nice.

17 Musique J. M JARRE


Télécharger ppt "Simplicité pour un être compliqué à facettes multipes. N° 181 août 2007. ) Texte de Robert de Nice."

Présentations similaires


Annonces Google